Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baptême de Clément d'Amahir Euphor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Sam 30 Juin - 3:53

Della était heureuse.
Davia se sentait rassurée.
La cérémonie prenait un tour idéal.
Le renart était heureux.

Il sourit et laissa Davia débuter la cérémonie.
Il s'assit non loin de Della et de ses proches, juste assez loin de l'autel pour pouvoir admirer Davia.
Il avait épousé une diaconesse, lui qui avait à une époque été destiné a la voie de l'église.
Il sourit.
Sa vie prenait un tournant qu'il n'avait pas imaginé.

Ses pensées pleines de félicité furent interrompues.
Il n'avais pas vu les enfants de montpipeau.
Mais ou étaient donc Gabriel, Charles, Amellia et Prudence ???

Le renart se sentait parfois peu à la hauteur.
Mais il lui tenait à coeur de faire le bonheur et l'education de ces enfants tous réunis sous les bons hospices de Della et Keridil.
Peut etre ne seraient ils que seulement en retard ?

Il baissa la tête et avec recueillement récita la prière d'usage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Sam 30 Juin - 13:54

Chacun avait pris sa place et tous priaient autour du petit Clément, confessant leurs fautes. Davia avait fermé les yeux et les mains jointes, sa voix se mêlait à celle des autres. Elle rouvrit les yeux, garda un instant le silence. Son regard se posa sur ces gens qui se tenaient devant elle. Elle ne les connaissait pas, certains de noms, elle avait vu les invitations dans le bureau de Séverin. Une boule d'angoisse lui étreignit la gorge.

Elle avait un peu la trouille quand même. Elle n'était pas oratrice, du genre à haranguer les foules et à prêcher la croisade contre les hérétiques, vilipendant les uns, louant les autres. Elle était plutôt femme de l'ombre, discrète et silencieuse.

Néanmoins, les cours de rhétorique qu'elle avait eu chez les soeurs allaient bien lui servir. C'est d'une voix douce mais qui porte qu'elle s'adressa aux fidèles.


Rappelons-nous que par le baptême, ce petit Clément va devenir aujourd'hui, un membre à part entière de notre communauté de croyants. En recevant ce sacrement, son âme sera illuminé par la Foi et purifiée. Toute sa vie durant, avec l'aide de ses parents mais aussi de ses parrain-marraine, il devra oeuvrer pour le salut de son âme.

La célébrante enjoignit à la marraine de s'approcher du pupitre et lui indiqua le texte à lire dans le Livre Saint.


Revenir en haut Aller en bas
gabriel_de_volvent

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/11/2011

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Dim 1 Juil - 14:09

Arrivant au début de la cérémonie (avec si peu de retard??? hum oui certe un choui a de retard quand même), Gabriel se glissa très doucement dans l'enceinte et prit place de façon tout aussi discrete. Recitant son crédo dans sa tête il suivait à présent avec recueillement la suite. C'est qu'il savait maintenant prafaitement ce que représentait le bapteme, étant lui même en attente pour sa propre cérémonie.
Il serait toujours temps à la fin d'aller saluer sa tante, son oncle et davia et bien entendu le petit clément!
Revenir en haut Aller en bas
Yolanda Isabel

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Lun 2 Juil - 11:00

[J'suis plus qu'en retard mea culpa !]

Et discrètement, elle vient.

De Château-Gontier à Montpipeau, elle est venue, ce en dépit de son aversion pour l'Eglise, les sacrements, les simagrées. Elle est venue, et en lieu et place de tenues extravagantes qu'on lui connaît, elle a gardé sa tenue de voyage rendue poussiéreuse par les lieues avalées. Et dans l'ombre, elle attend, sourit à les voir ces deux parents, ces deux amours. Elle repense à son propre baptême, et soudain, c'est le drame, elle n'a même pas de présent à offrir à Clément, alors même que ses parents lui avaient offert à elle, le plus beau des cadeaux : un flamand rose.

A l'époque, elle aimait le rose, maintenant, elle porte le foncé, bleu, gris, noir, sans distinction avec toutefois une préférence pour le bleu. Clément aimera-t-il le bleu ? Elle lui souhaite, elle l'espère. Le bleu du Lauragais.
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia
Agnelle de Vernou
Agnelle de Vernou
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 13:21

IN-CRO-YABLE. Il l'avait oubliée. Elle. Sa protégée. Pourtant, il savait bien qu'elle aimait aller à l'église. Mais non, même pas il n'avait pensé à elle. Elle avait pourtant pris un bain, s'était même nettoyé la bouche et avait enfilé une belle robe pour l'occasion. Sagement, elle avait même attendu sur un siège à Alluyes, attendant que son mécène soit prêt. Mais non, il l'avait oubliée. C'est une petite Aemilia, dans une jolie robe bleue, qui commençait à sangloter, qui avait décidé qu'elle n'aimait plus son papa de la France. C'était sans compter la gentillesse d'un écuyer qui l'avait croisée, et qui lui avait proposé de la mener jusqu'au lieu du baptême.

En retard, la blondinette entra dans le lieu saint, plongea sa main entière dans le bénitier - même pas froid d'abord - et se signa n'importe comment car on ne lui avait pas encore appris. Puis elle chercha une place du regard. Pas là, y a un monsieur. Pas là, connais pô. Là, oui là, y a personne. Elle grimpa sur un des bancs du fond, et s'installa, sans bouger, reniflant entre les paroles de l'officiante du jour.
Revenir en haut Aller en bas
ninouchka
Duchesse
Duchesse
avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : Blois en Orléans

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 16:28

Au milieu des quelques silences qui survenaient de temps à autre, un froissement de tissus et des reniflements se firent entendre au fond de la chapelle.

Ninouchka se retourna discrètement et ses yeux s'agrandirent de surprise. Elle dut se contrôler pour ne pas laisser échapper le nom de la petite fille qui se trouvait là.

Elle regarda vers le choeur de la chapelle, puis de nouveau derrière elle. Elle glissa sur son banc jusqu'à arriver tout au bout, côté nef latérale. Elle se leva sans bruit et rejoignit Aemilia en se faisant la plus petite possible ... si, si, elle peut se faire plus petite qu'elle ne l'est déjà ...

Elle prit place à côté de la gamine, se pencha à son oreille et lui murmura :


Bonjour toi ! Que tu es jolie !
Revenir en haut Aller en bas
Erwelyn
Poney rose faureveure
Poney rose faureveure
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 03/07/2012

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 17:54

Lynette avait hésité longtemps, y va, n'y va pas... Lorsqu'elle avait reçu l'invitation, elle en avait été quelque peu étonnée. Il est vrai que Della et elle avait enterré la hache de guerre lorsqu'elles s'étaient croisées lors des joutes, mais elle ne pensait pas que sa petite fille par alliance irait jusqu'à l'inviter au baptême de son fils. Finalement l'invitation l'avait fait sourire et lui avait fait plaisir, plutôt soulagée de voir que la discussion qu'elles avaient eu lors des joutes avait été sincère.
Mais elle avait tout de même hésité, car elle savait qu'elle risquait de croiser des gens qui ne la portaient pas vraiment en son cœur. Mais en même temps, plus le temps avançait, et plus ce genre de situation risquait de lui arriver. Et puis, elle savait qu'elle n'avait rien à se reprocher, à part un nom de famille dur à porter. Quoique celui du père qu'elle venait de retrouver, après moult péripéties n'était pas mal non plus... Mais à ce jour, pas grand monde, voire même personne, ne savait qu'elle était la fille bâtarde du grand écuyer de France, le Jeneffe. Elle-même avait encore du mal à réaliser cet état de fait.
Bref, tout ça pour dire que question famille, c'était un imbroglio des plus total dans sa petite tête et que, quoi qu'on en dise, Della faisait maintenant partie de la sienne. Par alliance il est vrai, mais quand même.

La Mainoise avait donc pris la route et s'était présentée pour la cérémonie quelque peu en retard, tout comme Yolanda, petit sœur de son Aimbaud chou en sucre. Vêtue de sombre elle aussi, toujours en deuil de la perte de sa fille adoptive, la jeune Ygerne, Lynette se glissa dans un coin de la pièce pour ne pas déranger l'office qui avait déjà débuté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Isandre

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 21/06/2012

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 19:34

La chaleur, la douceur et l'apaisement... Encore une fois la magie opérait par les mots de la jeune diaconesse. Isandre se laissait doucement porter par la voix douce, priant avec ferveur pour l'avenir de ce petit être qui s'endormait lentement contre son sein.
Elle savait qu'elle n'aurait probablement jamais d'enfants à elle. Elle était bien trop âgée pour ça à présent, et la douceur du petit Clément contre elle la remuait malgré tout.
La cérémonie se poursuivait dans la quiétude.
Un sanglot troubla sa prière. Elle jeta un coup d'oeil rapide vers le fond de l'église, mais s'aperçu avec soulagement que quelqu'un s'était déjà déplacée pour consoler l'enfant visiblement si malheureuse.
Elle se replongea donc dans la liturgie, appréhendant déjà l'instant où elle devrait laisser aller l'enfançon vers sa marraine qui le porterait sur les fonds baptismaux.
Revenir en haut Aller en bas
Prudence Giffard

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 21:36

Della et Kéridil : cousins. Donc Clément était .. mon petit cousin.

Vivant à Montpipeau, pour y être éduquée malgré les occupations de mon petit papa, et étant de la famille, j'avais été invitée. Mais encore une fois, le château avait été traitre, et je m'étais perdue. Ça viendra, disaient les gens qui me croisaient, perdus, et à qui je me refusais de demander mon chemin. Il était sur que je n'étais pas née avec un sens de l'orientation inouï, et je notai mentalement qu'il faudrait que je demande à mon père pourquoi.
Leha m'avait écrit qu'elle ne serait pas là, par manque de temps. Mais je savais que mon Pair de papa était le parrain, alors il se devait d'être là. Peut être en retard, parce que les Giffard sont très souvent en retard, mais il serait là. Et cette idée me faisait presser le pas.

Apparemment, j'étais la seule à perpétuer la tradition des "Giffard toujours en retard", puisque, en arrivant, je vis très distinctement mon père, déjà là, et une de mes tantes, que je ne connaissais quasiment pas. C'est ça, quand on a été oubliée dans un couvent, passée pour morte. Les malheurs de la vie ...

Je posai mes fesses sur un banc, doucement, au fond, avant de me relever. Je ne voyais strictement rien. Le plus discrètement possible, je remontai l'allée centrale, essayant de trouver un banc vide où m'asseoir. Finalement, je me résignai à retourner au fond, et montai debout sur le banc pour contempler le premier baptême de ma vie. Enfant, j'avais été aussi baptisée, mais je ne m'en souvenais évidemment pas. Clément me paraissait si petit, et pourtant ...
Il y avait quand même plus de monde que je ne l'imaginais, et je doutais trouver du temps immédiatement après la cérémonie pour aller voir Della, et lui donner le message que Leha m'avait demandé de lui dire, à elle et cousin. Certaines têtes me paraissaient familières, d'autres m'étaient inconnues, et je me laissais aller, tendrement, à un jeu enfantin : imaginer la vie des gens. Celle là, avec les cheveux blancs, devaient être vieille. Peut être avait elle plein de grands enfants, qui comme cousin et cousine, avaient eu des enfants ? Et celle là, un peu plus grande qu'elle, qui était elle ?
Très vite, j'oubliai le baptême, préférant mon petit jeu intérieur à la cérémonie peut être un peu trop longue pour captiver mon attention pleinement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jglth

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 3 Juil - 23:20

Le bon jour à vous ma cousine. Je me dirige séance tenante vers mon futur jeune filleul, ne vous inquiétez pas.

Julien prit le temps de se recueillir durant cet instant solennel tout en se faisant la réflexion que c'était franchement tout petit un marmot à cet âge là. Bon, il faut dire qu'avec le temps, il avait un peu oublié aussi. Et puis, à bien y repenser, il avait passé plus de temps sur les routes qu'à bercer ses filles. D'autant plus que bercer Leha aurait été un peu dur vu que le paternel avait rencontré fifille alors qu'elle avait déjà dépassé la dizaine de printemps... Bon, restait Prudence mais celle ci avait vite été confiée à des nonnes suite au décès de sa mère. Bref, pas un père exemplaire le Giffard.
Julien se retourna un moment et aperçu justement mini-giffard à qui il fit un grand sourire et un petit signe de la main. Discret quand même, sait on jamais, paraitrait qu'en haut Il nous surveille.
Aller hop, on se reconcentre et on prend la tête de circonstance. Petit regard curieux quand même sur la marraine que le parrain ne connaissait pas.

Revenir en haut Aller en bas
Akane

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mer 4 Juil - 11:03

Réponse au salut de la cousine de façon cordiale quand elle vint se présenter, puis début du baptême, sa moitié à ses côtés...
Entrée du frangin qui ne savait pas où aller, vite appelé par Della. Vu tout ce monde, il n'avait pas dû les voir, certainement.
Puis le baptême commenca...De façon pieuse, elle récita le texte, un chapelet à la main.
La cérémonie continua doucement, et une petite fille qu'Akane reconnue qui fit son entrée, vite reconfortée par Dame Ninouchka.
Une autre entrée d'une damoiselle apperçue mais de où ?
Puis la dernière... Cette frimousse avait un air de famille, les chiens ne faisant pas des chats. Tout comme les Giffard avaient tous plus ou moins un air de ressemblance, Akane ayant quelques mimiques de son frère, aussi brune que lui ( la barbe en moins heureusement ! ), et le sourire de pestouille de la petite frangine. Et alors que le frère faisait un grand signe en plein milieu de la cérémonie, on aurait presque pu croire qu'il avait une envie pressante, la brune discrétement s'excusa auprès de son aimé du fait de s'absenter quelques instants, puis se faufila discrètement vers Prudence, afin d'aller la chercher et qu'elle ne reste pas seule.
Elle ne la connaissait pas de trop, alors qu'elle était sa tante.
La normande aimait les enfants, même si elle fut très maladroite avec les siens, toujours trop accaparée par ses charges. Elle s'en repentissait, mais les blessures restaient.

Arrivée à la hauteur de la petite, elle s'assit quelques instants à ses côtés, un sourire rassurant et réconfortant aux lèvres et lui murmure ces quelques mots.


- Bonjour ma jolie, tu me reconnais ? Je suis ta tante Akane...Et si tu venais t'assoir près de nous ?

Un regard vers Julien, elle ajouta

- Tu as vu comme ton papa est bien beau en ce jour ? Rapprochons-nous, ainsi à la fin de la cérémonie tu le verras plus aisément.

Bon, vrai que le frangin était pas mal... Et qu'elle le plaçait sur une très haute marche... Mais son aimé, lui le surpassait.
Elle lui tendit sa main, instant symbolique.
Il y'avait du temps à rattrapper.

_________________

Semper Paratus Servio
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia
Agnelle de Vernou
Agnelle de Vernou
avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 09/05/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mer 4 Juil - 11:52

Avait-elle reniflé si fort que ça, ou la dame gentille avait-elle une oreille sur-développée? Pour sûr, il faudrait que Feodor lui apprenne à ne plus renifler ainsi. Mais, chaque chose en son temps. Caliméro Aemilia fut rapidement consolée par la présence bienveillante de la Blésoise qui était venue s'installer à ses côtés. Bien qu'Aemilia soit surprise de sa présence - comment pouvait-elle savoir que Ninouchka connaissait Keridil après tout - elle n'en fut pas moins la plus heureuse des gamines. Elle lui adresse son plus joli sourire, et sécha ses larmes sur sa manche. Ca, elle avait droit, ce n'était pas des crottes de nez.

Tout en chuchotant, elle lui répondit...


Bonjour m'dame gentille! Toi que t'es belle aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Blanche

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Sam 7 Juil - 12:26

"Cette voix que j’entendis, alors que je me trouvai en compagnie d’Aristote et de Christos, était calme et pénétrante. Ils m’expliquèrent que c’était Dieu Lui-même qui allait me poser la question. J’allai enfin savoir laquelle était-ce. La voix divine me dit: “Toi, l’humain que les tiens nomment Sypous, tu es venu à Moi, découvrant tout ce qu’un humain pourra connaître après sa mort. Tu as visité chacun des sept Enfers, où tu as rencontré chacun des Princes-démons, qui se sont présentés à toi, conformément à Ma volonté. Qu’as-tu retenu de tes périples?”

Je répondis: “J’ai compris le sens du Salut. Lorsqu’un humain a vécu dans la vertu, s’étant ainsi conformé à Ta divine parole, transmise par le prophète Aristote et par Christos, le messie, Tu lui accordes le droit d’accéder en ces lieux, au Paradis, au sein du soleil. Si il se détourne de la vertu, refusant d’écouter Ta divine parole, qu’il s’abandonne aux plaisirs terrestres, à l’égoïsme, à la tentation, à de fausses divinités, Ton infinie sagesse t’amène à l’envoyer en Enfer, dans la lune, pour y être puni pour l’éternité. Tu nous aimes, mais c’est également à nous de T’aimer.”
Livre des Vertus I – Partie III: L'Eclipse – Chapitre VIII:La résurrection"

Elle se tut.
Était-ce elle qui avait lu?
Puisqu'elle avait encore les écritures saintes entre les mains, qu'elle reposa avec lenteur, il semblait que oui...
Elle en était la première étonnée.
Lui revinrent en mémoire les secondes précédentes où elle avait salué toutes les personnes qu'on lui avait amenées. Où elle avait admiré le front haut de Clément, y avait même déposé un baiser. Et où Della avait occulté tout le reste.
C'était peut être elle qui avait lu ce texte ; mais du début à la fin, elle avait pensé à tout autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Sam 7 Juil - 12:56

Une fois le texte lu, le silence se fit, la chapelaine laissa chacun méditer en son coeur ce que la marraine venait de lire, puis, elle s'adressa à eux.

Nous devons tous prendre conscience de la mission qui nous est donnée par le Très-Haut, Aristote et Christos, c'est ainsi que nous serons prêts à accéder au Salut, au Paradis Solaire. Les parents, le parrain et la marraine ont pour tâche d'aider le baptisé à rester sur le chemin de la Vertu, ils sont des témoins et des guides. Il a fallu à Sypous traverser les Enfers, parcourir la Lune, affronter les Princes-Démons pour prendre conscience de notre mission, mais son témoignage, nous permet, tout au long de notre vie, de garde le cap vertueux et même si nous tombons, l'essentiel est de nous relever, aidés par ceux qui nous entourent, afin de retrouver le chemin de la Vertu, le chemin du Paradis Solaire.

A nouveau le silence se fit quelques instants. Puis l'officiante se rapprocha des fonds baptismaux, tendant les mains vers la marraine, le parrain et l'enfant afin qu'ils l'y rejoignent.

Que le Très-Haut soit béni, maintenant et toujours. Nous Le supplions, par Aristote et Christos de bénir cet enfant qui va entrer dans la communauté Aristotélicienne.

S'adressant d'une voix émue au parrain et à la marraine:

Au nom de votre filleul, Clément, veuillez renouveler votre Foi, et réciter votre Credo.
Revenir en haut Aller en bas
Blanche

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 10 Juil - 18:32

Et gnagnagna, et gnagnagna, et gnagnagna.
J'étais pas très en phase avec mon rôle de marraine. Bien que j'aimais déjà le petit Clément de toute mon âme.
Mais docile :

Revenir en haut Aller en bas
Actarius d'Euphor

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Jeu 12 Juil - 14:20

"Grogne bleu !", voilà la première pensée qui effleura le grand et plus tout jeune cousin de sang du futur baptisé en pénétrant dans la chapelle. Deux mots typiquement euphoriques, deux mots qui traduisaient à la fois le désarroi d'un retard fichtrement consommé et d'un agacement certain, dû à ce retard. Avoir un oncle riche et puissant, ça pouvait être la classe, avoir un oncle qui a l'accent chantant du soleil du sud aussi, mais avoir un oncle qui faisait de la politique... ça, c'était pénible. Car le revers de la médaille affichait un mot clair: "absent". Absent comme le plus souvent pour les affaires qui concernaient la famille. Une vie de sacrifices et de devoirs, sans avoir retenu la plus basique des leçons: prendre soin des siens.

En la circonstance pourtant le retard n'avait rien d'une négligence, c'était un concours de circonstance. Puisqu'il avait dû cavaler de Touraine, où il avait participé à des joutes jusqu'en Orléanais et plus précisément jusqu'à Montpipeau, siège de la vicomté du "petit" cousin. Le hasard avait voulu qu'il atteignît la finale, il n'avait pu ainsi se dérober suffisamment tôt aux joyeusetés de son nouveau dada. Bref, il était là, car il ne comptait rater pour rien au monde le baptême de la plus jeune pousse avec laquelle il partageait un peu de son sang. Il était là, car il comptait se saisir de l'occasion pour revoir un Keridil, qui, disons-le, lui manquait un peu. Leurs dernières entrevues remontaient au précédent règne, voire même à celui d'avant qui s'était avéré au final moins pire que les deux suivants. En éternel insatisfait, le Pair avait pris son parti des régnants et de la faune parisienne, voire de la flore, à ce point insupportable, qu'il était retourné aux sources. Le Languedoc. Il ne le quittait plus que pour les joutes et aller parfois au Louvre, interpellé un Monarque de toute manière indifférent. Considérations mises à part, il était là et c'était bien là la principale chose à retenir.

Sourire de circonstances fiché sur le visage, il progressa dans la petite nef après s'être signé et se plaça non loin du clan Giffard, dont son cousin avait décidé d'épouser une descendante pour engendrer un certain Keridil. Légère inclinaison de tête à l'adresse de Lexhor pas loin, puis à Akane et au Boss. Trois pairs pour un baptême. Fichtre ! Le petit Clément deviendrait assurément une coqueluche parisienne. La pensée arracha un léger rictus déplaisant au Mendois, qui n'en pria qu'avec plus de ferveur par la suite pour son petit cousin. Mais on n'était pas encore à ce stade, puisque le Mendois saluait encore les autres personnes connues dont les parents d'un franc sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Ven 13 Juil - 16:23

Si elle avait vécu son mariage comme une journée à marquer d'une pierre blanche, dans sa vie, ce jour-ci devrait être marqué d'une énorme roche étincelante. Le baptême de Clément était pour elle, au creux de sa foi, très certainement la célébration qui resterait à jamais marquée dans sa mémoire, même si un jour, il lui advenait de la perdre.

Contrairement à sa Colombe, elle entendit chaque mot que celle-ci lut, elle le reçut comme un précieux cadeau, comme un signe de Celui qui de là-haut veillait sur son fils. A la fin de la lecture, ses traits se détendirent et ses lèvres s'étirèrent alors sur un doux sourire destiné à son Amie.

Il y avait eu un peu de mouvement, dans les rangs par-derrière, quelques chuchotements aussi, mais tout cela n'était pas anormal, le monde des vivants, c'était cela ! et le Très Haut le savait absolument.

A l'invitation de Davia, Della invita à son tour Isandre à confier l'enfançon à sa marraine qui, mère elle-même, ne devrait pas avoir trop de mal avec celui-ci qui semblait s'être endormi.

La Chapelaine mena la suite de la célébration et Della, elle aussi, récita le Credo, à voix basse, tout comme la marraine et le parrain.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Sam 14 Juil - 21:25

Une fois la profession de Foi dite, la jeune femme posa ses mains sur le front de l'enfant, priant pour lui, demandant silencieusement au Très-Haut de protéger cet enfant de tout mal, tant celui qui pourrait lui arriver que celui qu'il pourrait faire.

La célébrante prit un peu de sel béni et le déposa sur les lèvres du poupon.


Que ce sel te prépare à entrer dans notre communauté, il est le symbole de l'Allliance avec le Très-Haut. Par sa nature même, qu'il te préserve de la corruption. Parce qu'il est détersif, il préfigure le pardon des péchés. Conservateur, qu'il te donne la constance afin de te préserver des tentations du monde. Enfin, qu'il te donne la sagesse, qui est le goût des choses du Très-Haut, comme le sel donne leur saveur aux aliments.

Elle prit doucement l'enfant dans ses bras, une fois qu'il fut dévêtu, tel l'homme ancien se mettant à nu face au Très-Haut prêt à être revêtu de l'habit de l'homme nouveau; elle le cala contre elle de telle sorte qu'il ne puisse glisser et, lentement, le plongea dans l'eau tiède, répétant les mots de l'imersion, d'une voix enrouée par l'émotion:

Clément, Je te baptise au nom de l’Église Aristotélicienne et au nom du Très-Haut, pour l’amitié de tous les Saints et pour l’amour du Père de l’humanité. Que cette eau purifie ton âme et ton coeur et qu'elle fasse de toi un enfant d'Aristote.


Revenir en haut Aller en bas
ninouchka
Duchesse
Duchesse
avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : Blois en Orléans

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Lun 16 Juil - 14:41

Elle était sur le point de répondre au sourire d'Aemilia quand elle la vit essuyer ses larmes sur sa manche.

Ninouchka sortit de son minuscule sac un fin mouchoir brodé d'une rose blanche. Elle le mit dans la main de sa petite voisine et lui chuchota dans un sourire


Pour essuyer tes yeux ...

Puis elle écouta la lecture faite par une dame qu'elle ne connaissait pas mais qui semblait être très proche de la duchesse consort. Vinrent ensuite les réflexions proposées aux participants par la diaconesse puis la récitation du Credo.

Lorsque parrain et marraine furent conviés à s'approcher pour le rituel du baptême proprement dit, Ninouchka prit la main d'Aemilia et l'entraîna avec douceur


Viens, on va aller un peu plus près

Elles s'avancèrent de quelques rangées et la Blésoise prit sa jeune amie sur ses genoux pour qu'elle puisse voir ce qui se passait autour des fonds baptismaux.
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mar 17 Juil - 18:30

La chapelaine prit ensuite le linge blanc qui était déposé sur un pupitre, elle enroula doucement l'enfant dans le fin tissu de lin.

Que ce tissu blanc, symbole de l'amitié aristotélicienne et de notre intimité avec le Très-Haut dans la pureté de l'amour, te rappelle, Clément, qu'elle doit être ton chemin de Foi, le chemin du Salut.

La célébrante rendit l'enfant à la marraine et trempa son pouce dans un petit récipiant contenant de l'huile sainte, elle en marqua le front de l'enfant. L'huile étant parfumée, une forte odeur se dégagea et embauma la chapelle.

Par cette onction, tu es marqué du signe du Très-Haut, d'Aristote et de Christos, tu es consacré. L'huile rapelle la paix, car elle vient du rameau d'olivier, elle est aussi symbole de lumière, car on l'utilise pour éclairer nos demeures. Le parfum qui s'en dégage nous signifie que pour le Très-Haut, nous sommes la "bonne odeur"d'Aristote.

Ensuite, elle prit le cierge qui brûlait, non loin, le tendant au parrain.


Christos a dit qu'il était la Lumière du Monde, ainsi Sycous, en réssucitant, illumine le monde par la clarté de son témoignage. Le feu est souce de lumière mais aussi de chaleur, il est le symbole de la connaisance et de l'amour qui se communiquent. A partir d'aujourd'hui, Clément, avec l'aide de tes parrain marraine, tu éclaireras la route qui mène au Paradis Solaire.

D'une petite besace qui pendait à sa ceinture, elle sortit une médaille Aristotélicienne aux couleurs des fidèles, signifiant l'engagement du nouveau baptisé dans la communauté, elle la remit à la marraine.


Que cette médaille rappelle toujours à Clément qu'il est dorénavant aristotélicien et qu'il a pour mission de pratiquer la vertu.

Regardant intensément le parrain et la marraine, elle clôtura le baptême ainsi.

Veuillez, je vous prie, réciter le serment d'allégeance.



Code:
[center][img]http://sd-1.archive-host.com/membres/images/47478627631866548/Ceremonies1.gif[/img][/center]
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Mer 18 Juil - 13:59

Elle n'y tenait plus !
Elle voulait voir, de tout près, ce baptême de sa chair et de son sang, le baptême de son fils !

Alors, elle s'était levée...sans faire de bruit et elle était venue, là, tout près de Blanche qui semblait pour le coup bien...loin de ce qu'il se passait et à côté du parrain...sans doute au même endroit que la marraine...Et elle suivit alors tous les gestes de Davia, avec au fond des yeux à la fois la fierté de la mère et la foi de la fidèle aristotélicienne.

Elle grimaça avec son fils lorsque le sel fut posé sur ses lèvres et elle frissonna avec lui lorsqu'il parut comme à sa naissance.
Il ne pleura pas lorsque Davia le plongea dans l'eau baptismale et même il sourit à sa mère en faisant quelques clapotis dans l'eau, Della retint un petit rire à le voir ainsi jouer dans la cuve.

Il était si beau, dans ce linge immaculé...un petit ange prêt maintenant à aller sur son chemin, sous la protection bienveillante de Dieu.
Il tenta encore d'attraper les doigts de Davia alors qu'elle le déposait au creux des bras de sa marraine, mais celle-ci, bien qu'ayant pour Clément, une grande tendresse, ne se laissa pas distraire par le poupon et vint alors l'huile sainte, si parfumée, à l'image de l'amour du Très Haut pour ses enfants.

La Duchesse fut tentée de bousculer un peu le cierge tendu au parrain, juste pour que la flamme le surprenne un peu, histoire de le réveiller de sa rêverie...que voulez-vous, on ne se refait pas et le côté espiègle de Della ne s'endormait que rarement. Heureusement, Davia reprit la parole et invita à la prière.
Alors, Della reprit possession de son bien le plus précieux et...serra bien fort son fils qui reçut par la même occasion un gros bisou sur le front.
Puis, Della approcha de Davia et elle lui sourit, reconnaissante pour cette merveilleuse célébration.

Davia...Merci.
Fallait-il en dire plus ?
Sans doute les deux femmes se comprenaient-elles sans autre mot.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   Jeu 19 Juil - 13:08

L'héritier d'Amahir-Euphor était dorénavant aristotélicien. La chapelaine, déposa un baiser sur le front du tout petit puis invita l'assemblée au moment du partage.

Que le Très-Haut sanctifie ces offrandes, ce pain et ce vin, fruit de la terre et du travail des hommes, par la puissance de Sa bénédiction, qu'il la rende parfaite et digne de Lui, partageons-là ensemble.

Della s'était avancé, attendrie, la jeune chapelaine l'avait observé, elle semblait si radieuse, aussi radieuse que les parrains semblaient planer sur une autre sphère. Entre temps, maternellement, la duchesse avait repris son fils. Le pain rompu fut distribué, de même que les coupes de vin.

Davia sourit avec bonheur à sa cousine.


Je vous en prie Della, ce fut un plaisir et un grand honneur pour moi de baptiser votre fils premier-né. Merci à vous de m'avoir accordé votre confiance.

Elle jeta un petit regard à l'enfant, taquine.

Il est paré pour devenir Roy!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baptême de Clément d'Amahir Euphor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême de Clément d'Amahir Euphor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Baptême de Clément d'Amahir Euphor
» Lettres en Vrac
» Eliminatoires
» Baptême d'Arthur d'Amahir
» [RP] Baptême de Gabriel d'Amahir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: La Haute Cour :: La Chapelle Ste Dwywai, dite la Frénétique-
Sauter vers: