Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Mar 12 Juin - 22:58

Citation :
Cher Séverin,

C'est avec un regret non dissimulé que je dois me rendre à l'évidence : administrer l'Orléanais ne me permet pas de tenir pleinement mes terres de Montpipeau & de Bréméan. Certes, mon épouse est une maîtresse de maison de qualité, toutefois, ayant elle aussi des affaires, je ne puis me reposer entièrement sur son épaule.
Conscient que depuis le début de ma mandature, je ne vous sollicite guère que pour des escortes ennuyeuses, il me sied de vous nommer Intendant de Montpipeau. Si jusqu'alors, notre brave Friedrich avait tenu ledit poste, il n'en endossait que les impératifs de gestion du personnel, et non point l'aspect économique, lequel nous vous bâillons.
Par conséquent, je vous prie, pour Montpipeau, de fixer les relevées d'impôts, d'inspecter les revenus terriens, de gérer notre commerce avec les terres voisines, d'initier un Traité de mise en commun des Ost avec le Duc d'Alluyes, de veiller aux gages de nos plus proches serviteurs - Friedrich ayant charge des autres - de tenir à jours nos livres de comptes, et surtout, de tenir une fois la semaine un Plaid, auquel vous répondrez en notre nom.
Pour Bréméan, vous veillerez seulement à nous transmettre les livrets du fermage que tient notre délégué en ces lieux.

Du reste, si ces tâches seront vos joies quotidiennes, il en est une plus ponctuelle que je vous délègue.
A ce jour, le château de Montpipeau compte un certain nombre si ce n'est un nombre certain d'enfants.
Outre Clément, qui ne tardera guère à dire ses premiers mots juste, nous devons pourvoir à l'éducation de Charles Louis, de Gabriel, mais aussi d'une jeune demoiselle que mon épouse a prise pour pupille, et surtout de la fille du Marquis de Rosny, notre cousin.
Je souhaite que pour chacun d'eux soit établi un enseignement pointu et précis.
Chacun devra se voir enseigner l'écriture et la calligraphie, l'Histoire du Royaume de France, et une heure sera dédiée à la religion. La Mathématique devra tenir une place importante dans l'instruction des plus âgés, et tous devront maîtriser un instrument et être sensible aux Beaux Arts & Belles Lettres, ainsi qu'à la rhétorique et à la philosophie.
Les garçons sauront monter, chasser, et tenir une lance à cheval, et parler de la chose héraldique sans erreurs. Les filles sauront broder, mener une mesnie, et tous devront connaître les usages du protocole le plus pur, ainsi que la danse.
Si d'aventure, l'un ou l'autre venait à se découvrir une passion pour un Art, une matière quelconque, veuillez-nous en aviser, car cela sera sans doute à encourager.

Nous attendons de vous qu'emplois du temps soient organisés sur la semaine, sans que soient omis les offices religieux.
Nous vous invitons à chercher divers maîtres, et à doter cette marmaille d'une gouvernante.

Le Très Haut vous veille, avec toute notre confiance.

K.

Copie fut envoyée à la Duchesse d'Orléans.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Mar 12 Juin - 23:43

Citation :
Votre grace,

Mon cousin,

Permettez moi commencer de vous remercier et vous témoigner ma gratitude pour l'honneur que vous me faites et la confiance que vous placer en moi en me confiant l'administration de vos terres.

Nul n'est besoin de répéter mon attachement pour ces terres et mon engagement a vous servir au mieux, en tant que votre clerc, en tant que votre cousin et au nom de tout ce qui peut nous lier.

Je me met donc a l’œuvre dès a présent.
Je prévois ainsi une visite sur vos terres de Bréméan dans la troisième semaine de ce moi.
D'ici la, j'aurai a coeur d'établir un programme pour les jeunes âmes de Montpipeau et trouver maitres et personnel compétent.

Vous en serez bien entendu tenu informé dans les moindres détails.

Qu'Aristote vous garde et que votre générosité et votre grandeur d'âme soient récompensés.

Séverin de Volvent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Mar 12 Juin - 23:55

Citation :
A Della ,
Ma cousine,

Le bonjour te va.
J'ose espérer que ces mots te trouveront bien portante.
Je venais simplement te remercier après en avoir fait autant auprès de Kéridil.
Ton époux vient de me nommer intendant de ses terres et je ne pouvais espérer plus grand honneur.
Ceci , je le sais est aussi grâce à toi et je t'en suis d'une gratitude infinie.

Je vais dors a présent m'occuper des terres orléannaises et des enfants qui je le sais sont un sujet qui peut te tenir a coeur.

A nous revoir bientôt.

Severin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Jeu 21 Juin - 22:12

Citation :
A Keridil D'Amahir Euphor
Duc D’Orléans
Vicomte de Montpipeau
Baron de Seignelay
Seigneur de Bréméan et de Beaumont

Votre grâce,

Je viens par la présente vous faire le compte rendu de mon étude préliminaire des comptes de Montpipeau et de Bréméan.
Bien que je n'aie pas encore entrepris mon déplacement nécessaire à Bréméan, je me suis penché sur les livres de comptes .

J'ai été surpris de la confusion qui règne entre les deux comptes, les dépenses de Bréméan et celles de Montpipeau se mêlant sans distinction, idem pour les revenus tirés des deux domaines.

Je conçois que ce mode de gestion privilégiant la propriété unique sous votre contrôle, pourtant je dois vous dire que cela ne laisse guère de marge de manœuvre quand à la détection et la correction d'éventuels déficits.

Je n'ai encore eu l'occasion d'inspecter la tenue de Montpipeau qui vous le savez déja est irréprochable puisque jusqu'ici sous votre contrôle.
Je prévois un déplacement a Bréméan avant la saint Jean. Je ne sais qui y pourvoit en votre absence, si les murs sont vacants, je suggèrerai la nomination d'un sénéchal ou d'un jeune clerc, pourquoi pas tout juste sortant d'abbaye afin de pouvoir tenir une comptabilité quotidienne que je pourrai superviser sans mal ?

Ne voyez ici que le résultat d'un débroussaillage sommaire.
Je souhaite appréhender au mieux la gestion de vos terres, leurs sources de revenus, la tenue des impôts et le bien être de vos gens tels que vous vous en occupiez naguère vous même.

Pour ce qui est de l'éducation des enfants, j'ai fait passer annonces jusque en paris afin d’espérer trouver les meilleurs. J'ai moi même eu un entretien avec chacun des représentants de la jeunesse de votre bon château et je peux vous assurer de leur enthousiasme et de leur plus grande reconnaissance.

En attendant le recrutement de maitres, je me chargerai des matières générales, de l'écriture avec un peu de notions d'enluminures et de l’éducation religieuse.
Les enfants se lèvent a présent aux matines et observent la prière du matin. Ce dimanche, nous les conduirons Maturin et moi au bourg pour y écouter la messe, en attendant que Davia revienne officier a Montpipeau.

Nous nous verrons pour le baptême de Clément et aurons sans doute l'occasion d'échanger de manière plus détaillées.

Je ne saurai terminer cette lettre sans vous remercier du bel ouvrage offert à l'occasion de nos noces. Vous ne pouviez trouver cadeau plus cher a offrir a votre cousin qui ne saura jamais vous témoigner assez sa reconnaissance.

Qu'Aristote vous garde.

Severin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Jeu 5 Juil - 20:15

Citation :
A Keridil D'Amahir Euphor
Duc D’Orléans
Vicomte de Montpipeau
Baron de Seignelay
Seigneur de Bréméan et de Beaumont

Votre grâce,

Je viens par la présente vous rendre compte de ma visite a Bréméan ou j'ai rencontré l'homme qui vous fait office d'intendant.
J'ai pu m'entretenir avec lui et me faire une idée sur sa façon de mener a bien son travail.
C'est un homme craintif et qui m'a semblé de prime abord rigoureux.
Après inspection des livrets, j'ai pu constater que les impôts avaient bien été levés.
Les paysans se préparent aux moissons. La campagne de cette année est prévue pour être satisfaisante.

J'ai pris la liberté d'ordonner la réfection des greniers en vue des récoltes.
Je prévois un déplacement à la mi Aout pour m'assurer du bon ordre de ces travaux.

L'intendant a également relevé quelques parties de votre château nécessitent réparations. Rien de bien coûteux selon mes estimations.
Cela pourra attendre le début de l'automne. Vous trouverez en annexe II de la présente le compte estimatif du coût des travaux. Il s'agit principalement des dépendance, bien que l'aile Ouest du Château soit également légèrement concernée.

Les fermages quand a eux sont résumés en Annexe I .

Comme j'ai pu vous le dire dans ma précédente missive, je confirme la compensation commune entre vos terres de Montpipeau et vos terres de Bréméan. Les revenus étant d'origine différentes, et de destination différente, Bréméan dépendant du Duc D'Alluyes a qui vous rendez directement comptes et revenus en tant que son vassal, il serait plus avisé et ce dans le cas ou le Duc D'Alluyes demanderait un jour une situation clarifiée de vos comptes de séparer les deux entités.

J'ai tenu le premier plaid en votre nom a Montpipeau ce Dimanche, après la messe.
Je n'ai pu relever rien qui mérite attention je vous en ai cependant fait un compte rendu en Annexe III.

Je vous informe également du recrutement d'un Maitre d'armes pour assurer l'entrainement au maniement des armes et a la monte a cheval des enfants.
J'attend encore des réponses pour les postes vacants et assure moi même quelques séances d'étude.
Je profiterai sans doute du retour de Davia pour leur enseignement religieux et leur faire mener en temps voulu une pastorale pour la confirmation de leurs baptêmes.
Gabriel est le garçonnet indépendant que vous savez, il est tres souvent à Orleans pour tenir sa charge de Vice chambellan. J'ose espérer qu'il fera honneur à votre maison, de par son assiduité et sa rigueur.
Les demoiselles Prudence et Amellia sont encore fort timides et Charles est pour ainsi dire d'une discrétion absolue, mais j'ai bon espoir que nous saurons faire de ces enfants des adultes accomplis.

Je reste a votre entière disposition si tant est que vous ayez des remarques sur les présents documents.

Avec mes respectueuses salutations,

Severin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   Lun 16 Juil - 15:35

Keridil a écrit:
Citation :
Cher Séverin.

Soyez d'abord et avant tout assuré de ma satisfaction quant à votre travail. Outre la confiance que je mets en vous, je me vois gratifié de l'assurance d'une gestion saine de mes terres, et d'un regard extérieur sur icelle.
Vos initiatives sont bienvenues, et je vous mande de ne pas hésiter à commander divers travaux de rénovations. Il est, en Orléanais et ailleurs, maintes châteaux en ruine faute d'entretien régulier, et dont le coût de rénovation est d'une mirobolance rare. Je souhaite ne pas en arriver à cet état. Mieux vaut un petit investissement régulier qu'une lourde perte dans l'avenir, si jamais l'un de nos murs devait s'écrouler.
Le Château de Bréméan est une vieille bicoque pleine de trous. Bouchez-les à l'envi ! Votre estimation me semble somme toute correcte, d'autant que les Fermages me paraissent bien mieux engagés qu'ils ne le furent l'an passé.

Concernant cette compensation qui semble vous tenir à coeur : La Seigneurie de Bréméan n'est pas très grande, mais son château est ancien et ses installations, quoi que rudimentaires, sont imposantes. Les levis, herses et autres installations sont un gouffre que les récoltes et les impôts peinent à combler. Dernièrement, Bréméan fut déficitaire. Il me fallut y pallier. Si abuser des comptes de Bréméan au profit de Montpipeau serait préjudiciable, faire l'inverse me paraît en revanche salutaire et pratique. C'est une mesure que j'assume, et s'il vous sied même de l'inscrire au registre : faites.
En outre, vous pouvez tenter de rétablir un sain équilibre, de sorte que cette mise en commun des bourses ne soit plus nécessaire. Si Bréméan se suffisait, Montpipeau n'aurait point à l'aider. Je vous autorise à cet effet à augmenter le nombre de jours de corvées que doivent effectuer les serfs au château.

Des Plaids je n'ai rien à dire. Vos verdicts sont justes, et je ne doutais pas de votre bon discernement.

Je suis ravi que vous ayez trouvé un maître d'armes. Faites lui savoir que je le rencontrerai, car il ne saurait être dit que je n'accorde point d'intérêt à l'étude des enfants de ma Maison.
J'ai ouï que vos enseignements sont riches. Aussi, pour vous remercier de toute cette oeuvre, je vous octroie une rente de 2000 écus. Mon Argentier se fera un plaisir de vous en délivrer les pièces.

Il est bon que vous me parliez de Gabriel. Il ne s'est pas illustré au cours de ce mandat, et a même failli me décevoir. Il est encore bien jeune pour la tâche qu'il a voulu remplir, et sa faible constitution l'a tenu éloigné de la Chambre des Elus un temps.
Aussi, afin de le responsabiliser, je souhaite qu'il intègre la compagnie des Lames d'Amahir. Faites lui connaître mon voeu, et donnez-moi son souhait à cet égard.

Me remettant tout à vous.

K.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances et rapports De Severin de Volvent a sa grace Kéridil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Godefroy et Lison de Volvent
» Corum: Severin Wunderman ne va pas vendre à son fils
» [Tuto utile & facile] Améliorer le passage des rapports
» Rapports de l'ovaire
» Rapports vasculaires des uretères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Le Donjon et ses Ailes :: Les Appartements des Gens de Maison :: Les Appartements de Davia et Séverin :: Le Cabinet de Travail de l'Intendant et du Chapelain-
Sauter vers: