Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il a osé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Il a osé !   Lun 19 Mar - 21:31

Kééééééééééééééri !? Kéri, où êtes-vous ?

C'est une Duchesse consort en mode tornade qui entra dans la salle à manger où le repas allait être servi au couple.
Sans laisser le temps à son époux de répondre, elle continua, en prenant place de son côté de la table.


Comment allez-vous, mon Ange ?

La question était purement formelle, car de même, Della enchaîna :

Moi, je suis...énervée !
Oui, énervée, c'est le mot !


Tout en parlant, elle avait saisi un morceau de pain et le déchiquetait consciencieusement.

Figurez-vous que ce jeune blanc bec de Duc de Bourgogne, Niall de Rivien, m'a écrit !
Et savez-vous ce qu'il ose me demander ?


Regard posé sur Kéri Chéri qui n'aurait pas pu savoir...
Hé bien...je vous le donne en mille !
La main de Maud !

La main s'abattit à plat, sur la table, venant ponctuer les derniers mots.

Non mais quand même !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Il a osé !   Lun 19 Mar - 21:44

Je suis l...

Point le temps pour notre beau Duc brun de faire savoir où il se cachait que déjà, il avait été trouvé ! Bigre ! Il faudrait veiller à se faire plus discret à l'avenir. D'ailleurs, c'est en profitant du dynamisme des dellesques yeux, qui fusillaient à peu près tout, que Montpipeau tendit un reste de cuisse de poulet au chien - parce que si, maintenant, ils ont des chiens. Si la patronne notait qu'il ne l'avait pas attendue pour grignoter, il aurait sans doute droit à une crise de nerf et privé de dessert, et ça, c'est pas bien !
Ce n'est que le méfait accompli que Keri Keri décida de se concentrer sur les paroles de la blonde, dont il n'avait pas raté grand chose, si ce n'était l'affirmation de son énervement, dont la démonstration était déjà à l'oeuvre.
La chute de la main vint terminer l'attaque, et grattant le bois de la table, l'Amahir retint un rire.

Vous allez vous faire du mal.

A la main, à la tête, au coeur, tout partout...

Et ma foi ! C'est un brave homme que de savoir reconnaître les qualités d'une femme ! Elle fait le boudin comme personne.
Et allons donc, vous ne pensiez pas la marier à Condé. Bah ! Le Duc de Bourgogne, tout roturier fut-il, c'est pas si mal. Qu'en dit-elle ?

Le "qu'en dites-vous" n'était évidemment pas de rigueur, on a compris l'idée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Il a osé !   Lun 19 Mar - 22:05

Le plat de viandes était appétissant. Elle avait faim. Mais...l'éducation reçue l'empêchait de se servir avant son époux.
Regard circulaire...pas le moindre serviteur à l'horizon !


Mais où sont-ils donc tous passés ?

Quittant sa chaise, elle se déplaça du côté de son tendre et lui tendit le plat garni de délicieux rôts.

Poulet ? Côtelette ? Les deux ?
L'assiette reçut les deux plus une gourmande ration de sauce.

Revenue à sa place, La Duchesse se servit une belle cuisse de poulet dont elle détacha un morceau qu'elle porta à sa bouche.


Qu'en dit-elle, qu'en dit-elle ? Que sais-je, moi ?
Lorsque j'ai quitté la Bourgogne...
Hop, nouveau morceau de viande...Elle semblait toute heureuse qu'il lui tourne autour et d'ailleurs...j'avais écrit au Duc, pour lui dire que si jamais il faisait du mal à ma vassale, il devrait s'enfuir au bout de la terre pour se mettre à l'abri de mon courroux !
Raléchant ses doigts, sourire à son époux...Et vous savez comme je peux me mettre en colère ! Le prenant à témoin.

Donc...donc...je ne sais pas trop ce qu'il faut lui répondre !
Le chien reçut une nouvelle ration de reste de poulet, quelle aubaine.

Vous ne mangez pas, Trésor ?

Ce que je sais...c'est qu'il semble avoir séduit ma Mère. Politiquement, j'entends, évidemment ! Et...d'après les échos que j'en ai, il semblerait qu'il soit fier et honnête, droit et rigoureux. Ce qui plaide en sa faveur...

Et encore un morceau de côtelette...

Par contre, Maud est si jeune encore...
Long long long soupir en essuyant ses doigts sur la nappe avant de poser sur Kéri, un regard tendre.

Que pensez-vous d'avoir ce jeune Niall comme vassal ?

Voulez-vous que je vous serve un autre morceau ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Il a osé !   Lun 19 Mar - 22:40

Poulet, côtelettes, navets, Della...bref, une vie de rêve, dans la chaleur d'un foyer où les serviteurs avaient même le bon goût de se faire discrets.

Je pense déjà que vous devriez demander à Maud ce qu'elle penserait d'un mariage avec le Duc de Bourgogne...mais sans lui dire ce qu'il en est vraiment, vous voyez. Tâtez le terrain, restez maîtresse du jeu, ne lui donnez pas l'impression que le choix est sien.
Et puis, vous pourriez recevoir le bonhomme à une occasion quelconque. On peut faire ça diplomatiquement, même. Aïe !

Un os, un foutu os dans les dents, ça fait mal, et le brun de se l'extirper outrageusement de la bouche avant de s'enfiler une gorgée de vin rouge, et de caresser l'aspirateur, j'ai nommé le toutou à son papa. Toutou qui, de chien de chasse, était devenu un gros chien de salon, puisque le Duc ne chassait que très rarement. Pour un fils de Grand Veneur, c'est moche.
Enfin, après une ou deux bouchées quelconques, et un essuyage de mimines dans les règles, le brun, repu, soupire en mâle.

Fini ! Je suis plein.
Et quant à avoir le jeune Niall pour vassal, ma foi, je ne le connais pas. On peut annexer la Bourgogne si son Duc est notre vassal ?

Boutade de Feudataire.

Je plaisante. Non vraiment, c'est vous le chef, chef. Mais suivez mon conseil, jaugez l'une, rencontrez l'autre, et l'affaire sera faite sans même que vous ne vous en soyez rendue compte. Il faudra par contre bien dire à la Dame de Beaumont que le mariage est une chose indissoluble et éternelle.

...

Burp.

Oups.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Il a osé !   Lun 26 Mar - 13:59

Quelques jours plus tard.

Profitant d'un aller-retour en Bourgogne, Della avait réussi à "coincer" le Duc entre 4 zyeux et...lui avait dit sa façon de penser.

La scène dont elle avait été témoin, dans un bureau d'un parti politique, avait failli avoir raison d'elle et avait bien failli aussi renverser la décision qu'elle avait prise, juste avant.

Pourtant...depuis son retour ici, au creux de son petit bonheur, auprès de l'homme de sa vie et de son fils, elle avait cédé à son côté romantique.

C'est pourquoi, ce soir-là, au moment du repas...


Mon Ange, je pense écrire ce soir au Duc de Bourgogne, afin de lui permettre de courtiser ma vassale Maud.
Etes-vous toujours d'accord ? Car s'il l'épouse, il sera lié à nous...Il m'importe d'avoir votre avis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Il a osé !   Mer 28 Mar - 11:57

Le mariage de Maud, acte II.
Le printemps revenant au galop, soleil à l'appui, les amours semblaient de saison, et déjà, le Duc avait entendu parler d'autres projets. D'autres, et pas seulement en Bourgogne, avaient osé. Il fallait en profiter.

Ma foi, point d'objection, ma mie. Ceci dit, si, pour l'occasion, le Duc de Bourgogne pouvait nous affranchir de la dette du DR.

Tutututuuuuuu.

Oh et parlant épousailles. Aranelle est venue me faire savoir que Sindbad la courtise ! Quelle honte, il a osé faire cela sans m'en aviser. Je suis fâché, et je lui ai fais savoir. Il était confus, quoi que je compte bien qu'il le fut. Vous savez, ils formeraient un fort joli couple. J'attends avec impatience qu'il nous demande sa main, mais il semblerait qu'il soit platonicien, et veuille attendre un peu. Quelle idée saugrenue. Attendre.
En tout cas, le bougre cachait bien son jeu, par ma foi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Il a osé !   Mer 28 Mar - 15:53

Sourcil qui se lève, contrarié...Ah oui, tiens j'avais oublié cette bonne vieille dette...Je n'avais pas réussi à tout récupérer, pourtant, j'avais bien tenté, menacé, même ! Elle rit...Ah ! Keur...un poème, celui-là.

Un verre tomba sous sa main, elle en respira le parfum...un Bourgogne...le seul, le vrai vin...digne de Bacchus !
J'écrirais donc à Niall.

Elle but. Une gorgée qu'elle fit durer, en écoutant son époux, faisant tanguer le liquide entre ses lèvres, d'un côté à l'autre de la bouche, pour en savourer tout les arômes...

Kof kof kof...Pschiiiit venait de faire la gorgée de vin en éclaboussant Duchesse, nappe et alentours, en ressortant du délicat gosier sous l'effet de la surprise.

Hein ???? Incrédule, les yeux grand ouvert, elle attrapa un coin de nappe sèche pour essuyer ses lèvres, son menton, tout ce qui pouvait l'être en somme.
Quoi ???? Etrange comme la surprise tarissait la parole et tout l'éventail du vocabulaire un peu pincé habituel.

Mais...mais !?...mais...c'est...complètement absurde ! N'est-il pas ?

Et l'autre, là...le Huon dont elle m'avait parlé dans une lettre ?
N'y tenant plus, elle se leva et frotta sa robe, espérant peut-être faire disparaître les traces de l'accident.
Et si elle fait pareil qu'avec le fils de Fabien, hein ? Si alors que tout roule, elle change encore d'avis ?

Marchant alors de long en large. Le couvent ! Voilà ce qui lui convient, le couvent, je vous dis !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il a osé !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il a osé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Le Donjon et ses Ailes :: La Salle à Manger-
Sauter vers: