Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Dim 20 Nov - 18:54

Aïe ! Jamais je n'y arriverai !
Le doigt qui venait d'être piqué, fut mis en bouche dans un geste machinal. Le goût âcre du sang se répandit bien vite sur la langue et le palais de la jeune femme qui grimaça plus de mécontentement que de douleur.

La tapisserie fut envoyée valdinguer quelque part sur le sol, peu lui importait.

J'ai horreur de ces activités avec toutes ces aiguilles qui se plantent sans cesse dans mes doigts !

Boudeuse, elle se leva, quittant le confort d'une cathèdre garnie de peaux de moutons, pour d'un pas rapide se rendre à la fenêtre où elle colla le nez.
Je m'ennuie ! Je suis énorme ! Je suis fatiguée ! Je veux du soleil !

Elle avait froid, frissonna, tenta de se réchauffer en se frictionnant les bras et les mains.
Quittant la fenêtre où rien n'avait attiré et retenu son attention, elle revint devant la cheminée pour présenter ses paumes au feu crépitant.


Ne reverra-t-on donc jamais le printemps ?
Où est donc Liloute ? J'aimerais qu'elle me fasse la lecture !


L'humeur était sur tempête.
Ses gens se faisaient petits, évitant de la contrarier car en cette humeur-là, l'on ne savait jamais quelle idée pouvait naître dans l'esprit de la Baronne qui vivait la fin de sa grossesse comme un condamné porte sa croix.


Je veux du vin. De Bourgogne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Ven 25 Nov - 0:12

Dans les couloirs du château se fit entendre un sursaut d’activité d’où s’élevait un brouhaha incommensurable… Pourtant, en tendant bien l’oreille, on pouvait distinguer un son… "La Rozières"…

A peine eut elle le temps de froncer les sourcils, que déjà, une déferlante de serviteurs s’abattit sur elle…

La baronne vous a appelé Madame… Elle veut la lecture….

Branle bas de combat! Tous s’agitait autour de la pauvre Liloute qui se laissait guider par la marée humaine des serviteurs qui l‘emportait inexorablement… Serviteurs trop content qu’Elle ai dit un nom…

Pensez donc! Une baronne, enceinte, emplie de diverses humeurs et surtout assignée à la chambre… Une baronne qui tournait comme un lion en cage avec pour seule distraction euh… hum… Lecture, couture, broderie, écriture, chant, et hum… A peu près tout ce qu’il était possible de montrer dans une chambre baronniale… Donc… Avec pour seule distraction… Tyranniser les valets et les pages…

D’où l’engouement général à traîner au plus vite, la jeune et naïve dame de compagnie auprès de l’intéressée!

C’est donc les bras chargés de parchemins de grimoires et d’une bouteille de Bourgogne! qu’on lui avait collé dans les mains, que Madame De Rozières pénétra fièrement dans sa chambre… Et à demi courbée dans sa révérence :


Baronne me voici! Toute disposée à vous faire la lecture….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Ven 25 Nov - 19:20

Ce ne fut pas tant l'arrivée de Liloute qui ravit la Baronne mais bien le fait qu'elle apportait du vin !
Source inépuisable de plaisir, le vin était la faiblesse de la Della, en bonne Bourguignonne qu'elle était, aurait-il pu en être autrement.

Elle se précipita sur la bouteille qu'elle ouvrit comme on ouvre un coffre aux milles pièces d'or, les yeux brillants d'envie.
L'odeur qui s'échappa lui fit fermer les yeux, savourant l'arôme du Bourgogne, fruit de ses terres si lointaines.


Au printemps, je vous ferai visiter Seignelay et Railly, Liloute. Vous verrez comme c'est beau...Elle aurait bien ajouter : "Rien à voir avec le paysage d'Orléans", mais après tout, qu'était-ce que l'amour d'une terre ? Chacun aimait la sienne.
Tout en parlant, elle remplit deux hanaps, presque à ras bord, en présenta un à Liloute avec un petit sourire.

A la vôtre ! Et approcha le sien de ses lèvres...
Il n'y a rien de meilleur...

A nouveau installée dans la cathèdre, face à la cheminée, elle invita Liloute à prendre place près d'elle.
J'aimerais entendre Les Contes de Cantorbéry.
Le verre revint à ses lèvres. Une gorgée de vin, Chaucer...que demander de plus ?

Elle remua, elle était mal installée, son dos la faisait souffrir.
Elle grogna puis sourit à Liloute.

Lisez...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Clement

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Ven 25 Nov - 22:42

Il y a encore quelques jours, il arrivait à remuer, jetant de temps à autre un pied ou une main contre la douce paroi protectrice de son oeuf. Aujourd'hui, il lui est quasiment impossible de tendre juste un tout petit peu la jambe. Heureusement que son pouce est tout près de sa bouche sinon il ne pourrait même plus le sucer.
L'enfant sucera son pouce, au grand désespoir de sa mère, sans aucun doute !

La mère bouge beaucoup, balançant l'enfant qui ne trouve plus cela agréable du tout parce que trop à l'étroit.
Mais qu'elle cesse ! Qu'elle s'asseye et ne remue plus !

Ah, ça y est.
Elle parle et sa voix apaise le rejeton qui ne tarde pas à s'endormir, les genoux sur le nez.
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Dim 27 Nov - 21:38

Entre satisfaction et début d’inquiétude d’avoir comblé le désir alcoolisé de la Baronne, Liloute lui sourit… D’autant que cette dernière n’y allait pas mollo sur la chopine, et que Liloute, était loin de savoir ce qui est bon ou non pour les bébés… Oui l’instinct maternel et tout ce qui va avec n’était pas très marqué chez la jeune femme…

Quoiqu’il en soit, quand Della l’invita à visiter ses terres Bourguignonnes, la brune, après avoir incliné la tête, se prit à rêvasser… Jusqu’à ce que son regard croise le petit sourire en coin de la Baronne…

Un petit coup d’œil au contenu de la choppe qu‘elle avait entre les mains, et sur son visage un sourire se dessinait à mesure qu‘elle s’efforçait de ne pas penser au poison… Terrorisée Liloute?


Merci baronne ! Santé…

Et c’était vrai qu’il n’y avait pas grand-chose de meilleur…

Puis elle s’installa aux côtés de la baronne… Tout se déroulait assez bien jusqu’à la demande… Et rougissante elle répéta bêtement :

Les contes de Cantorbery ?!

En pensant… Oh non! Mais en disant :

Oh mais… Oui… Je ne suis pas certaine de l’avoir sous la main ceci dit je puis vous les trouver… Peut-être avez-vous envie d’entendre un conte en particulier?

Un peu décontenancée, elle découvrait le contenu des grimoires qu’on lui avait collé dans les bras…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Lun 28 Nov - 20:09

Le verre de vin fut à nouveau rempli, ainsi que celui de Liloute alors que la jeune fille tentait de trouver les fameux contes parmi ses ouvrages, sous l'oeil amusé de la Baronne qui toujours au fait des écrits les plus récents et les plus...amusants avait elle-même fait l'acquisition de ces fameux contes(*).

Oui, le Conte du Chevalier, je vous prie.
Je l'adore, celui-là, il est...romantique. Bien plus que celui de la Bourgeoise de Bath qui lui est plutôt...grivois.
Répondit-elle avant de boire une nouvelle gorgée de vin, fermant encore les yeux, s'enivrant de la douceur de l'alcool, tentant de rester raisonnable.
C'est ce livre-là...celui que vous venez d'avoir en main, avec la reliure dorée.

L'objet en lui-même était magnifique, la couverture était d'un cuir fort et martelé, les pages étaient épaisses, l'écriture parfaite et la dorure, une pure merveille. Une folie, une de plus, qu'elle léguerait à ses héritiers, un jour, comme un des précieux bijoux qu'elle aimait à porter.

Liloute semblait de bonne composition mais cela suffirait-il à satisfaire le caractère difficile de la Baronne ?

Personne ne le saura.
Della se leva précipitamment, étrangement d'ailleurs compte tenu de son ventre et droite comme un I, lança à l'attention de Liloute :

Mon dos me fait souffrir !
Elle se tenait les reins, trop cambrée, son visage déchiré par une grimace de douleur.
Ne vous mariez jamais, Liloute ! Je vous le dis !
Rappelons que pour Della, pas de mariage, pas de bébé...Education quand tu nous tiens...

Elle allait se rasseoir lorsqu'elle interrompit son mouvement, comme stoppée nette.
Relevant sa robe, elle posa son regard sur le sol où un liquide se répandait, quittant son ventre, glissant le long de ses jambes, puis elle tourna la tête vers Liloute, interloquée, tétanisée.


Qu'est-ce que...?
Et se rappelant les deux mises au monde auxquelles elle avait assisté, elle se mordit la lèvre, blanche comme un linge.
C'est maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Lun 28 Nov - 22:33

Une œillade en coin sur la deuxième choppe… La baronne n’était pas raisonnable… Liloute veillerait à l’avenir de ne plus introduire de vin dans les appartements de Della… Du moins, tant que celle-ci porterait l’enfant…

Ah voilà LE livre!

Son cœur s’accéléra… Au touché, il était si doux… La reliure était si fine… Une fois délicatement ouvert, les enluminures lui éclatèrent aux yeux… C’était un véritable bijou qui lui mettrait presque tous les sens en éveil… Liloute, qui aimait particulièrement les écrits, était en admiration…

Évidemment la jeunette rougit à nouveau en entendant le mot "grivois"… Bien sûr qu’elle n’avait jamais lu l‘oeuvre, mais elle en avait entendu parlé…

Le doigt sur le premier vers du conte en question, elle leva les yeux sur la baronne et lui sourit, l’air entendu en acquiesçant de la tête… Après tout, elle avait "échappé" de peu au mariage donc sans doute à "ça"…

Elle prit une gorgée de délicieux vin puis elle se calla confortablement dans le siège, se laissant bercer par les doux effets de l’alcool…Et… D’une voix douce :


Quand Avril de ses averses douces
a percé la sécheresse de Mars jusqu’à la racine,
et baigné chaque veine de cette liqueur
par la vertu deu


Interrompue par la Baronne, Liloute s’arrêta… Se serait elle trompée?

Les yeux se rivèrent sur les chevilles de la baronne, la bouche entrouvrit légèrement… C’est là que la dame de compagnie eût un blanc… Son cœur et sa respiration s’emblaient s’être arrêtés… Le temps aussi un instant c’était figé autour d’elle…

Soudainement le cœur s’emballa, cognant lourdement dans sa poitrine… La bouche se referma, et sous la nervosité, l’œil cligna… Tout en secouant bêtement la tête…
Et dans la confusion du moment! Elle pensa :
C’est maintenant? Mais lâcha, bien malgré elle :

Oh NOON…

Le précieux livre valdingua sur le sofa… D’un bon Liloute se précipita vers Della…

Baronne qui est votre médicastre? On va le prévenir au plus vite!

Machinalement elle prit le bras de la baronne pour tenter de la soutenir…
Une seule pensé en boucle :
rester calme rester calme rester calme …

Baronne vous voulez vous allonger? Voulez vous qu’on fasse prévenir le Baron?

Et finalement, plongeant son regard de chien battu dans les yeux de Della…

Ca va Baronne?

Tout en pensant :
rester calme rester calme rester calme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 29 Nov - 0:55

Della était comme hypnotisée par cette flaque qui reluisait à ses pieds. Ô bien sûr, elle savait de façon théorique et même pratique ce qui allait se passer, mais...curieusement, pendant toute sa grossesse, elle avait refusé d'y penser. Et maintenant, pétrifiée, elle restait là, légèrement courbée en avant, cherchant dans le vide, un appui invisible de son bras hésitant.

Non ! Non, surtout pas Kéridil ! Non...on n'a pas besoin...Il faut...délier. Oui, tout délier...Détachez tout ce qui est noué, dans la pièce, les tentures, les cordons, les ceintures et vos cheveux...Vos cheveux, Liloute, déliez-les. Les miens aussi.
Elle s'était redressée et tentait de se remémorer tout ce que Béatrice lui avait raconté sur la naissance de Charlemagne.
Il ne fallait surtout pas perdre le contrôle, pas encore.


Mes bijoux...l'or, il faut tout enlever.
Bagues, colliers et peignes furent retirés.

Du poivre. Il faut du poivre...allez en cherch...AAAAaaaHHHhhh...Pour éternuer...
Une frousse monstre s'empara de Della, une peur incontrôlable qui la fit trembler des pieds à la tête.
Serrant les dents, aidée par Liloute, elle se rendit près de son lit où elle s'accrocha à un montant.


La sage-femme est au village, à Huisseau. Envoyez-la chercher...Puisse le ciel la ramener ici à temps.
Un autre cri, mâchoires serrées, la Baronne pliée en deux cette fois...Et l'apaisement...
Il faut un clerc aussi, si jamais l'enfant...ou si moi...Lexhor...faites prévenir Lexhor, qu'il vienne dès qu'il pourra, tout de suite !
Elle s'assit au bord du lit, au bord des larmes.
Avez-vous déjà mis un enfant au monde ?
Et un autre tiraillement, déjà, si vite.
Donnez-moi du vin et dépêchez-vous de faire tout ça !
Et revenez !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 29 Nov - 19:28

Rester calme… Oui, il était difficile pour Liloute de rester calme…
D’autant que la Baronne parlait de délier des nœuds et d’enlever les bijoux, choses qui, ne paraissaient pas primordial sur l’instant à la jeune femme…

M’enfin, vu qu’elle était prête à absolument tout pour satisfaire ses moindres désirs!


Toute suite Baronne!

Aussi sans rien n’y comprendre, elle s’exécuta! Des cheveux des deux femmes, aux rideaux et leur lien, elle dénoua tout ce qu’elle trouva dans la pièce… Les bijoux furent déposés en sécurité dans le coffre posé sur la coiffeuse et enfin la baronne conduite, tant bien que mal, jusqu’au lit…

Du poivre oui… Huisseau… ah! Bon oui, d’accord! On ne prévient pas le Baron mais le Duc… Oui… Tout ce que vous voulez Baronne…

A mesure que la douleur avait l’air de croître, Liloute sentait la Baronne de moins en moins calme…. Ou serait-ce elle qui commençait de s’affoler?!

Agir et répondre à la question… Oui mais comment lui dire sans provoquer une panique générale?

Se dirigeant vers la sortie…

Du vin?! C’était une idée… Après tout ça pouvait pas empirer la situation…


Je ne vous laisse pas Baronne!

Ouvrant la porte elle… se retint de hurler dans les couloirs du château! Agrippa le bras du garde et enfonçant ses ongles très fort dans sa chair :

Prévenez immédiatement la sage femme de Huisseau… La Baronne la besoin d’elle au plus vite. Prenez mon coche et ramenez là… Faites également prévenir le Duc Lexhor d’Amahir en sa qualité d’homme d’église…..

Nous aurons aussi besoin de poivre et qu’on fasse chauffer l’eau aux cuisines… Qu’on nous prépare des linges propres…


Visiblement d’un calme olympien, la brune plongea son regard dans les yeux de l’homme…

Tâcher d’être efficace et discret… Le Baron ne doit pas savoir… Pas encore…

Desserrant doucement ses doigts, elle le laissa filer et reprit une grande respiration avant de rentrer à nouveau dans la chambre, pour remplir la chope… Et la tendant à Della…

Baronne tout va bien se passer… Surtout ne paniquez pas… La sage femme et Sa Grasce Lexhor vont être prévenus… Et… Non je n’ai jamais mis un enfant au monde… Et… Non, je n’ai pas l’intention de commencer ce soir! Ils vont vite venir… Tout va bien se passer… Vous êtes forte… Et de toute façon, vous n’êtes pas seule, je suis là je ne bouge pas…

Elle tentait de garder sur son minois un air rassurant…

Baronne, voulez vous que je vous aide à vous caller dans les oreillers?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 29 Nov - 20:08

Elle se mit à rire.
Liloute, on ne choisit pas ! Si l'enfant décide de naître avant que la sage-femme soit là, il vous faudra m'aider.
Les douleurs avaient disparu, moment de répit qu'elle mit à profit pour boire encore un verre de vin, celui-ci commençant à la détendre, lui procurant une agréable chaleur.

Oui, allez-y, quelques oreillers ne seront pas de refus.
Della laissa Liloute installer confortablement les oreillers qu'elle ramassa à travers la chambre.
La Baronne s'y reposa quelques instants lorsque soudain, un violent déchirement lui traversa le corps, de part en part.
Rien à voir avec la douleur de la lame qui l'avait fendue, c'était plus...intérieur, plus intense.

Lèvres serrées, empêchant un cri de résonner car il était encore possible de la faire, elle serra les draps sous elle, si fort que ses jointures blanchirent.

Lorsque le fils de Béatrice était né, la Reyne était entourée des Dames Blanches, Della était à ses côtés.
Celle-ci, maintenant, se rendait compte d'une certaine solitude qui l'entourait, elle. Mais après tout, c'était son choix et il y avait fort à parier que l'avenir, avec la naissance de l'enfant, serait tout aussi solitaire...

Blanche...Le visage de la Colombe passa devant les yeux de Della. Si Blanche était là...Mais Blanche était partie, loin, pour se marier, une nouvelle séparation...Reviendrait-elle ?

Plus que la douleur, c'est le chagrin de la séparation qui la fit hurler cette fois lorsque son ventre se tordit.
De fines gouttes se mirent à perler sur son front. Quelque chose venait de changer. Elle l'avait senti. L'enfant avait progressé.


Liloute...Liloute, il va falloir...Elle respira, contenant une nouvelle fois la brûlure cinglante...Prenez ma lame...Elle indiqua la ceinture plutôt défaite, posée sur un banc...Là...il faudra couper...le cordon...quatre doigts au dessus de l'enfant.
Son corps se tétanisa, cette fois encore, elle ne put contenir le cri qui déchira la pièce...
Mortecouille ! Qu'on en finisse !

Oh le beau juron si souvent entendu mais jamais ô grand jamais sorti de ses lèvres !
Liloute...Où est Lex ? Il est arrivé ? Il est là ? Si je meurs, je veux qu'on m'enterre en Bourgogne. Vous entendez ? En Bourgogne, à Beaumont, près de mon frère.

J'ai soif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 29 Nov - 22:03

Liloute qui n’envisageait pas une seule seconde mettre au monde l’enfant de la baronne calla celle-ci à moitié assise dans le lit avec différents coussins tout en souriant…

Et les contractions s’intensifièrent… D’instinct la baronne poussait… Contre la nature, Liloute le savait bien, on ne pouvait rien faire…. Elle se tétanisa au bord de l’évanouissement…

Mais humainement parlant, elle ne pouvait pas laisser tomber une femme entrain d’accoucher... Aussi, quand les bassines et les linges arrivèrent dans la chambre Liloute n’eut pas vraiment le choix…

Se tournant vers les servantes :


Prévenez au plus vite le Duc Lexhor d’Amahir je vous en supplie…
Et trouver une femme au moins ayant déjà accouché une fois! Vite Vite… Plusieurs vies en dépendent….


Elle ne précisera pas mais pensera très fort… Celle de l’enfant, celle de la mère et des deux leurs… La mienne! C’est aussi pourquoi la vassale y mettrait tant du sien…

Elle se lava les mains dans l'eau tiede d'une bassine :


Oui Baronne j’entends en Bourgogne près de votre frère…

Et se répétant…

Quatre doigts au dessus de l’enfant… Quatre doigts…

Elle approcha la dague de Della et la pile de linges près du lit et inexorablement…

Baronne nous n’avons pas le choix… Il va falloir me faire confiance… Et je ne sais pas ce que je fais!

Elle remplit une choppe d’eau qu’elle donna à la Baronne et se dirigea sous ses jupons!

Je suis prête…. Nous n’attendons que votre premier né Baronne!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 29 Nov - 22:20

Qu'est-ce que le temps ?

Un fil qui se défait d'une longue pelote sans fin ?
Un chant d'oiseau, au printemps, lorsque les premières fleurs éclatent ?
Un sourire, un jour, au détour d'un couloir, les bras chargés de traités diplomatiques ?
Un oui que l'on dit, un jour pas comme les autres ?
Comme c'était étrange...le jour de son mariage, Naluria avait donné le jour à Arthur...Naluria venait de mourir et un enfant allait naître.

Della sombrait dans un délicieux sommeil, entre deux douleurs, et elle rêvait.
N'était-ce pas étonnant de rêver alors que la vie et vient, à son gré, selon son bon vouloir ?
Etait-ce le vin qui la grisait ?
Ou la peur ?
Ou le doute ?
Le doute s'insinuait en elle, lentement, sûrement...et si elle n'arrivait pas à mettre l'enfant au jour ? Si ils mouraient, tous les deux ? Elle se rappelait la mort, pour l'avoir frôlée, c'était...comme s'endormir...comme maintenant...Oui, dormir, ne plus penser, ne plus souffrir, ne plus crever, mais dormir...

Un nouveau spasme la réveilla !
Plus fort encore, qui l'obligea à se relever à demi, empoignant les couvertures encore pour s'y tenir.

Je n'en veux plus ! Vous entendez Liloute ? C'est fini ! Fini ! Vous le direz à Kéridil !
Rhaaa...la rage, la colère, la douleur, la jalousie...hé oui, la jalousie qu'elle éprouvait lorsque son époux posait son regard sur sa vassale, vous vous en souvenez sans doute...le désespoir, l'épuisement...Elle serra les mâchoires à en faire crisser ses dents, le front perlé, proche de rendre les armes, elle souffla et dans un soubresaut assorti d'un hurlement, elle fit sortir de son ventre ce qui pour l'instant lui paraissait comme le pire des tourmenteurs.

Etourdie, sans force, presque vide, elle se laissa retomber sur les oreillers.
Elle pouvait mourir, elle avait fait ce pourquoi elle était femme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mer 30 Nov - 1:47

Quand on le fit expressément demander, le duc d'Alluyes cru tout d'abord qu'un nouveau malheur venait d'arriver. Puis, au fur et à mesure des explications qu'on lui donnait, il comprit que c'était tout l'inverse. Un heureux évènement était sur le point de se produire. Della enfantait. Et elle voulait absolument Lexhor. Non pas son beau père, mais le diacre. Celui-ci ne put s'empêcher de secouer la tête. Certes, le moment était particulier, douloureux et effrayant pour la jeune femme et elle ne faisait jamais qu'enfanter. Les morts en couche et les enfants morts nés ou chétifs étaient fréquents, certes, mais bien moins dans la noblesse et la jeune femme avait jouit de tous les meilleurs soins possibles.
Mais le diacre se rendit quand même à Montpipeau, pour rassurer sa bru. Un voyage en accéléré, une traversée rapide du domaine puis on le dirigea vers la chambre de la jeune femme où il y découvrit Della et...Liloute. Inclinaison du buste, plus pour Liloute, Della s'en moquant sûrement royalement...


Dieu vous garde mesdames. Alors, comment se présente la chose.

Puis, son sourire, léger, se dissipa, une idée lui traversant l'esprit.

Mais, je vais être grand-père!

Un regard vers Della.

Allons baronne, tout ira bien.

Paroles vaines, que la jeune femme n'entendit probablement pas. Lexhor arrivait presque après la bataille. La poule venait de pondre, l'héritier était là.
Sans trop réfléchir, et par un curieux réflexe, Lexhor attrapa la chose dans ses bras et lui claqua les fesses.


Allons, hurle donc d'Amahir!

Enveloppant l'enfanteau dans un linge propre, il renouvela l'opération. L'enfant devait crier, et il écrirait...

Regard vers Liloute.

Ma dame, comment se porte ma bru? Passez lui donc un linge humide sur le visage, et parlez lui.

Une troisième claque sur le cul et le silence fut rompu.

C'est un garçon!

Oui, il n'était pas question de vérifier quoi que ce soit avant qu'il ne fasse ce qu'il avait à faire et qui ravirait ses parents durant de nombreuses nuits...
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mer 30 Nov - 16:17

La récompense après l'effort !
Tu parles !

A peine avait-elle commencé à sombrer dans une douce léthargie qui aurait pu ne plus finir qu'elle fut à nouveau transpercée par une douleur encore plus rude que toutes les précédentes !
A peine la force de maudire le Ciel, les hommes et tous les gosses de la terre entière que la secondine fut elle aussi expédiée. Enfin, l'accouchement était considéré comme terminé...C'était pas trop tôt, selon le point de vue de la désormais mère.

Alors seulement, elle prit conscience de la présence de son beau père, tenant ce qui devait être l'enfant dans ses bras.
Elle l'entendit dire que c'était garçon, juste après les premières pleurs.
Là, enfin, elle tenta de sourire.


Kéridil sera heureux que ce soit un garçon.
Voulez-vous le lui annoncer, Lexhor ?


Les deux hommes venaient d'être secoués par la disparition de Naluria, Della se dit que cette nouvelle leur ferait du bien à tous les deux.
Laissez l'enfant ici...Un sourire, un regard tendre sur le tableau du grand père et de son petit fils...Elle tendit les bras, pour recevoir le trésor, son fils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mer 30 Nov - 19:22

C’était… Aussi étrange qu’effrayant! Entre deux soubresauts le travail avançait, mais au fil des minutes, la Baronne s’épuisait doucement…

Quoi faire? L’encourager? La laisser se reposer au risque qu’elle finisse par s‘évanouir?


Au bord de la crise d’angoisse, c’est dans la prière qu’elle se réfugia… Elle supplia le très haut de faire venir au plus vite le Duc d’Alluyes, elle l’implora de garder la Baronne et l’enfant en vie et elle le conjura d’en finir au plus vite…

Heureusement que la tête de l’héritier prodige… Ne l’espérons pas prodigue! arrivait dans ses mains… Sans quoi Liloute aurait probablement eut du mal à se contenir… Ne plus en vouloir dans cette situation?! Non mais quelle idée!


Aller Baronne un dernier effort…

Un dernier effort et… Et… Le Duc entra dans la chambre! Liloute, par ailleurs soulagée de ne plus être seule, s’inclina du mieux qu’elle pu devant lui…

Ca se présente beaucoup mieux depuis votre arrivée votre grasce!

Tout le monde le sait, une bonne nouvelle ne vient jamais seule… De l’arrivée du Duc succéda celle du fils… Enfin du petit fils en l’occurrence ici!

Il fallait faire vite… Se saisissant de la lame…


Quatre doigts quatre doigts…

Tandis que le jeune grand père se saisissait du tout nouveau né, Liloute ferma les yeux en prenant une grande respiration… Peu de temps après la baronne délivra… Tout le monde! C’était fait…

Un peu perdue, Liloute ne réagissait plus… Jusqu’à ce que le duc s’adresse à elle… En inclinant son buste :


Toute suite votre grasce!

Après s’être relavé les mains, elle s’exécuta…
Doucement en tapotant le front de Della :


Tout va bien Baronne…

C’était peu dire! L’enfant poussa enfin son premier cri… Et quel cri!

Lentement la tension redescendait…. Mais maintenant elle n’avait qu’une envie… Les laisser en famille et prendre un bain! A moins qu’on est encore besoin d’elle?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Clement

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Jeu 1 Déc - 21:44

Il suçait son pouce, bien gentiment quand tout à coup, sans qu'il ne comprenne la raison, sans qu'il ne demande rien du tout, le cocon se vida de son chaud liquide, ce qui eut pour effet de resserrer encore un peu plus la place disponible, inconfortablement.
C'était plutôt désagréable, cette sensation d'être trop à l'étroit.

Bientôt, il se sentit attiré vers le bas. Déjà, depuis quelques jours, il avait adopté cette drôle de position, la tête en bas et les fesses en l'air mais maintenant, c'était différent, tout autour de lui se contractait, il allait devoir aller voir plus loin s'il n'y avait pas plus d'espace !

Expulsé de son petit nid, il eut à passer à travers un passage encore plus étroit, en étirant le cou, cette fois. Pourvu que ce soit plus doux.
Il fut poussé, jeté dehors, malgré lui, pour se retrouver dans un drôle d'univers, sans eau, froid, lumineux et bruyant.
Des mains l'attrapèrent, elles étaient chaudes et rassurantes, il se sentit à nouveau bien, près à se rendormir.
Mais on le manipula encore, le changea de mains, plus grandes celles-là et froides aussi.
Il manquait d'air subitement, il se noyait, hors de sa bulle.
Il cria lorsqu'il découvrit la douleur, pour la première fois et ça fit mal de crier et puis, ça tue les tympans, ce cri.

Mais à nouveau, il fut entouré de chaleur et retrouva une odeur qu'il connaissait bien, rencontrant du même coup, son pouce qu'il suça avidement.
Il fallait bien constater qu'il y avait plus de place, ici, fini d'être à l'étroit.
Il pouvait se rendormir.

Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Sam 10 Déc - 12:55

Les jours passaient.
Heureux semblaient-ils.

La jeune mère reprenait des forces, maintenant s'était relevée et souriait devant son enfant.
Lorsqu'elle avait ouvert les yeux, qu'elle avait vu vraiment le fils qu'elle avait mis au monde, alors, elle avait pleuré.
Toute la tension accumulée pendant neuf longs mois de patience et de douleurs s'était envolée lorsque les larmes avaient séché.

Kéri était heureux.
Alors, elle se devait de l'être aussi.
Pourtant, alors que la veille, elle avait appris un nouveau point de broderie, ce matin-là, elle se sentit...bizarrement étrangère à sa vie.
Piquant l'aiguille une nouvelle fois dans l'étoffe lourde, elle songea à sa Mère, à la tête de la Bourgogne.
Lorsque l'aiguille réapparut, ce fut vers Kéri Chéri que ses pensées s'en allèrent. Etait-il heureux de la savoir là, au coeur de Montpipeau ? Oui, très certainement. Etait-il encore fier d'elle ? Peut-être...mais à quel titre pouvait-il l'être ? Parce qu'elle était une brave épouse devenue sage et docile ? Oui. Mais plus parce qu'elle était une femme de tête, celle qu'il avait épousée...cette femme-là n'était plus.
L'aiguille repartit se cacher sous le drap et piqua le doigt au passage.


Rhoooooooooooooooooo ! Je hais la tapisserie !!!!
L'ouvrage vola.



Quelques instants plus tard, elle tenta de se calmer en écrivant à sa Mère.
Cela lui fit du bien.
Restait à espérer que cette dernière comprendrait sa Fille Chérie.

Un visage frappa ses pensées...Blanche...Ô Blanche, si seulement tu étais là...
Blanche avait invité Della, au soleil espagnol.
Ce pays lui paraissait si lointain, si mystérieux aussi...tant et tant de choses merveilleuses à découvrir. Parfois, elle s'imaginait là-bas.



Une nourrice entra, portant l'enfançon au creux de ses bras.
Della le prit et le cajola avec tout l'amour d'une mère pour son enfant.



Pourriez-vous dire à mon époux que j'aimerais lui parler.
La servante acquiesça et se fendit d'une profonde révérence avant de quitter la chambre.


Kéri Kéri Chéri, faut qu'on cause !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Sam 10 Déc - 16:58

Cette fois-ci, ce n'était pas aux cachots que se trouvait Keridil, il n'était pas non plus avec Séverin, à qui l'on avait confié le choix des tentures d'hiver. Pour le trouver, la nourrice dut pénétrer dans un lieu sous haute sécurité, et si Friedrich l'avait vue, elle aurait sans doute été châtiée. Keridil, lui, n'accordait que peu d'importance à l'attribution des pièces, des rôles. Chacun pouvait tout faire, et la hiérarchie du service n'était pas son prime souci.
Lors, il était dans le Salon d'Athéna, cercle de la stratégie militaire. Mais quelles contrées s'apprêtait-il à conquérir ? Mystère. Digoine aurait fait un usage idéal de cette salle, de cette table ronde et porte-carte, de ces figurines boisées représentant armées et chevaux. Mais ce jour, c'est un cours de géographie que l'on donne.


Tu vois, Charles, ce n'est pas parce que l'Empire Ottoman est si loin qu'il n'est pas dangereux. D'où venaient donc les Huns, selon toi ?

De l'Empire Ottoman ?

Enfer et damnation ! Il n'eut pas le temps de corriger la grossière erreur qu'arrivait la nourrice. Elle lui fit rapport du souhait de Della, et puisqu'il n'aimait pas faire attendre une femme qu'il aimait, le Baron confia l'enfant à la fille dont il ne connaissait pas le nom, avant de s'enfuir vers les appartements du couple, et plus précisément la chambre de la Baronne.
Entrant, il nota d'abord un certain désordre, et avisant la broderie au sol :

Une fois terminée, elle sera parfaite à cet endroit, j'en gage. D'ailleurs, j'ai appris un nouveau point récemment !

Ah vous ne le saviez pas ? Keridil, frustré de ne pas être invité par la Reine aux négociations de paix alors qu'il est Grand Ambassadeur a décidé de se mettre à la broderie et d'y initier Montjoie dans les bureaux de la Curia Regis.
D'ailleurs, il a déjà reçu une commande de langes royales.

Vous souhaitiez me voir ?

Et à défaut d'approcher Della, ce fut Clément, qui eut droit à un geste de son père...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Sam 10 Déc - 23:02

Entre maintenant et tout à l'heure, quand la nourrice était partie, la Baronne avait imaginé maintes fois la scène et chaque fois avec un scénario différent.
Tantôt le thème était larmoyant et l'on s'amusait à jouer sur la corde sensible, tantôt il était vindicatif et au besoin, le ménage volerait, tantôt encore, il n'était que le reflet des pensées de la jeune femme.

S'attendant à ce que son Baron arrive dans un très long moment, elle fut tout à la fois surprise et prise de court.
Heureusement, le père reprit le dessus et s'en alla faire gouzi-gouzi à son rejeton, ce qui laissa un peu de délai pour mettre en place la stratégie du moment.
Soulignons le fait que la surprise fut doublée lorsque le Grand Ambassadeur Royal avoua qu'il brodait.

Bref.
Il posa la question qui ramena tout le monde sur le plancher des vaches.

Euh...oui...enfin...oui, en effet, je voulais vous parler.
L'eau dans laquelle elle s'apprêtait à plonger était glaciale. A coup sûr, très bientôt, le froid aurait envahi la pièce, peut-être même Montpipeau dans son entièreté.
Mais il était trop tard pour évoquer la couleur des futures tentures.


M'aimez-vous toujours autant, Kéri ?
Oulà, ça c'est de l'attaque !
Lâche pas...vas-y...


Moi pas. T'es pas diplomate, toi ? Tu te rends compte de ce que tu viens de dire ? Patate !
Enfin, si...non...ce n'est pas ce que je voulais dire.
Vous, je vous aime toujours autant, bien sûr.
Il s'agit de moi. Moi, je ne m'aime plus comme avant...Je me trouve inutile et je suis désœuvrée, reléguée aux travaux d'aiguilles !
Autrefois, je tenais la Diplomatie d'un Duché, je menais des ambassadeurs, je les faisais travailler !
Vous rappelez-vous lorsque je reconduisis le Berrichon jusque sur le parvis ? Et cette fois où la Provence me prit en otage ? Je n'avais pas peur ! Je tenais bon !

Tout en évoquant ces souvenirs, Della s'exaltait, son regard brillait et pour peu, on s'attendait à ce qu'elle rit.
Et lorsque je défendais les couleurs de BOUM envers et contre tous les détracteurs ? Faisant front devant les envieux et les malintentionnés...
Ou encore...lorsque je donnais le surnom de Froide à Ingeburge ?
Ou encore lorsque je partais en croisade en Anjou ?
Vous souvenez-vous ?

Moi, je me souviens...et aujourd'hui, le seul combat que je mène est contre ces aiguilles qui me trouent les doigts...

Elle se mit à triturer ses doigts, justement, cherchant les blessures microscopiques laissées par les aiguilles avant de relever la tête et le regard sur son époux.
Elle avait finalement choisi le thème de la franchise. Cette franchise qui lui avait déjà valu bien des tourments mais qui au moins avait le mérite de ne gruger personne.


Cette femme me manque...je ne suis pas faite pour vivre entre les quatre murs d'un château, le sang de Bourgogne qui coule dans mes veines finit par donner un mauvais vin, à force de ne pas tourner assez vite.
Lorsque j'ai perdu Charlemagne, ce n'était déjà plus moi.
Oh bien sûr, le fait que je portais alors Clement m'a empêchée de ruer sur cet hérétique...Mais ce n'était pas moi. Si j'avais été moi-même, je l'aurais tué ce monstre !
J'ai failli à ce que Béatrice attendait de moi...

Elle approcha de l'enfant qui dormait paisiblement, et de fait, de son époux.
Je vais avancer mon voyage...Je n'attendrai pas le printemps pour l'inspection de Seignelay et Railly.
Je reprendrai ma place au Collège de la Noblesse, je proposerai à Maud de devenir ma vassale. Pendant ce temps, je prendrai mes renseignements sur Sancte, et quand je serai prête, alors, j'irai rechercher l'Enfant qui m'a été confié.
Entretemps...je resterai en Bourgogne.

Ne pas s'arrêter, surtout continuer...de peur de ne pas finir.
J'aimerais que vous veniez, vous aussi. Pourtant je doute que vous acceptiez. Je sais que vous aimez l'Orléans, comme j'aime la Bourgogne.

Et là, stratégiquement, la Baronne s'en alla servir deux grands verres de vin.
Ca, elle l'avait appris lorsqu'elle était ambassadrice...tout passe mieux avec le vin.
Finalement, la Diplomatie ou le couple...même combat !


Et Blanche m'a invitée en Espagne.
Ca aussi, c'était de la diplomatie...toujours asséné un dernier coup avant de tout reprendre...calmement.

Et de tendre le verre à son époux avec un sourire plein de tendresse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Sam 10 Déc - 23:34

L'accroche était assassine. L'introduction fort peu amenée. L'entrée dans le vif était saisissante. Keridil resta un moment muet, avant de se détourner de l'enfant.
L'aimait-il toujours autant ? La question était à la fois simple et compliquée. Si d'abord, l'on est tenté de répondre oui, l'on se met vite à réfléchir, à peser le pour et le contre, à mesurer l'amour, qui ne se mesure en rien.
La sentence ne tarda pas. Posant les yeux sur l'héritier qui gazouillait, le Baron asséna.

Je vous aime plus encore. Vous avez honoré notre mariage en toutes façons.

Ça aussi c'est de la Diplomatie : être une poule pondeuse fait de toi une femme digne d'amour, c'est fin et subtil.

Le malentendu sur la réciprocité de ce sentiment fut dissipé dans un monceau d'hésitation qui ne firent qu'inquiéter l'Amahir, qui, perplexe, préféra prendre place dans un fauteuil, écoutant alors les paroles de la blonde.
Les rappels du passé, qui semblaient clairement peiner Della, avaient pour effet, bien au contraire, de tirer à Keridil un sourire franc et sincère.
Toutes ces raisons étaient objets de la fierté de l'époux à avoir la Volvent pour femme. Là se trouvaient motifs à son amour.
A chaque question, pour le moins rhétorique, Montpipeau y allait d'un hochement de tête, d'un acquiescement nostalgique, mais de cette nostalgie heureuse, sans regret d'un passé que l'on ne croit pas révolu.

Les sentiments de Della à cet égard étaient à l'évidence différent.
Keridil, occupé, n'avait pas vu le coup venir, il prit l'étalage en pleine face, ne comprenant qu'à rebours ce que l'on venait de lui présenter. Le laïus terminé, il resta silencieux un temps, pensif, se mettant en tête qu'il avait un Breton à amadouer en face, puis une profonde inspiration fut prise. Poussant sur sa canne, le Baron se leva, et partit dans une forme d'exposé.


Et Blanche vous a invitée en Espagne...

Ce détail d'apparence insignifiant fut traité comme tel, l'on y viendrait plus tard. L'heure était à la Bourgogne.

Della. Depuis neuf mois, vous portez un enfant. Depuis neuf mois, peut-être moins, vous êtes cloîtrée dans un château qui vous est inconnu. Depuis neuf mois, vous êtes oisive, n'ordonnant que par silencieuses missives.
Je comprend votre...désarroi ?
L'idée n'est pas que vous avez perdu en bravoure ; vous avez seulement perdu les occasions d'en faire preuve. Non ?
Et Sancte, heureusement que vous n'avez pas joué de témérité, en ce cas, c'eut été moi la pire chose à craindre. Non, votre prudence vous honore, et regardez, vous ne semblez pas vous complaire dans cet état de lassitude. Ce n'est simplement pas vous. Redevenir telle ne doit pas être si dur.

Il s'approcha, souriant, tendre.

Della. Je sais qui vous êtes, je sais que vous êtes forte et entêtée. Il suffit de voir votre lettre au Poilu. Vous n'avez en rien perdu votre verve. Un deuil et une naissance l'auront fait taire un temps.

Haussement d'épaules.

Très honnêtement, j'aurais aimé que vous aimiez Orléans, que vous y fassiez ce que vous faisiez en Bourgogne. Vous avoir délégué mes voix en Chambre des Nobles n'était pas anodin. Il m'aurait plu que vous soyez intéressée en Politique et Institutions Orléanaises. Ce ne fut pas le cas, je le regrette.
Finalement, cette idée de s'établir clairement en un lieu était peut-être un tort. Ni vous, ni moi, ne ferons concession plus de six mois, ai-je tort ? Alors peut-être pourrions-nous alterner. J'aime Montpipeau, j'aime Bréméan. Ils me tiennent ici bien plus que l'Orléanais et son odeur fétide. Ma famille est éparse, mon père saurait nous retrouver, et Paris est un lieu idéal pour les rencontre. Non. Mes terres m'enracinent, je le conçois. J'ai trouvé en ce château une demeure aimable au possible.
Le Mont ne vous a pas séduit comme les vignes de Seignelay, comme la sécheresse de Railly. Tant pis.

Le visage du brun parut triste un moment. Avait-il causé la mélancolie de son épouse ? Se sentait-elle condamnée ? Et lui, devait-il souffrir un sacrifice pour la rendre heureuse ? Il fallait jouer en Ambassadeur, il fallait faire des concessions, et convenir d'un accord.

Mais si vous pensez que reprendre la vie en Bourgogne me permettra de retrouver une épouse heureuse, enjouée et aventureuse, je vous suis alors. Mais je reviendrai, et vous aussi. L'on ne nous dote pas de terres pour les laisser lointaines, et autant qu'il nous faut administrer Railly et Seignelay, il faudra penser à Montpipeau et Bréméan.
Allons y finir l'hiver, nous reviendrons au printemps. L'automne nous reverra peut-être en Bourgogne, et ainsi de suite.
Essayons.


Le brun émit un claquement de langue, il s'était reposé dans le lourd fauteuil. Pensif, il conclut.

L'Espagne dans tout cela...

Non, en fait, il ne put conclure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Dim 11 Déc - 14:25

Qu'attendait-elle comme réaction de son Baron ?
Sans doute qu'il s'énerve, qu'il élève la voix, qu'il semble courroucé.
Alors, elle aurait répondu du tac au tac comme elle savait si bien y faire. Elle l'aurait fait. Elle s'y était préparée déjà.

Pourtant, au fond d'elle-même, elle savait que son époux ne réagirait pas comme le dernier des goujats. Il ne l'était pas.
Elle s'était surprise récemment à lui dire combien il était merveilleux, parfait...Car oui, il l'était.
Ce n'était pas pour rien si ces deux-là s'étaient choisis pour la vie.

L'écoutant, elle passa de la joie aux yeux humides, rougit et baissa la tête pour l'instant suivant sentir une certaine tristesse juste avant de relever un regard où pétillaient ses sentiments pour l'homme de sa vie.
Il parlait. Il parlait vrai et juste.
Chacun des mots qu'elle entendit sonnait en elle, réveillant, s'il le fallait encore, l'amour qu'elle éprouvait pour son Prince Charmant.

Elle s'avança jusqu'au fauteuil où Kéri Chéri venait de s'asseoir.
Et elle fit ce que trop rarement, elle se permettait. Elle s'assit sur lui, sur ses genoux - prenant garde à sa jambe blessée, elle passa ses bras autour de son cou et nicha sa tête au creux de son épaule.
Elle ne put parler de suite car si elle l'avait fait, le tremblement de sa voix aurait trahi l'émotion qui lui serrait l'âme. A cela, elle n'était pas encore rendue...se montrer faible et vulnérable n'était pas encore dans son registre.

Lorsque enfin, elle sut qu'elle pouvait tenter de répondre, elle se releva doucement, posant au passage ses lèvres sur la joue de son époux.


Que vous veniez avec moi...c'est la plus belle chose qui puisse arriver.
Oui, faisons cela.

Elle s'était apprêtée déjà à vivre encore sans lui à ses côtés. Elle avait même envisagé de laisser leur fils à Montpipeau, sachant que la séparation pour son père aurait été insupportable. Elle était prête à ce nouveau sacrifice et voilà qu'il ne faudrait pas se blinder encore et ravaler le chagrin ! Elle était reconnaissante de cette décision.
Elle ne revint pas sur l'Espagne.
Un jour, sans doute, irait-elle. Mais pas encore.

Elle sourit à son époux, se blottit à nouveau contre lui, glissant un "Je t'aime" en sourdine, à son oreille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Mar 13 Déc - 23:16

Le problème étant que le Baron n'entendait pas partir dès la semaine terminée. Il avait des projets en cours, du travail sur le feu, et même son proche voyage à Paris n'avait pas été prévu pour l'avant-Noël.

En revanche.

Bah oui, il y a un mais. C'est pas de bol, mais il y a toujours un mais.

Je pensais anoblir Sindbad très bientôt, jeudi prochain probablement, à son retour d'Angleterre.
De fait, j'aurais aimé que Liloute et lui-même soient présentés lors d'un prochain bal à Montpipeau, et puisque vous êtes leur suzeraine, je ne cacherais pas que l'idée et le prétexte d'honorer aussi la naissance de Clément serait excellent pour faire venir en ces lieux les jeunes hommes et filles à marier de France.
Peut-être Aranelle pourrait-elle d'ailleurs être, comme Sindbad et Liloute, les objet de ce guet-apens que j'ai ourdi depuis quelques temps déjà.

Qu'en dites-vous ? Disons que cela repousserait notre départ au commencement de janvier, mais nous pourrions passer la Saint Noël à Bréméan ainsi.
Qu'en dites-vous ?

Oui, il se répète, et histoire de faire passer un peu la pilule, le Baron qui sait y faire ajoute au passage :

Je n'ai guère envie de l'Espagne à propos. Les joutes Castillanes de l'an dernier m'ont fatigué. Mais ainsi vous irez et je pense que Blanche sera ravie de ne pas avoir à agir comme une hôte, mais plutôt comme une amie à votre seul égard.

S'il savait le pauvre...s'il savait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   Jeu 15 Déc - 14:06

Le problème avec les contes de fées, c'est qu'il y a toujours une sorcière derrière un bosquet.
Ne prenez pas de raccourci pour dire que Kéridil est une sorcière !
Non...prenez cela comme une image, celle que Della vit se dessiner dans sa tête...

Et tandis qu'elle en était presque à ronronner dans le cou de son époux, il lui asséna le coup de balai (de sorcière).

"Oui mais..."

Ainsi donc, après avoir endormi sa légitime en lui promettant monts et merveilles, voilà qu'il mettait des conditions...et quelles conditions ! Pas n'importe quoi, non non non...un bal ! Oui, parmi tout ce que Kéri lui expliqua un seul mot failli la faire hurler...BAL !
D'aucuns se demanderont ce qui peut bien la faire ainsi sursauter lorsqu'on évoque un bal mais il suffit de se rappeler où officie la dame, pour faire le lien entre bal et corvée.
D'autant que connaissant son cher ange, la Baronne entrevoyait déjà le fameux bal...presque aussi somptueux que ceux qui se donnaient au Louvre...Sisi, vous verrez...

Le chat se releva doucement, ne quitta pas les genoux même si apparemment, l'époux ne semblait pas sensible aux marques de tendresse de sa féline et souriant, ravalant sa contrariété, ne laissa rien paraître lorsqu'elle répondit :
Oui.

Que cachait donc ce "oui" ?
Je serai là, jeudi et je serai là aussi à Noël, et je serai là au bal.
Et entre-temps ? Bah ça...on verra.

Quant au chapitre Espagne...Il y eut un éclat particulier dans le regard bleuté de la Renarde.
Vous manquerez à Blanche.
Ou pas.
Mais je respecte votre choix.
Traduisez par : "Chouette, rien que nous deux, elle et moi !

Della hésita...se lover à nouveau contre son cher ange ou...


Je vous sers un Beaumont ?

Elle se leva et se dirigeant vers l'armoire où elle savait trouver carafe et hanaps...J'ai moi aussi décidé de prendre une nouvelle vassale. Maud de Saint Anthelme, notre Intendante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] J'ai rien fait pour mériter ça !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] J'ai rien fait pour mériter ça !
» Le border collie est-il fait pour moi ?
» Viens découvrir ce site rien que pour nous les Auvergnats !!!
» Maitenant je sais comment Thorrs à fait pour devenir Mr LMDR
» quel chien est fait pour moi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Le Donjon et ses Ailes :: Les Appartements du Baron et de la Baronne - Aile Nord :: Chambre d'Héra - Della-
Sauter vers: