Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Passer l'hiver au frais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: [RP] Passer l'hiver au frais   Sam 11 Fév - 19:01

Rentré de Bourgogne où Maud avait été anoblie, et où Della et Keridil avaient avancé sur la voie d'une certaine réconciliation, Keridil avait choisit comme point d'ancrage sa seigneurie de Bréméan.
D'abord, il devait, ce début d'année, en faire les comptes et inventaires, afin de rendre compte de la tenue de ses terres à son suzerain.
Ensuite, plus le château est vaste, plus le chauffage est coûteux et incertain. Montpipeau passant pour le plus grand de l'Orléanais, il valait mieux opter pour Bréméan, qui quoi que rustique et d'influences des plus médiévales, disposait d'un réseau de cheminées puissant.
Enfin, ce serait là l'occasion pour l'Amahir de faire voir à Séverin les charmes du lieu.

Malles déposées, personnel salué et avisé des conduites du Seigneur le temps de son séjour, Keridil avait tenu à se rendre en ses jardins. Quoi que l'hiver ait largement décoloré les parterres, certaines plantes vivaces faisaient la fierté de Bréméan, en ce que la verdure n'en était pas tout à fait absente, même au creux de février, et par des températures souvent négatives.
Allant, observant les merveilles de la nature, le Seigneur, flanqué de son valet se laissait aller à des considérations personnelles.


Séverin, dites-moi, nous nous connaissons fort peu ; ceci dit, vous en connaissez sans doute plus sur moi que je n'en sais sur vous, et il m'arrive de trouver cela fâcheux. Avez-vous quelque ambitions personnelles ?
A dire vrai, il me plairait de les connaître. Votre prédécesseur, tout dévoué fut-il, avait à l'évidence des ambitions monacales, et s'il devait advenir que vous me quittiez pour satisfaire une gloire personnelle, j'aimerais en connaître l'éventualité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mer 15 Fév - 0:38

La sobriété de Bréméan convenait au renart.
Depuis leur passage en Bourgogne il se trouvait sombre et mélancolique.
Ses pensées le menaient souvent a Davia, ce qui pouvait l'égayer le temps de se rappeler qu'elle ne lui avait plus écrit et qu'elle préparait certainement ses fiançailles prochaines.

Maturin n'était pas venu. Pas besoin de lui, et il devait veiller sur Gabriel.
Seul auprès de son maître, le renart découvrait la seigneurie et ses gens.
Silencieux comme a son accoutumée, non sans se laisser porter dans l'observation des détails qui s'offraient a son regard bleu métallique acéré, le renart suivit le baron de Montpipeau vaux jardins.

Drôle d'idée que de chercher la beauté dans une nature dépouillée par l'hiver, endormie. Pourtant il fallait se rendre a l'évidence qu'il subsistait en ce jardin des plantes qui résistaient aux vicissitudes du climat et offraient aux hommes un peu de réconfort.

Il se laissa surprendre par le discours du baron. Le baron si habituellement hautain, si habituellement fier et vaniteux, qui se contentait jusque la du caractère taciturne et silencieux de son clerc.
Séverin prit quelques minutes de réflexion. Tout d'abord il répondit a la question.


- Excellence, jusqu'au jour ou je suis entré à votre service, je n'avais d'ambitions autres que d’accéder à la connaissance sous toutes ces formes, sans doute l'héritage de l'éducation religieuse à laquelle je fus soumis. A présent, je m'efforce au mieux de remplir mes devoirs envers vous, sans vraiment songer a autre position. Je n'ai d'ambitions que d'offrir a mon neveu une existence ou il ne manquera de rien, et j'aspire à mener une vie normale.

Oui a bien réfléchir, il n'avait aucune autre ambition. Il songeait fort peu a l'avenir, c'était là l'un des traits de caractère du renart.

- J'ai renoncé depuis longtemps a toute ambition religieuse, même si tel fut le souhait de ma défunte mère. Je n'ai en dehors de vous, ni relations, ni connections qui me permettraient de nourrir d'autres ambitions sociales que ma présente condition.

Mais ? Il y a toujours un mais a ce type de dialogue ?

- Il me faut cependant songer un jour à... prendre femme et fonder un foyer.

Cela ne semblait pas incompatible avec ses fonctions.
Le renart se tut, il lui sembla déjà avoir trop parlé. Pourtant tout ceci n'était en rien un secret, il s'en était déjà confié a Della.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mer 15 Fév - 1:31

Oui. Et puisse le Très Haut vous l'accorder.

La famille, cette chose à laquelle le Baron de Montpipeau tenait tant : comment aurait-il pu reprocher à Séverin d'aspirer à tel bonheur.

J'admire votre zèle à élever au mieux votre neveu. Vous savez que Della et moi-même avons recueilli le jeune Charles-Louis, il est bon qu'il puisse grandir auprès de sa famille, et vous en êtes.
Si je puis donner mon avis, le retrait monacal ne devrait être réservé qu'aux veufs, et aux cadets de familles désargentées pour qui un mariage ne saurait être un avantage. Vous avez choisi une voie honorable en optant pour la mesnie et l'établissement. J'espère que vous trouverez en Orléanais une suffisance pour ceci.


Keridil fit quelques pas, dessinant de ses doigts gantés sur le givre. Un triangle, puis deux, puis trois.
Entrer dans les ordres après un veuvage était une option que l'Amahir avait déjà envisagée. Au trépas de sa mère, il avait pensé à celui de son épouse, irremplaçable. De fait, seul le Très Haut pourrait lui offrir une plénitude certaine...mais à cela, il fallait opposer la médiocrité de l'église aristotélicienne. En effet, s'il louait les vertus de l'Aristotélisme en public, c'est en privé qu'il en déplorait les limites et les corruptions. Jamais nous ne sommes à l'abri des inquisiteurs.
Après un instant de réflexion, l'Amahir ouvrit la bouche à nouveau.


Il est fâcheux que vous n'ayez ni connexion, ni relations en dehors de nous. Peut-être pourriez-vous envisager carrière diplomatique. Vous n'imaginez pas le nombre de relations que l'on peut se faire en cet exercice, et la moindre des connaissances peut être un soutien non négligeable lorsque le besoin s'en fait sentir.

N'avait-il pas lui-même appelé à des soutiens amassés dans l'exercice de sa charge, lorsqu'il avait fallu lui octroyer Montpipeau ? Les hérauts sont parfois si corruptibles.

Je vous présenterai, si l'occasion se présente. Vous êtes de sang noble, après tout, et nul ne saurait vous reprocher d'avoir une place à tenir en société.

Un pas, puis deux, puis trois.

De nouvelles perspectives vont bientôt s'ouvrir à nous Séverin. J'escompte faire de vous un page...ducal, disons.

Un soupçon de malice dans le regard, une montagne d'ambition dans le coeur : où comment annoncer un projet à mi-mot, dans l'intimité d'un locus amoenus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mer 15 Fév - 2:09

Le renart hocha la tête en guise de remerciement et toujours aussi solennel prêta une oreille attentive au baron.

- Je vous remercie baron. Vos paroles sont avisées. Je n'ai que peu connu ma petite cousine Nabel, mais j'admire votre engagement a vous et Della envers le petit Charles- Louis. Je pense qu'avec Gabriel la démarche est la même, celle de vouloir a tout prix protéger notre sang, et offrir a ses enfants peut être ce qu'il nous a manqué et qui leur a été pris ...

Il se fit mélancolique. Gabriel était orphelin, Charles ne voyait ni sa mère, ni son père. Il fallait offrir a ces enfants une chance de s'épanouir, un équilibre. La terre n'avait guère besoin de personnages perdus de la trempe de Séverin.

Alors que le baron mentionnait une carrière diplomatique, le renart sourit.


- J'ai longtemps été coupé du monde, vous n'aurez pas manqué de remarquer Baron mon caractère peu mondain et peu bavard. Je ne sais si ce sont là les qualités d'un bon diplomate. Je suis loin de posséder votre verve, et vos dispositions sociales remarquables...

Une réponse sincère alourdie d'un compliment bien placé. Il doutait de pouvoir embrasser une carrière ou il lui faudrait entretenir avec les gens des relations suivies. Il était convaincu bien que n'ayant jamais essayé que toute tentative se solderait forcement par un échec, car telle était la peur permanente du renart. celle que tout ce qu'il touchait pourrait un jour se flétrir, comme s'étaient flétries ses ambitions, ses désirs, ses amours...Il retint un soupir et se laissa aller à un commentaire amusé.

- Mais s'il plait a votre excellence de faire de moi un personnage mondain, je me prêterai volontiers a l'exercice.

L'aveu du baron ne le surprit qu'à moitié. Il connaissait le caractère que ce dernier partageait avec Della, cette prédisposition politique, cette ambition sociale qui se matérialisait à présent par la fonction ducale. Il sourit.

- Permettez moi de vous féliciter... Vôtre grâce ?

Le titre était peut être prématuré, mais il plairait certainement a Kéridil de l'entendre.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mar 21 Fév - 18:34

Si le Baron avait été satisfait des primes paroles de son serviteur, la fin le laissa amer, et son regard se renfrogna un rien. La quiétude du jardin s'était doucement muée en une atmosphère corrompue, et lui-même, stratégique et tout à fait avide d'un pouvoir encore loin fut confronté à son image.

Séverin, on ne félicite pas à l'avance, comme l'on ne s'égare pas en appellations incorrectes. Je suis baron, encore. Et d'ailleurs, nul ne sait si je serai Duc un jour.

Où l'art de se contredire, en une leçon unique.
Un instant, Montpipeau s'était laissé aller à la confidence, ôtant le masque du maître et du mondain, qui paraissait si humble. Son vrai visage était tout autre : il était imbu, ambitieux, et si Séverin avait pu le constater dans l'intimité déjà, le brun n'en était guère conscient. Là, il se rendait compte de son dévoilement ; cela ne lui plaisait guère.
Tentant une diversion, il changea d'orientation.

Hum. Vous parliez d'un foyer. Auriez-vous déjà une idée de l'élue ? On ne vous voit guère sortir. Julien avait pour habitude - fâcheuse ceci dit - de faire des escapades douteuses au moindre voyage que nous faisions à Paris. Je ne saurais sans doute jamais où il allait...prier la vierge sans doute.

Et cette dernière chose fut dite avec tout le sérieux du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mar 21 Fév - 23:09

A trop vouloir jouer de la flatterie, on se prend un revers.
C'est donc dans un rictus pincé que le renart avala la remarque. Il éprouva cependant pour le baron une grande compassion. Il était fort heureusement détaché de toutes ces considérations et saurait à l'avenir à prendre des pincettes sur ces sujets, quitte a l'agacer de son silence et de sa réserve. Il préféra ainsi poursuivre la conversation, sans revenir sur son "erreur".


- Non Excellence, je n'ai encore aucune prétendante. Vous avez raison, je ne sors pas. J'apprécie accorder mon temps libre à la prière...

Oui il priait. La chapelle de Montpipeau, ses appartements, l'église du village... tout était bon pour le recueillement du renart. Cela lui évitait les dialogues avec lui même, ou avec son âme damnée. Il pouvait penser et espérer.
Certes il connut par le passé de moins saintes escapades. Mais depuis qu'il travaillait pour le baron il n'avait guère eu le loisir de s'accorder a de coupables activités. Cette partie de lui même le dégoutait assez pour qu'a cette simple pensée, le renart grimace .


- A Paris j'apprécie particulièrement la quiétude de la sainte Chapelle...

Comme un rebond, penser a la Sainte Chapelle le ramena à Davia.

- J'entretiens également une correspondance avec une chère amie.

Pourquoi en parlait il ?
Si lors de ses confidences a Della il s'était figuré Davia comme potentielle épouse, à présent cela semblait bien loin, depuis qu'elle avait évoqué dans ses lettres un autre, de possibles fiançailles , un amour...


- La demoiselle Corsu de Villandry, dame blanche et Ambassadrice de Touraine auprès de Ordre royaux il me semble. Peut être la connaissez vous.

Il se devait de la connaitre, ou le renart subirait sans doute un énième revers. Mais en quelque sorte, il n'était plus a cela près. Il faisait longtemps qu'elle ne lui avait plus écrit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Mar 28 Fév - 15:43

Séverin avait parfois le don de mettre l'Amahir mal à l'aise. Le serviteur faisait preuve d'une retenue rare, et même lorsqu'il se livrait, la parole n'était qu'à peine prononcée : un léger filet d'air lui passant entre les lèvres.
Cette froideur, qui avait d'abord plu au Baron, commençait à le déranger : il n'arrivait pas à instituer la connivence qu'il pensait nécessaire entre un page et son maître. Certes, il n'avait rien à reprocher au Volvent, ce dernier se montrant à la fois respectueux et travailleur. Il lui manquait cependant cette proximité, cet optimisme que le brun portait partout avec lui.
Néanmoins, l'aveu d'une correspondance était une opportunité à saisir.


Il est bon de prier, c'est indéniable, mais n'oubliez pas que le Très Haut souhaite que nous perpétuions la race humaine. Du reste, il est sain d'entretenir correspondance avec une Dame, et Blanche de surcroît.

Huhu, si ça c'est pas de l'humour de chevalier sur le retour. Rappelons-nous que la carrière de l'Amahir dans la chevalerie n'a pas dépassé le stade de recrue, et n'a duré que quelques semaines, jours, heures.

Ceci dit, je ne connais pas cette personne, mais si toutefois vous souhaitez un jour mettre fin à votre correspondance pour y préférer des moyens plus naturels, invitez-la donc à Montpipeau. Pour l'occasion, vous redeviendrez mon cousin, davantage que mon serviteur.

Quand il s'agit de marier quelqu'un, toutes les perversions sont bonnes.

Et auriez-vous quelques desseins particuliers envers cette femme ?
Voyez-vous, Della n'était qu'une chère amie au départ.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   Lun 5 Mar - 15:07

Le renart observa un silence a la suite de la question de l'Amahir.
D'abord Della, ensuite Gabriel, puis à présent Kéridil.
Le renart une une légère grimace qu'il cacha en portant son regard dans un point aussi lointain qu'imaginaire.
Si l'idée en elle même lui paraissait agréable , il avait à présent en tête que la dite demoiselle s'était confiée a lui d'en aimer un autre.
Il soupira. Les mariages n'étaient pas fait d'amour et l'on ne pouvait dire que ce qu'il ressentait pour Davia était de l'amour. Simplement une amitié empreinte d'une tendresse particulière qui lui faisait imaginer des jours auprès de la tourangelle, heureux et paisibles.


- Della m'avait déjà proposé de l'inviter, je le ferai donc. Je pense qu'il lui plairait de venir des lors qu'elle sera libre de ses obligations militaires.

Il observa a nouveau une légère pause.

- Il m'est arrivé à associer en pensée mes projets maritaux à la demoiselle dont il est question.

En faire l'aveu l’embarrassa, sa voix se voila légèrement.
Il se trouva idiot, si peu familier de ces choses la.

- Je...

Il se reprit.

- Cette femme a toutes les qualités requises pour être une épouse remarquable, et bien que nos caractères diffèrent à bien des égards, je confesse envers elle une certaine affection qui pourrait si l'occasion nous est donnée de nous fréquenter aboutir à une demande.

Il s'arrêta a nouveau, mélancolique.

- Cependant, je devine qu’elle doit être fort courtisée et compter de nombreux prétendants...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Passer l'hiver au frais   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Passer l'hiver au frais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour passer l'hiver... chaîne de photos par thème alphabétique...
» peuvent elles passer l'hiver?
» Aider les oiseaux à passer l'hiver...
» L'ossature "nue" peut-elle passer l'hiver ?
» Pour passer l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Les seigneuries :: Seigneurie de Bréméan - (Keridil) :: Les Terres :: Cour et Jardins-
Sauter vers: