Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Railly en visite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Railly en visite   Mar 27 Juil - 14:47

Ira - ira pas...Ira pas - ira...

La Renarde Noire joua finalement à pile ou face sa visite sur le lieu des joutes en la Maison d'Amahir.
Et ce fut pile ! Elle irait donc.

Au fur et à mesure des lieues avalées par la voiture, la Blonde Volvent se sentait angoissée, de plus en plus.

Il faut dire que lorsqu'enfin, elle avait pu recommencer à se mouvoir presque normalement, elle connut une période de peur incontrôlée à chaque fois qu'elle sortait de la maison de Saint Bitu.
Le souvenir de cette armée lui fondant sur le corps et de cette lame s'enfonçant dans sa chair, la poursuivait encore.
Cauchemars et angoisses étaient devenus son quotidien.
Mais elle voulait les vaincre !
Parce que vivre ainsi, la peur au ventre, continuellement, n'était pas vivre.
Cette sortie publique, la première depuis la malheureuse affaire, faisait partie de cette guerre qu'elle se livrait à elle-même.

Mais...l'angoisse de ce jour-ci avait aussi une autre raison que seulement une autre personne, qui serait présente, pouvait connaître et deviner.
Pour rien au monde, elle ne voulait mettre en péril une sincère amitié.
Le souvenir d'une journée merveilleuse ne devait pas ternir le devenir de cette journée-ci.
Cette crainte-là n'avait rien de physique, était bien plus délicate aussi.


Lorsque le cocher l'avertit qu'ils seraient en vue du domaine dans moins d'une heure, la Blonde ressentit une peur viscérale qui remonta jusqu'à lui nouer la gorge, la faisant frémir d'inquiétude.

Dans peu de temps, il faudrait sortir du coche et...ne pas laisser paraître cette crainte qui la dévorait par avance.

Elle ferma les yeux et pria.
Si le Très Haut l'avait renvoyée sur terre alors qu'elle Le suppliait de la garder auprès de Lui, c'est qu'Il avait une bonne raison et s'Il avait une bonne raison, alors, Il devait lui donner la force de vaincre cette imbécile d'angoisse !
Ce fut le fond de sa longue prière.

Sur le mot "Amen", elle entendit le pas des chevaux s'arrêter.
Ils étaient arrivés.

Della serra les poings et respira profondément, plusieurs fois.
Lorsque le cocher ouvrit la portière, il trouva une jeune femme rayonnante, cachant sa frousse derrière un sourire d'ange.

Elle quitta le lieu douillet de la voiture et posa un regard rempli de terreur sur les gens qui gravitaient dans la cour.
Mais une fois encore, elle se reprit et attendit, sagement, pendant que le cocher allait prévenir de son arrivée.



La Dame de Railly, Della de Volvent, est arrivée.
Elle vient en spectatrice aux joutes, ne pouvant y prendre part en raison d'une récente blessure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mar 27 Juil - 19:29

La Dame de Railly, Della de Volvent, est arrivée.
Elle vient en spectatrice aux joutes, ne pouvant y prendre part en raison d'une récente blessure.


La...la Dame de Railly ??? Et cette voix annonçant l'arrivante. Keridil qui avait à cet instant le dos tourné, fit volte face, ou du moins ordonna à Qantor de le faire. Il n'avait jamais tant trépigné ce pauvre cheval.

Fyrmin ? Veee...Dame Della est ici ?

Ça, il ne s'y était guère attendu, si elle était là, elle ne pouvait pas être venue jouter. Aimait-elle donc tant regarder les jouteurs ? Pas un bon point pour lui ça, il n'en était pas du tout. Sourire en pensant à sa bêtise, il se reprit.
Le coeur battant, Keridil se rappela ce jour, une infinité de mouvements plus tôt. Ils ne s'étaient pas revus depuis ce jour, puis était venu le temps d'un presque deuil, dans l'espoir que la vie de la blonde soit sauvée...tant de choses étaient arrivées.
Récente blessure ? Pas si récente si l'on suivait le fil temporel d'un Keridil anxieux. Dans sa tête, l'attaque des angevins lui paraissait si loin, et cette baignade, qui pourtant était bien plus ancienne n'avait qu'un jour.
Comment la prendre ? En tout bien tout honneur bien sûr, mais il était fort possible que leur amitié eut été un brin entachée...quoi que ni l'un ni l'autre ne l'aie voulu.


Descendant de sa monture, il suivit le cocher jusqu'à la porte du carrosse, où il tendit la main à une bourguignonne rayonnante. Pour le coup il se détendit et sourit à la Dame, et déposa un baiser sur le revers de sa blanche main.

Della mon amie ! Comme je suis heureux de vous voir si fraîche !

Ouille, premier faux pas, dû à la fatigue et à la chaleur bien sûr.

Comme j'ai été inquiet ! Vous savoir en vie m'a empli de joie et vous voir ainsi fait de moi le plus heureux des diplomates, pour reprendre vos mots.

Bon, finalement la gêne n'était pas si palpable que cela et c'était tant mieux. Ils avaient toujours été bons amis non ? Aucune raison qu'il en soit autrement...mais rappeler à la Volvent le souvenir de son attaque n'était peut-être pas la conversation la plus adaptée à un instant de retrouvaille.

Tout ce temps sans me donner nouvelles de vous, je vous en veux un peu très chère.

Morlock ! Je reviens dans un moment, j'accompagne Madame à pied.

Bah oui, à pied, elle n'était pas arrivée à cheval, et puis elle n'allait pas remonter dans son carrosse n'est ce pas ?
Tendant son bras, Keridil entreprit de mener Della aux campements, prenant son temps, et évitant soigneusement d'aborder la visite de la blonde à Villefort.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mar 27 Juil - 19:53

Elle n'avait pas imaginé que ce soit lui qui l'accueille.
Elle avait pensé que quelque laquais serait à cette fonction.
Elle avait tout faux.

Ils s'étaient quittés presque au bord d'une falaise alors qu'un ordre était parvenu pour Railly. Ordre de mission émanant de son Ordre justement.
Il lui était arrivé d'imaginer ce qu'il serait arrivé si elle était restée encore quelques jours mais elle ne gardait aucune amertume d'avoir du partir précipitamment. Telle était la vie et le Très Haut avait ses projets que les mortels devaient respecter pour Le servir.

La voix de Keridil lui fit du bien, apaisa sa crainte du monde et refoula l'angoisse qui lui nouait l'estomac.
Lui, elle le savait, il ne lui ferait pas de mal.
Les autres non plus, bien sûr, mais cela il fallait encore qu'elle arrive à s'en convaincre.

Le contact de sa main la rassura et elle lui répondit, sur un ton qu'elle voulait neutre :

Bonjour, Keridil.
Le sourire qu'elle lui adressa était un peu plus engagé que la voix, il était tendre et chaleureux.
Elle aurait pu se dire heureuse, à cet instant.

Pardonnez-moi, cher ami, mais j'avais beaucoup de difficultés à envoyer des courriers. L'Anjou est une région assez inhospitalière à dire vrai.
Oups, elle regretta ses mots...si jamais un Angevin était là...Saleté d'Angevins !
Je vais bien, maintenant.
A quoi bon lui raconter qu'elle avait peur de tout et de tout le monde et qu'elle était ici dans le but de vaincre ce handicap. A quoi bon lui dire qu'elle se trouvait désormais affreuse avec cette cicatrice qui lui barrait le ventre...Tout cela était inutile et surtout, il fallait l'oublier et savourer la vie.

Elle prit son bras, le serra peut-être un peu plus qu'il n'aurait fallu.
Etait-ce pour calmer l'angoisse ou pour une autre raison ?
Allez savoir...qui connaît assez les femmes pour répondre...

Menez-moi, Keridil.
Mais...y a-t-il un campement bourguignon par ici ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mar 27 Juil - 23:48

Il profita du chemin pour la regarder parler, elle avait quelque chose de changé...le jeune homme mit un certain temps avant de voir ce qui lui agaçait la pupille.
Diantre ! Elle avait bien perdu 2 ou 3 ans. Oh certes à cet âge, ça ne représente pas beaucoup, mais elle avait le teint bien plus rayonnant qu'auparavant, les lèvres un rien plus rosées et les yeux plus clairs...étrange.
Ou alors il louchait carrément.


Vous êtes toute pardonnée vous savez.

Elle lui appuya sur le biceps d'une façon qui le surpris un peu, d'autant que la seule fois où il avait pu la coller autant, c'était dans la plus profonde intimité...Mouai, enfin, il ne détesta guère l'instant au contraire.
Tout fier à son bras, il sourit bêtement.


Mais je vous mène, je vous mène,
Par contre, nul Bourguignon n'étant arrivé, le camp n'a point encore été tenté.


Ça se disait ça tenter un campement ?

Mais libre à vous de vous installer où bon vous semblera en attendant que quelques de vos connaissances n'arrivent, qui venez vous donc applaudir aujourd'hui ?

Malheureusement ça ne risquait pas d'être lui...il soupira intérieurement. Ouarf, peut-être proposerait-elle de rester avec lui pour accueillir les suivants.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mer 28 Juil - 0:28

Ciel, non ! Il n'allait pas faire ça, la laisser là, toute seule, au milieu de tous ces gens armés qui pouvaient à tout moment lever une lame sur elle ?!?!
Toujours au bras de Keridil, elle serra celui-ci plus fort encore, les yeux donnant à voir un bref moment de panique tandis que sa respiration accélérait sournoisement, contre toute sa bonne volonté.

Non !
Je...je ne sais pas qui doit venir, de Bourgogne.

Oui, voilà, parler de la Bourgogne, ça, ça devrait l'aider à retrouver un peu de contrôle sur elle-même.
Peut-être la Baronne Angélyque ou le Baron Maathis...
Comment pouvait-elle ignorer cela, elle qui apprenait toujours par Pierre Pol ou Jacques tout ce qu'il se passait en Bourgogne ?
C'était cela aussi vivre en recluse, derrière des murs.

Petit à petit, elle se détendit et relâcha son emprise sur le bras de son ami.

Je vous demande de m'excuser, j'ai parfois un peu de mal, dans la foule.
Elle avoua ça le nez en terre, à mi-voix, honteuse de son comportement.
Comment pouvait-on être aussi bête et craindre un danger fictif à chaque instant ?
Pourvu que cette peur s'estompe au cours de cette journée...Il le fallait si elle voulait redevenir elle-même.

Lorsqu'elle releva le visage, il était empourpré mais un délicat sourire l'illuminait.

Cela vous ennuie si j'attends les premiers Bourguignons auprès de vous ?
Nous discuterons diplomatie entre deux arrivées...

Elle se mordit la lèvre...encore fallait-il que les Bourguignons se montrent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mer 28 Juil - 1:01

Roooh, de si beaux yeux paniqués. On aurait pu aisément l'appeler mignonette à tel instant, ce qui n'aurait que peu convenu à la Della d'il y a un temps.
Il ne la connaissait pas agoraphobe, au contraire, il la pensait plutôt mondaine. Diantre ! Ses immondes angevins avaient dû lui foutre un sacré coup ! Elle lui faisait pensé à un oisillon apeuré à l'idée de quitter le nid.


Ah tiens, vois-je une rougeur sur vos joues ? Et cette fois ne me dites pas que c'est l'air marin !

Il rit, bienveillant.
Et puis bien sûr qu'elle pouvait rester avec lui, elle lui avait manqué quand même, et elle aurait sûrement quelques boutades à lui raconter.
Passant sa main derrière ses épaules, il la fit virer de bord et yop ! Demi tour.


Eh bien soit, si Madame veut discuter diplomatie ! Allons-y. Et comment pourrais-je refuser votre douce compagnie, après tant de temps sans elle.

Et ils retournèrent à la porte, où le garde fut surpris de les voir revenir comme ils étaient partis...à deux. Pour peu qu'il croit qu'elle s'était faite refouler. Il lui fit un signe de main pour qu'il ne dégaine pas. Une lame aurait pu affoler celle qui aurait bien sorti la sienne pour moins que ça.
Arrivant au niveau de sa monture, il réfléchit un instant.


Hmmm, je vais devoir faire quelques allers-retours entre le camp et ici, seriez-vous gênée de monter en selle avec moi ?

A deux à cheval, il n'avait jamais fait cela...mais le nigaud qu'il était parfois s'était plongé dans quelques romans courtois, et avait appris à travers quelques gravures comment tenir Damoiselle à cheval, et puis qui ne tente rien n'a rien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mer 28 Juil - 1:55

Sauvée !
Du moins, momentanément.
Della remercia le Chambellan du regard et reprit le chemin en sens inverse, toujours accrochée à son bras comme un noyé s'accrocherait à une branche.

Au moins, si elle réussissait à supporter les gens autour d'eux, elle pourrait peut-être envisager de lâcher prise...
Il fallait qu'elle surmonte ça ! Sinon, la folie la guetterait rapidement.


Monter avec vous ?
N'avez-vous pas peur que...
Coup d'oeil tout autour...l'on jacasse ?
Je ne veux pas vous faire mauvaise réputation.
Je peux très bien vous attendre ici...enfin, je crois que je peux.

Allons, la Blonde, il était temps de se lâcher un peu !
Keridil, je suis désolée...Vous devez vous demander ce qu'il m'arrive et j'avoue ne pas très bien comprendre, moi non plus.
Elle s'assura que personne n'écoutait avant de reprendre, sous le couvert de la confession : J'ai...peur. J'ai peur de tout ce qui m'entoure, peur des gens et de ce qu'ils pourraient faire. Il faut que je surmonte ça parce que c'est invivable. Je suis restée des semaines entières, cloîtrée, sans sortir...
J'ai beaucoup hésité à venir ici, très peu de personnes sont au courant de cette peur. Ce n'est pas la peine d'en parler puisque ça va passer...

Elle offrit à Keridil, un sourire rassurant. C'était la deuxième fois qu'elle se confiait ainsi depuis l'attaque des Angevins. La confiance qu'elle avait en lui pouvait l'aider à guérir, elle en était persuadée.
Alors, comme je sais que vous reviendrez près de moi, je peux attendre ici...pour qu'on ne dise pas de bêtises sur...nous.
Clin d'oeil complice qu'il comprendrait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mer 28 Juil - 2:37

Il sourit, attendri.
Surtout lorsqu'elle parla des jacasseurs...la précieuse Della revenait au galop. Décidément non elle n'avait pas perdu toute sa tête.
Puis vint l'instant des confidences.
Il se doutait bien qu'elle avait eu un choc, mais se prendre une armée en pleine face et échapper de si peu à la mort ne devait pas être chose facile. Lui même avait la chance de ne pas se rappeler son enfance, le jour où il avait fait de même, enfin, probablement puisqu'il ne savait pas ce qui avait bien pu lui arriver.


Della...le monde, avant cette attaque, vous a-t-il déjà apeuré de la sorte ? Pourquoi aurait-il changé ? Je vous ai connue forte et sans peur, où est donc passée cette fière renarde einh ?

Il lui mit un doigt sous le menton pour redresser son visage.

L'isolement ne fut certes point une sinécure, je l'imagine sans peine, mais vous êtes saine et sauve désormais. Et puis, ici vous n'avez rien à craindre...entre nous, je n'ai pas fait transmettre l'invitation aux joutes en Anjou...

Bah quoi ? Une noblesse hérétique n'avait pas sa place sur les terres d'Amahir, à moins que ce soit pour l'occire...
Le brun était inquiet...mais si elle était sûre que ça passerait. Néanmoins, il ferait de son mieux pour la rassurer ; aucune convalescence n'était facile.

L'écuyer ne remonta pas sur son cheval, il le ferait quand la nécessité arriverait.
Puis il rit.


Je reviendrais vite à chaque fois, et Morlock pourra veiller sur vous, il n'est pas très bavard, mais habile à l'épée, et très loyal.

Il lui rendit ensuite son clin d'oeil.


Et que pourrait-on bien dire à notre sujet voyons ?

Pour un peu, il se serait bien mis une auréole sur la tignasse.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Railly en visite   Mer 28 Juil - 11:33

Elle retrouvait la complicité qui les unissait depuis déjà si longtemps, lorsque ambassadeur, il avait débarqué dans une certaine Basilique, accueillit par une furie Blonde.
D'aussi loin qu'elle se rappelait leurs rencontres, elle en avait un souvenir agréable. L'amitié avait bientôt établi ses quartiers entre eux. Elle se souvenait même d'être ouverte à lui lorsque parfois, elle avait envie de baisser les bras devant un pouvoir politique effarent. Il avait toujours été là, Keridil, pour elle. Evinçant JC de son travail, arguant de ce qu'il était peu présent, elle avait jalousement garder la diplomatie orléanaise dans ses attributions. Keridil faisant de même, malgré sa nomination à la charge de Chambellan...Tout cela était de leurs petits secrets et elle était convaincue que personne n'avait rien remarqué.

Le souvenir d'une journée particulière l'avait bercée pendant ces longs jours de solitude en Anjou, ce souvenir-là l'avait aidée à tenir, avec l'espoir de connaître une autre fois, la même plénitude, la même insouciance.

Que le lecteur se rassure, il n'y avait rien de compromettant entre les deux diplomates, rien qu'une profonde amitié...ou juste un peu plus.

Pour Della, ce fut important de savoir son précieux ami à ses côtés, ce jour-ci où elle affrontait la vie.

Ses paroles la réconfortèrent. Il avait raison, elle le savait. Le monde entier n'était pas une immense armée prête à en découdre.
Elle se sentit soulagée lorsqu'il lui avoua ne pas avoir invité d'Angevins.
Un poids la quitta.
Toutes ses souffrances physiques, elle les devait à des Angevins.
Un jour, elle leur ferait payer, à tous.
Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui...elle réapprenait à faire confiance et à sourire...

Oh, vous savez, l'on pourrait trouver étrange que nous passions tout notre temps ensemble. Vous savez comment sont les gens...surtout les ragots.
Je ne veux pas que vous souffriez de cela.

Le regard qu'elle lui glissa était rieur, complice à nouveau...
Et surtout, je ne veux pas être un poids pour vous.
Hop, un sourcil moqueur se soulève avant qu'un petit rire résonne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Railly en visite   Jeu 29 Juil - 16:44

Keridil rit, lui même était très...commère sur les bords et n'était pas le dernier à discuter ragots...

Vous êtes gentille de vous inquiéter de mes souffrances, mais que l'on dise d'un homme qu'il fréquente un peu trop une femme aussi charmante que vous n'est guère reprochable, ce qui n'est à l'inverse pas le cas, malheureusement, et je ne voudrais point que l'on vous dise frivole.

Il lui rendit son sourire complice.

Et puis un poids pour moi ! J'ai le souvenir d'une légère sirène que l'on porte hors de l'eau, mais chut, je crois que les plus indiscrets d'entre nous sont les domestiques, et ils grouillent à l'heure qu'il est.
Hum, et comment va ce cher Fyrmin ?

Changement de conversation feinté avec une fausseté dans la voix comme on n'en avait rarement vu. Le Chambellan ne se souciait guère du cocher à vrai dire, mais puisqu'il fallait parler chiffons et ne point trop se montrer proche, il prendrait un malin plaisir à en exagérer le jeu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Railly en visite   Jeu 29 Juil - 17:48

Frivole ? Moi !?!? Elle éclata de rire, oubliant un instant cette méchante amie qu'était l'angoisse du monde.
Alors là...je pense qu'avant ne me dise frivole, l'eau coulera encore sous les ponts !

Le rire se changea en sourire attendri à l'évocation du bord de mer.
Elle aurait aimé en reparler, pour le plaisir de se remémorer de délicieux souvenirs mais elle savait qu'ils n'en feraient pas mention ouvertement avant longtemps, peut-être même jamais.
Cela les mettrait en indélicate position et pour elle, cela la troublerait plus que de raison.

Aussi, fut-elle reconnaissante que l'on passe à autre chose.

Fyrmin va bien. Du moins, je le pense. Il a reçu sa paie, donc il doit aller bien.
Et cette charmante Elvyre ?

Arrivait la Baronne de Cruzy le Chastel...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Railly en visite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Railly en visite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Juillet 2008]visite musée et atelier Hermès
» visite d'exploitation caprine
» Visite chez dominique prés de Dunkerque
» Controle technbique - visite intermédiaire
» visite chez alain (le 12000 litres)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le domaine :: L'entrée du domaine-
Sauter vers: