Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Tribune principale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elisa de Lahaye Malemort

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Limousin & Marche

MessageSujet: La Tribune principale   Jeu 26 Avr - 1:35

Voilà dix jours déjà que la Malemort était mariée avec l'homme de toute sa vie. Dix jours qu'elle n'avait même pas vu passer à ses côtés. Il était énormément occupé à vouloir régler les derniers détails des joutes. Mais le temps était passé à une vitesse folle.
Et voilà que le jour venait enfin. Le début des joutes. Tout était fin prêt dans le domaine d'Aunay sous Auneau.

Une tribune avait été placée au bord de la lice, et c'est justement là que la Malemort alla prendra place. Une chaise trônait au centre, elle alla s'y installer. Attendant patiemment que les accompagnateurs viennent à leur tour s'installer dans la tribune, tandis que les jouteurs nommés au tour éliminatoire étaient déjà entrain de se préparer.
La Malemort allait assister aux premières joutes de son existence, ayant toujours refusé jusqu'à aujourd'hui a y prendre part. Mais son époux aimait cette activité, ainsi elle avait cédé pour son plaisir. Une seule condition avait été demandée en échange de cet accord... Il devait être le Champion, bien évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Bel.garath
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 1087
Date d'inscription : 04/04/2010
Localisation : quelque part sur les chemins...ou à la taverne

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 26 Avr - 14:18

Les joutes débutaient enfin. Il est vrai que ces derniers jours, il avait passé plus de temps arégler les derniers préparatifs pour accueillir l'évènement et c'est donc souriant qu'il commencerait ces festivités.
Il était parti consulter le tableau d'affichage pour les éliminatoires et remarqua rapidement qu'il n'en faisait pas parti. Ouf! C'est que son épouse avait été intransigeante: il fallait qu'il remporte le championnat. Un tour de moins à faire, c'était une chance de plus d'accéder à la finale et peut être même la remporter.
Bel' s'était d'ailleurs dit que s'agissant de joutes en honneur de son mariage, les adversaires devraient lui laisser la possibilité de gagner. Il souriait en repensant à cela car il savait pertinnement qu'aucun ne se laisserait vaincre sous prétexte qu'il était le marié.

Bel se dirigea donc vers la tribune pour assister à ces éliminatoires, et il remarqua que son épouse était déjà en place. Il s'approcha donc d'elle et vint l'embrasser tendrement avant de s'installer à ses côtés.


A priori, je ne participe pas aux éliminatoires, je serai donc spectateur de ce premier tour! Il lui sourit. Même si vous n'affectionnez guère ce genre de festivités, j'espère que vous saurez apprécier le spectacle ma douce.

Bel' lui souriait, puis se retourna vers la lice qui, dans quelques instants, accueillerait les premiers jouteurs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gaïlen_d_Arduilet

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 26 Avr - 19:38

La route n'avait pas été de tout repos. pas de bandits de grands chemins ou de mauvaises aventures, mais simplement la distance et l'inconfort d'un coche. Gaïlen en avait profité pour renforcer l'amitié qui le liait maintenant à Héloïse depuis quelques temps. D'incessants bavardages dans lesquels on ne reconaissait plus notre petit Arduilet, d'habitude plutôt silencieux surtout avec les filles. Certes il aurait préféré faire la route en selle et n'avait pas pensé à le proposer à sa compagne de route mais c'était mieux pour la "bonne convenance". On n'avait pas idée d'emmener une jeune femme chevaucher sur pareille distance et, de plus, il n'était pas vraiment ce que l'on peut nommer un preux chevalier capable de défendre sa belle des dangers de la route. L'option coche et escorte semblait donc normale aux yeux de tous à l'exception du fessier malmené du jeune comte.

Ils étaient donc arrivés sur les terres d'Auneau avaient rejoint la seigneurie d'Aunay-sous-Auneau et après avoir fait installer leurs modestes tentes avaient pu se rafraichir et revêtir de tenues plus appropriées à des joutes maritales que celles arborées pour la route.
Il passa donc chercher sa cavalière et lui proposa de rejoindre les tribunes afin d'assister aux joutes. Il savait la jeune germaine peu enchantée par ce spectacle, mais c'était pour cela qu'elle était venue et il fallait donc y passer. La belle au bras, il gravit les marches des tribunes. Elles n'étaient pas encore très garnies les places libres étaient encore nombreuses et Gaïlen se dit qu'il serait de bon ton d'aller saluer les hôtes du jour avant de prendre place.


Nous allons saluer ma cousine et son époux avant de nous installer si cela ne vous dérange...


Ils s'approchèrent donc du couple d'honneur.

Cousine, vous êtes resplendissante le mariage vous sied à ravir.
Mais permettez moi de vous présenter Héloïse du Val d'Haine, une amie franc-comtoise que j'ai rencontrée au collège Saint Louis.
Ah, mais, suis-je distrait. Il me semble que vous vous êtes déjà croisées lors de rencontres diplomatiques.

Puis, tournant la tête vers l'époux.
Je suis Gaïlen d'Arduilet. Petit cousin de votre épouse. Vos terres sont très accueillantes et je vous remercie pour l'invitation en ce lieu des plus charmants.
Je sens qu'on va avoir droit à un beau spectacle.


Dernière édition par Gaïlen_d_Arduilet le Ven 27 Avr - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Héloïse du Val d'Haine

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 26 Avr - 20:15

La brune avait suivit tranquillement Gaïlen dans le carosse. Pas bavarde pour deux sous, elle l'écoutait parler et émettant des sons ou bien des phrases de temps en temps afin de lui permettre de ne pas se sentir inécouté. Il fallait croire qu'en France il ne connaisse pas les amortisseurs, invention très intéressante permettant d'absorber les chaos de la route. Ou bien c'est simplement la famille de Gaïlen qui ne les connait pas. Il faut bien avouer qu'ils auraient été utile vu l'état des routes.

Baloté et secoué en tout sens durant le voyage, la brune arriva fatigué, décoiffé, poussiéreuse et un brin ronchon. Elle suivit le jeune Comte et descendit avec l'aide du page du coche. Elle profita des quelques minutes qui lui étaient accordé pour se rafraichir le visage, refaire son maquillage et recoiffer ses cheveux. Au passage elle enleva sa tenue de voyage enfilé, avant le départ de la cathédrale, et revêtit une tenue correcte et impeccable mais pratique pour des fêtes en extérieur. Le tissu était légé, aéré et d'une couleur sur laquelle on pouvait peu facilement voir les tâches types poussières, boue mais le crottin de cheval se verrait pour sûr!

Une fois satisfaite de sa toilette, la jeune fille sortit de la tente et suivit Gaïlen dans les tribune. A la proposition de ce dernier de commencer par saluer le nouveau couple, elle approuva d'un hochement de tête et le suivit. Tandis qu'il la présentait aux jeunes gens présents devant eux, Héloïse s'appliqua dans une révérence avec peu d'amplitude mais aussi profonde que les tribunes le permettaient. Elle releva ensuite la tête et salua de vive voix les personnes.


- Veuillez recevoir mes sincères félicitations pour vos épousailles. Je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez. C'est un plaisir et un honneur pour moi d'être témoin de votre union.

Puis elle attendit la réponse des épousés espérant ne pas avoir fait de gaffe de formulation.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa de Lahaye Malemort

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 31/03/2012
Localisation : Limousin & Marche

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Dim 29 Avr - 11:27

Il ne fallut pas longtemps pour voir la tribune commencer à se remplir. Mais c'est au moment de l'arrivée de son époux que la Malemort ne pu que s'illuminer d'un doux sourire. Elle l'écoutait et sans aucune gêne laisse échapper un fin soupire d'entre ses lèvres en sachant qu'il évitait déjà le tour éliminatoire. Sa main vient serrer la sienne, satisfaite de pouvoir voir son coeur battre un peu plus longtemps sans avoir l'angoisse de le voir déjà blessé.

Je tente de l'apprécier mon adoré. Mais vous connaissez l'issue qui me donnera la plus grande joie et satisfaction. Je n'épouse pas un perdant... Quoi que, dans ce cas là, nous aurions peut-être dû faire les joutes avant la cérémonie de Nostre Dame ?

Elle le regarde et se met à rire. Elle avait toute confiance en lui et en sa force. Mais l'essentiel était surtout qu'il sorte intact de ses joutes.
Mais une présence était entrain de se rapprocher d'eux. Elisa tourna la tête et reconnue alors son jeune cousin. Un sourire aux lèvres.


Mon cousin ! Je suis heureuse de vous voir, tout comme vostre venue à mon mariage m'a ravie.

Elle tourne la tête vers la demoiselle qu'il était entrain de lui présenter. Ratée elles s'étaient déjà rencontrées il y a... très très très longtemps !

Merci Damoiselle. Je pense qu'il n'y a pas plus beau jour dans la vie d'un Homme que celui de son mariage. Le bonheur d'être entourés de toutes les personnes qui comptent sur nous. Rien que pour cela, nous devrions tous pouvoir goûter cette joie.

Et dire qu'Elisa avait souvent refuser d'en arriver à ce jour. Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis n'est-ce pas ?

Vous ne joutez pas mon Cousin ? Vous auriez pourtant l'agilité et la jeunesse comme atout face à certains vieux croûtons inscrit.

Elle se mit à rire. Allez savoir a qui elle pensait à parler de vieux croûtons... Un valet vint alors leur apporter un parchemin spécifiant l'ordre de passage et surtout les adversaires. La Malemort parcouru rapidement l'écrire. Cherchant au plus vite le blason de sa Baronnesse et celui de son Bouchon.
Paf ! Touché, le Bouchon avait déjà un adversaire. Elle n'en ferait qu'une bouchée pour sur !
Se replacant vers la lice, la main d'Elisa serra un peu plus celle de son époux, tandis que l'on annonçait déjà le début du tour éliminatoire.
Revenir en haut Aller en bas
liloute

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Gien

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Lun 30 Avr - 21:54

La Rozières, qui avait assistée, comme beaucoup d’autres, aux noces de Bel et de la chancelière / juge du LM, avait longtemps hésité avant de se rendre aux joutes en l’honneur des jeunes époux… Oui mais, Liloute avait la bougeotte en ce moment… Elle avait envie de voyager, de voir du pays, elle avait… Comme une envie de liberté! Et bien qu’elle n’aimait pas vraiment les chevaux, elle monta en selle et parcouru, la campagne Orléanaise… Évidemment, elle avait fait équiper son plus beau palefroi d’une flancherie aux couleurs de Rozières… Arrivée à Aunay-sous-Auneau, elle le confia au palefrenier avant de se rendre directement à la tribune principale…

Petit coup d’œil à gauche, petit coup d’œil à droite, histoire de voir si le couple de suzerain était ou non présent… Manifestement, ils n’étaient pas dans les parages, et Liloute se détendit un peu… Pour une fois, elle ne serait ni écuyer, ni obligé de s’intéresser aux éventuels jouteurs célibataire… Elle pouvait donc simplement s’amuser en profitant du spectacle!

Bien sûr, avant de s’installer, elle présenta aux jeunes époux tous ses vœux de bonheur… Peut-être pourrait elle, après les lices, parler avec la Malemort d’un certain traité avec le DR, depuis trop longtemps abandonné à son goût… Que voulez vous, on ne se refait pas, même en "vacances", Liloute pensait aux ambassades… S’en était presque maladif!

L’annonce des éliminatoires résonna comme un coup de tonnerre… Gloups, si la duchesse d’Orléans combattait, ça voulait dire qu’elle était là… La jeune femme ne s’aventurera donc pas du côté des campements et s’assurera de ne jamais se retrouver seule… En attendant, posée dans la tribune, elle se concentra sur les joutes…..


_________________
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 3 Mai - 1:29

La Dame de Maizières et de Vignory s'étant inclinée devant la maestria de jouteur de Sa Magnificence Argael, s'était changée pour venir dans la tribune assister à la suite des duels qui s'annonçaient des plus palpitants.
Elle était vêtue d'une tenue simple mais pleine de grâce, grâce due à l'habilité inégalée de Clarinha, la diva de l'Atelier des Doigst d'Or. Elle avait l'impression que le soyeux des tissus était fait pour sa peau et les drapés étaient parfaits.


Elle ne connaissait personne dans la tribune, aussi salua-t-elle respectueusement les personnes présentes, en se présentant rapidement avant de prendre place sur un siège libre, dans un angle assez bien placé pour avoir une vue d'ensemble de la lice
.

Bonjour, Messires et Dames. Hersent d'Ar Sparfel, Dame de Maizières et de Vignory, je viens de Champagne et découvre les joies des joutes depuis peu.
Je vous présente mon écuyère, dame Wendoline qui m'accompagne dans les tournois auxquels je participe. Deux amis à moi vont jouter dans peu de temps, j'espère qu'ils auront plus de chance que moi
.

Elle fit une révérence puis s'installa, avec Wendoline, pour admirer la suite des joutes.
Revenir en haut Aller en bas
Gaïlen_d_Arduilet

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Ven 4 Mai - 10:37

La remarque de sa cousine manqua de le désarçonner. Il crut un instant que la joute se déroulait également en tribune et n'avait pas envie d'affronter, au verbe, la jeune mariée. Mais en la voyant se mettre à rire, il comprit qu'il sagissait, là, d'une simple touche d'humour. Il ravala donc sa fierté et répondit sur le même ton.

Eh bien non, il faut croire que les croutons ont peur de se faire battre par un " sale mioche" ils préfèrent donc me laisser en tribune que de m'affronter.

La jeune épouse reçu un pli et Gaïlen comprit qu'il était temps de prendre place.

Ma cousine, Messire, nous allons nous installer, je ne voudrais pas qu'on manque le début. Tous mes vœux de bonheur.

Il invita Héloïse a s'asseoir et commença à observer les arrivants qui saluaient le couple d'honneur et s'installaient. Gaïlen était passionné par les duels, mais ce n'était pas le cas de son amie.

Vous ne semblez pas très heureuse du spectacle, puis-je faire quelque chose pour vous être agréable ?
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Ven 4 Mai - 12:21

Installée dans la tribune, ayant une vue appréciable de la lice, elle voit entrer pour le duel le duc Ereon qui une fois de plus sort vainqueur de son combat. Il devient impressionnant de maîtrise au fil des duels en lice. C'est avec plaisir qu'elle le voit remporter ce tour et accéder en quart de final. Elle ne peut s'empêcher de se lever et d'applaudir à ses passes brillantes.

Puis c'est au tour de son Ducuc de Rosnay, son ami et complice de Bourmont d'entrer en scène. C'est la première fois qu'elle le voit jouter, il semble déterminé...sans doute pour faire honneur à sa tendre promise. Elle a du mal à le reconnaître, seules sa hargne et sa détermination sont ses traits distinctifs sous le heaume qui le protège.

Avant qu'il n'entame sa première passe, elle crie:
Allez mon Duduc...Pour Bourmont et la Champagne puis plus bas et pour la baronne de Brou.

C'est avec joie qu'elle assiste à sa victoire...deux ducs champenois à l'honneur!!! Elle se lève à nouveau et applaudit avec force:

Bravo duc de Rosnay, c'est la Vicomtesse qui serait fiere de te voir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
valeria053

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/04/2010

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Lun 7 Mai - 0:59

Val avait suivi les conseils de Hersent, elle sortit donc de sa tente, elle marchait doucement, en compagnie de sa chataigne, un coussin sous le bras, elle voulait voir son tendre, c'est avec précaution, qu'elle s'installa dans les tribunes.
Elle alla rejoindre hersent déjà installée dans les tribunes.
elle portait une étole aux couleurs de Rosnay, pour lui montrer son soutien et surement bien plus , car son cœur battait au rythme de son tendre.
Elle pria pour que tout se passe bien.
Et c'est le dos calé, qu'elle s'apprêtait à suivre le prochain tour.
Elle se pencha vers hersent


J'ai suivi vos conseils, et je vous en remercie.

c'est les mains jointes, serrant son étole entre ses mains qu'elle attendit la suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Lun 7 Mai - 13:29

Spoiler:
 

Hersent entendit un léger remue-ménage non loin d'elle et de Wendoline, elle se retourna et vit la baronne de Brou s'installer sur le coussin qu'elle lui avait conseillé d'emporter avec elle. Elle lui sourit et répondit:

Je suis ravie que vous ayez suivi mes conseils et surtout respirez sereinement, le Duduc s'en est bien sorti. Regarde les couleurs de Rosnay arborées par la baronne et ajoute Il va être tout content de vous voir avec ses couleurs. Il n'en aura que plus de rage pour vaincre son prochain adversaire.

Puis elle reporta son attention sur les combats qui défilaient sur la lice.
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Mer 9 Mai - 15:18

Soudain, tension sur la lice et dans la tribune... le Duduc de Rosnay entre à nouveau en lice. Hersent retient son souffle et sent que la baronne en fait de même derrière elle. Elle s'écarte un peu afin que la tendre du Duduuc profite de la joute de son tendre, elle sourit intérieurement et prie pour que le duel se passe à l'avantage de Kelso.
Après une première passe assurée par le duc champenois, la deuxième fait frémir le clan de ses soutiens dans la tribune..ouf, il ne chute pas de cheval et repart pour la dernière passe...et c'est la victoire!!!


Bravoooo Duduc!!!! Crie-t-elle sans retenue.

Un coup d'oeil vers la baronne pour lui faire signe qu'elle peut se lever doucement, puis elle se rapproche d'elle et lui murmure à l'oreille

Je crois ne pas l'avoir vu aussi heureux et détendu que depuis qu'il vous a rencontrée, baronne. Cela fait chaud au coeur de le voir ainsi, rayonnant et apaisé. Vous êtes ce qui pouvait lui arriver de mieux...regardez, il se bat comme un lion pour porter haut vos couleurs et sa tendre affection pour vous.

Les spectateurs doivent se demander ce qu'il se passe mais au foin les convenances quand le Duduc sort vainqueur d'un duel!
Revenir en haut Aller en bas
wendoline

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Mer 9 Mai - 15:31

Aux côtés de son amie Hersent, elle assiste de la tribune principale aux différents tournois qui se déroulent sur la lice.

Lorsque le Duc Kelso débute son combat elle sourit de voir la réaction de son amie, mais force est de constater qu'il manie adroitement la lance au point de remporter la victoire.

Heureuse pour la Champagne, pour Bourmont aussi, elle joint ses applaudissement à ceux de la Dame de Maizières.


Bravo !!!!!!!! Magnifique !!

C'est l'instant choisi par la Baronne de Brou qui s'approche et s'installe non loin d'elles après avoir posé un coussin sur le siège. Elle échange un rapide regard avec Hersent qui d'un signe de tête lui fait comprendre que c'est normal avant d'incliner la tête respectueusement vers la jeune femme

Baronne.... mes hommages

Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 10 Mai - 16:31

Spoiler:
 

Le clan des champenoises doit être tellement insolite que le reste de la tribune en reste coi.
Après le duel du Duduc de Rosnay, son comparse de Bourmont, Hersent concentre son attention sur le combat opposant un autre duc de Champagne, son ami Ereon, à Sa Magnificence Argael, contre qui elle avait eu l'honneur de jouter et qui l'avait mise à terre avec élagance et galanterie: elle avait pu se relever sans souci et sans bleu!
Elle était fort partagée: d'un côté, elle ne pouvait qu'espérer la victoire de son ami, d'un autre, sa sportivité , son fair-play, l'amenait à encourager celui qui l'avait vaincue. Alors...Ereon ou Sa Magnificence??? Sa Magnificence ou Ereon???
Finalement, elle prit le parti de ne pas choisir et de se régaler au spectacle de leur combat: entre un Ereon qui prenait de l'assurance après chaque tournoi et la maestria rusée du Marquis, ses yeux ne sauraient où se poser pour retenir les passes plus habiles et subtiles des deux jouteurs.

Minerve appelle les deux jouteurs qui se font face et se tiennent prêts à l'assaut, lance en main, armure brillante, heaume baissé. Les deux cavaliers se ruent l'un vers l'autre, abaissent leur lance et.... les voilà tous les deux à mordre la poussière de la lice, sans grand dommage fort heureusement. Ereon, n'ayant pas réussi à briser la lance du Marquis tandis que ce dernier brisait celle du duc, dut admettre sa défaite. Etait-il préoccupé par l'accouchement imminent de son épouse, la duchesse Yunab? Certainement...ils attendaient leur premier né et le duc devait être pressé de retourner en Champagne.

Hersent, ravie de voir autant de belles passes et beaux combats, applaudit joyeusement pour remercier les jouteurs qui donnaient le meilleur d'eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
valeria053

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 09/04/2010

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Ven 11 Mai - 0:06

Val suivait les quarts de finale bien installée sur son coussin, elle avait légèrement dérangé quelques personnes pour rejoindre Hersent qui l'accueilli avec un sourire.
Elle lui redonna un conseil que Val appliqua. Respirez doucement, pas si facile quand son cœur s'emballe quand on sait que son tendre va affronter un excellent jouteur comme sa grâce Zebracolor.
Val nota que Hersent avait remarqué son étole, il le verrai surement aussi et elle lui répondit.


J'espère qu'il sera content, mais je me dois de porter ses couleurs, c'est une façon pour moi de lui apporte mon soutien.

Elle fut interrompue par les trompes annonçant le duel suivant, les couleurs de Rosnay, bon sang, il entrait en lice.
Son cœur s'emballa, elle retint son souffle, la première passe et c'est à l'avantage de Kels, puis la deuxième, un pressentiment et le voilà qui rate, Val pose ses mains sur ses yeux pour ne pas voir, mais c'est plus fort qu'elle, elle écarte les doigts pour regarder quand même comme une enfant.
C'est le temps de la troisième et dernière passe, elle retire ses mains de ses yeux et cramponne son coussin, brise... brise... brise mon cœur ... répétait elle en son fort intérieur.
Et dans un bruit de contact, des éclats de bois, Val tourne la tête à gauche, il est sur son cheval ouf, puis à droite Zebracolor vacille et en bout de lice chutte.
N'y tenant plus et dans son impulsivité légendaire la baronne s'écrie


OUI BRAVO MON AM... MONSIEUR LE DUC DE ROSNAY


Se reprit elle, les convenances bien sur, mais au diable les convenances, elle aurai voulu lui crier qu'elle l'aimait mais elle le lui dirai plus tard.
Son vieux ronchon de Sebbe l'aurai reprise à l'ordre, elle sourit en pensant à son cousin qui lui répétait le vivre noblement Val ne l'oublie pas.
Elle se leva doucement pour l'applaudir.
Un regard vers lui, elle lui envoie un discret baiser;
Puis Hersent lui fait une confidence et elle lui répondit.


Confidences pour confidences, vos paroles me touchent et j'espère que je lui donnerai toujours le sourire, il a su me redonner l'envie d'aimer et d'être aimée et il me rends la plus heureuse des femmes

Un petit sourire à Hersent, et elle porte son attention sur la jeune fille présente aux côtés de cette dernière.

Damoiselle merci pour vos hommages, je suis ravie de vous rencontrer, je suis Valéria Gambiani de Valrose la baronne de Brou, mais vous pouvez m'appeler Valéria.

Un sourire à la jeune femme et Val lui tendit la main. Il fallait maintenant attendre le tour suivant, les demies finales, son cousin lex était lui aussi de la partie, elle savait que plus on avançait, plus les jouteurs étaient féroces. Et les trois possibles adversaire de son duc n'étaient pas des novices. Mais elle avait confiance en son zhomme, et pria intérieurement Aristote de lui apporter aide, bah oui une petite prière en plus çà ne pouvait pas faire de mal.
Sagement, elle attendit la suite en pensant au moment où elle pourrai le rejoindre. Mais là un autre défi l'attendait, déjouer la surveillance de sa Châtaigne qui c'était mise en tête de jouer les chaperons

_________________
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Lun 14 Mai - 18:56

Hersent est touchée par la confiance de la baronne qui permet à Wendoline, son amie et écuyère, de l'appeler par son prénom.
Les quarts de final s'achèvent sur la victoire du Duduc, une victoire inattendue d'ailleurs, lui qui joute si rarement
.

Valeria voilà votre tendre qualifié pour les demi-finales...il va falloir agiter ses couleurs lorsqu'il reviendra en lice pour jouter une place en finale.

[Une ou deux heures plus tard]

Sonnez buccins et trompettes, le Duduc se présente dans toute sa splendeur pour une place en finale!! La tension est extrême dans le coin des champenoises...c'est que le Duduc est opposé au maître des lieux, Lexhor d'Amahir, cousin de sa promise...un duel presque familial se prépare.
Hersent sent Valeria quasiment en transes, cela la fait sourire, elle pourrait entendre le coeur de cette dernière cogner dans sa poitrine qui se soulève rapidement sous le coup de l'émotion.
Le duel est acharné et devient atypique lorsque, à cours de lance, les deux adversaires se retrouvent à continuer le combat, à terre, à l'épée!! On se croirait en plein champ de bataille. La hargne du Duduc a raison des passes maîtrisées de son adversaire qui ne peut éviter une légère blessure au cou...diantre à croire que le Duduc voyait devant lui une armée d'Artigots!!!
Elle se tourne vers la baronne:


Valeriaaaa!!!! Mon Duduc, votre tendre duc a gagné et s'est qualifié pour la finale!!! Je crois que le fait de vous avoir vue porter haut ses couleurs l'a galvanisé au plus haut point!!! La force de l'amour était tant dans sa lance qu'au bout de son épée.
Elle rougit se rendant compte que ses propos pourraient paraître osés.
Je crois que nous pouvons l'applaudir bien fort et vous lui crier la fierté de le voir remporter cette belle victoire...elle joignit le geste à la parole:

Bravooooo Kelsoooo!!! Rosnay est à l'honneur ainsi que Bourmont et la Champagne grâce à toi!!!
Revenir en haut Aller en bas
Argael

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Lun 14 Mai - 19:43

Il était en final notre Marquis, premier qualifié cela lui donnait le privilège de pouvoir sereinement observer la dernière joute de la journée calmement un brin d'herbe en bouche.
Nous disions donc une dernière joute mais à la vérité quelle joute, assurément aussi rare que belle.

Bravooooo Kelsoooo!!! Rosnay est à l'honneur ainsi que Bourmont et la Champagne grâce à toi!!!


Large sourire dans son coin tandis que résonnait ce cri, la dame avait du coffre pour rester dans le convenable et ne point faire d'allusion à sa poitrine. il était dit que ces joutes aurait pour lui un accent Champenois. Champagne contre génépi, le grand duché qu'était la Champagne fasse à l' indomptable Lyonnais Dauphinois, la force du nombre face à la qualité individuelle, le temps clément des plaines face à la rudesse de ses montagnes.

Un regard vers la Dame, saluée d'un signe de tête, d'évidence il serait seul en finale devant la meute et à la vérité l'homme de défi qu'il était y trouvait la son compte. Seule la victoire était belle disait on, mais pour l'Homme il importait au moins autant de bien se comporter pour l'honneur et devant l'adversité, tête haute quoi qu'il en coute.

Oderint, dum metuant avait dit Caligula. Pourquoi en cet instant il repensa à cette phrase lointaine enfouie en sa mémoire d'une époque ou la jeunesse coulait dans ses veines ou il dirigeait les hommes. définitivement le sourire ne quittait pas ses lèvres....
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Mar 15 Mai - 19:53

Elle avait le regard tellement rivé sur la lice où joutait le Duduc de Rosnay dans un combat qui resterait longtemps dans les mémoires, un combat homérique s'il en est...une joute s'achevant à l'épée, du jamais vu pour elle.
Son enthousiasme était tellement débridé qu'elle n'avait pas prêté attention aux personnes qui entouraient le "clan champenois", elle sentit un regard sur elle après sa clameur pour célébrer la qualification du Duduc, se retourna pour croiser le regard de son adversaire des éliminatoires, Sa Magnificence Argael. Elle rougit se rendant compte de son manque de tempérance dans la joie qui avait guidé son cri...elle lui rendit son salut en lui faisant une révérence telle qu'elle l'avait appris à Belrupt lors des cours de maintien: elle ploya doucement ses genoux et courba la tête avant de reculer légèrement puis de se relever.
Puis, en bon moulin à paroles, elle s'adressa au Marquis
:

Marquis, le duc de Rosnay, elle n'allait quand même pas dire devant Sa Magnificence le Duduc de Rosnay, a réalisé un parcours sans faute et des plus inattendus. Je pense et je souhaite, pour la beauté du geste et l'honneur de la Champagne, qu'il vous donne du fil à retordre...du moins plus que moi léger sourire amusé au souvenir de sa chute le nez dans le sable de la lice. Je suis certaine que nous aurons droit à une finale à couper le souffle avec deux preux comme vous et le duc de Rosnay.

Elle se tourna vers la baronne de Brou et lui fit un grand sourire:

N'est-ce pas que ce cher Rosnay a plus d'un tour dans son sac à malice??? Et qu'il ne cesse jamais d'étonner son monde!
Revenir en haut Aller en bas
Argael

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Jeu 17 Mai - 11:07

Marquis, le duc de Rosnay a réalisé un parcours sans faute et des plus inattendus. Je pense et je souhaite, pour la beauté du geste et l'honneur de la Champagne, qu'il vous donne du fil à retordre...du moins plus que moi. Je suis certaine que nous aurons droit à une finale à couper le souffle avec deux preux comme vous et le duc de Rosnay.

Ma Dame, rien n'est plus beau qu'une femme épanouie et cette finale d'évidence n'en possède pas outre mesure. Le plaisir se trouvera bien plus dans les tribunes, ces tribunes possédant à n'en pas douter quelques perles rares des plus investies pour faire entendre leur choix de leur organe puissant;
Pour le plaisir de l'animation, soyez assuré que je serais ravit de voir Sa Grasce opposer belle résistance et qui sait même plus, l'excès de confiance ne peut que nuire.
Prenez donc soin de votre voix, nous disons les femmes volubiles et pipelettes, il serait fâcheux de vous amoindrir de la sorte convenez en. Je vous souhaite bon spectacle tandis que je m'en retourne en ma tente. En tous les cas vous êtes de forte agréable compagnie Dame à n'en pas douter la Champagne à assurément bien de la chance.


Une inclinaison, une révérence et le Marquis s'en retire, il restait une finale à disputer.
Revenir en haut Aller en bas
hersent

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : Champagne, Varennes

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Ven 18 Mai - 14:09

Hersent écouta avec attention les propos du Marquis Argael tout en se demandant sur quel mode prendre le ton de ces derniers: simple conversation agréable entre personne de bonne compagnie ou légère ironie .

Vostre Magnificence, les joutes sont avant tout un divertissement où le plaisir de voir jouter brillamment les concurrents supplante la réserve des spectateurs...c'est un peu comme sur un champ de bataille, le risque en moins. Ce loisir permet de s'exprimer joyeusement, l'essentiel étant de garder froideur et retenue pour d'autres joutes plus coriaces, plus cauteleuses, celles de la politique ou de l'armée...sur les champs de bataille. Quoique...lorsqu'un officier ordonne de donner l'assaut à ses troupes il est rare qu'il le fasse mezzo vocce, il laisse au contraire aller sa harangue pour galvaniser les soldats. Mais ce n'est pas à vous que j'apprendrai cela.

Court silence avant de continuer:

Je vous souhaite une belle joute face à mon ami le duc Kelso de Rosnay et je vous retourne le compliment, vous êtes aussi d'une agréable compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Argael

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Ven 18 Mai - 20:48

Je vous souhaite une belle joute face à mon ami le duc Kelso de Rosnay et je vous retourne le compliment, vous êtes aussi d'une agréable compagnie.

Petit sourire affiché, le montagnard était parfois imprévisible et s'amuser à l'être bien peu de personnes en ce monde pouvait se targuer de le connaitre avec profondeur. Paraitre ou faut semblant, sincérité ou ironie subtile, l'ignorance ou la fausse intelligence à moins que se ne soit une feinte, tout l'art de surprendre se trouvait ici. La Dame d'évidence lui plaisait bien, gardant bien de lui dire, il verrait ce que son intuition donnerait dans les années à venir. La valeur parfois n'attendait pas les années....

Ma foi, Dame si j'ai de la sorte un tel soutient dans cette ultime épreuve qu'est la finale, sur mon honneur je n'oserai envisager la défaite préférant mourir que de décevoir de la sorte quelques personnes qui me sont d'évidences fidèles.
Revenir en haut Aller en bas
dissy510



Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: La Tribune principale   Mar 10 Nov - 6:51

Super bine les article etuicoquesamsung coque sony xperia z5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tribune principale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tribune principale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supplément la Tribune
» Eero SAARINEN
» "LA TRIBUNE" L'horlogerie suisse en proie à la crise
» Article de la Tribune du 21/12 sur l'horlogerie luxe à Besançon...
» La fête du citron à Menton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Baronnie d'Auneau - Lexhor :: Les seigneuries :: Aunay-sous-Auneau :: Le Domaine :: La Place des Joutes-
Sauter vers: