Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand il s'agit de déposer un paquet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Express



Messages : 1
Date d'inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Quand il s'agit de déposer un paquet.    Jeu 17 Mai - 14:46

Sous la visière un peu désuète, le regard délavé se plante sur l’oriflamme qui bat en haut de la plus proche tour.
Deux talons de fer poussent la lourde monture en avant, d’un pas lent, jusqu’à l’extreme bord du pont-levis.

Négligeant les regards inquisiteurs de la garde, l’homme descend lentement, dans le crissement métallique de la vieille armure, passée de mode mais parfaitement entretenue. Au baudrier pend une longue et large épée, l’une de celles que les jeunes n’utilisent plus guère, affreusement lourde mais terriblement meurtrière.

C’est pourtant sur une autre arme que se pose le gantelet de l’homme, pour la détacher de du pommeau de sa selle, et la démailloter du linge poussiéreux qui la protège. La lame est nue, nul fourreau ne la protège, et le soleil glisse sur son polissage parfait, n’accrochant que les mots finement gravés dans l’acier : « Æquam memento servare mentem » d’un coté, « Soyez heureuse, chaque jour et pour l’éternité », de l’autre.

Presque comme un gamin, il effectue deux ou trois moulinets avec l’épée, qui lui semble être un jouet, mais qui n’en est pas moins redoutable, bien maniée. L’heure n’est pas à l’amusement, et il reprend son sérieux, pour s’approcher de l’une des bottes de paille qui marquent le bord du chemin. De là, il perçoit l’agitation qui règne à l’intérieur, signe qu’il ne s’est décidemment pas trompé de lieu.
Sous le nez d’un garde, qu’il ignore superbement, sans mépris mais sans la moindre empathie, il plante l’épée dans la paille, avant de glisser autour de la poignée garnie de cuir fauve un simple collier de corde, auquel est passée une pierre percée, gravée de trois mots.
Sa mission accomplie, il se tourne vers les hommes d’armes :

Faites que ceci soit remis à la mariée.

Puis il se hisse en selle, tourne bride et s’éloigne, du même pas lent qu’il est arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: Quand il s'agit de déposer un paquet.    Jeu 17 Mai - 18:41

Manon? Il y a un paquet pour ta maîtresse!

Et voilà, elle était relégué au rang de coursier, remarquez, elle avait un peu tout fait pour le mariage de la damisela Corsu. Bouc-émissaire, baigneuse, masseuse, intendante, et maintenant coursière. Heureusement qu'elle était volontaire la gironde et qu'elle avait l'habitude maintenant. Quand la Blanche n'était pas en mission, elle n'avait plus une minute à elle, et lorsque la damisela s'en allait, c'était le calme, la tranquillité et même un peu, l'ennui.

Donc notre Manon, s'en allait légère, mais non point court vêtue, jusqu'au poste de garde qu'elle commençait à bien connaître. Un homme s'en repartait, à cheval, elle n'eut même pas le temps de voir à quoi il pouvait bien ressembler.

Le garde lui colla une épée dans les bras, elle regarda la lame horrifiée.


Non mais ça va pas??? Une épée?? Je vais me couper!

Le garde la regarda en se moquant.


Allons ma p'tite Manon, ne la prends pas par le tranchant et tout ira bien.

Et le garde de lui glisser le pommeau dans la main et la cordelette autour du cou.

Il y a un collier aussi avec, mais Dieu qu'il est vilain! Tu as vu ça!! Ta maîtresse va être ravie! Le collier de la Reyne!

Il éclata d'un rire et la donzelle fronça les sourcils, contrariée. Elle haussa l'épaule et jeta un coup d'oeil à la monture qui disparaissait au loin. A petit pas, elle prit le chemin des appartements de Davia. Elle n'y comprenait rien, sans doute la jeune fille, elle, y verrait plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand il s'agit de déposer un paquet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deuxieme hausse
» En Inde, l’éléphanteau secouru n’est pas timide quand il s’agit de réclamer ses bouteilles
» les portes anti-frelons...quand les poser?
» quand poser la 1er hausse ?
» quand poser une hausse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Les Taillis et Les Douves-
Sauter vers: