Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Epousailles de Della et Keridil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
uriel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Jeu 18 Nov - 22:15

[Sur la route de Memphis]


De Memphis ? Euh ... fallait quand même de l'imagination. Bon certes, aussi bien de BA que l'Orleannais était théoriquement au Sud de la Lorraine, mais de là à aller en Egypte, il y avait quand même plus d'un pas, que nous ne franchirons pas. Nous ne parlerons pas non plus de fuite (en Egypte), car de toutes façons, il n'y avait rien à fuir. Arrivé aux frontières du Duché, Uriel remarqua que les terres étaient bien entretenues, son oeil avisé - plus par obligation que par intérêt réel - avait perçu cet état de fait. Car en effet, il laissait les détails de gestion des terres à son épouse qui avait au final fort à faire pour gérer leur Duché, leurs baronnies et leurs seigneuries, tant de terres qui au final faisait ressembler leur blason commun à un sapin de noël et puis, en guise de guirlande, on rajoutait les colliers de mérite et autres décorations du même acabit.
Le chemin fut facile jusqu'à la chapelle, où il rencontra de nombreux invités. C'est alors que quelques oriflammes attirèrent son attention : ceux des Frères de l'Ordre Teutonique. Il sourit ... il en avait reçu tant à Noirlac afin de leur enseigner la licence ... peut-être les reverrait-il ce jour.

Il laissa son cheval à un palefrenier et sauta en bas ; c'est un Premier Archidiacre de Trèves vêtu de manière sobre qui pénétra dans l'Église.
Le temps que se yeux s'habituent à l'obscurité, il en profita pour plonger le bout de ses doigts dans le bénitier et se signer. Quelques capes blanches attirèrent son attention et il se déplaça pour les saluer.


Monseigneur Hobb, Reiterin Hellvyra, Reitter Jackson ! Je suis ravi de vous revoir ici.

Prenant quelques nouvelles, il n'osa cependant pas trop s'attarder, et du regard, avisa une place auprès d'une Dame. Bah oui, bon même si il n'y avait pas plus vertueux que lui, la compagnie féminine lui plaisait.
Avisant dans l'entrefaite sa chère filleule Elisabeth, il se faufila jusqu'à elle pour lui coller deux baisers tout aristotéliciens sur chaque joue. Elle resplendissait réellement.


Eli ... tu es magnifique. Faut-il te le dire ? Je le pense, en effet. Je suis heureux de te revoir après si peu de temps.

Il salua par ailleurs le Baron de Digoine, l'ayant rencontré plusieurs fois, déjà et il savait apprécié de sa filleule : ce devait donc être un homme bien.

Avant de rejoindre la place qu'il s'était fixé, il entraperçut Della, farouche et jeune touloise à l'époque, relations tumultueuses, le temps avait passé, la jeune fille avait grandi et elle était maintenant à l'aube, que dire à la veille, non plus, à la minute du mariage !
Si elle avait l'opportunité de poser son regard sur lui, elle pourrait y voir un diacre souriant, ravi d'assister au mariage d'une amie de longue date.

Enfin, il alla prendre place près de la Vicomtesse de Clèves.

Hey ... bonjour Constance. Quelle surprise pour moi de vous voir ici. Cela vous dérange-t-il si je m'installe à vos côtés ?
Promis ... nous ne discuterons pas de la charte de l'université de Nancy ...

Il rit, toujours de bonne humeur, au final.
Revenir en haut Aller en bas
Ursus de Valbois

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Jeu 18 Nov - 22:57

Le route fût longue et difficile à trouver. Ursus arriva à la maison d'Amahir en compagnie d'Isadam. Moult personnes étaient déjà sur les lieux. Ursus salua quelques connaissances et entra dans la chapelle.

Kéridil avait trouvé une compagne et le Duc de Chateaurenard pensa que le cœur du futur époux devait battre bien fort en ce moment. Le mariage était une étape importante d'une vie.


Revenir en haut Aller en bas
Deedlitt

avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 20/07/2010
Localisation : Argentan, Duché d'Alençon

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Jeu 18 Nov - 23:13

Paris-Orléans-Alençon... Bref à force elle ne s'en sortait plus. Mais elle arriva tout de même à bon port, enfin à bon Duché. Pas qu'elle soit enchantée de venir voir la future mariée, mais elle était proche de Lexhor et avait de bonnes relations avec Keri qui était son homologue Orléanais par la même occasion.
Rien de plus naturel que de venir, elle arriva en retard, heureusement elle connaissait les lieux pour avoir arbitrer des joutes ici. Joutes qui étaient riche en émotion et surtout en retrouvailles avec son époux... Cette pensée la fît sourire, puis elle regarda son ventre à peine rond, et pria dans son fort intérieur pour qu'elle eut un second fils.
Enfin elle réajusta sa toilette et sa coiffure, et elle rentra dans la belle et sereine chapelle du Duché, et avec le sourire. Elle prit place dans l'assemblée et salua les personnes qu'elle connaissait, avant de prendre place sur un banc.
Revenir en haut Aller en bas
Constance

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 03/11/2010

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Jeu 18 Nov - 23:43

Constance n'avait toujours pas trouvé sa soeur dans l'assemblée, pourtant elle regardait partout. Elle avait repéré des personnes qu'elles connaissaient : Godefroy et Lison, elle s'étonnait de ne pas voir la petite Niria. Elle se rendit compte qu'elle avait finalement rencontré un certain nombre de Bourguignons dans sa vie. Il y en avait deux qu'elle ne voyait pas et elle espérait ne pas les voir.

Elle admirait les tenues, tout le monde avait fait un effort vestimentaire. Elle sourit en se disant qu'on devrait organiser des défilés ou des concours pendant les mariages mais juste pour les invités parce que les mariés étaient toujours sublimes.

Une voix qu'elle connaissait bien lui dit tourner la tête. Ce n'était autre que son unique collègue masculin de l'Université lorraine.Hey ... bonjour Constance. Quelle surprise pour moi de vous voir ici. Cela vous dérange-t-il si je m'installe à vos côtés ?
Promis ... nous ne discuterons pas de la charte de l'université de Nancy ...


Bonjour Uriel. La surprise est partagée, je ne pensais pas voir des Lorrains ici...
Oh mais allez y installez vous, vous m'expliquerez les propos que je ne comprends pas.
Sybille va venir? Elle se porte bien?

La Charte nous en parlerons quand il n'y aura plus rien à faire...

Elle lui sourit et attendit ses réponses. Elle avait d'autres questions comme "Qui l'avait invité?". Elle se demandait bien qui il connaissait ici et depuis combien de temps.

A présent elle regardait un peu vers l'entrée de la Cathédrale et là ce fut une femme qui entra. Son visage bien que légèrement changé ne lui était pas inconnu. Elle constata que la Comtesse de Lille était toujours aussi charmante. Elle se demanda alors si elle serait rejointe par son époux ou non.

Elle ne pensait que ce mariage serait source d'autant de questions.
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 1:02

Après avoir secoué ses jupons, Liloute mâcha une graine de cardamone, et regarda un peu hébétée, les jolies tenues des autres convives… Elle se sentait un peu… Hum comment dire? Vilaine dans sa vulgaire houppelande de laine comparé aux belles soieries et aux belles et fines étoffes des autres… Il fallait dire, qu’il y avait du monde, et du beau monde… Elle se redressa, se réajusta et après avoir pris une grande inspiration, se lança parmi la foule des grands tout sourire, saluant des têtes connues, faisant de jolies révérences par ci par là…

Au son des cloches, elle n’hésita pas et entra dans la chapelle en se signant… Puis elle s’assit sur un banc dans le fond… Préférant laisser les meilleures places aux nobliaux… Puis de toute façon, n’ayant ni fiancé ni homologue à ses cotés, elle ne prendrait guère de place ici…
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5194
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 1:05

Le sourire, bien que crispé, était quelque peu revenu sur le visage du jeune fiancé. Père et fils eurent à peine le temps d'échanger quelques mots qu'une salve d'invités investirent la chapelle. L'effervescence se faisait de plus en plus forte, la mariée ne tarderait sans plus beaucoup. L'une des dernières arrivées étaient bien connue des deux hommes et c'est tout naturellement qu'elle s'avança vers eux pour les saluer, du moins c'est ce qu'ils pensèrent. Mais rapidement ils comprirent qu'il en était autrement. Elle venait leur présenter son nouveau Jules...et trouva que les minutes qui précédaient la cérémonie étaient le moment idéal...La chose ne pouvait sûrement pas attendre...
Le Duc réprima un levage d'yeux au ciel. Il se doutait bien que sa vassale était impatiente de leur présenter cet homme qui devait compter beaucoup pour elle. Lexhor s'inclina respectueusement.


Bien le bonjour Winnette, et enchanté messire Atalan. Je suis ravi de vous connaitre, même si les présentations plus approfondies devront attendre au moins la fin de la cérémonie. Je suis certain que vous comprendrez parfaitement.
C'est néanmoins un plaisir de vous recevoir sur nos terres et nous espérons que la journée vous sera agréable. L'ambiance est propice aux rencontres et au partage.


Il adressa un chaleureux sourire aux deux tourtereaux puis jeta un coup d'oeil à la porte d'entrée. Della n'était pas encore là, mais elle allait entrer dans les secondes qui allaient venir...
Revenir en haut Aller en bas
atolchamb

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 1:40

Le jeune couple blesois arriva dans la chapelle saint Nicolas,
cette même chapelle qui avait accueilli le jeune homme pour se faire baptisé quelques mois auparavant.
Sa promise ,Melisende était pas très a l'aise ,beaucoup d'inconnus et des amis en discution a droite et a gauche mais pas en face du couple.
C'est a ce moment qu'ils aperçurent le duc d'alluyes seul a attendre de nouvelles arrivées , le couple se dirigea alors vers lui et le jeune rivesroy s'adressa a lui.




Bonjour votre grasce, sachez que nous vous remercions de nous accueillir en votre domaine .
C'est un honneur pour nous ,damoiselle Mélisende et moi même d'assister au mariage de votre fils et de sa promise .
Comment ne pas assister au mariage de l'ami qui va devenir mon témoin de mariage dans moins d'un mois,cela serait impensable a nos yeux.
Je ne me permet pas de vous faire une bise comme a mon baptême votre grasce mais le cœur y est.



Le jeune homme regarda sa future épouse puis le duc en prenant un malin plaisir a faire un large sourire en repensant a sa dernière phrase.


Dernière édition par atolchamb le Ven 19 Nov - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fitz

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/11/2010
Localisation : Nevers - Duché de Bourgogne

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 2:16

Le Père Fitz était enfin arrivé à bon port après avoir bravé le froid et la glace à l'entrée du domaine.. ou presque. Elisabeth le quitta rapidement pour aller saluer diverses personnes, qu'il ne connaîtrait sans doute pas. C'est pourquoi son regard ne fit pas plus attention que ça aux personnes l'avoisinant.

Puis il vit le Baron de Digoine. Décidément, cette Normande ne ferait que l'aider à ressasser de mauvais souvenirs ! Il avait tellement entendu parler de ce Baron qu'il s'en trouvait même gêné d'en savoir autant tout en restant dans l'anonymat.. Allait-il le saluer ou se cacher au fond d'un trou ? Son coeur balançait..

Uriel salua également le Digoine. Pourquoi pas lui ? Mais que pouvait-il dire ? Le Baron ne le reconnaîtrait déjà sûrement pas.. Bah.. De toute manière, il ne connaît personne d'autre, alors autant faire comme les gens civilisés et aller saluer ! Direction le Digoine donc, de son vrai nom, Eusaias..


Baron, le bonjour !

Je ne sais si vous vous rappelez de moi, je suis le Père Fitz. Nous nous étions entraperçu au ... non-mariage d'Aléanore et j'étais également là lors de.. hum, bref. Je sais que vous l'affectionniez particulièrement. Toutes mes condoléances donc.. Pour le bien que cela peut vous faire.


Diantre qu'il se sentait coupable tout à coup.. S'il savait, peut-être le Baron irait-il le jeter dans le fleuve.. Car il aurait pu tenter de l'arrêter, mais non. Il l'avait laissée fuir.

Apercevant la future mariée approcher de .. son témoin, le Père Fitz n'engagea pas plus loin la conversation. L'heure n'était pas aux souvenirs mais bien au bonheur que Della allait éprouver lorsque la phrase fatidique serait prononcée en fin de cérémonie.

Il avait hâte. Sentir l'émotion parmi l'assemblée. Car ce serait bien une première pour lui : assister à un mariage, mais assis sur un des bancs de la chapelle, et non installé derrière l'Autel. Oui, il avait vraiment hâte, ça le changerait de son caractère morose récent..
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia
Agnelle de Vernou
Agnelle de Vernou
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 2:40



Mais qu'est-ce qu'il fiche bon sang de bon soir... Oups pardon Aristote...

Voilà que Ju faisait les cent pas en attendant son promis qui tardait à arriver. Il avait bien dit qu'il fallait qu'elle soit à l'heure, elle s'était préparée longtemps à l'avance, bien trop apparemment. Elle finit par s'asseoir, attendant que le cavalier arrive.

Quelques lllllonnnnnnnnnnnngues minutes plus tard... Ca y est, môssieur se faisait désirer... Arrivant, sur son beau cheval qui trottinait allègrement... Non, pas possible d'aller au galop hein... Mais bon, c'est vrai qu'il aurait pu salir sa tenue. Et là-dessus, la couturière mettait un point d'honneur à ce qu'il n'abîme pas son travail. Enfin, il descendit, souriant. Même pas un baiser, rien... Elle vérifia, se mettant sur la pointe des pieds pour regarder derrière lui... Ni Mc ni Rhân en vue... Bah alors?

La journée commençait bien... Et voilà qu'ils partaient... à pied... Non, il ne pouvait pas la faire monter sur son cheval et la tenir pour ne pas qu'elle tombe? A moins qu'il ne la croit trop lourde... Ju passa instinctivement ses mains sur sa culotte... de cheval... Hey oh faut pas exagérer, j'ai pas quarante berges non plus... Ju continua à marcher, faisant du coup exprès de traîner la patte pour l'embêter un peu. En plus, il aimait ça, se faire embêter. Il aimait bien les enfants en fait, il en avait supporté plein lors de son dernier mandat, et là, c'était juste la cerise sur le gâteau. Ou le dindon de la farce. Enfin comme vous voulez.

Et maintenant, il lui parlait de doigts dans le nez... Ju soupira... Devait-elle s'énerver... Elle râlota un peu, pour la forme, et parce qu'il adorait ça, il devait la trouver belle quand elle s'énervait... Mais bon, ce n'était pas jour à chercher querelle, mais plutôt jour à faire la fête. Alors, ça n'allait pas gâcher ce mariage. Elle aurait eu ses ragnagnas, elle aurait râlé encore plus tout le long du chemin, ça n'aurait pas changé une fois arrivés sur place.


A l'écouter bavasser et raconter des bêtises, elle aperçut Alluyes au loin. Elle accéléra le pas, voyant les invités arriver en nombre. Fallait pas louper les places de devant, naméo! Allez on se presse, le promis!


L'église était déjà pleine. François avait laissé son cheval à un écuyer, et revenant près d'elle, lui proposa son bras. Ju s'en saisit, et s'avança avec lui dans l'édifice, non sans un signe de croix et une légère génuflexion.




Saluant les personnes présentes qu'elle connaissait, elle cherchait en même temps du regard les meilleures places pour voir la cérémonie tout en laissant quand même le devant à la famille et aux proches des mariés.


Revenir en haut Aller en bas
ninouchka
Duchesse
Duchesse
avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : Blois en Orléans

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 2:58

Pour la centième fois en deux jours, Ninouchka se demanda si elle allait se rendre au mariage de Keridil.

Quand elle avait reçu l’invitation, elle s’était réjouie de ce mariage. Keridil était infiniment sympathique et agréable à fréquenter et elle était très heureuse pour lui qu’il ait trouvé le bonheur. Son invitation lui avait fait plaisir et elle n’imaginait pas un seul instant de ne pas se joindre à la famille ainsi qu’à la foule des amis et connaissances.

Mais là, il y avait deux jours de cela, le ciel lui était tombé sur la tête.

Elle avait appris que son époux, disparu depuis plusieurs mois, était décédé. Elle s’attendait à recevoir ce genre de nouvelles un jour ou l’autre, mais le jour où ça arrive, on a beau s’y attendre …

Elle était en proie aux hésitations les plus extrêmes … j’y vais, j’y vais pas … un moment elle se disait que ça lui ferait du bien de voir du monde d’autant qu’il y aurait certainement pas mal d’Orléanais, à d’autres moments elle s’imaginait en vraie fontaine aux moments les plus cruciaux de la cérémonie.

L’heure du mariage approchait et bientôt il lui serait impossible d’encore arriver à temps.

Elle se décida finalement, se disant qu’elle resterait dans le fond de la chapelle, qu’elle partirait après la messe de mariage, mais au moins elle aurait fait acte de présence.

Elle arriva au domaine d’Alluyes en dernière minute et le temps de rejoindre la chapelle, la mariée arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès de Saint Just

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 3:36

[Sur le parvis]

Si la Saint Just avait raté sa rouquine suzeraine, trop absorbée à surveiller du coin de l'oeil ce que faisait son Bourguignon, les Volvent, eux, n'avaient pas raté la Saint Just. Ce fut d'abord une très vieille connaissance qui se présenta devant elle et autant de souvenirs en pagaille. Elle mit un temps à remettre un nom sur le visage qui avait considérablement changé, tout comme le sien avait du perdre bien de ses grâces enfantines si l'on excluait la vilaine cicatrice que révélait le décolleté de sa robe. Un large sourire accueillit son ancien acolyte arrageois

Palsambleu ! Ganj... Godefroy ! Ben alors là... Pour une surprise... Le frère de la mariée... Et bien toutes mes félicitations alors. J'espère que nous nous verrons aux festivités qui suivront la cérémonie, histoire de partager quelques bons vieux souvenirs.

Et de saluer la femme qu'il tenait à son bras d'un sourire et s'apprêtait à rentrer à la suite des autres dans la chapelle lorsque...

Ho ! Ma tortionnaire fait partie des invités !

Le temps de reconnaitre la brune vêtue cette fois-ci d'une jolie robe et dont l'épaisse chevelure avait un peu repoussé et un sourire narquois naquit sur les lèvres de l'Infâme. Les basses besognes ne s'effectuent pas toujours de bon coeur et la Volvent avait été un adversaire relativement intéressant à battre en brèche. Le sourire caustique d'Agnès s'accompagna d'un regard amusé lorsqu'elle répondit tout aussi fort.


Et bien ma foi, il faut croire que les Volvent n'ont pas la rancune tenace !

Et d'incliner la tête pour saluer la jeune femme aux yeux de louve avant de tourner les talons pour entrer dans la chapelle. Elle s'arrêta néanmoins et lâcha par dessus son épaule.

Je partage volontiers un verre avec vous après la cérémonie, Damoiselle de Volvent.



[Inside the chapel]

Il avait dit quoi le Balbuzard ? Les bancs de devant parce que c'est là qu'on devait être... Quelle idée de se laisser entrainer à être la cavalière du témoin de la mariée... Discrétion garantie. Tout en remontant l'une des allées latérales, la saint Just continuait à scruter la foule tout en pressant le pas. Le marié était déjà devant l'autel et la mariée n'allait pas tarder.
Là ! Une rousse ! Agnès la salua d'un geste de la main et l'invita à la rejoindre sur les bancs les plus proches de l'autel. L'infâme prit donc place devant, où elel se trouvait bien seule sans la présence d'Eusaias. Un murmure parcourut la salle et comme les autres, elle se dévissa le cou pour regarder dans la travée centrale. Au bras du Balbuzard entrait la mariée...
Revenir en haut Aller en bas
kalimalice

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Orleans

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 11:20

Elle avançait dignement au bras de Chris .La chapelle allait être trop petite si cela continuer les retardataires resteraient dehors .Que de monde et bien être chambellan en donnait des connaissances.
Devant l’autel le père et fils la vassale faisaient causette .Surement l’un rassurant l’autre et des félicitations .Mais bon se n’était pas le moment de se faire remarquer et d’aller bisouiller tout le monde .Sur les bancs arrières, elle prit place car seule la famille irait devant ainsi que les témoins.
D’un œil elle balaya l’assistance que de gens des connus des pas connus .Mais un arrêta son regard le balbuzard était présent lui aussi.
Elle aurait tout le temps après la cérémonie d’aller saluer les uns et les autres.

Revenir en haut Aller en bas
lison..

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 13/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 15:36

Si la brune avait été volubile voire et même fatigante de paroles lors du trajet, elle était à présent muette. Tous ces visages inconnus, ce déploiement de parures et de riches étoffes, fouler le sol d’une chapelle aristotélicienne l’effarouchaient.

Elle resserra doucement son emprise sur le bras de Godefroy et saluant d’un signe de tête aimable les visages connus, tentait de comprendre les relations qui unissaient toutes ces personnes les unes aux autres.

Sortie de son observation, entrainée parmi la foule, menée prestement devant une femme, elle écouta les quelques mots échangés puis sourit en retour.
L’agitation du moment ne lui laissa pas l’opportunité de se présenter, ni d’en savoir plus que la femme en question était tortionnaire de Tolaine, Artésienne et Duchesse.

Elle se préparait à questionner son époux lorsque Della fit son entrée.

Elle était belle, simplement belle, pâle au bras de Digoine. Elle lui sourit, l’encourageant du regard, sachant combien ce moment où tous les yeux se fixent sur vous est impressionnant.

Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 19:26

Tin tin tin tiiiin, tin tin tin tiiiin
Ooooh ! Elle entrait. La blonde Volvent, de rouge vêtu faisait son entrée. Et bien que la vue un rien obstruée par quelques retardataires point encore assis, Keridil ne manqua pas une miette de cet instant ou sa bien aimée mit un premier pied dans la chapelle.
L'heure avait sonné, et s'écartant de Winnette et de son compagnon, faisant un regard entendu à son père, le fiancé se redressa et prit place devant l'autel afin d'admirer la marche que s'apprêtait à faire Della jusqu'à lui.
Chemin ô combien symbolique s'il en est. Au bras d'Eusaias - tiens, il eut cru que ce serait celui de Godefroy mais ma foi tant qu'elle arrive au bras de quelqu'un on ne va pas se plaindre - Un sourire extra large aux lèvres, le brun ne décroche de sa belle qu'une minute pendant laquelle il voit les visages de ces invités qui jusque là n'avaient été qu'une foule informe.
Même lui ne connaissait pas tout le monde, mais parmi les connus des êtres chers qui ne manqueront pas de se reconnaitre.

Et voilà le moment où la future épouse peut le voir il le sait, et histoire qu'elle ne veuille pas fuir devant son apparence, il prend une position fière et noble. Fier il l'est en tout cas, épouser la plus belle demoiselle d'un royaume ce n'est pas rien - et modeste avec ça le Keridil -.




Elle est belle, il est beau, ils sont beaux, et attendez qu'ils soient enfin l'un près de l'autre ! Une décharge que vous allez tous avoir.
La chapelle est étonnamment silencieuse, quasi pas un murmure, c'est pas commun. Ça change du mariage d'Adonis cela dit, qu'est-ce que ça pouvait blablater là bas dedans ! Cela dit il y avait de quoi vu les évènements. Restait à espérer que personne ne voudrait jouer les malins en ce jour.
Tout semblait bien se passer, pas de félons en vue, pas d'importuns, pas d'indésirables. Pourvu que ça dure.
Yeux rivés sur la robe rouge de la mariée, le brun la regarde. Elle va avancer, avancer, avancer et le retrouver, et là on pourra commencer, eh oui, ce n'est que le début.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Atalan



Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 21:22

Un flot continu se déversait dans la Chapelle décorée pour l'occasion. A en juger par les tenues et le port des personnes présentes, nul doute que cette cérémonie serait grandiose, du moins au vu des noms présents. Enfin les noms présents..ce n'est pas comme si chacun était venu avec sa petite pancarte accrochée autour du cou non plus et s'il avait des pouvoirs surnaturels au point de deviner d'un coup d'oeil toute l'identité d'une personne. Mais disons qu'au vu des habillements de chacuns, il n'était pas en présence de n'importe qui. Il commencait même a douter de la véritable identité du soi disant garde en faction à l'entrée qui par ses propos confirmaient davantage cette idée... Toujours est il qu'il était bien entouré, à commencer par celle qui se tenait à ses cotés..

Il l'a suivi à travers cette foule dans des lieux qu'elle semblait déja connaitre. Quoi de plus normal quand on est dans le domaine de son suzerain en même temps..Suzerain vers lequel leurs pas convergeaient. Et voila qu'il était propulsé sur le devant de la scène, faisant face au maitre des lieux, mais également au personnage principal de la journée. Père et fils se tenaient la, conversant l'un et l'autre. Un rapide fouillage dans sa mémoire heureusement encore bonne et il lui semblait qu'il avait déja rencontré le Duc au cours d'un séjour de celui ci à Conflans entourée d'une armée en route pour une croisade. mais l'heure n'était point à la discussion de taverne en ce jour et comme lui signifiait leurs deux interlocuteurs. Un salut de circonstance et il leur répondit


L'enchantement est pour moi Messieurs. Merci de m'accueillir chez vous en ce jour spécial, ou du moins de m'accepter en votre domaine. je comprend aisement que le moment soit mal choisi pour faire connaissance et je suis également certain que nous aurons davantage de temps pour faire plus amples connaissances une fois la cérémonie terminée. Quoi qu'il en soit je vous adresse d'ores et déja mes félicitations à tous les deux mais en particulier au futur époux.

S'inclinant à nouveau devant eux il se retourna vers la jeune impatiente^^puis lui souriant

Laissons ces messieurs à leurs occupations, ils ont assurémenet des choses plus importantes à s'occuperet tachons de trouver une place au milieu des invités
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth Stilton

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 23:19

Un baise main de tonton, des bises de parrain et un petit chaperon roux - oui oui roux pas rouge - normal quoi.
Vue comment les évènements avançaient elle avait du mal à répondre à tous.
Elle salua donc son parrain avant que celui ci ne s'en aille vite et qu'elle même se retrouve happé par son chaperon.


Mais heuuuu je ne suis pas une femme de mauvaise vie mais les chignons ça fait mal aux tempes.

Un ton plus bas.

Quel emmerdeurs celui qui a dit qu'on devait s'attacher les cheveux !
Revenir en haut Aller en bas
uriel

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Ven 19 Nov - 23:24

Ainsi donc, il prit place près de l'artésienne et lui sourit, car il la voyait surprise.

Et oui, Constance, comme quoi on ne peut jamais jurer de rien. Vous savez, j'ai rencontré Della alors qu'elle était une jeune vagabonde, à Toul, nous avons discuté, sur le parvis de l'Eglise, une sincère amitié est née entre nous, puis il y a eu un éloignement, et des retrouvailles ...
Mais oui, je puis vous expliquer, mais ne comptez pas sur moi pour vous faire un cours de théologie, j'en ai assez fait comme cela pour cette journée.
D'ailleurs regardez, voilà un de mes anciens élèves ...


S'étant retourné, il avait aperçu le père Fitz d'Alençon et lui fit un signe afin de le saluer. Il était heureux de voir des têtes connues et le père Fits était un homme très respectable, ce qui ne gâchait rien.

Ah je ne sais si Sybille viendra, en vérité elle est partie voir son frère Arman, en Champagne puis doit descendre s'occuper de ses terres, en Périgord.
Peut-être fera-t-elle de fait un léger détour.
Revenir en haut Aller en bas
Winnette
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 04/07/2010

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 0:24

Les trois hommes s'étaient salués, présentés et excusés...Kéri s'écarta car il aperçu son bisounours au bout de l'allée de la chapelle...
Elle sourit en le voyant impatient et heureux, il était plutôt mimi le Kéri chéri à son papounet...
L'ébourrifé qui l'accompagnait l'attira pour qu'ils prennent place parmi l'assemblée...
Elle se pencha vers lui et lui souffla


Pas trop loin, je veux voir quand même


Elle lui sourit tendrement et regarda les autres invités elle en reconnu quelques uns, elle se faufila dans une rangée et se glissa entre les jambes déjà entremêlées des convives.
Elle prit place à coté d'une jeune femme et la salua puis se tourna légèrement vers son cavalier


Tu as des mouchoirs histoire que je pleurniche ? Oui tu comprends je perds mon chouchou alors je suis quasiment en deuil...

Des reniflements et des pleurnichements se firent entendre de sa part, elle simula vraiment un gros chagrin et baissa la tête pour pas qu'il s'aperçoive de la supercherie mais elle ne pu s'empecher de relever la tête avec un grand sourire innocent, La brunette hésita un instant et se rapprocha un peu de lui, le froid s'engouffrait par les portes de la chapelle ce qui la fit frissonner un peu, elle en profita pour elle et son plaisir personnel d'être près de lui.

Elle aurai pu se serrer un peu plus contre le mâle elle l'aurait fait d'avantage mais ne voulait pas passer pour une glue non plus, elle se retint et se redressa légèrement pour observer la situation...

Nalu n'était pas encore là, elle se demanda quand elle ferait son entrée puis se mit à chanter dans sa tête..."Si tu n'es pas vraiment l'amour tu lui ressembles, Quand je m'éloigne toi tu te rapproches un peu..." et fredonna la suite dont elle ne connaissait pas les paroles par coeur en faisant des petits mouvements de tête en même temps

_________________


Dernière édition par Winnette le Sam 20 Nov - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyle De Clèves

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 0:25

Après les retrouvailles avec sa sœur toutes deux c'était séparées pour prendre repos après leur long voyage à travers les comtés pour venir faire présence et vœux de bonheur aux futurs mariés. Les Clèves d'un commun accord devaient se retrouver à la chapelle avant le début du mariage..

Seulement la cadette, avait jugé intéressant de faire le tour du domaine pensant qu'elle en avait largement le temps ! Vêtue de sa toilette pour la grande cérémonie , Cyle avait commencer par visiter les jardins ainsi qu'alentours du château avec une tranquillité inouïe...après tout les cloches n'avaient pas encore retenties, donc ne faisant qu'à sa tête prit tout son temps à découvrir le magnifique domaine sans se presser.La jeune femme adorait découvrir, visiter...Cyle émerveillée par les lieux en perdit la notion du temps...assise sur un banc de pierre réfléchissait, son esprit vagabondait une jolie rose rouge cueillie dans le jardin entre ses mains, pensant à Grant qu'elle se devait de rejoindre bientôt pour un long voyage.

Mais soudain un bruit retenti ! Portant ses mains sur sa poitrine écarquilla les yeux...se levant d'un bon s'exclama...


Les cloches ! Le mariage !!! Oh non ! Les cloches les cloches les cloches....Constance va me tuer !!!

Au pas de course, la jeune Clèves soulevant sa longue cape ainsi que jupon se dirigea sans perdre de temps vers la chapelle, manquant à deux reprises de se prendre les pieds dans sa cape ! Cette fois c'était sur ! Elle allait se prendre une engueulade monumentale par sa sœur !

Arrivant devant le parvis de l'église stoppa ses pas net...la maison du seigneur était bombée de convives, elle se signa et d'une voix à peine audible...


Seigneur...faites que Constance se trouve tout devant...qu'elle ne s'aperçoive pas de mon entrée tardive dans votre demeure...faites ça pour moi seigneur je vous allumerais un cierge enooormeee juré !

La Vicomtesse était une femme merveilleuse et pleine de bonté...d'une patience sans fin, mais...elle avait ses limites propres a ne pas dépasser comme tout le monde, Cyle le savait...en s'attardant à sa balade elle les avaient légèrement dépassées, à coup sur sa sœur lui ferait une longue leçon de morale. Du coup la jeune femme avait du mal à se décider de mettre les pieds dans la chapelle ou de plutôt rester sur le parvis, pas seulement dû au mécontentement qu'aurait Constance mais parce que les mondanités et elle cela faisait deux. Se décalant un instant sur le coter regarda vers le ciel et poussa un long soupire...en plus elle ne connaissait certainement personnes parmi tout ce monde à part sa sœurette bien sur...baissant la tête faisant une petite grimace...découvrit le bas de sa cape blanche quelque peu poussiéreuse du certainement a sa course le long des allées fleuries.

Se penchant vers l'avant s'empressa de tapoter dessus rapidement...



se redressant tout aussi vite bien droite, se décida enfin à mettre le premier pied dans la chapelle au milieu de tous ces visages inconnus...dans sa main elle tenait encore la jolie rose rouge cueillie tantôt...elle murmura en la portant jusqu'à ses lèvres...

Allez...fait toi toute petite Cyle....

Portant la rose a ses lèvres doucement se dirigea vers le fond du lieu saint se faufilant dans la foule discrètement...

Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5194
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 1:01


Les présentations faites et le connétable d'Orléans, ainsi que sa promise, le procureur d'Orléans, s'en suivirent quelques excuses auprès des deux derniers car s'ils seraient les roys de la fête dans quelques temps, aujourd'hui, c'était le tour de Kéridil et Della. Et cette dernière avait justement fait son apparition dans la chapelle, captivant l'attention de tous, mieux que l'aurait fait un Diacre, ce qui arrangeait bien ce dernier. Il sourit en voyant la jeune femme arriver et profita du silence pour prendre brièvement la parole, après s'être racler la gorge...


Bien...Merci à tous de votre attention. Les futurs époux sont là. Attendons nous quelqu'un d'important, la mère du marié mise à part...elle devrait surgir dans pas trop longtemps, j'imagine, du moins j'espère...
Pouvons-nous donc commencer?


Question surtout posée aux premiers concernés...
Tout en attendant la réponse, le Diacre ne pu s'empêcher de marmonner...


Tout de même...en retard au mariage de son fils qui est officié dans sa propre chapelle...Elle m'aura tout fait...
Revenir en haut Aller en bas
xalta

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 21/05/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 14:08

Les invités entraient les uns après les autres , ils saluaient puis prenaient place , son regard fut attiré par une silhouette qu'elle connaissait bien, elle sourit , surprise de le voir en ce lieu, son champi préféré, le voilà propulsé dans les premiers rangs aux cotés de Winnette.

Elle ira le saluer à la fin de la cérémonie et lui rappeler un petit pari. Tiens d'ailleurs en parlant de pari, Keri s'en sort bien aussi lui, va falloir songer avec Ju à trouver un autre gage .

La mariée fait son entrée interrompant ses pensées , elle la regarde s'avancer vers l'autel au bras d'un homme qu'elle a déjà pu croiser enfin apercevoir, le mot serait plus juste, lors de joutes. la mariée est la plus belle des femmes présentes et le silence se fait dans la chapelle pourtant bondée. Voilà, on allait pouvoir entrer dans le vif du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Elisel

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 15:25

J'y vais, j'y vais pas, j'y vais, j'y vais pas...?

Et oui, la baronne se posait la question. Difficile de se réjouir et d'avoir le cœur à la fête quand son beau-frère vient de décéder, que son corps repose dans une boite, dans la chapelle familiale, et que les chants de prières des moines s'élèvent dans tout le Domaine. Mais justement, est-ce qu'il ne faudrait pas qu'elle se change les idées ? Et puis, elle aimait bien les mariages, autant pour les mariés, que pour les invités et leurs tenues. On ne change pas une couturière...

Finalement, elle se décida pour un "J'y vais", tout en se demandant si, comme d'habitude, elle allait être en retard. Et... Presque, mais pas tout à fait ! Elle s'améliorait.

Passage par les grilles, où on lui signifie que les cloches ont déjà sonné, une indication précise d'où se rendre, et la voilà à l'entrée de la chapelle, remplie à craquer. Chatoiement des couleurs, costumes qu'elle reconnait ou dont elle devine la facture, sourire en reconnaissant une cliente plus avant. Est-ce qu'elle-même va même trouver une place ? Haussement sur la pointe des pieds, pour tenter d'apercevoir le coeur de l'édifice. Les mariés sont déjà là, mais apparemment rien de plus ! Glissade discrète le long des murs, un petit coin tranquille d'où elle voit tout. Parfait !


Revenir en haut Aller en bas
Atalan



Messages : 14
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 15:54

La mariée avait fait son apparition au vu du silence qui s'était installé dans la chapelle et du regard du marié en direction de l'entrée du batiment. Le temps pour eux de prendre congé et de s'insérer dans la foule et de prendre place aux premiers rangs comme le souhaitait la Dame à ses cotés. Un rapide coup d'oeil pour parcourir les visages des invités et un sourire en voyant une giennoise bien connue. Ouf!!Il ne serait donc pas totalement en terre inconnue! Un peu de douceur dans ce monde de brute. Enfin de brute...disons que les circonstances étaient plus que particulières pour lui. S'il avait su ce à quoi il s'exposait en acceptant pareille invitation...Ca n'aurait au final strictement rien changé. Rien de mieux que les défis pour avancer et vibrer.Puis après tout, s'il était présent c'est qu'il avait bien voulu. Comment résister à ce joli minois qui s'était présenté à lui et lui avait si doucement suggéré de l'accompagner..


Tu as des mouchoirs histoire que je pleurniche ? Oui tu comprends je perds mon chouchou alors je suis quasiment en deuil...


Pleurnicher? Voila qui l'étonnait quelque peu. Ne se doutant pas un instant de la supercherie faite, notre jeune naif fouillait ses vetements à la recherche de ce fameux tissu pendant que sa voisine lui arborait un sourire un tantitnet moqueur..Voila qu'il avait encore foncé tête baissée et courru jusqu'à se payer le mur ! Enifin dans le cas présent, c'est elle qui se payait sa tête plutôt. En voila une qui ne perdait rien pour attendre..

Tsss attend que la cérémonie soit terminé et je vais m'occuper de toi. Sans compter que j'ai déjà plusieurs sanctions à t'infliger..dit il en lui murmurant d'un air tout a fait innoncent..Puis la regardant se metre sur la pointe des pieds pour observer le spectacle.

Tu ne veux quand même pas que je te porte sur mes épaules non plus? dit il en lui souriant, lui rendant cet air moqueur qu'elle arborait quelques instants plus tôt
Revenir en haut Aller en bas
Eusaias

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 17:36

Je ne sais si vous vous rappelez de moi, je suis le Père Fitz. Nous nous étions entraperçu au ... non-mariage d'Aléanore et j'étais également là lors de.. hum, bref. Je sais que vous l'affectionniez particulièrement. Toutes mes condoléances donc… Pour le bien que cela peut vous faire.

Je heu… Merci mon père. Que cela me fasse ou non du bien, je pense que l’important c’est qu’elle soit enfin à la droite du Très Haut. Je crois que ce non-mariage a fait en sorte qu’elle ne s’est pas débattue, lors de son agression. Moi je me maudis chaque jour de ne pas avoir été là. Mais… Nous aborderons le sujet une autre fois.

Oui il mentait et à un père de surcroit, mais quelle importance. Aléanore devait être sur le soleil et il mentirait à la terre entière s’il fallait, afin que le mot suicide ne soit jamais prononcé dans la même phrase que le prénom : Aléanore. Il s’autorisa une légère tape, qui se voulait amicale, sur l’épaule du prêtre avant de se concentrer sur la mariée. Hélas une silhouette fut distinguée dans la foule. Genre de silhouette qui fait sourire au début, puis donne froid dans le dos. Celle qui fait avaler difficilement sa salive, surtout quand on a « m*rdé » en compagnie de cette personne.

Non pas que le Balbuzard avait peur de la Lilloise, mais Agnès était là et la silhouette était sa suzeraine. Il ne fallait pas avoir le nez fin pour comprendre que ça sentait mauvais pour Digoine. Stratège non débutant, le balbuzard avait déjà opté pour la tactique à adopter : Eviter de croiser la comtesse de Saint Omer, Eviter que la Comtesse de Lavedan croise aussi celle de St Omer et si on est pris : jouer la surprise et la joie « A mais vous êtes là ! »

Le sourire apparut sur son visage alors qu’il réaffirmait sa prise, du moins, la prise de Della sur son bras.


Digoine...j'ai peur.

Oui je me doutais belle enfant, mais c’est pour cela que vous avez pris un témoin plein de panache. Je serai juste derrière vous aujourd’hui, et à côté de vous après mariage. Allons, on va s’assurer que tout se passe bien, vous laissez parler votre cœur. Allez Della, c’est le début d’une bonne vie qui s’offre à vous. Avancez sans crainte, je suis là pour vous.

Sa main gauche se porta un court instant sur celle de la Mariée et il l’a serra fort pour lui donner du courage.

Rentrons, il est temps.

Et au balbuzard de faire le premier pas.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   Sam 20 Nov - 18:51

Rentrons, il est temps.

C'est lui qui disait ça.
Elle, Della, celle-là même qui était la mariée - elle avait encore un peu de mal à l'imaginer - n'en était pas persuadée qu'il était temps.
Elle aurait bien été faire une petite promenade ou cueillir quelques baies voire les deux, tiens.

Mais Eusaias avait l'air convaincu et voilà qu'il la tirait doucement mais sûrement à l'intérieur de la chapelle.

Il y avait tant de monde !
Premier pas.
Tant de personnes qu'elle aurait voulu serrer dans ses bras, avec qui elle aurait eu envie de parler, des amis, des parents, des personnalités...tout ces gens étaient là pour lui et elle. Elle s'amusa à imaginer que quelques uns étaient là rien que pour être certains que ce n'était pas une blague et que la Renarde Noire allait bien se marier. Ou que d'autres étaient venus pour tenter de faire changer d'avis à Kéridil en lui disant que sa future épouse était une peste ou une sulfureuse personne avec qui il lui faudrait beaucoup de courage.
Deuxième pas.
Il devait y avoir des absents, sans doute des retardataires...qui arriveraient toujours bien.
Tiens ? Où était Blanche ?
Blanche ???
Blaaaaaaaaaaanche !!!! T'es où ???
Troisième pas.
Ou il n'y a plus que lui devant elle.
Enfin, son regard se posa sur son fiancé, le seul, l'unique, celui par qui le bonheur arrive.
Il se tenait là, près de l'autel, l'attendant.
Jusque là, elle n'avait pu voir que sa silhouette, parfois cachée par quelques personnes prenant place.
Mais là...là, elle eut envie de marcher plus vite, de traîner Eusaias derrière elle...cela ne se faisait pas. Aussi, avança-t-elle au rythme imposé par son témoin et la bienséance.

Et les pas s'enfilèrent l'un à l'autre sans que son regard ne quitte Kéridil, son Prince Charmant.
Et c'était comme si ses peurs n'existaient plus, comme si ses doutes s'effaçaient et que toutes ses questions trouvaient une réponse.
C'était une révélation et ça lui crevait les yeux, à cet instant précis !
L'avenir serait absolument merveilleux aux côtés de son époux.

Et c'est paisible, heureuse et le visage radieux qu'elle arriva auprès de l'autel, prête à le dire ce "oui" !

Elle lâcha doucement le bras de son cher Eusaias, le remercia d'un sourire et se tourna vers le célébrant, son presque beau-père, qu'elle salua d'une révérence.

Bonjour votre Grâce.
Pour moi, nous pouvons commencer.


Et à son cher Ange :
Vous êtes magnifique...

EDIT : mise en forme (balises)

_________________


Dernière édition par Della le Sam 20 Nov - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Epousailles de Della et Keridil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Epousailles de Della et Keridil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Epousailles de Della et Keridil
» Epousailles...
» [Keridil] Dressing ^^
» Della, chihuahua
» INFOS - Della Rocca gioielli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le château :: La chapelle Saint-Nicolas :: Le coeur de la chapelle-
Sauter vers: