Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Petite escapade amoureuse

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5273
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] Petite escapade amoureuse   Mar 30 Jan - 14:19

Avec sa poneytte, Lexhor ne pouvait que laisser son côté tendre opérer et se laisser aller à un sentimentalisme qu'il ne voulait et ne pouvait laisser entrevoir au-dehors de leur couple, exception faite de leurs enfants. Il ne se privait donc pas, dans ces moment privilégiés, de dégouliner d'amour et de bien être. N'être que la partie douce de lui et pouvoir se livrer sans crainte, en se laissant porter et guider par l'instant et l'instinct. Profiter des caresses et des baisers échanger, la serrer dans ses bras et lui souffler de l'air chaud dans le cou pour la faire frissonner. Laisser, l'air de rien, ses mains se balader un peu partout malgré les gants et les épaisseurs de tissus, en visualisant très bien ce qu'il se cachait dessous. Il écarquilla les yeux en s'apercevant de ce qu'elle était en train de faire puis laissa échapper un léger rire. Le voilà bon pour exhiber une magnifique trace de la gourmandise de son épouse.

Lovés l'un contre l'autre, main dans la main, il poursuivirent leur route vers le verger, au pas, afin de profiter de l'instant et du paysage, enfermés dans une bulle chaleureuse et apaisante. Si le temps passait, leur amour les conservait dans une jeunesse parfois même insouciante. Cette sensation il ne l'avait connue qu'avec Erwelyn, comme s'il avait été nécessaire qu'il parcoure plus de la moitié du chemin de sa vie pour atteindre la plénitude et l'harmonie avec son âme sœur. Cette sensation qu'il avait de se sentir unique et aimé, parfois admiré par elle le rendait plus fort et plus confiant. Et il posait ce même regard sur elle, se demandant bien pourquoi elle était incapable d'afficher plus de confiance en elle. Il savait qu'elle pouvait accomplir de grande chose si tant est qu'elle parvienne à prendre conscience de la valeur qui était la sienne.


C'est magnifique le blanc, je suis bien d'accord. Cette sensation de pureté et de fraîcheur rend le froid anecdotique.

Il sourit alors, se penchant sur elle afin de plonger ses yeux dans les siens.

La nature est belle et bien faite. Et tu es à son image. Tes cheveux restent soyeux et blanchissent là où ceux des autres grisonnent et deviennent aussi doux que du crin de cheval.

D’aucun pourrait taxer Lexhor de muflerie et de manque de romantisme, mais ce serait mal connaître son épouse pour qui le romantisme et les marques d'affection et d'amour ne figurent pas dans le même référentiel que celui des femmes ordinaires. L'air de rien, le Prince se redressa, sans se départir de son sourire en coin, et reprit tranquillement.

Du vin de noix ? Étonnant mais je te fais pleine confiance sur tout ce qui concerne l'alcool...et ça doit bien aller avec un vieux comté ! Mieux qu'avec un bleu d'Auvergne.

Puis, au milieu des arbres gelés, alors que le givre et la neige s'envolaient de concert, transportés par la même brise, il laissa échapper un léger rire.

Je pense que nous serions tranquilles quelques mois, mais je crains qu'aux beaux jours nous serions dérangés. Mais comme c'est nous qu'on est les chefs, on virerait tout le monde !

Malgré les talents indéniables d'actrice de son épouse pour camoufler ses sentiments profonds, il sentait bien qu'elle traînait comme un poids un certain malêtre dont il ne connaissait pas encore la nature et l'origine et qu'il était déterminé à faire disparaître avec le temps. Sans doute le combat le plus difficile et le plus long qu'il aurait à mener mais aussi le plus important car le plein bonheur de sa douce était ce qui lui tenait le plus à cœur. Mais chaque chose venait en son temps et pour le moment il s'agissait de profiter, d'autant plus que le poney bien imbibé venait de prononcer quelques mots qui avaient aiguisé l'oreille du phénix.

Non jamais ! Et même si nous sommes chauds comme des poneys en rut, je crains que nous ne nous transformions bien vite en cubes de glace !

Il plissa les yeux en la regardant goûter la neige avant d'éclater de rire.

Mais non, c'est ta bouche qui est pleine de poire ![/i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Petite escapade amoureuse
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» petite escapade dans le morbihan
» Petite escapade à moto (Aurillac, Puy Mary, Salers)
» Petite escapade pour Pâques
» Petite escapade dans les serres du parc de la tête d''or à Lyon
» Petite escapade en pays Teuton (Junghans inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Ile-de-France :: Principauté de Montlhéry - Lexhor :: La première enceinte-
Sauter vers: