Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Ven 24 Déc - 19:35

Le 24 Décembre, alors que tombaient les flocons, le jeune Keridil d'Amahir, fraîchement établi à Bréméan déposa un baiser sur le front de son épouse encore endormie, borda le jeune Charles dans son berceau et se vêtit très simplement.
Ce soir, Della et le brun fêteraient leur première fête de la Nativité ensemble.
Au programme : Mise en place de la crèche, décoration de l'arbre et repas en quasi-tête à tête, à moins que quelqu'un ait l'idée de venir leur rendre visite, afin de partager l'amitié aristotélicienne.
Un passage aux cuisines, juste pour prendre une petite miche de pain à grignoter, la faim ne le tenaillant point plus que ça, puis ouverture des massives portes de la Grande Salle. A la fois salle de bal, de réception et du trône, les lieux étaient tout choisi.
Dans l'âtre des deux cheminées, les cendres de la nuit étaient encore incandescentes. La table n'était pas encore descendue, et les bancs se trouvaient encore contre les murs. Le Seigneur de Bréméan fit appeler d'abord un bûcheron.


Bonjour maistre bûcheron. Appelle tes amis, et ensemble rejoignez le bois où vous nous couperez un arbre, point trop ancien, il me déplairait que l'on détruise une force de la nature, mais point trop frêle. Prenez le touffu, un sapin serait peut-être idéal.
Faites le ensuite mener icelieu, et qu'il tienne debout près du feu, mais à l'abri de l'incendie.


Ensuite, il fit quérir une dindonnière.

Maistresse, ce soir, nous dînerons une dinde que vous aurez farcie au marrons, elle sera accompagnée de carottes, de navets et de céleris, sans compter les victuailles plus habituelles qui ornent tout repas.

Le temps vint de faire mander un page, et un jardinier.

Messire page, allez nous acheter de chandelles d'or et d'argent, vous les déposerez dans cette salle. Ensuite, dégotez un ou deux ménestrels, point plus.
Maistre jardinier, avons-nous un verger ?

Affichant une moue à la réponse négative, le brun fit en sorte que la chose soit réparée.

Souvenez-vous alors au printemps de nous planter de jeunes arbres fruitiers, et en attendant, trouvez des pommes, de belles pommes bien rondes, et rangez-les près des chandelles.

Enfin, un palefrenier se présenta.

Jeune homme, ce soir il te faudra draper et sceller nos montures, nous rejoindrons Alluyes.

Tout cela étant entendu, la journée pouvait suivre son cours, jusqu'au soir venu, jusqu'à l'instant des festivités. Avant de rejoindre son épouse pour le repas, il accorda quelques instants au Très Haut, qu'il ne faut jamais oublier de prier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Sam 25 Déc - 13:58

Et pendant ce temps, l'épouse se réveilla.
Tendant une jambe qu'elle espérait bien faire rencontrer celle de son Prince, elle fut surprise de ne trouver que du froid.
Vite, la jambe fut repliée et c'est une main qui s'en alla à tâtons, par dessous la lourde couverture, à la recherche de l'homme qu'elle pensait encore à ses côtés.

Grumph...entendit-on...La main n'avait pas plus trouver ce qu'elle espérait.
La jeune femme se décida alors à lever légèrement la tête, un peu aussi les épaules pour constater de visu qu'elle était abandonnée !!!!

Voilà, à peine épousée et déjà délaissée...pauvre Della...

Mais non, ne vous en faites pas, elle n'est pas triste.
Elle savait bien, la Blonde, que son Prince n'était pas loin.

Courageusement, elle quitta le doux nid tout chaud et emmitouflée dans un long châle de laine épaisse, après s'être assurée que Charles dormait, elle s'en alla par les couloirs de leur castel.

Le cadeau de noces fait par Bôpapa et Belle-Maman avait été une réelle surprise et Della en avait été touchée.
Bien sûr, elle était heureuse pour son époux mais au-delà de cela, elle avait pris ce geste aussi comme une grande marque de confiance que les parents de Kéri lui donnaient à elle aussi.
Retrouver des parents lui était agréable. Elle qui était orpheline depuis des années, livrée pratiquement à elle-même et cerise sur le gâteau, chef de famille, elle redécouvrait avec plaisir un sentiment de sécurité qu'elle n'avait pas connu depuis son plus jeune âge.
La confiance partagée était à ses yeux, un trésor qu'elle comptait bien veiller jalousement...

Ses pas la menèrent et son oreille la guida.
Le grand salon était ouvert et au centre, se tenait l'objet de tout son amour : Kéridil.
Ce sentiment aussi elle l'avait nié longtemps. Aimer lui semblait totalement ridicule et dépourvu d'intérêt. Pour elle, toutes les histoires dites d'amour se terminaient dans une rivière de larmes et un bon mariage était un mariage arrangé de toutes pièces.
Mais l'écuyer Chambellan avait tout bousculé, il avait réussi à faire chavirer ces certitudes...Un baiser sur une plage et un anneau au bord d'un étang...Il avait pris l'allure de ce Prince Charmant qu'une très ancienne amie - disparue maintenant - lui avait décrit.
Elle l'observa, appuyée au chambranle de la porte, il ne l'avait pas entendue, elle le trouva beau, fier et tellement sûr de lui dans ce qu'il entreprenait pour leur première saint Noël...Elle salua discrètement le personnel qui passait près d'elle, en mettant un doigt sur ses lèvres pour qu'ils ne révèlent pas sa présence, elle aimait regarder son époux, se satisfaire de le voir, de le savoir là, si près qu'il lui suffisait de l'appeler pour qu'il se retourne et la voit...Elle l'aimait, plus que tout ce qu'elle avait cru aimer...plus même que Béatrice et que Blanche.

Quand tout le monde fut parti, alors qu'elle s'attendait à le voir venir vers elle, il resta là et elle sut qu'il priait.
Alors, elle joignit sa prière à la sienne...remerciant le Ciel de les combler de ce bonheur, l'implorant de ne jamais lui retirer cette douce chaleur qui avait envahi son âme et son coeur...

Et lorsque le temps eut suffi à la prière :

Bonjour cher Ange...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Dim 26 Déc - 0:31

Prière achevée, une douce chaleur se fit sentir, peut-être les serviteurs zélés avaient déjà ranimé le feu ?
Un oeil à sénestre, non, pas de feu, un autre à dextre et...

Oh ! Ma mie !

Sourire à ladite mie, puis oeil qui descend scruter son habillement, plutôt peu commun. Un long châle de laine et...rien d'autre. Il ne semblait pas au brun que son épouse eut été du genre à se promener en un apparat si sommaire, m'enfin soit, ce n'était pas pour lui déplaire.
On s'approche, et presque rituellement maintenant, un baiser vient sceller les lèvres de la blonde.


Vous êtes déjà debout ? Et là depuis longtemps ?

Bah oui, Keri aurait aimé faire la surprise à sa femme le soir venu. M'enfin on ne cache rien à une femme, du moins pas longtemps. En revanche, elles, ont ce don de mentir par omission qui leur est propre.
Bref, le Chambellan lui prend les mains, glacées, et frissonne à leur contact.


Mais vous êtes gelée ! Du feu !

Deux mots, deux simples mots...c'est dingue les pouvoirs que vous procurent une terre. A s'y méprendre on se prendrait pour Dieu, vous ordonnez, on obéit. Certes c'était déjà le cas à Alluyes, mais là il fallait dire que n'étant point le chef, l'Amahir n'avait rien à ordonner, tout était déjà fait.
Là, il fallait "administrer". Et en parlant d'administrer, il serait peut-être temps, bientôt, de se renseigner sur ce que pourraient produire les lieux une fois le printemps venu, et en cela, Della serait d'une grande aide, ayant déjà possédé des terres, et en ayant tiré le meilleur, à Beaumont comme à Railly probablement.
Le feu désormais revigoré, Keridil prit son épouse dans ses bras.


Il faudra vous préparer mon aimée, ce jour est jour de fête, et demandez à sa nourrice de soigner Charles.

Charles...le fils de Nabel. L'Amahir avait eu du mal à accepter de le prendre sous son aile, c'était vrai, mais ce petit enfant dormant dans ses langes, suçant son pousse et gazouillant, c'était un spectacle des plus touchants. Il commencerait presque à lui tarder d'être père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Dim 26 Déc - 19:41

De ses doigts, elle suivit les traits du visage de Kéri, elle déposa un baiser au coin de ses lèvres pour finir par passer sa main dans ses cheveux, sur son cou...

Je vous promets d'être très belle, mon cher époux...et Charles sera en de bonnes mains !
Elle sourit, taquine...Mais vous semblez bien inquiet pour ce petit bonhomme, Trésor...

Della avait envisagé adopter son neveu mais Kéri s'y était opposé et elle l'avait bien compris. Si Kéri avait été très surpris d'apprendre la venue de Charles, depuis, Della voyait bien qu'il s'attachait à lui. Mais il ne lui volerait pas la vedette ! Non non non...

Lovée à présent contre son époux, elle regardait autour d'eux.

Ce castel est splendide. Et vous le gérez de main de maître, dirait-on ! Elle rit en enfouissant son visage au creux de son cou.
Je devrais peut-être aller m'habiller, qu'en pensez-vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Dim 26 Déc - 19:53

Le rouge lui monta aux joues. Oui il s'attachait à ce petit bout, qui ne l'aurait pas fait ? Ah si ! Son père ne l'avait pas fait, ce fichu Appérault sans foy ni loi. Pas un brin d'aristotélisme en lui.

L'hiver est rude, je ne voudrais point avoir sa perte sur la conscience.

Pas très chaleureux comme remarque m'enfin il ne fallait pas non plus trop se laisser attendrir, après elle aurait tout ce qu'elle voulait si elle savait comment le faire plier, à coup de sentiment. Non mais oh !

Ce château - oui, castel c'est trop...sudiste - est aussi le votre, et je n'entend pas le gérer seul, et d'ailleurs, vous avez déjà eu à tenir des terres, je compte sur vos conseils et votre aide. Vous avez su charmer mon cœur, je ne doute pas que vous en ferez autant avec nos sujets. Bientôt j'irai faire le tour du Domaine et des terres, j'espère que vous vous joindrez à moi, nous sommes ici chez Nous, point chez moi plus que chez vous, d'accord ?

Niorf, il avait des sujets. Etrange perspective...il faudrait qu'il s'y fasse.
Il toisa de haut en bas son épouse, décoiffée, pas très bien parée, mais belle au naturel comme on dit.


J'en pense que nous avons tout le temps devant nous.

Sourire taquin puis il la prend en tango, l'abaissant et l'embrassant fougueusement dans le cou, puis sur les lèvres.
Regard qui se fait tendre alors que leurs visages s'éloigne, doigt qui agite les boucles blondes.


Maintenant vous pouvez y aller, oui. Mais revenez vite, nous aurons sous peu un arbre à orner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Lun 27 Déc - 11:52

Un éclat de rire vint saluer la fougue de l'Amahir alors qu'elle s'accrochait à lui pendant qu'il la renversait.
Des années qu'elle n'avait pas autant ri, d'aussi bon coeur et de façon aussi insouciante...elle l'aimait pour ça aussi...cette sécurité qu'il lui assurait, cette connivence où elle n'avait rien à craindre, aucun coup bas à parer.

Evidemment que je viendrai avec vous...j'ai hâte de connaître mieux cet endroit.
Un doigt qui se pose sur le bout du nez du mari...Et NOUS ferons de Bréméan un lieu envié !

Sourcil amusé qui se lève...Un arbre !? Oh, vous avez pensé à l'arbre de la saint Noël...Vous êtes un amour, mon Kéri...

Sourire taquin et complice tandis qu'elle délie ses doigts des siens pour s'en aller s'habiller.

Je reviens...très vite !
Le très vite incluant bien entendu le temps nécessaire à une toilette, un choix de robe, de coiffure...ce genre de petits détails...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bucherons

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Lun 27 Déc - 18:45

Un peu plus tard, nul doute que les maîtres de maison avaient vaqué à leurs occupations. Cela n'empêcha pas quatre bûcherons d'entrer dans le château, de retenir un laquais et de lui demander de faire quérir les Amahirs.
Il n'était certes pas convenable de la part d'un sujet de faire mander ainsi son maître, mais comment pouvaient-ils le savoir ?
En attendant, aidés de moult serviteurs, les gaillards mettent le sapin debout, comme ordonné, et taillant sa base, ils font en sorte qu'il puisse tenir, aidé d'une armature de bois bricolée sur l'instant.
Chose faite, l'arbre est installé comme prévu près de l'âtre brûlant, mais point trop, histoire d'éviter les vices du feu lunaire. L'on tourne la bête, cachant contre le mur la face traînée et dénudée de plusieurs épines, aplatie un brin même.

Guère longtemps plus tard, Keridil d'Amahir se présente, bras dessus bras dessous avec son épouse.
S'inclinant tous bien bas, un des bûcherons néanmoins se relève : celui qui a reçu les ordres plus tôt dans la journée.


Seigneur, voici l'arbre. Nous l'avons trouvé au miyeux du bois d'Bréméan. D'ailleurs, ça f'ra de bons feux pour l'hiver là bas d'dans, pouvez en êt' sûr.

Le Chambellan d'acquiescer.

Merci messieurs, passez aux cuisines où l'on vous servira une collation, et veuillez alors faire en sorte que ce château ne manque jamais de bois, et que nous puissions en offrir à Sa Grâce Lexhor, mon suzerain et père.

Le vieux bûcheron s'inclina de nouveau maladroitement, et regarda la Dame de Bréméan.

Z'hommages, m'dame.

Et pensant qu'un compliment serait de bonne augure.

Z'êtes ben ben charmeuse.

Pim pam poum. La nuance avec charmante est bien sûr inconnue du pauvre bougre, puissiez-vous le pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Jeu 30 Déc - 17:32

Della sourit et retint un petit rire lorsque le bûcheron s'emmêla dans ses mots. L'homme paraissait bon et brave, il faisait même un effort pour être poli et bienveillant.

Je suis ravie de vous rencontrer, mon brave.
Merci pour l'arbre...il est parfait.


Petite inclinaison de la tête, en guise de salutation au bûcheron.

Della avait toujours été attentive à ce que ses employés soient satisfaits, lorsqu'elle dirigeait Beaumont et Railly.
Elle était convaincue que si les ouvriers étaient bien traités et surtout, remerciés et félicités pour leur travail, ils étaient plus efficaces.
Chacun y trouvait son compte.

Il faudrait qu'elle en parle à Kéri mais il lui semblait que lui aussi était enclin à cette façon de faire...ce qui la ravissait.

Lorsque les hommes furent partis aux cuisines, Della s'approcha de l'arbre, le toucha...le respira...Elle aimait l'odeur des résineux.
Et elle parla...
L'an passé, nous étions tous réunis à Beaumont, pour la saint Noël...c'est la dernière fois que toute la famille était réunie, depuis...nous nous sommes dispersés comme les graines au vent.

Elle se tourna vers son époux et vint l'enlacer.

Mais je crois que je vais préféré cette saint Noël à toutes les autres.
Un petit sourire et un baiser sur la joue droite du Prince Charmant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Ven 31 Déc - 16:12

D'un signe de tête les bûcherons furent donc congédiés, peu après, le jardinier apporta pommes et le page chandelles. Petit à petit, tout ce qui avait été commandé faisait son apparition, et une délicieuse odeur de rôti parvenait aux narines du Chambellan.
Et là, c'était le moment de jouer à l'enfant. Charles était bien trop jeune pour décorer un sapin, et puis on n'allait pas laisser ce plaisir au serviteur.
Regard taquin qui se tourne vers Della. Le brun attrape une pomme, fait mine de la croquer mais n'en fait rien, puis il la cale dans l'arbre et prend un air satisfait.

Qu'en dites-vous ?

En réalité, essayez de faire tenir une pomme sur une branche de sapin vous ! C'est vachement dur ! Et les chandelles c'est pareil.
D'ailleurs, la pomme mise un instant plutôt illustre les faits en tombant sur le sol, où elle roule.


Norf...Vous sauriez pas comment on fait ?

Soubresaut causé par un rire devant le ridicule de la situation. Keridil tend sa main, invitant Della, ravissante maintenant qu'elle est prête.

On décore le sapin ?

Question rhétorique bête à souhait mais je vous l'ai dis, il a perdu dix ans le Keri Keri Keriiii ! Du coup il n'en a plus que sept, ce qui peut s'avérer problématique, m'enfin il n'y a pas d'âge pour orner un sapin de nawel !

Il faut équilibrer, pas plus de pommes que de chandelles hein.

Puis il retente sa chance, avec une bougie cette fois, qui elle ne tient pas même une seconde. Air boudeur.

Maiheuuu !

Enfant pourri gâté qui n'aime pas quand il n'a pas ce qu'il veut ? Si peu.
Du coup, en bon enfant qu'il est, il passe du coq à l'âne.


Il faudra que nous invitions des Volvent, ou même que nous allions en voir parfois !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Ven 31 Déc - 17:01

Ah que rire faisait du bien !
Rire de rien et pour tout, devant la grimace de son époux qui se bat avec une chandelle, en le regardant tenter de faire tenir une pomme en équilibre sur une branche glissante...Rire !

Ce sera sans aucun doute le premier souvenir qu'il lui reviendra en tête quand dans quelques années, elle racontera la première Saint Noël à Bréméan...qu'elle avait tellement ri qu'elle du quitter précipitamment la grande salle pour se rendre dans un lieu où ne va que seul.

De l'endroit, elle ne revint pas les mains vides. Enfin, pas vraiment des latrines, elle fit un passage par la cuisine où l'on avait toujours une bobine de lin, pour tenir les volailles farcies.
Et c'est en exhibant son trésor qu'elle refit son apparition !


Prenons les pommes ayant encore une queue...Joignant le geste à la parole, elle en choisit une bien luisante...Attachons le fil à la queue...et voilà ! Dit-elle en attachant fièrement la pomme à l'arbre.
Suffisait d'y penser...Ajouta-t-elle, moqueuse...Par contre, pour les chandelles...ça n'ira pas...parce que si je les attache par la mèche, pas moyen de les allumer...Peut-être qu'en les mettant à l'envers ? Et cela finit dans un grand rire, à nouveau...Mais cette fois, pas besoin de se sauver en courant...

Oui, nous y songerons, aux Volvent...une autre année.
Tendre sourire à son époux...Là, j'ai juste envie d'être avec vous.
Ficelle, pomme et chandelle oubliées, elle se glissa alors dans les bras de son Ange.

Hmmm...ça sent rudement bon...Nous allons nous régaler !
Mais...
Regard furieux-pour-rire vers les chandelles...faut d'abord qu'on vienne à bout de ces rebelles !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Ven 31 Déc - 18:54

Brillant l'idée de la ficelle !

Tiens, un bisou pour la récompenser.
Et c'est ainsi que petit à petit et une à une, les pommes furent mises en place, au milieu d'éclats de rire évidemment.
D'ailleurs gourmand, le Chambellan ne manqua pas d'en manger une.

"Croyez qu'un trognon...? Booon d'accord non, j'ai compris.

Fausse bouderie, puis à l'attaque pour les bougies.

Hmmm oui par la mèche c'est pas pratique...

Reflexion intense, obéissance et hop, on retourne la bougie, et on se rend compte que c'est pas plus pratique pour l'allumer.
Raaan c'est dur. En plus le pauvre garçon prend presque tout ça trop au sérieux vous voyez !
Puis soudain !


J'ai une idée !

Et là on prend une bougie, on la met au dessus du feu, ramollissant la cire de la base. La chose encore chaude, le brun dépose l'objet sur une branche et hop ! Magie magie, quand vos idées, ont du génie. On modèle lentement la cire autour de la branche, et voilà le travail.

Vous avez vu ?

Tête qui se tourne vers celle de Della avec un regard plein d'étoiles.
Puis de humer le fumet.


Allez, si ça marche avec les autres on pourra se mettre à table !

Et on chantonne un bon cantique.

Christos a souffert
Toute sa vie il nous a donné
Pour qu'avec la divine vérité
Ainsi nous soit montrée la voie

Pour toujours souvenons-nous
De ce sacrifice qui était loin d'être un rien
Ensemble, unis, Aristotéliciens
Pour diffuser sa foi, notre foi, unissons-nous

La mémoire du prophète ainsi préservée
Les enseignements seront diffusés, perpétués
Et la vérité sera connue de tous les fils
Du Très-Haut, père de la création
Souvenons-nous, croyons

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Sam 1 Jan - 22:05

Au fond des yeux bleus de la Renarde, pétillaient autant d'étoiles que dans celui de Kéri.
Devant son tour de maître, pour faire tenir les chandelles, elle applaudit des deux mains, comme l'aurait fait une enfant devant un tour de magie.
Et aussitôt, elle se mit elle aussi, à faire de la magie.
Si bien que au bout d'une demi-heure, pommes et chandelles avaient trouvé leur place, habillant l'arbre de Noël, priant et chantant tout à la fois.

Hé bien, nous avons réussi, cher Ange !
N'est-il pas merveilleux, cet arbre ?
Conclut-elle dans un petit soupir admiratif.

Une fois encore, elle se serra auprès de Kéri.
Besoin de le savoir là, près d'elle, d'être assurée que le rêve n'allait pas s'éteindre à la levée du jour...envie de tendresse, comme jamais auparavant.

L'odeur alléchante provenant de la cuisine se fit insistante.

Ca ouvre l'appétit, ce fumet !

L'on fit venir quelqu'un de la cuisine, pour savoir où cela en était.
C'est un marmiton qui arriva et qui renseigna sur l'avancée du repas qui serait très bientôt prêt à être servi, affirma-t-il.


Nous n'allons pas faire descendre la table, pour nous deux ? Ce serait un peu excessif.
Si nous installions cette petite table qui est près de la fenêtre, là, plus près de la cheminée ?


Etait-ce vraiment une question ? Elle était déjà près de la dite table et attendait deux bras forts pour la déménager avec elle.

La table installée, elle fut recouverte d'une nappe de lin sur laquelle elle posa deux chandeliers qui reçurent chacun une nouvelle chandelle.

Della fit encore porter deux fauteuils hauts et confortables, en vis à vis, de part et d'autre de la table.

C'est à ce moment-là que la nourrice arriva avec Charles dans les bras.


Bonsoir Seigneur et bonsoir Dame.
J'ai pensé que vous souhaiteriez passer un moment avec Charles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Dim 2 Jan - 20:30

Ayé, le merveilleux sapin de noël était fini. Les pommes et les flammèches s'agitant sur les bougies donnaient un air magique à l'arbre vert de ses épines.

Oui, il est merveilleux.

C'était son premier arbre pour la Nativité, et partager ce moment avec sa toute jeune épouse était bien sûr un réjouissement.
Oeil qui se lève vers la table à la première question. Oh bah le brun il aurait bien fait descendre le chêne massif m'enfin si Madame trouvait ça excessif, il n'était guère besoin de la mécontenter, surtout ce jour là qui n'était pas fait pour la querelle. Aussi Keridil acquiesça.

Vous avez bien raison.

Et de se garder d'ajouter un "comme toujours", qui n'aurait pas été empli de reproche, il pensait vraiment que ses idées étaient bonnes, ne vous y trompez point. Et puis de toute façon, à quoi eu servit de donner contre-ordre ? En moins de temps qu'il n'en faut pour dire "j'expire", le petit coin tranquille avait été installé.
L'Amahir s'approcha de la fenêtre de laquelle l'on pouvait voir tomber les flocons. Pour sûr cet hiver était rude et neigeux, pas forcément du goût de ce frileux de Chambellan mais il faut bien avouer que pour l'occasion, on n'aurait su se passer de poudre blanche.
Il allait tirer la chaise de son épouse quand la nourrice parut, chargée de l'enfant.
Le jeune homme esquissa un sourire et adressa un regard tendre au renardeau.

Vous avez bien pensé...-bah zut comment qu'elle s'appelle ? - Nourrice. Allez donc fêter la nativité en compagnie de nos autres gens, je suis sûr qu'il y a assez pour une bouche en plus dans ces cuisines, et ne vous inquiétez pas pour ce soir, nous nous occuperons du petit, n'est-ce pas doux coeur ?

Ce disant, et à sa grande surprise, Keridil se retrouva vite avec le petit homme dans les bras. D'habitude, ce n'était pas lui qui était chargé de le porter, mais il faut bien changer parfois les usages.
Charles avait les yeux clairs, volventesques, mais les cheveux naissant sur son front avaient tout des Appérault. Ils étaient couleur jais. Peut-être le temps les éclaircirait-il avec le temps, m'enfin faut pas rêver non plus.
Oubliant un instant la table, le pater improvisé approche l'enfanceau du sapin, et après quelques gestes pour lui montrer épines, boules et bougies, il se retourne vers sa Dame.


Nous passons à table ?

Cette simple question eut pour effet de faire apparaître une dinde sur ladite table, portée bien sûr par une cuisinière.

Merci, maintenant prenez congé pour la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Lun 3 Jan - 4:30

Mon nom est Charles...bébé Charles !

Je n'ai que quelques semaines ou mois tout au plus mais ma courte vie fut déjà bien remplie.
Plus tard, on me racontera sans doute que ma mère m'a confié à sa tante et son cher époux parce qu'elle avait quelques soucis.
Mais je ne serai pas dupe et je saurai alors qu'on me raconte des histoires.
Peu importe puisque ce jour de ma première Saint Noël, je le passai au chaud et bien nourri.

Nourrice m'avait emmailloté comme à son habitude, j'aimais bien cette sensation d'être en sécurité. Je ne pouvais pas beaucoup remué mais pourquoi l'aurais-je fait alors que tout m'arrivait tout cuit.
J'étais un bébé sage.
Dodo-manger-roter-salir ma couche...dodo-manger-roter-salir ma couche...et ainsi de suite.
Je pleurais peu parce que je n'en avais pas la nécessité. Nourrice était là dès que je me réveillais et elle s'empressait de me serrer tout contre elle, contre sa peau chaude qui sentait bon le lait. Je cherchais alors la source délicieuse et je tétais goulument jusqu'à plus soif.

Après que je fus repus, Nourrice ne me remit pas dans mon berceau mais elle m'emmena loin de la chambre, jusqu'à une grande salle où brillaient plein de lumières.
Elle me posa dans les bras de Kéridil, je le reconnus à l'odeur.
Lui, il ne sentait le bon lait, il sentait plutôt fort, et d'instinct, je savais qu'il n'avait pas de source délicieuse pour apaiser ma faim.
Il me tenait bizarrement et j'avais peur au début, qu'il ne me lâche.
Mais bien vite, il prit de l'assurance et je me sentis alors vraiment en sécurité.
Il me parla et bien que je ne comprenais rien à ce qu'il me disait, je sentais qu'il voulait être sympa et gentil avec moi.
Je lui souris.

Je fus à nouveau promené et cette fois, je reconnus une autre voix, une autre odeur, celles de Tante Della.
Avec elle, c'était différent, c'était comme si elle et moi avions quelque chose en commun, je retrouvais mon odeur dans la sienne, je sentais qu'elle avait quelque chose que moi aussi j'avais.
Plus tard, je comprendrai que c'était le lien du sang.
Elle avait une voix douce lorsqu'elle me parlait et c'est de sa voix que je reconnus pour la première fois mon prénom : Charles.

Je me retrouvai dans ses bras, elle me regarda et moi, je forçais mes yeux à rester ouverts pour la regarder aussi, j'avais envie de dormir mais j'aimais la couleur de ses yeux et aussi le sourire qu'elle me faisait et même le son de sa voix.

Pourtant, je ne pus lutter davantage contre le marchand de sable et je piquai un roupillon.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Sam 8 Jan - 16:54

Charles endormi, la Blonde le déposa dans la berce que Anna, la nourrice, avait laissée avant de s'en aller passer la soirée auprès des gens de la mesnie.

Le repas pouvait commencer.
La table avait été garnie copieusement, il y aurait bien trop pour eux deux. Demain, l'on irait porter aux plus pauvres, les reliefs du repas de la Saint Noël à Bréméan. C'était ainsi depuis bien longtemps, les Seigneurs, pour peu qu'ils soient de fidèles aristotéliciens, gâtaient leurs gens en leur offrant ce que leur table contenait au lendemain d'une fête. Chacun y trouvait alors son compte.

Della prit place, en face de Kéri.

Je vous souhaite un bon appétit, mon Ange.
Et elle lui tendit le plat contenant le pain qui servirait de base de service.

Elle-même se servit.
La viande de dinde fut répartie sur le pain, copieusement arrosée de sauce qui imprégna viande et pain.
La jeune femme disposa quelques légumes qu'elle goûta avec plaisir.
Les légumes ainsi que les fruits allaient bientôt manquer car même si les récoltes étaient bonnes, leur conservation était fort aléatoire e dépendait de bien de facteurs. Aussi, était-ce un plaisir que d'avoir pour encore quelques semaines, quelques carottes et navets, voire parfois des choux.

C'est absolument délicieux...J'adore cette sauce ! Il faudra que j'en connaisse la recette pour la transmettre aux cuisines de Bourgogne !
Deux ménestrels entrèrent, accompagnés par un garde qui leur indiqua où s'installer.
Della accueillit cette initiative Kéridienne avec plaisir.

Quelle merveilleuse idée, Kéri !
Les ménestrels entonnèrent quelques couplets et refrains connus, achevant de parfaire la soirée.

Une fois repue, Della resservit du vin.

Etes-vous heureux, mon époux adoré ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Sam 8 Jan - 21:29

Depuis ce jour funeste où Keridil avait appris que, peut-être, il ne deviendrait jamais père, l'eau avait coulé. Della avait été pardonnée et le jour de la St Noël était celui d'un espoir retrouvé. Ils étaient en famille, quel meilleur test aux yeux du Très Haut ? Quelle meilleure preuve de leur capacité à fonder une communauté ?

L'enfant déposé, le repas commença en effet.
Les mets, tous plus odorants et variés que les autres, étaient délicieux, mais depuis que l'un de ses ambassadeurs avait dit à Keri qu'entre gueuletons et carrosses, sa ceinture semblait se tendre, il avait pris soin de se retenir plus que d'usage. Son métabolisme ne le poussait pas à l'embonpoint et il faisait suffisamment d'activité et de cheval pour se maintenir en force, mais il faudrait veiller à ne pas s'empâter, sans quoi l'on devient vite impotent.


Je vous souhaite un bon appétit, mon Ange.

A vous aussi ma mie, régalez-vous.

Prenant quelques fruits, une bonne cuisse de dinde, quelques légumes, le Seigneur fit son repas de fête, non sans accorder à son épouse de nombreux sourires et regards tendres.
Loin des considérations matérielles de Della, qui avait déjà eu à gérer des terres, Keridil ne regardait pas à l'économie, et tant qu'on ne l'alerterait pas sur l'état des réserves, il ne s'alarmerait point.


C'est absolument délicieux...J'adore cette sauce ! Il faudra que j'en connaisse la recette pour la transmettre aux cuisines de Bourgogne !

Vous la demanderez à nos cuisinières, je trouve aussi qu'elles font d'exquises choses, il est triste que tout ce temps elles n'aient pas eu de Seigneur à servir, je ne crois pas que Lexhor et Naluria aient beaucoup créché à Bréméan.

Les ménestrels arrivèrent et la musique finit d'enjouer le repas.
Repu également, le brun se caressa le ventre avant de boire le verre que fit servir son aimée, à qui il sourit.


Etes-vous heureux, mon époux adoré ?

En doutez-vous ma douce ? Avec vous ici je ne puis que l'être.

Il lança alors un regard au garde, près de la porte massive, puis se leva. Le garde lui était parti, et ce furent deux demoiselles qui arrivèrent, une robe dans les mains.

Ma mie, vous n'étiez point à mes côtés à la St Nicolas, aussi désiré-je vous offrir ce présent maintenant.

D'aucun diront qu'il manquait cruellement d'originalité, il avait fait offrir des vêtements aux Montestier lors de leurs noces, une robe à Winnette, une autre à Melisende pour son mariage, maintenant c'était son épouse, mais le vieillard mécéné qu'il avait pris sous son aile était si talentueux que c'eut été du gâchis que de ne pas exploiter son art.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   Jeu 13 Jan - 14:24

La bouche de la Blonde s'arrondit sur un "ooooh" qui ne s'entendit pas.
Juste après que ses yeux eurent pris la même forme que la bouche, un éclair de plaisir en traversa l'azur, le faisant pétiller d'éclats.

Elle se leva et alla toucher l'étoffe, la caresser, l'admirer pour enfin, avec une délicatesse infinie, prendre la robe et la tenir devant elle en posant le regard sur son époux.


Elle est magnifique, mon Ange !
Mais où avez-vous commander une telle merveille ?

La robe fut reposée sur les bras des jeunes filles, avec les mêmes gestes délicats et les damoiselles s'en allèrent porter le précieux cadeau dans la chambre.

Della embrassa son époux pour le remercier de tant d'attention et d'amour.


Moi aussi, je suis heureuse, Kéri. C'est agréable le bonheur. Je crois que j'y prends goût ! Et elle rit, de façon bon enfant, tout simplement parce qu'elle savourait précisément ce bonheur.

La soirée continua, Charles décida de dormir, tranquillement, sans ennuyer sa tante et son oncle qui en profitèrent pour vivre leur première Saint Noël en parfaits égoïstes et amoureux.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est No-noël, et ce soir l'essentiel, c'est de regarder là-haut !
» KH bas?
» la premiere sortie !
» Une étoile va briller ce soir dans notre ciel, Lucky
» filamenteuses!petite déprime du soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Les seigneuries :: Seigneurie de Bréméan - (Keridil) :: Le Château :: Le Corps et Les Ailes :: Le Grand Salon-
Sauter vers: