Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Recherches] Seigneuries de la baronnie de Sully-sur-Loire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5193
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: [Recherches] Seigneuries de la baronnie de Sully-sur-Loire   Lun 9 Avr - 22:02

Ninouchka a écrit:


Citation :
l’auteur fait revivre la baronnie de Sully qui fut, sans doute, l’une des plus anciennes de France, la collégiale de Saint-Ythier et l’hôtel-Dieu, et les communes de l’ancienne baronnie : Saint-Aignan-le-Jaillard et Cerdon, Isdes et Villemurlin, Viglain et Guilly, Neuvy et Saint-Père, puis les châtellenies de Saint-Gondom et Sennely. Le cinquième chapitre est le recensement des seigneurs et barons de Sully
(maisons de la Trémouille et de Béthune)

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Isdes

Citation :
En 855, Charles le Chauve, roi de France, confirme les biens appartenant à l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire au nombre desquels figure Isdes.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Viglain

Citation :
L’existence de l’église est attestée en 1154 par une lettre de l’évêque d’Orléans, Manasses de Garlande, donnant au chapitre de Jargeau les revenus de l’église, Viglain possède 7 fiefs au total. Après la fin de la guerre de Cent Ans, la région intéresse les gentilshommes et les bourgeois enrichis qui acquièrent des terres en Sologne. Au XVème siècle, la famille Pâris, libraire et imprimeur de l’Université d’Orléans, possède ainsi des terres et une métairie à Beauregard.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Citation :
Autrefois: Viclanum, Vigleium. Cette terre appartenait à la maison de Sully qui y possédait deux fiefs très importants : ceux de Beauregard et de Chamond. L'histoire de Viglain se confond, par conséquent, avec celle des comtes et des ducs de Sully. Variante orthographique : Viglan
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Saint-Gondon

Citation :
Il eut pour successeur Geoffroy, vicomte de Bourges. Une des filles de Geoffroy, vicomte de
B o u rges, nommée Hildeburge, épousa Gilon, seigneur de Sully vers 1092. Elle lui donna pour son mariage les terres des Aix, de la Chapelle et de Saint-Gondon. Le duc de Sully devint seigneur de Saint-Gondon.
Les seigneurs de Sully sont restés depuis cette époque seigneurs de Saint-Gondon.
Toutefois ils devaient foi et hommage au roi à cause de la Châtellenie de Lorris. Parallèlement, Hildeburge et son frère, Étienne, comte de Bourges, réunirent le couvent de Saint-Gondon et celui de Vierzon qu'ils donnèrent ensuite aux bénédictins d'Angers. A partir de cette dernière date jusqu'au XVIIe siècle, l'histoire du monastère de Saint-Gondon se confond logiquement avec celle des moines de l’abbaye d'Angers, et son histoire laïque avec celle de Sully. La Châtellenie de Saint-Gondon a suivi la fortune de la Baronnie de Sully comme elle, elle a appartenu d’abord au seigneur Gilon et à leurs descendants jusque vers l’an 1400, où elle passa par des alliances dans la famille de la Trémoille

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Citation :

987 à 1328 Les Capétiens .St-Gondon entre dans la seigneurie de Sully, où il restera jusqu'à la Révolution de 1789.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Citation :
Saint-Florent se rattache par des liens fort nombreux à Saint-Gondon.
C'est au commencement du XIIe siècle que le nom de Saint-Florent-le-Jeune a paru, pour la première fois dans une pièce authentique : "Le 7 X 1111, nous dit le Cartulaire, Jean, évêque d'Orléans se trouvant à Jargeau, fit don à Dieu, à Saint-Florent et aux moines de Saumur, pour qu'ils les possédassent à perpétuité, des églises de Saint-Florent et de Lion situées près de Saint-Gondon, qui étaient depuis longtemps aux mains des laïques en se réservant la prééminence de la cathédrale, et en investit Gallon, moine de Saint-Florent".

... Les armes de Saint-Florent se blasonnent ainsi :
D'azur à une barque à une voile d'argent accompagnée de huit molettes d'éperon d'or1

... Les molettes d'or (roues étoilées des éperons de chevaliers), qui figurent sur les armes de la première maison de Sully, font allusion à la suzeraineté de cette lignée seigneuriale sur la localité.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ninouchka a écrit:
Sully

Citation :
45 Bailliage de Sully. Cne de Sully-sur-Loire, Bonnée, Les Bordes, Chaon, Guilly (pour la moitié), Isdes, Lion-en-Sullias, Neuvy-en-Sullias, Ouzouer-sur-Loire (pour la plus grande partie), Poilly-lès-Gien, Saint-Aignan-en-Sullias, Saint-Florent, Saint-Gondon, Saint-Père-sur-Loire (en Sullias), Souvigny-en-Sullias, Tigy (pour la plus grande partie), Vannes-sur-Cosson, Vienne (pour la plus grande partie), Viglain, Villemurlin : en 1re instance ; baronnies de Saint-Gondon composée de 4 paroisses, baronnie de Sennely composée de 3 paroisses, châtellenie de Coullons une paroisse et la moitié de celle d’Autry, châtellenie de Cerdon une paroisse, baronnie de La Chapelle d’Angillon 5 paroisses, châtellenie d’Ivoy-le-Pré, une paroisse, châtellenie de Beaujeu 2 paroisses, châtellenie de Jarre 2 paroisses : en appel (B.N.-Fonds Joly de Fleury n° 2156). La justice et pairie de Sully, 1666 (A.D. 18-B 892) ; Duché pairie ressortissant au parlement, 1740 (B.M. d’Orléans, Ms. 995, fol. 23, 118, 125, 162, 181, 207, 210, 224, 241). Bailliage seigneurial.
45 Bailliage de Sully-la-Chapelle. Cne de Sully-la-Chapelle. Haute justice ressortissant au bailliage d’Orléans, 1740 (B.M. d’Orléans, Ms. 995, fol. 241). Bailliage seigneurial.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Citation :
2658, "SULLY. Son château, son ancienne baronnie et ses seigneurs", "le Dr J.-B.-T.-M Boullet", "2007, réimpression de l'ouvrage paru en 1869", "Format 14 X 20. 122 pages", "16e", "", 4, "Ancien maire de Sully-sur-Loire, le Dr Jean-Baptiste-Théophile-Maximilien Boullet connaissait parfaitement sa commune et les villages environnants qui, avant de former un canton, appartenaient à la baronnie de Sully : ainsi Saint-Aignan-le-Jaillard, Cerdon, Isdes, Villemurlin, Viglain, Guilly et Neuvy, tandis que Lion, Saint-Florent et Saint-Père faisaient partie de la châtellenie de Gondom, et Vannes, Souvigny et Chaon de celle de Sennely


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]




Sennely


Citation :
Du latin SENELIACUM les origines connues sont très anciennes .En 855 CHARLES LE CHAUVE fit don de ses biens à l’Abbaye Saint EUVERTE D’ORLEANS .En 1160 LOUIS VII soumit ses habitants aux us et coutumes de LORRIS et, en 1180 SENNELY était un apanage de THIBAULT comte de BLOIS et grand sénéchal de France. Par la suite la seigneurie de SENNELY fut rattachée à la baronnie de SULLY qui en fit une châtellenie.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Citation :
41 Le Château-de-Sennely. Cne de Sennelly. Feodum qui jam in villa et parochia Seneliaci morantur, 1173 (Cartulaire de Sainte-Croix d’Orléans, p. 157) ; Lettres de réception de l’hommage de François de La Trémoïlle, prince de Talmont, fait au Roi pour la baronnie de Sully [châtellenie de Sennely], au comté de Blois, 12 avril 1526 (A.N.-P 10, n° 3457) ; Lettres de relief de surannation pour la vérification, à la chambre des comptes de Blois, de lettres d’hommage de François de La Trémoïlle, pour la seigneurie de Sully [Sennely], 12 avril 1526 et 29 octobre 1529 (A.N.-P 1479, fol. 376 v° et 366 v° ; KK 902, fol. 109 v°) ; Hommage rendu par Louis de La Trémoïlle entre les mains du chancelier, à cause de la baronnie de Suilly [châtellenie de Sennely], mouvant du comté de Blois, 27 juillet 1547 (A.N.-1 AP 2121, chartrier de Thouars ; cf. A.N.-P 1479).L’acte de 1173 est le don par Louis VII du fief de Sennely au comte de Blois, réservant la justice des seigneurs ecclésiastiques, dont le prieur de Sennely et le chapitre Sainte-Croix d’Orléans.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Citation :
45 Bailliage de Sennely. Cne de Sennely. Basse justice ressortissant à Sully et dans les cas présidiaux à Blois, 1740 (B.M. d’Orléans, Ms. 995, fol. 235). Bailliage seigneurial


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ninouchka a écrit:
pour Viglain, je trouve à la fois ceci :

Citation :
L’existence de l’église est attestée en 1154 par une lettre de l’évêque d’Orléans, Manasses de Garlande, donnant au chapitre de Jargeau les revenus de l’église, Viglain possède 7 fiefs au total. Après la fin de la guerre de Cent Ans, la région intéresse les gentilshommes et les bourgeois enrichis qui acquièrent des terres en Sologne. Au XVème siècle, la famille Pâris, libraire et imprimeur de l’Université d’Orléans, possède ainsi des terres et une métairie à Beauregard.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

ça :

Citation :
Histoire :
Autrefois: Viclanum, Vigleium. Cette terre appartenait à la maison de Sully qui y possédait deux fiefs très importants : ceux de Beauregard et de Chamond. L'histoire de Viglain se confond, par conséquent, avec celle des comtes et des ducs de Sully. Variante orthographique : Viglan
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

et ça :

Citation :
Les guerres de religion voient la destruction de l'église de Viglain. Après sa reconstruction, elle est rattachée au château de Sully-sur-Loire dont elle devient une paroisse


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
(donc milieu du XVIème)


que faut-il en penser ?

Ninouchka a écrit:
Argent-sur-Sauldre

Citation :
Durant le Moyen Âge, cette commune fut sous l'autorité de la maison de Sully (ou Seuly, aucun lien de parenté avec le ministre du roi Henri IV). Par la suite, elle sera possédée par la maison d'Albret.
En 1223, Argent et Clémont formaient ensemble, une seule et même seigneurie appartenant à Guillaume de Seuly. En 1401, Marie de Sully, fille de Louis de Sully et veuve de Guy VI de La Trémoille épouse Charles Ier d'Albret, comte de Dreux.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
 
[Recherches] Seigneuries de la baronnie de Sully-sur-Loire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherches] Seigneuries de la baronnie de Sully-sur-Loire
» [Recherches] Seigneuries de la baronnie d'Auneau
» Sully sur Loire, nationale d'élevage Retrievers
» Crainte pour hiberbation dehors ave gel
» loiret for me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Baronnie d'Auneau - Lexhor :: La haute cour :: La tour ouest: le coin héraldique :: Orléans :: Giennois-
Sauter vers: