Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps d'un au revoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franceska

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 36
Localisation : Aujourd'hui ici... et demain...sans doute serai-je déja loin

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Le temps d'un au revoir   Mer 23 Juin - 11:40

Après avoir passée une journée agrémentée en surprises, quittant tout juste la compagnie du Maître des lieux, Franceska traversa la cour laissant aller ses pas, claquant des talons sur les pavés qui la couvraient, allant rejoindre rapidement les appartements de Keridil avant qu'une nouvelle ondée ne se mette à tomber.
Le ciel encore était gorgé d'une eau lourde qui ne tardrait sans doute pas à s'abattre sur le domaine une fois de plus et donnant cette impression que le ciel se trouvait alors bien bas.

Tête légèrement relevée, regard se posant sur les grandes bâtisses où elle commençait à prendre ses repères , elle repensa à ses quelques moments vécus ici et ceux qu'elle s'apprâtait à vivre sur le moment : un au revoir de plus qui ne serait pas facile à vivre.

La Rousse entra dans le grand bâtiment et instantanément l'émotion vint l'envahir. Et si Keridil n'était pas là ? Si elle devait partir sans même avoir pu lui dire au revoir ? Pourvu qu'elle puisse le voir ne serait ce que quelques minutes avant de prendre le départ.
Traversée rapide des longs couloirs, mains empoignant l'étoffe de sa robe la remontant légèrement, lui permettant de marcher plus vite, elle arriva, poussant la porte pour faire son entrée légèrement essoufflée, le coeur serré craignant de ne pas le trouver, appréhendant les derniers moments.
Face à elle les grandes fenêtres et devant l'une d'elle, lui tournant le dos, cette silhouette tant espérée.

Porte doucement refermée, elle s'approcha, soulagée de ne pas l'avoir manquée, pour le rejoindre, laissant doucement courrir une main sur son dos en une caresse remontant jusque sur son épaule, avant de lui faire face.


J'espérais bien te trouver chez toi... C'est une chance que tu sois là... il fallait que je te vois.

Doux sourire sur son visage apparu lorsque elle vint à nouveau croiser ce regard qu'elle aimait tant.


Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   Mer 23 Juin - 22:18

Keridil avait passé une courte nuit, enfin...courte ou longue, ça dépendait des points de vue, courte puisqu'il avait peu dormi, et longue parce qu'il l'avait passée dehors, et dans les cuisines, mais en compagnie de Naluria, le temps s'était assez vite écoulé.
Il dormait presque sur la table, après une cueillette, quand il fut surpris pas sa jolie rousse. Une main dans son dos, mais il ne dégaina pas, il savait à la douceur du toucher que ce ne pouvait être qu'elle.
Il se retourna et lui fit face.


Bonjour toi...


Léger sourire.

Oui je t'écoute, installe toi.

Il pensa aux fleurs qu'il avait pour elle, mais il décida de lui prêter l'oreille avant de maladroitement se presser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Franceska

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 36
Localisation : Aujourd'hui ici... et demain...sans doute serai-je déja loin

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   Ven 25 Juin - 11:48

Invitée à prendre place, elle s'exécuta rapidement, s'installant sur l'une des chaises placée près de la table. Elle aurait aimé avoir plus de temps devant elle mais il serait bientôt l'heure pour elle de quitter Auneau. Le temps des au revoirs était venu...
Tendant les bras vers Keridil qui se tenait assis face à elle, elle entreprit de lui saisir ses mains, les enfermant délicatement dans les siennes tout en venant accrocher son regard au sien. Doigts glissant sur le dessus de ses mains en quelques caresses, elle eut bien du mal à afficher sourire en cet instant.


Il ne me reste plus que quelques minutes avant de repartir pour le BA et comme tu peux t'en douter je souhaitais les passer près de toi.. Que j'ai au moins le temps de pourvoir te dire au revoir...

L'"au revoir"... comme elle détestait avoir à le faire, ne sachant jamais quand elle le reverrait. De ces moments, elle ne ressentait que tristesse, elle, extraordinairement sensible à la séparation d'avec les êtres qui lui étaient chers, avec ceux qu'elle aimait.
Coeur se resserrant plus au fil des secondes passées, au fur et à mesure ou la séparation approchait, elle retira doucement ses mains de sur les siennes, juste le temps d'ôter une mèche de ses cheveux venue retomber sur son visage. Cherchant à nouveau le contact d'avec sa peau, elle soupira légèrement.


Qu'il est triste que nous devions nous séparés encore une fois et je ne saurais te dire quand je serais en mesure de revenir te visiter...
Mais je peux déjà te dire une chose avec certitude... Tu va me manquer comme toujours, je ne peux te le cacher.
Tu sais à quel point tu comptes pour moi... n'est-ce pas ?


Yeux rivés dans le bleu des siens, déjà les larmes commençaient à monter.



Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   Sam 26 Juin - 14:50

Franceska prit ses mains...il ne s'y attendait à vrai dire pas ou plus...
Il lui sourit pour l'encourager, puisqu'elle semblait avoir du mal à dire ce qu'elle avait tant envie de lui confier.
Ses paumes étaient chaudes et humides, la rousse était visiblement nerveuse. Il lui caressa doucement les doigts, profitant de ces instants qu'il savait les derniers.


Il acquiesça sans mot dire à ses premiers mots, puis un soupir.

Oui je sais...

Maussade ? Non, il ne savait juste plus comment réagir...et ne comprenait pas toujours, elle était si tendre et aimante, alors pourquoi partir ?

Il se rappela sa conversation de la veille.

Moi non plus Frances je ne t'oublierais pas, tu es en moi, tu...tu vas me manquer.

Il esquissa un sourire, puis se leva bêtement, un peu maladroit il prit les fleurs qu'il avait cueillies le soir précédent...ou tôt le matin, il ne savait plus vraiment.

Ma belle, pour ton départ j'aimerais que tu prennes ces quelques fleurs...

Il lui tendit un bouquet assez fourni...qu'il avait prit le soin de composer en rentrant, et finalement, malgré son peu d'expérience, il le trouvait lui même joli. Quelques pensées, un peu de bleuet, deux ou trois pimprenelles, et le tout enrubanné de lierre...oui elle aimerait.

Voilà...

Puis il l'enlaça, ne trouvant de mots....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Franceska

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 31/03/2010
Age : 36
Localisation : Aujourd'hui ici... et demain...sans doute serai-je déja loin

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   Dim 27 Juin - 14:30

Le temps était toujours au chagrin, ciel couvert de gris, un peu comme elle à ce moment ou son coeur était emprunt aux pleurs et à la tristesse.
Face à elle, Keridil se levant. Elle aurait alors pensé le voir s'approcher afin de venir la réconforter, la prenant dans ses bras, elle que les yeux trahissaient, dévoilant la peine profonde qu'elle éprouvait. Mais il n'en fut pas ainsi. Elle le vit prendre une toute autre direction. Qu'allait-il donc faire ?
S'apprétant à lui demander, elle n'eut pas le temps de décrocher mot, le voyant revenir bouquet de fleur à la main.

Tendre fut le regard qu'elle posa sur lui en relevant légèrement la tête, léger sourire effacant pour quelques instants sa peine de devoir partir. De ses mains elle lui ôta délicatement les fleurs les portant près de son visage, humant les senteurs variées qui s'en dégageaient.


Il est magnifique... vraiment... merci

Les fleurs, il savait manifestement qu'elle les aimait. Et quelle femme ne les appreciait pas ? Ce don fleuri était à ses yeux véritable cadeau. La Rousse, fortement attachée à la nature et ce qu'elle pouvait offrir, accordait aux fleurs une symbolique particulière. Elle dont le jardin en regorgeait avait apprit à leur parler, à les comprendre...chacune ayant une signification, des propriétés et des vertus propres à elles-mêmes.
Observant avec attention le bouquet qu'elle tenait, elle esquissa un sourire devinant le message qu'elles lui livrait. Des pensées à la couleur variée de jaune au mauve, désir emprunt de poésie, nostalgie de l'amour passé... Quelques bleuets, messager de tous les sentiments purs, naïfs ou délicats. La pimprenelle symbolique de l'amour unique, le tout finement enrubanné de lierre preuve d'un attachement certain.
Keridil saurait-il lui aussi décripter le langage des fleurs ou bien peut-être s'était-il vu conseillé par une âme dont les connaissances équivaudraient aux siennes en ce domaine ? Elle ne lui poserait pas la question quoi qu'il en soit, bien qu'elle fut curieuse de savoir.


Tenue dans ses bras, leurs deux corps enlacés, elle déposa le bouquet sur la table qui se trouvait à leur côté, se frotta délicatement les mains avant de venir les poser avec douceur sur les joues du beau brun. Elle le fixa de ses saphirs quelques secondes se noyant dans les azurs profonds, une vapeur chaudes envahissant étrangement ses poumons, étouffant son coeur déjà si dur et si fragile à la fois.
Doucement, elle l'attira à elle, son nez frôlant doucement le sien, fermant à demi les yeux avant de venir sceller ses lèvres rosées aux siennes d'un doux baiser.


Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   Lun 5 Juil - 17:00

Premier baiser échangé sur une plage en été
Premier amour, un beau jour,
Qui vient vous emporter,
Ca ne s'oublie pas, quand c'est la première fois


Sauf que cette fois ci c'était le dernier...ou du moins avant longtemps.
Keridil se retint de laisser une larme couler sur sa joue. Puis vint le temps des adieux. Il lui avait déjà dis des tas de fois de prendre soin d'elle, de ne pas trop l'oublier, d'être heureuse, et de revenir un jour, ne serait-ce que pour lui faire coucou.
Il lui sourit, la laissant alors partir, elle n'était venue que lui dire au revoir de toute façon, il n'attendait rien de plus.
Ses fleurs étaient des mots, et elle semblait avoir compris ce qu'elles voulaient dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps d'un au revoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'un au revoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combien de temps monter de nitrite
» adopter, 2 chiens en même temps ? conseils?
» Combien de temps pour s'accoupler?
» Quel temps d'éclairage?
» A partir de combien de temps peut-on diminuer l'homéopathie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Auneau :: Communs :: Les dépendances de Keridil :: La pièce principale-
Sauter vers: