Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'un Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baile

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Arrivée d'un Ange   Dim 25 Juil - 19:08

A peine remise de ses blessures après l'incroyable bourde d'une armée normande, qui avait failli lui coûter plus que quelques fils sur son corps, l'Ange avait décidé de participer aux joutes d'Amahir, ses premières depuis le Lavardin et celles, ratées, du mariage d'un Lorrain. Et c'était la Baile qui avait été chargée, pour son plus grand plaisir mais ça, c'était l'évidence même, d'envoyer sa candidature, de lui ouvrir le chemin jusqu'en Orléans, et de préparer campement et armures une fois sur place.

C'était la deuxième fois qu'elle lui servait d'écuyer, ou yère hein, et bien qu'elle ait parfaitement le droit d'y participer en son nom propre, du moins pour quelques semaines encore, si un duc normand sortait enfin de chez les moines..., elle n'avait jamais rien désiré plus fortement que ce qu'elle allait faire bientôt, au grand dam de certains, amis ou pas d'ailleurs. Et en bon garde-du-corps qu'elle était également, elle tournait parfois la tête pour vérifier que la petite troupe suivait toujours, la Comtesse-Cap' et maintenant GEF toujours au milieu, les cavaliers toujours regroupés autour d'elle, et le matériel toujours intact...

Elle s'arrêta enfin devant les grilles du domaine d'Alluyes, descendit de sa monture dont elle prit la bride, et s'avança jusqu'au poste de garde. Elle dit au premier qu'elle vit:

Bonjour m'sieur. Pouvez-vous annoncer s'il vous plait, l'arrivée de la Comtesse d'Arduilet-Saint-Ange et de sa...

Elle retint le mot qui venait spontanément à son esprit, parce qu'il ne correspondait pas à la réalité et enchaîna aussi vite qu'elle le put, après une discrète grimace:

et de ses accompagnants? Et peut-être pourriez-vous m'indiquer également où je pourrais installer les tentes, ou du moins me dire qui pourrait me renseigner...


_________________

I have never seen a wild thing feel sorry for itself. A little bird will fall frozen from a bough without ever having felt sorry for itself.
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Arrivée d'un Ange   Mar 27 Juil - 0:04

Posté à l'entrée, monté sur Qantor, Keridil avait pour mission de guider les arrivants jusqu'au campement.
Assisté de Morlock, le garde, l'écuyer de Naluria attendait. Le bourru n'étant guère bavard, il se serait presque endormi sur son cheval quand...


Bonjour m'sieur. Pouvez-vous annoncer s'il vous plait, l'arrivée de la Comtesse d'Arduilet-Saint-Ange et de sa...
et de
ses accompagnants? Et peut-être pourriez-vous m'indiquer également où je pourrais installer les tentes, ou du moins me dire qui pourrait me renseigner...


Un coup d'oeil vers le brave moustachu qui tenait l'entrée, et le registre des personnes attendue, c'était bon et en un hochement de tête, le brun sut qu'il pouvait d'ores et déjà faire entrer.

Le bonjour Votre Grandeur et vos...accompagnants. Je suis Keridil, Chambellan d'Orléans, chargé de vous accompagner. Si vous voulez bien me suivre jusqu'au campement, vous pourrez ainsi prendre vos aises et installer vos tentes.

Et hop, premier aller-retour qui en laissait présager bien d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Zya

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un Ange   Jeu 29 Juil - 2:26

Les voici arrivés, enfin. Devant eux s’étendait le domaine orléanais des jeunes épousés… à perte de vue.

Les montures avançaient à leur rythme, entrainant leurs propriétaires ou possédants temporaires vers la monotonie d’un bercement doucereux. L’atmosphère était paisible, bien que grouillait ça et là la populace du coin, piquée par une ébullition que le Chevalier ne sentait pas… ou plutôt, qu’elle ne voulait sentir.

Des joutes… Un fin sourire naquit sur son visage, l’illuminant passagèrement. Depuis combien de temps n’avait-elle jouté, au juste ? Si elle cherchait bien, les dernières remontaient au Lavardin, ou elle avait été on ne peut plus discrète, perdue dans les méandres de son esprit tortueux comme souvent à cette époque là. Elle aurait pu ensuite, participé à d’autres tournois – elle s’était même inscrite à l’un d’eux, mais un souci de délais s’était avéré… dérangeant pour le juge diseur, ou un autre des encadrants. Et puis il y avait eu la frontière normande, qui avait conduit à un arrêt obligatoire en Alençon, à un retour aux sources au Limousin afin d’achever une convalescence qui lui pesait… Et ce jour enfin, où elle allait mettre à profit le travail effectué pour se rétablir. L’occasion avait été saisie, oui. L’occasion de laisser sa future écuyère personnelle faire ses dernières preuves dans l’organisation du voyage, du campement, du tournoi. La fibule était du voyage, dans l’une des fontes de sa dernière acquisition. Un palefroi à la robe censée être blanche, mais qui nécessiterait un large pansage une fois au campement. Un cadeau envoyé du Sud du Royaume… un Andalou. Une même ! Jument à l’allure fière. Mais point l’idéal pour un tel tournoi.

Non, Héméra ne serait pas de la partie, étant plus adaptée aux chasses qu’aux joutes…

Avec eux avait voyagé à l’arrière cette monture qui conviendrait, ce destrier à la robe d’ébène, ce barbe taillé pour supporter le poids d’une armure et du corps à l’intérieur… Ether. Frère d’Héméra dans la mythologie grecque… Astre et soleil réunis pour un même voyage, alors que ses deux anciennes montures seraient bientôt menées au Haras de l’Ecu Vert pour y couler des jours de retraite paisible et y servir de reproducteurs. Douce récompense que la liberté après tant de meurtrissures et de services rendus.

A présent, juchée sur l’équidé qu’elle apprivoisait pas à pas depuis des mois, elle se dirigeait vers la grille symbolisant leur entrée sur les lieux de futurs combats épiques. Là, un homme leur demanda l’entrant. Le saluant à son tour d’un signe de tête tout d’abord, puis d’un sourire quand il leur indiqua qu’il leur ouvrait le chemin, elle ne put ensuite que sauter à bas de sa monture et attraper les rênes de celle-ci pour la mener au pas et suivre le mouvement, devançant dans son enthousiasme Baile.


Nous vous suivons, Messire…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un Ange   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un Ange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit ange nous rejoint bientôt ! Arrivée de Meiko p.10 !
» Arrivé de mon chiot
» Un ange est parti au paradis
» arrivée de thailande... une idée ??
» Suivi de l'arrivé des oiseaux, saison estivale 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le domaine :: L'entrée du domaine-
Sauter vers: