Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les 8ème de Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cuche

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Les 8ème de Finale   Lun 23 Jan - 0:40

Citation :
Que s'avance sur la lice Pierre du Val de Loire, dict Pr3v3rt, Duc de Montlouis, Baron de Saint-Cyr-sur-Loire et Cuche de Fronsac, Seigneur de Fulvy.

Première lance...
Les deux premiers adversaires se font face, Minerve abaisse son drapeau... Les lances s'abaissent et se croisent, alors que le duc manque sa cible, le seigneur lui ne manque pas sa chance, il touche et brise sa lance. Déséquilibré, le duc chute en bout de lice.
Il se relève sans difficulté. Un premier affrontement sans merci.


[b]Cuche de Fronsac est déclaré vainqueur.

Mais pourquoi diable devait-il passer en premier?
Bon, c'est vrai que cette position offrait quelques avantages... La piste n'avait que peu servit et n'était pas encore encombrée par trop de débris de bois, de pièces métalliques et de flaques de sang. C'est que, des joutes, ce n'était pas spécialement propre comme divertissement!

Allons bon, le voilà qui allait affronter le Duc de Montlouis. Il l'avait déjà vu jouter auparavant. Il ne s'agissait plus de jouer contre des femmes, son écuyer serait heureux de l'apprendre! Tiens d'ailleurs il était temps de le rejoindre pour vérifier que tout était en place.


Alexandre? Vérifie l'armure s'il te plais.

Une fois que tout était bien en place, il s'installa sur Sigur, sa fidèle monture. Le cheval s'avérait avoir été un excellent investissement jusqu'à présent. A part les premières joutes, la bête n'avait jamais montré le moindre signe de crainte ni d'excitation.

Fulvy pris place au bout de la lice, saluant son adversaire comme à son habitude et abaissant ensuite la visière du heaume.
Le drapeau de l'arbitre s'abaisse, le bourguignon lance son cheval au galop et fonce en direction de son adversaire, décidé à prouver qu'il peut mettre un homme au sol tout aussi facilement qu'une femme.
La distance se rétrécit, les pulsations du coeur s'accélèrent, les doigts de resserrent autour de la lance et la mâchoire serrée... C'est l'impact. Une forte vibration se fait ressentir dans le bras du seigneur bourguignon, le faisant lacher ce qui reste de sa lance brisée.
Lui n'a pas été touché et sourit de satisfaction sous son heaume.

Arrivé en bout de lice, il se retourne prêt pour la suite. La chance lui offre de voir son adversaire emporté par son cheval et qui semble avoir du mal à se rattraper pour finalement chuter. Une telle chute ne peut pas blesser un homme pareil.

Il retira son heaume et souffla de soulagement.


Une revanche un jour, peut-être?

L'autre devait être trop loin pour l'entendre, mais peu importe.

Fulvy rejoignit tranquillement Alexandre.

Homme, femme, pas de différence finalement!

Il sourit en attendant la réponse du paresseux. Faire preuve d'optimisme, lui? Jamais!
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Les 8ème de Finale   Jeu 26 Jan - 14:40

Fabien était adorable, Della aimait beaucoup converser avec lui.
L'homme était intelligent, vif et avait un certain humour.
Il était honnête et visiblement, il aimait beaucoup son fils.
Il plaisait à Della, comme lui plaisaient tous ceux et celles qui étaient francs, sincères et sans détour.

Lorsque Fabien aborda la question de la pureté, Della fut songeuse.
Certes, Aranelle était sans doute vierge de corps.
Aranelle était sa propre vassale, ce qui voulait dire que la Baronne avait eu pour elle, la certitude qu'elle serait digne de ce fief.
Pourtant...quelque chose la taraudait, qu'elle n'arrivait pas à expliquer.

Se tournant franchement vers Fabien, soutenant son regard, elle n'y alla pas par quatre chemins :

Il est préférable que vous trouviez une autre promise, pour Jonas.
Ne me demandez pas de vous en dire plus, je vous en prie, faites-moi confiance, c'est tout.


Les mots prononcés venaient de lui coûter mais face à un homme tel que le Vicomte, Della refusait de ne pas jouer franc-jeu.


Maintenant, veuillez m'excuser, mon ami. Une main se posa sur celle du Vicomte, comme pour s'assurer qu'ils étaient encore amis, que Fabien ne lui en voulait pas trop. Je dois aller...me préparer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Les 8ème de Finale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Joutes de Chartres - 8ème de Finale.
» Les 8ème de Finale
» [Restaurant-Bar] Restaurant-Bar TOI à Paris (8ème)
» finale de l'us open [federer - murray] en streaming gratuit
» Cibeins finale GPF d'agility 4 et 5 juillet (01)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: La Basse Cour :: La Lice-
Sauter vers: