Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 27 Fév - 1:20

Le renart prenait rarement de son temps pour se rendre au Bourg de Montpipeau.
Ce jour la, il aurait pu confier la tache a Maturin de conduire le jeune Gabriel au village pour lui trouver ce qu'il lui fallait en termes de vêtements. Pourtant il avait préféré être présent en personne.
c'étaient la des moments qu'il jugeait importants et s'assurait que son neveu ne manquerait jamais ni d'une présence ni d'affection familiale.
Bien sur ils passaient du temps ensemble, à l'étude, aux jardins, à la chapelle, mais il savait que l'enfant avait besoin d'espace et d'évasion et c'était la une occasion de s'offrir une sortie rafraichissante.

Il avait remarqué que les vêtements du renardeau étaient touchés par l'usure et surtout ne seyaient plus a l'enfant qui devait avoir grandi depuis leur arrivée à l'automne.

Ils étaient arrivés a cheval, portant l'enfant contre lui , lui laissant tenir avec lui les rênes de l'animal. Maturin, marchait à leurs côtés.
Tirant doucement sur les rênes il arrêta la bête et avec l'aide de Maturin descendit avant de faire descendre Gabriel.


- Eh bien à présent il ne nous reste plus qu'a trouver l’échoppe du tisserand.

Il accorda a l'enfant un sourire lui passant une main délicate dans la chevelure.

- Que diriez vous d'une paire de braies neuves et d'un Mantel ? Della serait en colère si nous vous laissions prendre froid...

Observant les chausses de l'enfant il continua.

- Et si nous avons le temps, nous irons trouver le cordonnier pour une paire de bottes. Cela vous plairait t'il Gabriel ?

Maturin portait la bête par les rênes ouvrant la voix, il connaissait mieux le village .


_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 27 Fév - 1:35

Ce matin, le Renardeau s'était levé de bonne heure et de bonne humeur. Il avait été convenu qu'il partirait faire un tour en ville avec son oncle. sautillant partout, il rendait le service délicat à la servante qui l'habillait. Parlons en justement de ses vetements, tout usés et qui clairement etait devenus trop petits pour lui! L'idée de se faire rhabiller un peu lui convenait totalement.

Une fois, sa dernière mèche rebelle disciplinée et les chausses enfilés, gabriel couru dans la cours du chateau, chercher son oncle et Maturin.
Bien installé contre son oncle, il regardait le paysage et papotait de choses et autres avec Maturin et Séverin.


Citation :
Eh bien à présent il ne nous reste plus qu'a trouver l’échoppe du tisserand.

La main est passée dans ses cheveux bruns et le sourire sur le visage du gamin se fait.
Hochement de la tête pour approuver son oncle.

Citation :
Que diriez vous d'une paire de braies neuves et d'un Mantel ? Della serait en colère si nous vous laissions prendre froid...

Le regard petillant se lève sur son oncle :

oh oui!!! Un mantel!!! beau comme le votre mon Oncle!!! et hum...oui..des braies...les miennes sont quelques peu...petites

Regard oblique vers les chevilles à l'air et les coutures qui menacent de ceder.

Citation :
- Et si nous avons le temps, nous irons trouver le cordonnier pour une paire de bottes. Cela vous plairait t'il Gabriel ?

Gabriel se remet à sautiller en rond autours de son oncle, ça lui arrive... quand il est vraiment content!
Youhouuu! Des chausses!! Merci! Merci! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 27 Fév - 2:04

Si le renart appréciait la gaieté de l'enfant, il se trouvait souvent dépassé par la façon dont l'enfant l'exprimait.
Sans le réprimander, il se fit plus grave.


- Allons, du calme Gabriel. Il ne s'agit que de vêtements, rien de plus banal.

Il se radoucit.

- Nous pouvons discuter sur le chemin. y a t'il quelque chose en particulier dont vous souhaiterez parler ?

Son regard se fit taquin.

- Qu'avez vous pensé de notre lecture de ce matin ? Le livre des vertus recèle de contresens et de messages cachés, il convient de méditer sur chaque passage afin d'en cerner les subtilités...

A mesure qu'ils avançaient, le renart promenait son regard bleuté sur les gens qui allaient et venaient. Il n'était pas friand des foules, souvent mal à son aise en présence de trop de monde. Se serrant auprès de la monture il attrapa la main de Gabriel qu'il garda fermement prise dans la sienne.
Bientôt se profila l'échoppe du tisserand, signalée d'une enseigne représentant une pelote en fer forgé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 27 Fév - 20:13

Citation :
Allons, du calme Gabriel. Il ne s'agit que de vêtements, rien de plus banal.

Sautillement qui s'arrete et le regard est coulé vers l'Oncle pis a ses chausses :

Hum..oui, pardonnez moi la voix est basse, un peu penaude.

Citation :
Nous pouvons discuter sur le chemin. y a t'il quelque chose en particulier dont vous souhaiterez parler ?

Oh, il y a tellement de choses dont Gabriel souhaiterait parler, mais par quoi commencer? Alors qu'il commence sa reflexion, Séverin lui propose un sujet...passionnant..?

Citation :
Qu'avez vous pensé de notre lecture de ce matin ? Le livre des vertus recèle de contresens et de messages cachés, il convient de méditer sur chaque passage afin d'en cerner les subtilités...

Gabriel sert fort la main de son oncle, lui non plus n'est pas fanatique de la foule, mais à choisir..entre la foule et le livre des Vertus...comment dire euh....
Le Renardeau le regard, l'air sérieux :


Et bien, mon Oncle, ce que j'en ai pensé, c'est assez simple en fait.

Il le regarde, l'air docte mais en même temps avec une très légère étincelle dans le regard qui fait douter du sérieux de la réponse qu^'il s'apprete à donner :


Vu qu'il y a tellement de contresens et messages cachés...qui sommes nous pour pouvoir prétendre en deviner le sens? ne faut il point plutot se dire que le Livre est à prendre tel quel? Et donc...on pourrait dans ce cas, laisser ce livre dans la bibliotheque et etudier une autre histoire,non?

Regard amusé qui glisse vers maturin...t'as vu, hey pas bete le gamin hein??
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mer 29 Fév - 0:21

Si le renart était connu pour la solennité de son caractère, il ne manquait pas non plus de s'attendrir face a la naïveté amusante de son neveu.

- Vous avez raison mon neveu... passons a une toute autre histoire...

Il sourit passant doucement sa main dans la chevelure de l'enfant, un regard amical a Maturin.
Il se sentit d'une plénitude rare, il ne manquait plus à ce charmant tableau qu'une présence féminine.


- Eh bien a votre tour...

Amusé tout en marchant, le renart avait bien l'intention de tester l'éloquence de son neveu.

- Racontez moi donc cette autre histoire ... Maturin m'a rapporté que vous étiez intarissable à vos heures.

Maturin sembla masquer un léger rire.
Le renart quand a lui était tout attentif, en marchant serrés les un près des autres, ils semblaient protégés de la foule et le renart se sentit légèrement plus a son aise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mer 29 Fév - 20:50

Citation :
Racontez moi donc cette autre histoire ... Maturin m'a rapporté que vous étiez intarissable à vos heures

Tel est prit qui croyait prendre! Gabriel cherchait dans sa petite tête brune quelle histoire raconter. Ce qui avait pour effet, de froncer les sourcils et de faire un leger pincement de bouche le temps de la reflexion. soudain le visage s'illumine et la bougie au dessus de sa tête aussi. Regard qui se leve vers l'Oncle :

Et bien, j'aurais une question en fait, pourquoi maman et vous, etiez si différent? Et comment etaient vos parents? Maman ne savait pas grand chose d'eux, elle a jamais su vraiment me répondre, mais moi, ça m'interesse! Et comment ça c'est passé la premiere fois entre papa et vous? Il semblait toujours impressionné quand il vous voyait...

Le regard se repose sur le sol, pendant qu'ils continuent à marcher :

Pourtant, vous me faites pas peur, au contraire! Les yeux bleus cherchent ceux de son Oncle

Je vous aime beaucoup moi! D'ailleur, c'est quand que vous me ferez un cousin? Parce que j'aimerais bien jouer avec? Celui de Della il est trop petit mais quand vous m'aurez fait un cousin, bin on sera trois et ça sera bien! Et pis pourquoi vous etes pas marié? Vous n'aimez pas les filles? Moi non plus j'aime pas trop les filles, enfin celles de mon age! Elles sont nuuuulles! elles veulent que des doudous et des poneys et elles disent qu'elles voudront se marier avec un chevalier! Moi ça m'embete parce que je voudrais devenir chevalier mais je veux pas me marier, on est pas obliger de se marier en fait hein? Parce que si je veux aller à la guerre bin, je peux pas avoir de femme alors que vous si!..non? D'ailleur....

Intarrissable qu'il a dit le Maturin....intarrissable...

Respiration prise, héhé vous croyiez qu'il avait fini? et bin non!
...D'ailleurs, comment je fais pour devenir chevalier moi en fait? Non parce que j'ai pas vraiment d'enseignement pour le maniement des armes moi, alors un chevalier qui sait pas se battre...ça fait mauvais genre...personne il voudra de moi...

Respiration, réflexion.... Severin saisira t'il sa chance pour pouvoir en placer une? Seront ils sauver par le fait que gabriel aura tout d'un coup l'attention capté par un scarabé devant sa chausse? Noel tombera t'il un 25 décembre cette année?? Vous le saurez au prochain épisode! ( Coupez les gars, c'est bon, on stock ça et ça devrait le faire! quoi, comment ça? Y avait pas de réalisateur en 1460? ah bon? zetes sur? Ah ..Bon bah autant pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Jeu 1 Mar - 0:25

Et comme cela pouvait lui arriver avec Oderay, le renart eut une petite grimace qu'il masqua en portant son regard aux alentours.
Pour être intarissable , Gabriel était intarissable. Il tenait cela de ses parents sans doute, et bien que cela soit à l'opposé du caractère silencieux et effacé de l'oncle, celui ci s'en réjouissait intérieurement, car aussi facilement que Gabriel parlait de ses parents, cela signifiait qu'il avait fait son deuil et qu'il acceptait la vie telle qu'elle venait.

A cette pensée, le renart sourit, échangeant avec Maturin un regard amusé. Le fait de passer du temps auprès du jeune valet permettait a l'enfant de s'ouvrir, contrairement à son oncle qui lui laissait rarement le temps de s'exprimer, trop pris à l'étude ou à la prière dont il essayait d'inculquer les valeurs au jeune garçon.


- mhhh... doucement Gabriel. Vous devriez apprendre à user de la parole avec parcimonie.

Il prit le temps de réfléchir.

- Il n'est pas interdit d'être prolixe et rien ne vous oblige à être aussi silencieux et calme que je peux l'être, mais n'allez pas étouffer votre interlocuteur par un flot ininterrompu. D'autant que je vous ai demandé de me conter une histoire pas de m'assaillir de questions, mais soit.

Il se radoucit.

- Votre mère et moi étions différents , l'explication en est simple. Deux fruits issus du même arbre sont ils absolument identiques ? Si vous preniez plus de temps a observer la nature, vous verriez que non. De plus votre mère et moi avons grandi séparément, nous n'avons donc pas reçu la même éducation. Pour finir, il faut de tout pour faire un monde n'est ce pas ?

ça c'est le passage empreint de philosophie et de vérités absolues. Poursuivons. Le passage sur les parents était un peu plus dur. Et le renart sembla chercher une échappatoire, son regard croisant celui de Maturin qui restait étonnamment silencieux.

- Vos grands parents étaient des gens ordinaires. Père était Maitre d'armes, Mère une dévote accomplie. Père est mort tôt, j'avais douze ans...

Le renart se referma quelques minutes que durèrent un long silence. Mais il fallait encore parler, et parler des morts.

- Votre père et moi n'avons pas eu le temps de bien nous connaitre. Je ne suis pas des plus chaleureux envers les gens qui ne me sont pas familiers, cela a sans doute pesé dans nos relations. Si nous avions eu plus de temps peut être...

Nul besoin d'expliquer a l'enfant que Kiss avait engrossé Oderay sans même songer une seconde à régulariser leur situation par un mariage en bonne et due forme, avant que Della et lui ne pèsent de leur poids dans la décision de mariage. Il l'apprendrait un jour peut être... ou pas.
Le renart éluda par facilité le passage sur le mariage, il n'avait aucune envie d'en discuter, même s'il ressentait qu'il manquait a lui et son neveu une présence féminine. Quand à l'idée de faire des neveux... rien a en dire.

Pourtant quand l'enfant évoqua son souhait de devenir chevalier, il pensa inexorablement a Davia. Davia qui était dans un ordre militaire qui aspirait a devenir chevalier. Davia qui saurait parler de manière intarissable a Gabriel du parcours a accomplir pour devenir chevalier. Davia qui manquait a cet instant, et ce picotement au coeur...
Le renart soupira.


- Vous êtes trop jeune encore pour songer au mariage, mais Devenir Chevalier est une bonne aspiration. En tant qu'ainé de votre future fratrie c'est une voie toute choisie. Nous vous trouverons un maître d'armes. En attendant Maturin pourra vous donner quelques leçons n'est ce pas ?

Il sourit.

- Vous rappelez vous de la demoiselle de Chavronnière que nous avions rencontrée tantot avant de nous installer a Montpipeau ? Eh bien elle fait partie d'un Ordre militaire et aspire a devenir chevalier. S'il plait a Deos, la prochaine que nous la reverrons, nous lui demanderons ce qu'il faut pour se lancer dans cette voix. Qu'en pensez vous ?

Il passa une main rapide dans la tignasse brune qu'il avait connue blonde quand l'enfant n'était encore qu'un bébé et qu'il répugnait à le prendre contre lui le sachant bâtard. Tant d'eau avait coulé sous les ponts...

- Nous arrivons. Faites bonne figure devant le tisserand voulez vous ? Nous pourrons poursuivre notre conversation, mais rappelez vous... avec parcimonie et réserve.

Il sourit et le renart laissa Maturin le devancer dans l'échoppe.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Ven 2 Mar - 21:52

Gabriel écoutait silencieux les réponse de son Oncle, mais au fur et à mesure son visage se chiffonnait quelques peu..C'étaient des réponses sans en être, il aurait aimé plus de détails, plus d'anecdoctes... Il hocha la tête tout content d'apprendre que maturin serait son maitre d'arme, il aimait beaucoup le valet et ne cessait d'apprendre à son contact comme parler à la gente féminine...aller savoir pourquoi, ça l'interessait fortement...un trait de famille peut etre?

Citation :
Vous rappelez vous de la demoiselle de Chavronnière que nous avions rencontrée tantot avant de nous installer a Montpipeau ? Eh bien elle
......* Gabriel, se concentre pour se rappeler cette femme...Ah oui ça y est il y est! .....
Citation :
nous la reverrons, nous lui demanderons
.....*Regarde son oncle en souriant, héhé, il l'aime bien alors?! Faudrait en avoir la confirmation mais comment?*....
Citation :
Qu'en pensez vous ? Nous arrivons. Faites bonne figure devant le tisserand voulez vous ? Nous pourrons poursuivre notre conversation, mais rappelez vous... avec parcimonie et réserve.

Ma foi si en plus il lui tends la perche! gabriel s'en saissit vite!! Quoi? Comment ça il a entendue qu'une partie? et alors?

Oh mon Oncle! je me doutais bien qu'elle vous plaisait cette jeune femme! Qu'elle soit votre épouse pourquoi pas!!Je n'ai rien contre

Il prit un air soudain important, et solennellement en regardant Séverin :

Vous avez ma bénédiction,mon Oncle

Il le regardait en souriant, sur que son Oncle serait content d'avoir son accord et en etant fier d'une telle demande.
C'est donc tout naturellement le torse bombé et le sourire confiant qu'il penetra chez le marchand.
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 5 Mar - 15:24

Et en regardant l'enfant entrer dans l'échope le renart s'arrêta, pas tres certain d'avoir compris ce que Gabriel venait de déclamer avec fierté.
Il avait parlé de chevalerie, l'enfant lui parlait de Davia, de mariage et de bénédiction.
Il fronça les sourcils et adressa un regard noir à Maturin.

Il pénétra dans l’échoppe et avant que le marchant ne s'adresse a eux, il se rapprocha de Gabriel et d'une voix basse et légèrement moins chaleureuse amorça la réprimande.


- Il est fort inconvenant mon neveu de ne pas écouter lorsqu'un adulte vous entretient de choses importantes. Il en résulte que vous vous égarez et répondez de manière complètement déplacée et fort peu à propos.

Il n'accorda aucun regard a Gabriel se contentant de regarder alentour avant de reporter son attention sur l'enfant qu'il éduquait.

- Je vous parlais des desseins de Davia pour la chevalerie et rien d'autre qui vous concerne ou dont je ne vous aurai au préalable informé.

Il se sentit las comme lorsqu'il lui arrivait de converser avec Oderay et qu'elle l'emmenait sur des terrains qu'il ne voulait aborder avec elle, à la différence qu'elle était sa soeur et non son neveu. L'enfant tenait vraiment de ses parents et bien qu'il s'acharne a lui donner une éducation irréprochable, il y avait dans son caractère une spontanéité qui le différenciait foncièrement de son oncle. Si Davia avait été là, elle aurait certainement ri.

- Mais nous en reparlerons. Maturin ?

Appelant son valet auprès de lui.

- Fais venir le tisserand. Nous n'allons pas y mettre la journée.

Et comme son humeur venait de basculer, le renart se ferma, s'assit et croisa les jambes en attendant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 6 Mar - 0:33

Citation :
Il est fort inconvenant mon neveu de ne pas écouter lorsqu'un adulte vous entretient de choses importantes. Il en résulte que vous vous égarez et répondez de manière complètement déplacée et fort peu à propos.

Au ton de son Oncle, gabriel comprit très vite qu'il s'était trompé...ou que son Oncle fuyait...

Citation :
Je vous parlais des desseins de Davia pour la chevalerie et rien d'autre qui vous concerne ou dont je ne vous aurai au préalable informé

Gabriel le regarda en silence, viage fermé, regard melancolique et typique de Renard en puissance.

Alors Séverin pressait le valet pour querir le tisserant, gabriel ressentit une pointe de colere monter en lui. Oui il avait mal écouté...était ce si grave?pas au point de vouloir bacler leur rares moments ensemble.

Alors que Maturin allait faitre son office, gabriel se planta devant Séverin et le regarda de son regard triste et legerement colerique :


Mon Oncle, je vous présente mes excuses. Mon imagination s'est peut etre emportée il est vrai...même si je sens bien a votre réaction que je ne suis pas loin d'une verité...
Marquant une pause, pour lui montrer qu'il a comprit qu'il ne faut pas parler trop vite il reprit :

Néanmoins, je vous remercie de m'avoir accompagner icilieu pour me vetir, croyez bien que j'eusse preferé le faire avec mes parents, et que je vous suis reconnaissant de vous occuper de moi. Toute fois, je ne voudrai en rien vous obliger a me montrer de l'attention. je ne suis qu'un erzazt de livre, alors ne gachez pas vos yeux a me rendre lisible...je ne merite pas votre attention.

Blessé et se voulant blessant , le renardeau lui tourna le dos et partit rejoindre Maturin aupres du marchand...
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 6 Mar - 18:04

Le mélancolique reçut les mots de l'enfant comme autant de couteaux qui lui transperçaient le cœur.
Il ressentait toujours une grande culpabilité vis a vis du sort de sa sœur et sa mort, pourtant s'il avait recueilli le renardeau, ce n'était pas par obligation.
Si l'enfant présentait les défauts de caractère de ses parents, il était une bouffée de spontanéité dans le monde rigide du renard et il éprouvait une grande tendresse pour Gabriel.

Pourtant au travers des paroles de l'enfant il reconnaissait bien la les traits des Volvent. Toujours à se trouver sur des cordes tendues, entre le monde et le vide. Il espérait que Gabriel échapperait à ce caractère et si cela n'était pas imputable au caractère, il aurait pu prendre cela comme une tentative de manipulation et cela accentua sa déception et sa colère.

le seul point positif de la diatribe de l'enfant fut l'éloquence qu'il y mettait, fruit des lectures et de l'éducation qui lui était donnée. Au moins il ne la gâchait pas à n'importe quoi. C'était la une bien mince consolation.

Il se contenta de plisser les yeux et d'abandonner un soupir las. Était ce cela que la tâche d'élever un enfant ?
Il n'avait qu'une envie, fuir, sortir de cette échoppe et déambuler jusqu’à l'église ou mieux jusqu'aux restes du couvent au pied de Montpipeau. Dans le calme et la quiétude il pouvait avoir l'illusion de connaitre la paix.

Serrant la mâchoire, le regard métallique ne laissa rien voir des sentiments de l'oncle.
Il ne déballerait ni des explications, ni ses sentiments aussi vulgairement en public. Ils auraient bien l'occasion de s'expliquer.
Il savait l'enfant proche de Maturin aussi resta t'il en retrait, faisant mine de ne s'intéresser en rien quand dans son esprit battait une houle de pensées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 6 Mar - 20:04

Si j'étais resté silencieux et discret jusque la c'était pour laisser à mon maître et Gabriel l'espace dont il avaient besoin pour s'apprivoiser.
Je n'avais aucune inquiétude pour Gabriel qui contrairement à mon maître était de naturel dégourdi comme l'était son tavernier de père. Par contre mon maître n'avait jamais autant été mis a rude épreuve socialement depuis bien des années.
Entre un neveu a éduquer, un vicomte a assister et une soupirante à qui penser cela faisait un peu beaucoup pour un homme qui s'était longtemps complu dans la solitude et le détachement.

J'avais un large sourire en écoutant Gabriel provoquer son oncle, nous discutions beaucoup et il m'arrivait d'avoir peur de déteindre sur l'enfant, mais le but n'était certainement pas d'en faire une copie de l'oncle n'est ce pas ?

Pourtant lorsque Gabriel dérapa en se mêlant de la vie sentimentale du Volvent je grimaçai. Cela allait irrémédiablement se gâter et cela n'avait pas loupé.
Le reste ne fut pas bien glorieux et il fallait croire que le petit avait de la répartie. Mais pour connaitre par coeur mon maître je savais qu'il était loin du compte et que si Severin de Volvent le montrait fort peu, il était indéniable qu'il avait pour l'enfant bien plus que des devoirs moraux mais bel et bien une tendre affection qu'il me plaisait de noter au travers des contacts qu'il se permettait d'établir.


- Qu'as tu fait Gabriel ! Qu'est ce que t'es allé lui dire! tu nous l'as mis d'humeur morose à présent...

C'est ce que je chuchotais quand Gabriel s'approchait de moi. Je le tutoyais lorsque nous étions seuls. Je ne voulais aucune barrière entre nous, si l'oncle était peu locace, je voulais que Gabriel puisse venir me parler de tout ce qui lui passait par l'esprit et c'était le cas. Il était plus que curieux et bavard. Un peu trop même... Par dessus l'épaule je scrutais le visage blême du renart et me penchais vers Gabriel.

- Tu devrais apprendre à connaitre un peu mieux ton oncle... raaaa tout commençait si bien ? Ah Bonjour !

Nous nous fumes interrompre par le tissérand.

- Ce serait pour des vêtements pour notre jeune chevalier ! Des braies, une chemise et un mantel !

Lorsque l'homme regagna l'arrière boutique pour voir s'il avait tout cela en stock j'attirais Gabriel faisant mine de lui montrer de la laine.

- je t'ai déja expliqué que ton oncle était spécial... Il t'aime beaucoup et il s'inquiète pour toi c'est juste que... il sait pas bien le montrer voila. Et lui parler de ses amours mais qu'est ce qui t'as pris ! raaa

Je lui mélangeait se tignasse en me relevant.

- Il y a encore des choses qu'il faut que je t'apprenne... hummm il faut qu'on trouve un moyen de le dérider... et toi arrêtes de bouder hein ! tu vas finir par lui ressembler !

La dernière phrase était une savante pique pour provoquer une réaction positive de la part de Gabriel. A deux nous réussirions bien à égayer le mélancolique.
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 13 Mar - 0:08

Arrivé près de maturin, il se pressa contre lui, discrètement, la moue boudeuse et limite la larmichette à l'oeil. Mais comme toujours Maturin savait trouvé les mots pour l'apaiser.

Citation :

Qu'as tu fait Gabriel ! Qu'est ce que t'es allé lui dire! tu nous l'as mis d'humeur morose à présent...

Il jetta un rapide coup d'oeil à son Oncle qui boudait bien mieu que le renardeau il est vrai...Il avait une de ces classes quand il prenait cette mine sombre et Gabriel se surprit à essayer de l'imiter...avant de se rendre compte que maturin venait de demander ses vétements au tisserand mais ..arf pas le temps de préciser la couleur désirée, maturin, l'entraine vers une étoffe de laine...


Citation :
je t'ai déja expliqué que ton oncle était spécial... Il t'aime beaucoup et il s'inquiète pour toi c'est juste que... il sait pas bien le montrer voila. Et lui parler de ses amours mais qu'est ce qui t'as pris ! raaa


Renardeau qui baisse les yeux, coupable et se mord la lèvre, fuyant le regard de maturin. Il avait raison maturin, comme toujours! qu'est ce qu'il pouvait se sentir bête des fois le Renardeau...Peut être etait ce lié à la nouvelle occupation de séverin qui lui laissait peu de temps pour lui, qui rendait Gabriel aussi amer envers lui. A ne voir plus que les manques, on ne voit plus ce qui existe quand on là sous les yeux. Oui c'est vrai tout à l'heure Séverin lui avait caressé la tete tout comme venait de le faire Maturin.
Suivant du regard le valet, il lui fit un faible sourire qui devient très vite grand :


Citation :
Il y a encore des choses qu'il faut que je t'apprenne... hummm il faut qu'on trouve un moyen de le dérider... et toi arrêtes de bouder hein ! tu vas finir par lui ressembler !

Il hocha la têt bien décider à redonner le sourire à son Oncle! mais, il avait déjà fait le coup des excuses....comment allait il aborder la chose, sans se répeter et le faire sourire...gabriel se gratte la tête perplexe puis se met sur la pointe des pieds pour chuchoter à Maturin :

Mais Maturin...comment je fais moi?

Petit regard à l'Oncle toujours en mode* je bude.. mais je reste noble* avant de se reporter sur Maturin

Il rigole pas à mes blagues comme toi...Qu'est ce que je pourrais bien faire? oh si...j'ai trouvé!!!

Et le voilà partit presque en courant vers son Oncle, avant de ralentir, se poser devant lui et toussoter discrètement pour obtenir l'autorisation de parler...
Revenir en haut Aller en bas
Maturin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 13 Mar - 0:47

J'adressai a l'enfant un sourire éclatant.
S'il y avait quelqu'un pour dérider le renart c'était bien son neveu et sa fraîcheur.
Je lui claquai un clin d'oeil l'encourageant d'un geste de la main .
Sans quitter des yeux le petit je fis mine de s'adresser au tisserand, m'intéressant aux différentes qualités de tissus en attendant que cela soit réellement nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 13 Mar - 0:55

Le renart ne remarqua pas l'aparté entre l'enfant et le valet.
Il était perdu dans ses pensées et avait entre temps extirpé de sa poche un chapelet qu'il engrenait.
Il ne remarqua pas tout de suite Gabriel devant lui et lorsque son regard bleuté croisa enfin celui de son neveu, il se trouva dépourvu.
Surpris mais aucune expression de son visage ne le montra vraiment.

Ils se toisèrent de renart a renardeau.
Enfin le renart lâcha un léger soupir. Sans dire mot, il fit un léger signe de la tête invitant l'enfant a s'exprimer.

Il n'avait pas envie d'entendre d'excuses. Gabriel avait déja vécu tant de choses qui justifiaient ses doutes, ses sentiments confus et le renart avait pleinement conscience de ne pas etre un exemple en matière de débordements affectifs. C'était la un vide qu'il tentait de combler comme il le pouvait, e rendant bien compte la de ses lacunes.

Curieux, il attendait de savoir ce à quoi avait pensé son neveu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mar 20 Mar - 13:42

Le Renard l'autorise à parler, petit sourire qui s'esquisse, oeil qui pétille, inspiration prise et là!........C'est le drame! la catastrophe! un trou béant remplit à présent son esprit, sa cervelle s'en est allée, comme mue par un esprit de protection telle la gazelle se sentant attaquée, urine pour se delestée et aller plus vite pour fuir! rassembles toi Gabriel, trouves quelque chose à dire ou le renard te tueras..ah non pardon ça c'est le chasseur avec le lapin!

Gabriel ferme ses petits poings, se retenant de se taper la tete en se traitant d'imbecile, restes concentré boudiou! un mouvement au fond de la salle se fait entendre , c'est l'apprenti du tisserand qui bouge une étoffe...la voilà l'idée!


Et vous mon oncle, vous ne souhaitez rien vous offrir? en allant vers maturin, j'ai reperé une étoffe qui vous irait bien! je peux vous la montrer? elle est du même bleu que vos yeux et à l'air chaude. je me disais... Petite pause marquée, regard coulant vers le Renard qui semble impassible...En cet fin d'hiver rigoureuse, une étolle à votre cou, ça pourrait être une idée,non?

La main se tend vers l'Oncle, un sourire se fait, le renardeau veut se réconcilier. Certes il se doute bien que severin n'est pas une victime de la mode, mais peut etre cela lui plaira t'il un peu de voir que son neveu se soucis de sa santé?


(hrp : désolée pour le temps de réponse...désolée, désolée...)
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Lun 26 Mar - 23:05

Le retour de l'enfant intrigua le renart qui leva le nez, le regard brillant de la surprise que la situation lui inspirait.
L'oeil bleu se radoucit quelque peu face a l'attitude du renardeau.
Il y avait quelque chose d'attendrissant dans l'attitude générale de l'enfant. Le renart n'était déja plus fâché. Il revoyait au travers de l'oeil bleuté la maladresse d'Oderay.
Il ne se laissa cependant pas gagner par la mélancolie. Gabriel était la, bien vivant, un peu d'Ode, un peu de Kiss, un petit être a part entière avec déjà les signes d'un grand coeur.
Si le renart tentait de lui inculquer une bonne éducation, il avait conscience qu'il se devait de préserver les qualités humaines de l'enfant. Il ne souhaitait absolument pas en faire une copie de ce qu'il était devenu a force d'austérité et de sévérité maternelle.

Le discours de l'enfant lui arracha un sourire. Il était généreux, ingénieux, et le renart sentit fondre les restes de mécontentement face a l’indiscrétion de l'enfant. Il se leva et exécuta a nouveau le seul geste tendre dont il était capable face a l'enfant, sa main trouva son chemin dans la tignasse brune.


- C'est la une bien bonne idée...

Les yeux bleus de l'enfant le happaient, il y revoyait la mère, un peu du père aussi et surtout la mère.
Le renart s'accroupit et contre toute entente enlaça l'enfant.
Ce geste instinctif s'était imposé a lui. Il était touché. Autant de sollicitude dans un si jeune être ne pouvait qu'atteindre le coeur du pale bourguignon.
L'etreinte ne dura pas, déja Séverin retrouvait sa réserve naturelle.


- Vous êtes bien bon de penser à votre oncle. Allons... montrez moi cette étoffe...

Il exprimait peu ses sentiments, mais il espérait que l'enfant comprenne qu'il comptait et qu'aussi longtemps que le meme sang abreuverait leur veines, ils pouvaient et devaient absolument compter l'un sur l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Dim 1 Avr - 22:50

Il lui souriait déjà alors que l'Oncle posait sa main dans sa tignasse, mais il sentit au fond de ventre une boule agreable et diffuse qui sembla grossire a ne point vouloir s'arreter quand il l'enlaça. Meme si l'etreinte fut brève, elle laissa Gabriel tout chose, souriant béatement...Un calin de son Oncle, combien de fois il en avait revé?

Citation :
Vous êtes bien bon de penser à votre oncle. Allons... montrez moi cette étoffe...

Reprenant ses esprits, il saissit la main de Séverin en lui souriant et l'entraina vers l'étal avec l'enthousiasme naturel des enfants.

Voila! Celle çi ! Regardez comme elle est douce et chaude!
Il lui tendit l'étolle de bonne qualité d'un bleu puissant, profond.
C'est un bleu comme vos yeux! Vous ne trouvez pas? Maman avait les mêmes aussi...Grand mêre aussi? ou était ce grand pêre?

Réfléchissant un instant avec de répondre, plein d'innocence

Dites, on pourrait aller prier pour eux, papa, maman et mes grands parents?Après les courses?
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Dim 15 Avr - 21:46

Le renart laissa sa main glisser dans celle de son neveu.
Il n'était pas démonstratif mais prenait conscience de l'importance de parfois exprimer son affection à ses proches.
Il pensa à Davia, furtivement. Cela la fit sourire.
Il suivit l'enfant, accorda un toucher a l’étoffe dont il parlait.
Elle était d'un bleu aux couleurs du renart, celle des yeux de Volvent.
Il hocha la tête.

- C'est une bien belle étoffe, elle est du bleu des Volvent.

Il posa les yeux sur Gabriel.

- Le bleu de nos yeux, les vôtres, ceux de votre mère, ceux de votre tante Della, les miens, ceux de votre grand Père Grégoire de Volvent.

Isabelle de Chambertin, sa mère, n'avait pas les yeux bleus. Elle les avait marron, durs, intransigeants. Le renart soupira furtivement. Le regard de sa mère s'était éteint le jour ou elle avait perdu Oderay, le renart en avait à son tour souffert.
Il sourit. Un jour il aurait à raconter l'histoire à Gabriel.


- Nous irons prier si vous le souhaitez. Nous allumerons un cierge à la mémoire de nos morts.

Le petit renardeau prenait les habitudes de son oncle. Cela plut au renart, cependant, il n'avait pas envie d'enfoncer le jeune Gabriel dans la lourdeur d'une existence telle que celle qu'il avait eue.

- Mais avant, il convient de vous habiller. Nous irons également vous commander une paire de bottes. Y a t'il autre chose qui vous ferait envie ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Sam 28 Avr - 19:40

Citation :
C'est une bien belle étoffe, elle est du bleu des Volvent.

Sourire satisfait du Renardeau, il ne s'était pas trompé!

Citation :
Le bleu de nos yeux, les vôtres, ceux de votre mère, ceux de votre tante Della, les miens, ceux de votre grand Père Grégoire de Volvent. Nous irons prier si vous le souhaitez. Nous allumerons un cierge à la mémoire de nos morts.
- Mais avant, il convient de vous habiller. Nous irons également vous commander une paire de bottes. Y a t'il autre chose qui vous ferait envie ?
le jeune gabriel réfléchit un instant...les bottes c'est fait, la garde robe aussi..que pouvait il bien lui manquer...Hum..a si tiens!

Et bien...y a bien quelque chose qui me ferais plaisir...mais je ne sais si cela est possible...
Regard coulé vers l'Oncle, qu'allait il penser de cette demande?

J'aimerais...avoir une petite dague, fine...cela serait il possible?
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   Mer 2 Mai - 1:21

L'oncle écouta.
Il esquissa une mimique de surprise.
Le jeune Gabriel lui demandait de lui offrir une arme...
Le renart grimaça et son regard se durcit.


- Hmmm mon neveu, il me plairait de vous faire plaisir...

Il y avait un mais évidemment.

- Cependant, vous me paraissez encore jeune pour posséder une arme...

Anticipant la déception de l'enfant, il poursuivit.

- Nous étudierons la question pour vos dix ans.

Pour couper court a la conversation sans laisser l'occasion a Gabriel d'insister, il se dirigea vers Maturin en échangea quelques mots avec ce dernier et le marchand.
Il revint auprès de Gabriel lui posa une main sur les épaules.


- Venez, nous partons chez le bottier. Ensuite nous descendrons à l'église, la chapelle de Montpipeau n'est pas encore occupée. Nous profiterons du curé du village.

Alors qu'ils marchaient il se laissa aller a sa curiosité.

- Mais dites moi... que feriez vous d'une dague ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les renarts s'offrent une sortie familiale...
» faut-il les laisser sortir?
» sortie d'hibernation quand ?
» A quand la première sortie ?
» premiere sortie hibernation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Les Bourgs :: Le quartier des Artisans-
Sauter vers: