Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême de La Hire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5092
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Baptême de La Hire   Mer 19 Oct - 23:36

Tôt le matin du jour J, Lexhor avait revêtu sa tenue de diacre pour officier en cette journée d'octobre pour une cérémonie bien particulière. Son écuyer allait entrer dans le grande famille d'Aristote.
La petite chapelle avait été préparée pour l'occasion et les cloches tintaient maintenant afin de rappeler que l'évènement attendu était sur le point de commencer...
Lexhor attendait maintenant le principal intéressé, son parrain et sa marraine ainsi que tous les amis qui voudraient assister à cette cérémonie importante pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 19 Oct - 23:51

Arthur s'était habillé de ses plus beaux habits car il ne voulait pas déshonorer son père, ni faire tâche au milieu d'une cérémonie aussi importante que le baptême de La Hire. Venu d'Orléans pour l'occasion, il avait dormit la nuit précédente dans une chambre que son père lui avait fait préparé pour l'occasion. Il n'avait guère eu le temps de discuter avec ce dernier car il était arrivé tard. Pourtant il ne rêvait que de cela. Cela faisait déjà quelques jours qu'il n'avait pas vu son père.
Il se présenta à la chapelle. Hormis la présence de son père près de l'autel, il ne semblait y avoir encore personne dans la petite chapelle. Ce dernier était habillé de pied en cape pour l'occasion. Il paraissait imposant et sage dans sa tenue de diacre. Arthur avança alors vers celui-ci :


Bonjour Père. Je suis heureux de vous revoir. Comment vous portez-vous?

En arrière fond, on entendait maintenant le bruit assourdissant des cloches sonnant l'appel à la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 1:27

Keridil d'Amahir n'était pas un grand féru des Cérémonies Religieuses - parce que les fêtes de salon, il adore ça - publiques.
Homme très pieux, il aimait à se recueillir dans l'intimité des chapelles, ou des alcôves dédiées à Maria, mais il ne trouvait guère de plaisir à écouter un prélat réciter le Credo, et voir icelui repris en choeur par une vingtaine de personnes.
Cependant, le baptême d'une Lame était un évènement qu'il fallait ne pas manquer, et puisque l'on avait dit au baron de Montpipeau que son jeune frère avait quitté les jupes maternelles pour découvrir un peu la vie, et démarrer dans le monde à l'aube de ses sept ans, le gaillard comptait bien le houspiller un chouilla. Après tout, il fallait bien que les frères puinés trouvent de quoi divertir leurs aînés.

Pour l'occasion, le brun avait séjourné quelques jours en ses terres de Bréméan, histoire de ne pas les délaisser, et au jour du baptême, il avait fait route jusqu'à Alluyes, dans cette chapelle où maintes fois il s'était recueilli, et où il avait reçu le sacrement du mariage.

Pénétrant dans le lieu saint après s'être pieusement signé, l'aîné des Amahir, quoi qu'adopté, approcha les visages familiaux.
D'un hochement de tête, il salua son père.

Bonjour, Papa.

Ce "Papa", quoi que familier, n'avait jamais paru moins noble qu'un "Père", aux yeux de Keri, qui n'utilisait le dernier qu'en circonstances officielles.
Dans l'intimité familiale, il ne lui paraissait pas forcément utile, mais Naluria l'aurais repris, à coup sûr.
Naluria qui d'ailleurs n'était visible qu'au combat...au grand désarroi d'un fils qui aurait aimé la fréquenter en de meilleures occasions.

A Arthur fut offert un décoiffement des cheveux dans les règles.

Salut, frérot ! Il va falloir penser à cesser de grandir.

La connivence avec le cadet était moins flagrante qu'avec Gabriel, lequel avait vécu des expériences étranges avec Keri, mais il fallait briser la glace, et un "frérot" cette fois aurait sûrement plus d'effet qu'un "Monsieur mon frère".
Quant à l'allusion à sa taille, elle n'était pas sans lier l'enfant à son père, plus grand que tous chez Amahir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 9:26

Lexhor n'avait même pas encore eu le temps de répondre à la question d'Arthur, que Kéridil rentrait dans la chapelle.

Kéridil... Il y avait bien longtemps qu'Arthur ne l'avait vu. A la vue de son grand frère dans la chapelle, Arthur n'était que plus heureux de voir sa famille se réunir au grand complet même si l'événement était loin d'être une réunion de famille sensus stricto, malgré que les Lames formaient à eux seuls un grande famille rattachée à la maison d'Amahir. Bref, le salut de Kéridil à son père n'était pas ce qu'avait appris Arthur des convenances sociales. Sa mère était très pointilleuse sur ce genre de choses et valait mieux pas trop essayer de déroger à la règle. Arthur se remémorait encore quelques corrections et punitions bien ajustés pour de tels écarts, rien de bien méchant, mais toujours au bon moment et de la meilleure manière qui soit pour un effet maximal. Et Arthur en avait acquis une certaine rigidité de langage que Kéridil n'hésitait pas à taquiner de temps en temps. Arthur, quand à lui, depuis le départ de sa mère, et à force de discuter avec les Orléanais, enrichissait peu à peu son langage de quelques mots familiers et fleuris.

Du coup, après la mise à sac de sa coiffure, que l'une des servantes du domaine avait pris tant de soin à mettre en place envers et contre les nombreux épis qui ornaient la chevelure d'Arthur, et le naturel "frérot" en guise de salut, Arthur leva la tête vers son grand frère, un grand sourire au lèvre :


Bonjour Kériiiii!! Comment all...vas-tu? Tu es tout pimpant pour l'occasion!!
Et je ne compte point arrêter de grandir avant d'atteindre ta taille et ta carrure pour pouvoir enfin pouvoir te botter les fesses quand tu mettra en l'air ma coiffure pour une réunion officielle. Mais bon, je me préfère au naturel. Si ça convient à père, je ne te sauterais pas dessus pour froisser tes habits...
, avec une petite lueur d'amusement à venir dans ses yeux.

Pour Arthur, ces mots n'étaient que pures plaisanteries car il était trop heureux de revoir son père et son frère. Et l'attention que lui portait ce dernier n'était pas du tout pour lui déplaire.


Dernière édition par Arthur le Jeu 20 Oct - 10:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 9:57

Le grand jour était arrivé pour Etienne de Vignolles, le jour où il allait entrer dans la grande famille des fidèles.

Il s'était levé de bonne heure et était allé nager un peu dans le fleuve préférant l'eau vive et fraiche pour ses ablutions nécessaires du jour que l'eau chaude et l'atmosphère renfermée des étuves publiques dont il trouvait l'odeur ambiante douteuse. Il fallait être propre aujourd'hui car c'était grand jour et quand bien même avait-il pris un bain le mois dernier, il avait fait l'effort ce matin même s'il ne se sentait pas encore crasseux. Le soleil s'était levé doucement et il avait même pris un certain plaisir à faire quelques brasses. Guilleret, Il avait revêtu ses plus beaux habits, enfin ses habits, puis s'était dirigé vers la chapelle Saint Nicolas où allait se dérouler la cérémonie.

A l'entrée de la chapelle, La Hire marqua une pause. Il s'arrêta devant l'édifice puis leva la tête pour regarder le fronton du lieu saint. Il n'était pas ce qu'on pourrait appeler un fidèle assidu, la messe le dimanche, il y allait quand il y pensait ou quand il en avait le temps, mais être baptisé était tout de même très important à ses yeux, il irait à la guerre, il côtoierait la souffrance, la misère, la mort, il prierait pour ses camarades blessés, meurtris ou morts, et au fond de lui, il savait qu'un jour son tour viendrait et qu'il aurait à se présenter devant le Très-Haut. Il hocha la tête en regardant l'une après l'autre les statues qui ornaient la façade puis avança d'un pas décidé.


C'est parti ! se dit-il en entrant.

L'intérieur était éclairé par quelques rayons lumineux qui traversaient les vitraux et par des bougies disposées sur plusieurs candélabres. La Hire vit au milieu du cœur 3 personnes et s'approcha pour les saluer. Tout en remontant l'allée au milieu de la nef les visages des personnes se firent de plus en plus distincts et il reconnut Lexhor, le jeune Arthur et une autre personne, visiblement noble, qu'il ne connaissait pas. Il arriva à leur hauteur et s'inclina respectueusement.

Bonjour mon seigneur, mes respects dit-il au duc-diacre. Puis se tournant vers le jeune Arthur. Mes respects jeune Messire, je suis ravi de vous revoir et vous avez l'air en pleine forme. Se tournant vers la troisième personne. Mes respects Messire. Je ne pense pas vous connaitre. Etienne de Vignolles … pour vous servir. Il s'inclina une nouvelle fois face à l'inconnu, puis il se retourna vers Lexhor et se pencha à son oreille et lui chuchota.

Dites mon seigneur, j'ai un souci : comment dois-je vous appeler aujourd'hui ? mon seigneur ? votre grâce ? mon père ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 13:06

L'Amahir sourit. Il aurait pu préciser qu'il était toujours pimpant, mais c'eut été avec acidité et il n'en fit rien. Le fiel, et les paroles tantôt dures, tantôt bien tournées, il les réservait pour ses entretiens diplomatiques divers en sa qualité de Grand Ambassadeur Royal. Là, il se contenta de rire, pensant que le temps que le bambin l'atteigne, il aurait lui même l'âge d'être grand père, et que lui frapper le séant serait fort malvenu, alors.
Keridil allait répondre que de toute façon, l'on était toujours mieux au naturel dans cette famille, quand apparut l'homme du jour, qui n'était connu du brun que de réputation, et qui mit donc fin à l'intermède ô combien cliché des retrouvailles familiales.

L'arrivée du prétendant à la religion Aristotélicienne rappela au Baron que son cadet n'était pas encore passé dans l'abreuvoir, et que ce serait là chose à corriger, sans doute bientôt.
Mais puisque l'on s'adressait à lui, le "pimpant" adopta son attitude de Cour, qui contrasterait sans doute aucun avec celle adoptée un moment plutôt.

Messire enchanté. J'ai moult fois ouï de vous, et ce fut en bien rassurez-vous. Si vous ne m'avez rencontré encore, je gage que vous me connaissez puisque vous m'écrivîtes il y a bien peu de cela. Je suis Keridil d'Amahir, fils et vassal de sa Grâce, et Baron de Montpipeau, entre autres.

L'on passera donc sur Seignelay, Bréméan et Railly, de même que sur les Ambassades Royales.

Mes félicitations pour vos prétentions de baptême, au demeurant.

Et un clin d'oeil fut adressé au môme avec un air : tu vois, moi aussi j'ai appris mes leçons de bienséance. Mieux, j'en donne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 14:56

Avant que n'ait répondu Lexhor, La Hire se redressa pour écouter Keridil se présenter. Il n'était pas depuis très longtemps en Orléans mais il avait déjà beaucoup entendu parler du fils d'Amahir sans l'avoir rencontré. Il avait lu sa lettre de démission qui avait été publiée et il avait trouvé très fine son analyse sur une certaine partie de la bourgeoisie orléanaise qui jurait à qui voulait l'entendre que tout ce qu'elle entreprenait était ce qu'il fallait faire pour le bien du peuple en espérant et en croisant les doigts pour qu'un jour il y ait récompense par l'octroi d'un fief. La Hire avait vite compris pourquoi ces gens voulait remettre en cause le principe du duc élu par la noblesse et du gouverneur élu par le peuple pour revenir à un système ancien où un duc élu par le peuple se faisait ensuite octroyer un fief de retraite lors de l'avènement du duc suivant. Etienne n'avait jamais bien compris ce système non plus où on octroyait directement un duché en récompense alors que parfois le duc sortant n'avait fait qu'acte de présence sans pour autant avoir œuvré pour le bien de ses sujets ou le rayonnement de son duché. Enfin, il était content de faire enfin la connaissance avec le noble orléanais qui le félicita pour son choix d'entrée dans la grande église aristotélicienne.

Je suis fort honoré de vous rencontrez Messire Keridil. J'ai beaucoup entendu parler de vous à défaut de vous connaitre personnellement, enfin moins que je n'ai vu vostre nom et votre sceau sur des publications officielles.

Etienne regarda Lexhor, Keridil et Arthur. Trois d'Amahir ... Lexhor et ses deux fils, c'était déjà belle famille. Il se demanda combien il y en avait d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 15:12

Arthur esquissa un large sourire au clin d'œil de Keridil puis inclina légèrement la tête en signe de reconnaissance de l'expérience de Keridil en matière de bienséance et de tournure de phrase. Il l'avait encore démontré il y a peu dans sa lettre de démission qu'Arthur avait attentivement lu.
Quoiqu'il en soit, Arthur s'amusait beaucoup des regards de défi de son grand frère. A travers cela transparaissait encore l'attitude enfantine du "C'est moi le plus fort!!" de Kéridil. Et en effet, de part son expérience, c'était lui le plus fort. Il méritait largement la fierté que son père lui portait ainsi que l'admiration d'Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 21:55

Un baptême...à la chapelle St Nicolas, là où Kéri et elle s'étaient mariés...!

Son époux lui avait écrit, pour lui annoncer qu'il se rendrait au baptême de la Hire, jeune homme rencontré au sein des Lames, que Della même si elle ne connaissait pas encore très bien, appréciait beaucoup.
Il passerait par Bréméan et se rendrait ensuite à Alluyes.
Fort bien. Elle l'y rejoindrait, venant, pour sa part, directement de Montpipeau où elle passait des jours de repos, longs comme un jour sans pain, attendant presque avec sagesse que la naissance se passe, résignée à subir cet état, se consolant en pensant au bonheur de son époux.
Ce baptême tombait à point nommé !

Désormais vêtue de robes amples et de longs châles bien chauds, elle tentait néanmoins à rester coquette et élégante, coiffée avec soin, parée de quelques bijoux, elle gardait cette prestance apprise alors qu'elle était encore enfant. Paraître était pour elle, important. Un regard suffisait à être catalogué...

Le carrosse de la Baronne passa les portes du château, ralentit pour laisser les gardes s'assurer que nul individu déplaisant ne tentait de pénétrer discrètement et reprit le chemin jusque devant la chapelle, les ordres étant "au plus près" afin d'éviter à la "grosse" de devoir trop marcher.

Quittant le confort sommaire de la voiture, Della s'emmitoufla dans son châle, se promettant de très vite acheter un manteau, et elle fit son entrée dans la chapelle.

Elle reconnut bien vite les silhouettes de son époux, de son BôPapa, même celle de la Hire...et une autre, bien plus petite, grande comme le Prince Charlemagne, resté à Montpipeau.
Elle remonta la petite allée centrale jusqu'à la famille. Tendrement, elle posa un baiser sur la joue de son Kéri Kéri Chéri.


Bonjour cher ange.
Bonjour BôPapa...Messire Etienne, le bonjour et félicitations !

Puis, portant le regard sur l'enfant...Mais, je vous connais, jeune homme...Nous nous sommes rencontrés au bord du lac ! Arthur, si je me souviens bien ? Dont le père est terrible... Sourire puis...barre sur le front...Regard qui se pose sur l'époux : Mais que fait cet enfant, ici ? Vrai quoi...on est en famille, ici, pas la peine de ramener tous les gamins !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 20 Oct - 23:26

Arthur reconnut Dame Della rentrer dans la chapelle... A sa démarche, on voyait que sa grossesse arrivait presque à termes, enfin il le pensait.

Mais par contre, qui était-elle pour avoir été invité aux festivités. Vu la qualité de sa robe, Arthur comprit qu'elle était de haut rang. Mais à quelle famille était-elle rattachée? Arthur ne cessa de réfléchir à cela, son regard perdu dans ces bottes, pendant que Dame Della avançait vers l'autel où tout le monde était présent. La réponse vint d'elle-même quand elle salua son mari Keridil!!??? Mais comment avait-il pu être aussi bête au point de ne pas se rappeler que Kéridil s'était marié avec une dame du nom de Della.

Bref, il n'était plus temps de paraître étonné et Arthur s'amusa de voir que cette dernière ignorait aussi tout de son identité. Mais elle le cachait moins bien. Alors à la question :
Mais que fait cet enfant, ici ? que Dame Della posa, Arthur répondit immédiatement, un large sourire aux lèvres :

Si vous me permettez, j'ai autant à faire ici que votre personne Dame Della. Et je me réjouis de vous voir en ce lieu malgré votre état. Notre première rencontre au bord du lac m'a laissé un très bon souvenir de votre personne.

Histoire de titiller le frangin par la même occasion...

Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Ven 21 Oct - 10:45

La Hire regardait vers la porte et guettait l'arrivée des principaux participants à cette cérémonie hormis lui. Il n'était pas en Orléans depuis bien longtemps et ne connaissait pas grand' monde d'autant qu'il ne fréquentait pas les taverne le soir, et quand bien même l'aurait-il fait, elles étaient toujours vides, tout comme la halle d'Orléans, difficile donc de côtoyer du monde et de se faire des amis.

Il n'avait donc invité presque personne à cette cérémonie hormis Mélianne la maitre charpentier du village avec qui il avait passé récemment beaucoup de temps à réparer la charrue de Kalimalice ou la baraque du jeune garde-pêche. Cependant l'arrivée des parents de la famille d'Amahir lui faisait très plaisir et à défaut d'avoir une famille au sens propre du terme, il en avait une, une famille d'armes, celle des Lames. Ce n'était pas pour lui déplaire, préférant même ce type de famille où il y avait selon lui plus d'honneur, de respect ou de confiance entre gens d'armes servant et combattant ensemble plutôt qu'entre membres d'une même famille. Cela lui rappelait la sienne où ses cousins et cousines devaient prendre un certain plaisir à se déchirer à propos de questions futiles comme l'éducation des enfants ou la dernière réflexion de la belle-sœur, ou à propos de succession et les inévitables questions, qui allait hériter du champ près de la vigne ou de la baraque moitié ruinée à la sortie du hameau. Il espérait que le clan d'Amahir échapperait à ces discordes qui n'apporte rien si ce n'est le malheur.

Un bruit de pas attira son attention et il se tourna vers la porte. Dame Della s'approchait doucement posa parfois sa main sur le dossier d'un banc de la chapelle. Parvenue à la hauteur du petit groupe, elle déposa un baiser sur la joue de son mari, salua son beau-père et La Hire avant de taquiner son ... beau-frère ! Mais l'enfant avait du répondant et il était toujours d'humeur joviale, du moins Etienne l'avait toujours vu de la sorte. Quand il eut fini de réponse à la baronne, Etienne la salua à son tour.

Je vous souhaite le bonjour Dame Della. Je suis très heureux de vous voir céans bien que je me demande si cela est bien raisonnable vu vostre état. Mais il est certain que vous êtes plus à même de juger de cela que moi. Quoiqu'il en soit, votre présence me touche.

Il s'inclina en signe de respect. Puis se relevant il jeta un regard furtif vers la porte en se demandant ce que pouvait bien faire le parrain et la marraine.
Revenir en haut Aller en bas
melianne

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : là où le vent la pousse

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Ven 21 Oct - 18:52

La jument avait bien galopé. En quelques heures à peine, Mélianne rejoignit le domaine dAlluyes.
Partie très tôt le matin, elle avait pris plaisir à ressentir enfin cette liberté qui lui manquait parfois à Orléans toute enfermée qu'elle était dans son tribunat et son atelier de charpentier.
Le vent prenant dans ses cheveux auburns qu'elle avait laissés libre, les mouvements du galop régulier, le bruit des sabots sur la terre durcie de cet automne radieux, la longue crinère de "Demilune", sa jument barbe, flottant au vent, tout ravissait la jeune femme.Elle prit plaisir à saluer les paysans et colporteurs qu'elle croisait d'un joyeux " Bonjour !"...car elle le vivait réellement comme étant un jour merveilleux.
Arrivée non loin du domaine, elle avisa un bosquet fournis et, après avoir mis pied à terre, elle attacha le cheval à un arbre et prit un paquet soigneusement plié dans une de ses fontes puis s'éloigna discrètement.
Quelques minutes plus tard, c'est une femme élégamment vêtue d'une robe de velours vert tendre et coiffée d'un léger voile transparent qui sortit du buisson.
Mélianne replia bottes et braies et les rangea.
Elle flatta l'encolure de sa monture qu'elle mena à la main jusqu’aux portes du domaine.

Elle se renseigna, confia l'animal à un jeune servant et se dirigea vers la chapelle.

Une boule d'angoisse lui noua soudain l'estomac. Comment osait elle se présenter ainsi dans un si luxueux domaine ?
Elle avisa un carrosse arrêté devant le bâtiment, et fut à deux doigts de rebrousser chemin mais le souvenir du courrier de son ami La_Hire lui revint en mémoire et la poussa à avancer. "je t'invites à mon baptême" avait il écrit.
L'invitation d'un ami et qui plus est, d'Etienne de Vignolles, ne se refuse pas quelle qu'en soient les conséquences.
Elle prit une profonde inspiration et poussa la porte.



Revenir en haut Aller en bas
kalimalice

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Orleans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Ven 21 Oct - 23:40


Étienne lui avait demandé d’être sa marraine et c’est avec un grand plaisir qu’elle accepta .Cela la fit sourire par le passé elle et Buvaï avait été maintes fois sollicité pour être parrain et marraine.
Le jour J était venu et sans s’occuper du jeune homme, elle avait préparé sa monture ,habillé en guerrière comme à l’accoutumé .Espérant qu’Étienne n'y verrai pas ombrage quand à Lex lui il la connaissait et avait l'habitude .Pas de robe pour elle .Elle avait cela en horreur
enfin pour faire bref elle s’était rendu dans la demeure de son ami sa grâce Lexhor .

Lorsqu’elle arriva bien loin d’être la première, elle salua le baron de Montpipeau ainsi que son épouse bien engrossée


Bonjour baron, baronne cela me fait plaisir de vous voir, vous avez l’air en pleine forme.

Étienne était déjà en pleine présentation .Ce tournant vers lui, lui prenant le bras comme elle aurait fait avec un ami.


Alors prêt pour la cérémonie .Devenir membre du Fan club d’Ari


Qu’elle aimait dire cela en souvenir de la curette Montargoise qu’elle n’oublierait jamais .Friga l’avait marqué, lui laissant des souvenirs aristotéliciens incroyables

Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Sam 22 Oct - 11:53

Il y avait de plus en plus de monde qui arrivait devant cet autel. La cohorte de personnes présentes commençait à devenir conséquente pour la petite chapelle du domaine d'Alluyes. Le père d'Arthur n'avait encore pipé mot, sans doute pour regarder tout ce petit monde s'agiter, comme des poissons dans un bocal.

En fait, Arthur se demandait quand la répartie cinglante allait sortir et pour qui. Bien qu'on était tous rassemblés pour une cérémonie des plus religieuses, il n'y avait que de la famille autour, même si certain ignorait l'identité de certaines personnes. Et en des occasions similaires, Arthur avait déjà vu son père quitter le sérieux de sa condition pour sortir une de ces phrases qui savait détendre toute situation houleuse.
D'ailleurs en parlant de famille, Gabriel n'avait toujours pas fait son apparition. En tant que boucher et guerrier, il était des plus doué mais pour ce qui étaient des relations sociales, c'était tout autre chose. Habillé quasiment tout le temps de noir de pied en cape, il était aussi très peu présent lors d'événements mondains. Arthur aimait le surnommer "Le Taciturne". Ceux qui le connaissait savait qu'il n'en était rien, ou plutôt qu'il ne l'était pas tant que ça. Mais pour Arthur se surnom sonnait un peu comme celui d'un héros, concentré sur son objectif, protégeant la veuve et l'orphelin, fracassant ces ennemis à grand coup d'épée à deux mains, mais qui n'a cure des cérémonies de remerciement et des événements festifs. Le vrai héros des temps anciens...

Quoiqu'il en soit, il y avait donc son père Lexhor, son frère Kéridil, l'homme de la cérémonie La Hire, sa belle-soeur Della, une femme toute armée qui était la marraine et à l'entrée Dame Mélianne. Ses habits étaient magnifiques. Arthur n'avait pas l'habitude de la voir ainsi habillée et on sentait que la jeune femme avait passé du temps à se préparer pour l'occasion. Sa robe verte pomme était un écho à son teint frais. Elle était comme un printemps qui vient tout juste de naître. Connaissant l'affection qui liait messire La Hire à Dame Mélianne, le regard d'Arthur se tourna alors vers messire la Hire. La réaction du jeune homme à l'entrée de la belle dans la chapelle n'était surtout pas un événement à manquer.

Il semblait qu'il ne manquait plus qu'une personne... le parrain. Mais qui était-ce? Arthur ne le savait pas et ne le connaissait probablement pas.
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Sam 22 Oct - 18:50

Tandis qu'Etienne discutait avec Della, il regardait furtivement de temps en temps en direction de la porte ou écoutait les bruits discrets de l'huisserie qui le préviendrait de l'arrivée d'un autre convive. Lorsque la porte s'ouvrit, une silhouette qu'il reconnaissait se dessina à contre-jour et la dame remonta la nef en direction du petit groupe.

Excusez-moi Dame Della, une personne que je me dois d'accueillir. Il s'inclina.

Mélianne continua d'avancer jusqu'au petit groupe et La Hire s'inclinant doucement la salua.

Je vous souhaite la bienvenue en la chapelle de mon seigneur en cette occasion Dame Mélianne. Je suis bienheureux de vous voir icelieu. Se reculant d'un pas pour la regarder de pied en cape il lui sourit en appréciant ses formes que sa tenue mettait en valeur. Cette robe verte vous va à ravir, elle est très différente de votre habit de travail mais beaucoup plus jolie et plus seyante. Et ce voile, très charmant. Vous êtes ravissante ma chère. Un nouveau sourire avant d'incliner la tête pour soutenir son compliment. J'espère que vous serez vêtue de la sorte sur le prochain chantier où je viendrai vous aider. Petit sourire avant de reprendre le sérieux nécessaire à d'éventuelle présentation au cas où la tribun aurait quelques difficultés à mettre un nom sur un visage. Je présume que vous devez connaitre tous les nobles gens ici présent ??

Il allait attendre qu'elle répondre lorsque le bruit de l'huisserie l'avertit qu'un autre personne arrivait. La dame s'avançait d'un pas assuré dans la nef et La Hire la reconnut de suite. A la différence de Mélianne, elle n'était pas habillée comme les femmes de son rang, guerrière elle était, guerrière elle resterait et La Hire se remémora les paroles de Bulvaï qui lui navait bien préciser que voir Dame Kalimalice en robe c'était un peu comme voir une éclipse, les occasions étaient rares, néanmoins, Etienne qui ne la connaissait que depuis très peu de temps trouvait que ces vêtements correspondait plus à son tempérament, si toutefois il ne s'était pas trompé dans son jugement. Arrivée à la hauteur du petit groupe, la maréchale salua les nobles présents puis elle se tourna vers son filleul.

Alors prêt pour la cérémonie .Devenir membre du Fan club d’Ari ?

La remarque fit sourire Etienne. Cela lui rappelait un récit de Bulvaï un jour qu'ils parlaient religion à quelques jours de la mort de l'errant. Ce soir là, Bulvaï lui avait raconté les péripéties de Friga la curette de Montargis. Etienne n'avait pas tout retenu des anecdotes racontées par le licorneux mais il s'était surtout souvenu d'un exceptionnel prêche à la messe dominicale qui avait fait rire toutes les personnes présentes [les joueurs] mais qui avait valu à Friga les foudres de l'église au point qu'elle avait du quitter son ministère. Croyant, bientôt fidèle, La Hire aimait ce genre de clerc proche des gens et qui savait adapter les écrits des saints livres au commun des mortels. Il sourit à ce souvenir puis s'inclina devant la guerrière.

Je suis très heureux de vous voir icelieu ma Dame et je suis très heureux que vous ayez accepté d'être ma marraine. C'est grand honneur que vous me faites et j'espère que mon maitre, où qu'il soit actuellement nous voit tous ensemble réunit. Ses amis qui lui sont toujours restés fidèles, regardant Lexhor puis revenant vars Kalimalice vous, moi, cela doit lui faire chaud au cœur et j'ose penser qu'il doit certainement lever une chope à ce jour béni et à nostre santé. Regardant à nouveau la porte close. Avez-vous des nouvelles de mon parrain ma Dame ?

Etienne se demandait où était passé le parrain. Etait-il déjà reparti pour une guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
melianne

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : là où le vent la pousse

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Sam 22 Oct - 19:20

Etienne l'accueillait en amie. Il avait l'art de la rassurer. Quelques mots, une appréciation sur sa tenue et un sourire. Rien ne pouvait faire plus plaisir à la jeune femme qui reprit contenance.
Mais déjà entrait une personne que Mélianne connaissait et respectait également : Dame Kalimalice.
Etienne de Vignolles se tourna afin d'accueillir comme il se doit celle qui allait devenir sa marraine.
Mélianne recula et salua avec déférence chacune des personnes présentes par une révérence.
Lorsqu'elle arriva à la hauteur du jeune messire Arthur, elle se permit de demander discrètement

-" tout va bien, messire ? vous devez être des plus heureux ce jour, chez vous"
puis elle se mit dans un petit coin afin de ne pas paraitre ce qu'elle n'était pas et laisser la place à la noble assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Dim 23 Oct - 14:26

Son état, son état ! Il n'y en avait que pour "ça" ! A croire que à l'image de Alix, elle n'était plus que ce ventre qui désormais ne laissait plus aucun doute sur...son état !

Mais ce n'était pas le jour de faire un caprice.
Kéri Kéri trouverait cela fort déplacé et il risquerait de lui tirer la figure jusqu'au soir.
C'est donc une Della tout sourire forcé un peu quand même qui répondit au gamin Arthur - puisque son époux semblait être devenu muet - après que la Hire s'en soit allé.


Je parie que tu es enfant de choeur !
C'est ça ? J'ai bien deviné ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Dim 23 Oct - 15:06

Le brun, que la scène amusait, sourit et répondit à son épouse.

Della, ma mie, je vous présente Monsieur mon frère. Vous l'avez rencontré je crois, lorsque ma mère arriva chargée de lui en ses bras à nos noces, après l'avoir, seule, extirpée de ses entrailles. Le temps a passé depuis lors.

Et vu le discours dégueulasse qu'il venait de tenir, l'Amahir se signa et se promit de se confesser plus tard.
L'évocation de ce détail rappellerait sûrement au bambin qu'ayant été vu à prime jeunesse, et nu de surcroît, il ne pouvait guère espérer mener Della en quelques sentiments que ce soit.
La lutte fraternelle cesserait là, puisque le monde commençait à affluer, et Keridil proposa bien vite d'aller s'installer.

Messire de Vignolles, puisse le Très Haut vous accepter. Arthur, Della, si nous allions prendre place ?

Et Kalimalice le salua, de même que d'autres plus lointains.

Baronne, c'est un plaisir pour moi que de vous voir ce jour.

Sourire sincère et clin d'oeil amical, avant de bouger son séant jusques aux bancs, et de s'y glisser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nanozevich
Baron
Baron
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 26 Oct - 0:32

Déserte. Cette fichue chapelle était déserte...
Nanozevich était arrivé bien en avance à la chapelle, la chapelle Saint Nicolas comme on lui avait dit. Il attendait devant la porte depuis un bout de temps et commençait à s'impatienter, faisant les mille pas, il grommelait. Des affaires importantes l'attendait.
Un domestique finit par s'approcher.

Bonjour Baron, j'sais pas trop qui vous attendez et surtout par où vous êtes rentré mais sachez que le châtelain est absent aujourd'hui.
Les mains sur les hanches, Nano était ahuri. Lui aurait-on posé un lapin?
Mais où donc est-il alors?
Le Baron de Meung sur Loire avança d'un pas l'air menaçant en faisant les plus gros yeux qu'il pouvait. Ne sachant pas à quelle sauce il allait être mangé, le domestique recula d'un pas.
Il me semble qui officie aujourd'hui pour un baptème à la chapelle Saint Nicolas.
Excédé, Nanozevich attrapa le col du laquais et le secoua en tout sens.
Tu te fiches de moi manant! Mais j'y suis à la chapelle saint Nicolas!
Le pauvre homme ne pouvait sortir un mot tant il était secoué. Il ne réussi qu'à indiquer la direction du sud ouest. Nano se figea un instant et réfléchit. Il secoua encore un peu juste pour le plaisr et s'arrêta de nouveau. Il regarda l'homme dans les yeux sans vraiment le voir, il avait compris. Il esquissa un petit sourire, quelques mouvements de sourcils et de lèvres. Après un moment qui sembla durer une éternité, il finit enfin par prononcer quelques mots.
La chapelle Saint Nicolas au château d'Alluyes?
Le domestique acquiesça vivement la tête. Nano reposa l'homme et lui épousseta le col. Il lui mis une petite pièce dans la poche du gilet du pauvre laquais et lui tapota sur l'épaule.

Comment pouvait-il s'être trompé aussi bêtement. On lui avait dit la chapelle Saint Nicolas, il n'était pas allé cherché plus loin et s'était rendu à la première qu'il lui était venu à l'esprit, c'est à dire, celle du château d'Auneau. La cérémonie était en fait organisé dans celle du château d'Alluyes... M'enfin, quelle idée! Avoir deux chapelles portant le même nom dans deux châteaux à seulement quelques lieux l'un de l'autre.
Il se hâta de prendre sa monture et pris donc la direction d'Alluyes. En chemin, il repensa à la situation et s'étonna d'une chose. Il n'avait pas renommer les chapelles. Nano rit intérieurement. Quel nom serait capable de leur donner? Chapelle Saint Lexhor! Il en était capable... Il traversa les terres de Franconville, dAllones et de Meslay le Vidame et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il arriva au château d'Alluyes. Dans la cour, les chevaux étaient bien garés, il abandonna sa monture à un palefrenier et s'engouffra jusqu'à la chapelle. Les principaux intéressés étaient déjà présent. Conformément à sa réputation, Nanozevich était toujours le dernier. Ca se travaille et ça s'entretient une réputation. Dans l'encadrement de la porte, les mains sur les hanches, il interpela l'assemblée.


Bah alors? On attend pas Zevich?
Revenir en haut Aller en bas
http://zevich.minitroopers.fr
kalimalice

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Orleans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 26 Oct - 22:02

Avez-vous des nouvelles de mon parrain ma Dame ?

Pour un peu elle se serait étouffée à cette question .Le bougre avait oublié de lui signifiait à qui il avait demandé parrainage.
Elle allait lui répondre quand les regards se tournèrent tous vers le fond de la chapelle et une voix grave mais imposante lui parvint aux oreilles .Voix qu’elle ne connaissait que trop bien .


Bah alors? On attend pas Zevich?


Ce qu’elle vit la fit sourire, le baron de Meung se tenait dans l’encadrement de la porte .Les mains sur les hanches.
Elle se retourna vers La Hire


Dis moi Etienne ne serait ce pas lui le parrain ?
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5092
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 26 Oct - 22:22

Le duc observait la scène en souriant. La chapelle s'était remplie et les discussions allaient bon trains. Les frères se chamaillaient, l'homme de la cérémonie s'affairait à répondre à tous et le diacre, lui, n'avait même pas le temps de répondre que la conversation s'en était allée un peu plus loin...
Il se contentait donc d'observer, surpris et amusé de la scène qui se jouait devant lui. Tout le monde n'était pas encore arrivé et il décida donc de laisser tout le monde à la joie et à la bonne humeur.
Puis, soudain, les portes de la chapelle s'ouvrirent avec fracas. Le parrain venait de faire une entrée remarquée. Cette fois s'en était trop, Lexhor secoua la tête avant d'éclater de rire...
Il attendit que tout le monde se rassemble et prenne place avant de prendre la parole.


Bon et bien, tout le monde est là il me semble? Pouvons nous commencer ou je vous laisse terminer vos discussions quelques minutes?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Lion de Gallardon
Lion de Gallardon
avatar

Messages : 843
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Orléans, près du lac

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 26 Oct - 22:50

Un grand éclat de rire fit écho dans la chapelle. Le père d'Arthur venait de réagir aux scènes comique qui se déroulait devant ces yeux. Et il y avait effectivement de quoi rire de bon cœur. Quoiqu'il en soit, maintenant que tout le monde était présent, l'heure était à la cérémonie. Et Messire La Hire devait probablement attendre cela avec impatience. Arthur prit donc place à côté de sa belle-soeur Della et lui adressa un sourire destiné à lui faire comprendre qu'il était content qu'elle soit sa belle-soeur. En effet, Arthur, qui l'avait fait sa connaissance au bord du lac d'Orléans, l'avait trouvé fort sympathique. Il était content de revoir toute sa famille, tous ensemble et unie pour cette cérémonie de Baptême.

De surcroît, Arthur attendait la suite des événements avec impatience car bientôt ce serait son tour.
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 26 Oct - 22:56

Etienne se retourna vers la porte lorsque celle-ci s'ouvra et que la silhouette du parrain se dessina dans la clarté extérieure.

Le silence .... Un ange passe !

Enfin ... il arrivait !!!! Et il s'était arrêté les mains sur les hanches, attendant bien que tout le monde le regarde tel le messie annoncé. Là où certains se serait faufilé discrètement pour masquer leur retard, Nanozevich au contraire voulait visiblement faire savoir qu'il était enfin arrivé.

Son arrivée réjouit Etienne car il ne manquait plus que le parrain pour que la cérémonie commence. Il se pencha vers Kalimalice pour répondre à sa question et lui chuchota à l'oreille :


Oui c'est à Nano que j'ai demandé s'il voulait bien être mon parrain ... regarde-le !!! désignant d'un signe du menton le soldat toujours à contre-jour les main sur les hanches. N'est-il pas beau ? n'est-il pas grand ??

Tout le monde semblait être là, du moins tout ceux que La Hire avait invité, mais ne connaissant pas beaucoup de monde en Orléans, ce n'est pas avec ses invitations qu'il allait remplir la chapelle. Néanmoins il espérait que quelques Lames d'Amahir trouveraient le chemin pour saluer l'écuyer du duc d'Alluyes. Ce serait le moyen de les connaitre mieux car même s'il n'avait pas été introduit dans les formes ou les règles, Etienne de Vignolles se sentait un des leurs.

Il se s'approcha de Lexhor et resta immobile face à lui attendant que ne commence la cérémonie.


Dernière édition par La Hire le Jeu 27 Oct - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
melianne

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : là où le vent la pousse

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 27 Oct - 12:20

La porte avait été ouverte une nouvelle fois et, à contrejour, une silhouette imposante se détachait sur le ciel clair.
Un noble, certes, que tout le monde semblait connaitre et qui plus est était le parrain tant attendu.
Mélianne sourit et son regard se reporta de suite sur le visage d'Etienne. Celui ci venait de s'illuminer de bonheur et la jeune femme en fut ravie pour lui.

Comme la cérémonie commençait, la jeune maire d'Orléans prit place derrière tout le monde et attendit, attentive aux paroles qu'allait prononcer Sa grâce Lexhor.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Jeu 27 Oct - 12:56

Le Prince Charmant a écrit:
Della, ma mie, je vous présente Monsieur mon frère. Vous l'avez rencontré je crois, lorsque ma mère arriva chargée de lui en ses bras à nos noces, après l'avoir, seule, extirpée de ses entrailles. Le temps a passé depuis lors.

Un ange passa...Della dut passer par toutes couleurs, les yeux tout ronds en entendant de la bouche de son cher époux qui était Arthur !
Euh...ben...Oui...bien sûr...Arriva-t-elle à articuler alors que la cérémonie - ô merci mon Dieu - semblait sur le point de débuter.

Lorsque les deux (belle soeur et beau frère) furent installés l'un à côté de l'autre, alors que l'enfant lui souriait, Della prit le temps de mieux l'observer. C'est vrai qu'on retrouvait de Lexhor dans la frimousse enfantine, de sa mère aussi...

Décidément, tout ce jour, était fait pour lui rappeler ses noces, jour béni parmi tous, même si ce jour-là, elle n'en avait pas encore conscience réellement.
L'émotion sans doute poussa la Baronne à glisser sa main sans celle de son Prince Charmant, lui adressant un sourire plein de tendresse.

Et quand Lexhor prit la parole, sa bru fronça les sourcils...il faudra qu'elle tire au clair cette affaire de père tyrannique, selon les dires du rejeton Amahir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême de La Hire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Registre des baptêmes
» Idée cadeau pour un baptême
» Cadeau de baptême
» Bonnet de baptême.
» Crème pour moignon irité / natation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le château :: La chapelle Saint-Nicolas :: Le coeur de la chapelle-
Sauter vers: