Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême de La Hire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Lun 31 Oct - 20:40

Tout le monde s'était maintenant rapproché de l'autel, les conversations s'étaient tues, le parrain et la marraine était présents, la cérémonie pouvait commencer.
Lexhor posa les mains sur son lutrin, sourit, puis, prit la parole.


Mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, je vous remercie d'être là en ce beau jour pour asister au baptême de notre ami Etienne, et l'accompagner dans son entrée dans la grande famille aristotélicienne, sous le regard bienveillant et protecteur de dieu, notre seigneur tout puissant.

D'un geste de la main, Lexhor invita Nano et Kali à faire un pas de plus et à se placer près du jeune homme. Le diacre déposa alors sa min sur la joue de La Hire avant de reprendre.

Nous t’accueillons aujourd’hui Etienne, dans l’Eglise d’Aristote et de Christos. Entre dans ta nouvelle maison, auprès du Très-Haut notre Dieu tout puissant. Nous t’acceptons parmi les nôtres.
J’invite désomais, Kalimalice et Nanozevich, la marraine et le parrain d'Etienne, à unir leurs mains à celles de leur filleul et à réciter, avec lui, le Crédo à l’unisson.

Revenir en haut Aller en bas
kalimalice

avatar

Messages : 437
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : Orleans

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mar 1 Nov - 16:14

Apres que Lexhor eut prononcé les paroles qui tuent

Pouvons nous commencer ou je vous laisse terminer vos discussions quelques minutes?


Kali se senti gênée et comme une exaspération dans la voix de l’homme d’église et d’un pas léger s’avança vers l’autel .Au premier rang comme la marraine qu’elle allait être

Allez zou cette fois c’était parti .Tous le monde en place .Lexhor devant l’autel .Etienne devant Lexhor et à dextre et senestre du futur baptisé le parrain et la marraine.


Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs reprenez avec moi tout en cœur
.Elle se surprit à chantonner .Ces paroles lui inspiré une mélodie certes avant-gardiste ^^

Elle s’exécuta lorsque l’homme d’église l’invita à rejoindre l’autel et prendre la main d’Etienne.
Puis elle attendit que l’assemblée commence le credo .Du coup elle en profita pour faire une révision du dit credo.
Pfff pas trop femme d’église la d’Austrasie, alors bien souvent elle ânonnait les paroles se contentant de répéter ce que son voisin disait.

Elle serra fort la mien d’Etienne comme pour lui faire comprendre qu’elle était la, qu’elle s’occuperait de lui, qu’elle continuerait la tache de Bulvaï .Il ne pouvait pas s’être trompé dans son choix.
Ce La_hire aurait pu être le fils qu’il n’avait jamais eu

Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 2 Nov - 11:41

La cérémonie commencait et le diacre invita Etienne à s'approcher, ainsi que Parrain et Marraine à se mettre de chaque coté du baptisé. Il posa sa main sur la joue du jeune homme et continua.

Nous t’accueillons aujourd’hui Etienne, dans l’Eglise d’Aristote et de Christos. Entre dans ta nouvelle maison, auprès du Très-Haut notre Dieu tout puissant. Nous t’acceptons parmi les nôtres.
J’invite désormais, Kalimalice et Nanozevich, la marraine et le parrain d'Etienne, à unir leurs mains à celles de leur filleul et à réciter, avec lui, le Crédo à l’unisson.


Etienne ne savait pas comment se déroulerait la cérémonie et il n'avait pas envisager que le diacre poserait sa main sur sa joue. Il ressentit alors une sensation de protection mais ne sut la définir. Était-ce la protection du Très-Haut par le truchement de la main du clerc ou était-ce la protection de Lexhor, duc envers son écuyer puisque diacre et duc ne faisait qu'un ?

Il préféra se concentrer sur la cérémonie. Le crédo était encore frais dans son esprit car il l'avait appris durant la pastorale. Il se mit à le réciter à haute voix et les paroles de la prière résonnèrent sous la voute comme si elles montaient vers le Très-Haut.


Je crois en Dieu, Le Très-Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre
Des Enfers et du Paradis

.....



Tout en récitant, il sentait la main de Kalimalice dans la sienne. La pression n'avait rien de banal, ce n'était pas une poignée de main virile, ni la main d'une dame qu'on saisit délicatement pour y déposer un baiser. Ses doigts pressaient et relâchaient doucement la main de La Hire comme si la baronne voulait lui transmettre un message, une émotion. Furtivement, il se tourna vers elle et lui sourit tout en continuant à réciter le crédo.

La Hire était persuadé qu'il avait fait le bon choix en demandant à Kalimalice d'être sa marraine. Elle avait été le véritable amour terrestre de Bulvaï d'Austrasie son maitre. Il lui avait avoué un jour qu'il avait envisagé de demander la main de la dame mais que pris dans leurs vies aventureuses, il n'en avait jamais eu l'occasion puisqu'ils ne se posaient jamais. Etienne qui avait eu le temps de connaitre Bulvaï savait que cela n'aurait été qu'une formalité car le chevalier était épris de la guerrière et qu'un mariage n'aurait rien changé d'autant que le licorneux ne pouvait pas avoir de descendance ... des oreillons étant jeune à ce qu'il paraissait.


... Amen

Le crédo terminé, il tourna la tête vers son parrain. Un noble et fier guerrier que Bulvaï appréciait beaucoup. Etienne n'avait pas encore eu vraiment l'occasion de se retrouver avec lui mais il espérait de tout cœur être un jour à ses cotés au plus fort de la mêlée car il était persuadé qu'il avait beaucoup à apprendre du baron.
Revenir en haut Aller en bas
nanozevich
Baron
Baron
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mar 8 Nov - 1:37

Suivant Kali, Nano s'avança à son tour jusqu'à l'autel et vint se positionner à la gauche du jeune Etienne. Il lui mit une tape amicale dans le dos avant de lui prendre la main comme l'avait demandé le diacre qui lui était bizarrement familier. Sous sa mitre, la trogne de l'homme d'église lui disait quelquechose. Il ne côtoyait pas souvent les curées et encore moins les diacres mais assurément celui-ci, il l'avait déjà rencontré auparavant. L'homme avait pas vraiment l'air crédible et une bonne tête d'ivrogne. Peut-être, l'avait-il croisé dans une quelconque taverne.

Dans sa main, devenue calleuse par les années de maniement d'armes, il sentait la force et le feu de la jeunesse. C'était la main d'un jeune homme plein de fougue et d'assurance. Il le regarda et le toisa réfléchissant à son avenir. Que deviendrait-il? Un paysan? un artisan? Un rond de cuir? Certainement pas. Il était de ceux qui mourrait sur les champs de bataille, mais avant cela, combien de félons, d'hérétiques et même d'innocents ferait-il passer ad pâtres? Un bon paquet, Nano en était sûr.

Pour l'instant, c'était l'heure des choses de l'esprit et de communier avec le très haut. Le crédo, une éternité qu'il ne l'avait pas récité, mais c'était comme le cheval, ça ne s'oubliait pas, il suffisait de commencer à en dire quelques mots.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://zevich.minitroopers.fr
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 9 Nov - 0:44

Le crédo récité comme il le fallait, Lexhor hocha la tête de contentement. Il reprit alors la parole, après avoir ouvert le livre des vertus à la page qu'il avait marqué.
Il se saisit alors du Saint Ouvrage et prit la parole.


Je vais maintenant vous lire un passage du livre des vertus. Ecoutez bien, essayez de comprendre le message qu'il délivre et gardez le bien en mémoire. Le Très-Haut s'adresse au pieux Oane.

Le diacre s'éclaircit la gorge et entama la lecture.

Citation :
Dieu tourna ensuite Sa voix en direction d’Oane et lui dit : “J’ai fait de ton espèce Mes enfants. Je fais maintenant de vos esprits des âmes. Elles se différencient des esprits des autres espèces en ce qu’elles resteront dorénavant les seules à être de nature supérieure, à tendre vers Ma divine perfection. Ainsi, je divise le temps en sept parties, appelées “jours”, afin qu’à chaque septième jour, toi et les tiens vous vous réunissiez pour honorer votre père : Moi.”

Après ce court passage, il releva la tête en souriant.

Alors? Quelqu'un a une idée?

Il n'attendit pas qu'on lui réponde...c'était sûrement préférable.

Donc, que nous dit ce passage ?
Tout simplement que le Très-Haut nous a offert une chance immense, un honneur inouï dont nous devons savoir être digne. Nous devons aimer le Très-Haut chaque jour qu’il fait et l’honorer le septième jour, Son jour.

C’est pour cela que nous nous réunissons lors des messes dominicales. Pour montrer à Dieu que nous l’aimons et que nous savons être dignes de l’amour qu’il nous porte.
C’est également pour cela que nous sommes ici aujourd’hui, pour accueillir Etienne dans notre communauté, celle de la vertu et de la dévotion au Très-Haut, pour lui montrer que ses fidèles sont toujours plus nombreux et désireux de le rejoindre au paradis le temps venu.

Rejoins-nous, Etienne, mon fils, que ta foi en le Très-Haut illumine ton âme afin que débute sa purification. Rejoins-nous et libère-toi des considérations purement matérielles, accède ainsi au monde des idées. Suis la voie que nous montrent Aristote et Christos et tu rejoindras ton père le seigneur au paradis.
Etienne, mon fils, récite encore une fois le Crédo de notre Sainte Mère l’Eglise Aristotélicienne en guise de serment d’allégeance.


Lexhor se tu alors et laissa la parole à la nouvelle brebis.
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 9 Nov - 2:12

La Hire avait écouté le diacre lire le passage du livre des vertus. ... les enfants du Très-Haut ... son esprit ... son âme ... honorer le père le septième jour ... Il allait régulièrement à l'église pour l'office du dimanche matin, il croyait en le Très-Haut et avait prit cette habitude sans vraiment en comprendre le sens. Aujourd'hui cela était un peu plus clair dans son esprit, un premier pas sur le chemin de la vérité. Le septième jour pour honorer le père et les six précédents pour être vertueux et se conduire en bon aristotélicien.

Lexhor appela ensuite La Hire à rejoindre la communauté aristotélicienne ... ne pas rester comme les autres créatures qui ne se contentent que de l'essentiel pour survivre. Etienne était persuadé au contraire que l'Homme, les enfants du Très-Haut n'étaient pas nés pour survivre mais l'étaient pour Vivre, penser, agir et que chacun serait un jour juger pour ses actions. Il était persuadé que Dieu dans son infinie bonté avait mis chacun au début d'un chemin menant au paradis et qu'il convenait durant le temps qui était imparti à chacun de faire ses preuves sur ce chemin de vertus que montraient Aristote et Christos.

Le diacre lui demanda de reprendre une nouvelle fois le crédo, seul, afin que sa foi résonne dans le cœur de la chapelle et que les personnes présentes puissent être témoins de son serment allégeance, de son entrée dans la grande famille aristotélicienne. La Hire parla d'une voix claire.


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible,
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.


Étienne resta silencieux et leva un instant ses yeux vers le plafond de la chapelle comme pour s'assurer que les mots qu'ils venaient de prononcer montaient en direction du Très-Haut.
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Dim 13 Nov - 20:35

Une fois le crédo récité par Etienne, suivit d'un léger silence laissant flotter l'émotion ambiante, le diacre se saisit de son goupillon qu'il trempa dans une vasque d'eau bénite située à quelques pas, puis reprit de nouveau la parole, regardant le presque baptisé. Il l'aspergea d'eau bénite avant de reposer son goupillon.

Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

Lexhor se saisit alors d'un cierge qu'il donna à La Hire.

Prends ce cierge, Etienne, mon fils, sois exemplaire et porte aux autres la lumière qui éclairera le chemin qui les mènera à Dieu.
Tu gagnes par ce baptême, le moyen de vivre dans la vertu. Ce sacrement permet à la vertu de racheter le péché et permet à l’amour de vaincre l’acédie.
Si tu déshonores ton serment et suit la bête Sans Nom dans ses vices, tu subira les foudres du seigneur qui t’enverra brûler en enfer aux côtés de cette bête infâme.
Mais je n’ai aucune crainte pour toi. Tu sauras vivre dans la vertu comme un bon aristotélicien.


Lexhor détacha une chainette de son cou à laquelle était accrochée une petite médaille couleur Cyan. Il l’accrocha au cou d'Etiennel en lui adressant ces paroles.

Reçois cette médaille, Etienne, mon fils, symbole de ton appartenance à ta nouvelle maison, l’Eglise Aristotélicienne. Cette cérémonie marque une nouvelle naissance pour toi, celle d’une vie vertueuse versée dans la foi du Très-Haut.

Cette fois c'était bon, Etienne était entré dans la grande famille d'Aristote, ce qui ne pouvait que ravir Lexhor qui avait placé de grands espoirs en lui.
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Mer 16 Nov - 12:52

Lorsqu'il eut finit de réciter le crédo et regardé le plafond de la chapelle, Etienne baissa la tête et se concentra un instant sur la portée de sa prière. Chaque mot était pesé et il ne doutait pas de sa foi en le Très-Haut. Il savait que le chemin des vertus n'était pas des plus faciles, qu'il pouvait être aisé ou simple de suivre un chemin moins contraignant mais plus obscur. Mais il le refusait et le refuserait tout au long de sa vie. D'ailleurs, il était persuadé qu'il ne pouvait en être autrement. Devant cette perspective, ses pensées errèrent un instant parmi les souvenirs de gens qu'il avait connus ou qu'il connaissait encore. Il ne cherchait pas à juger qui que ce soit et ne le ferait jamais à propos de religion, mais il constata amèrement que certains qui se disaient ouvertement enfant du Très-Haut, n'avaient pas hésité ou n'hésitaient pas à renoncer parfois voire même régulièrement aux principes aristotéliciens quand ils pouvaient en retirer quelques bénéfices substantiels. Il en était ainsi, l'Homme n'était pas parfait mais qu'en était-il de la justice divine ?

Il sa posait la question lorsque le bruit des vêtements du duc-diacre qui se froissaient légèrement dans le déplacement de l'homme le tira de ses pensées. Lexhor venait de saisir le goupillon et allait le tremper dans une vasque d'eau bénite située à quelques pas. Il aspergea copieusement son jeune écuyer avant de le déclarer officiellement membre de l'église d'Aristote. Puis il se saisit d'un cierge et le tendit à La Hire qui le regardait et l'écoutait religieusement. Il lui fit les recommandations d'usage avant de détacher de son cou une petite chaine où était suspendue une jolie médaille de couleur azur. Il se pencha et l'accrocha au cou d'Etienne.


Reçois cette médaille, Etienne, mon fils, symbole de ton appartenance à ta nouvelle maison, l’Eglise Aristotélicienne. Cette cérémonie marque une nouvelle naissance pour toi, celle d’une vie vertueuse versée dans la foi du Très-Haut.

La Hire regarda le diacre lorsqu'il se redressa. Il ressentait comme une certaine fierté dans ce geste qu'il n'aurait peut-être pas ressenti s'il avait été baptisé par un prêtre quelconque. Pour Etienne, Lexhor avait prit la médaille qui se trouvait autour de son cou, elle n'était pas posée sur un simple coussin ou dans un simple écrin, elle était depuis le début de la cérémonie autour du cou du duc et La Hire perçut dans ce geste non pas le don de la médaille de la part d'un clerc envers un fidèle, mais plutôt comme celui d'un duc à son écuyer, d'un homme à son ami fidèle. Le duc avait prit le jeune homme sous son aile protectrice voire éducatrice et en cet instant La Hire ressentait au fond de son être toute la reconnaissance qu'il devait à l'ami de son maitre, son ami désormais, et tous les honneurs qu'il se devait de lui rendre.

Il regarda le duc d'Alluyes et ne put s'empêcher d'un large sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   Sam 26 Nov - 18:23

Le jeune écuyer fut féliciter par tous ses amis, et surtout par son seigneur, très fier de le savoir désormais sous l'égide de dieu.
Tous quittèrent la petite chapelle afin de poursuivre les réjouissances dans un lieu plus adapté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême de La Hire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême de La Hire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Registre des baptêmes
» Idée cadeau pour un baptême
» Cadeau de baptême
» Bonnet de baptême.
» Crème pour moignon irité / natation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le château :: La chapelle Saint-Nicolas :: Le coeur de la chapelle-
Sauter vers: