Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Ou le renart faisait un cadeau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Mar 10 Juil - 16:59

Severin de Volvent venait de confier Charles et Gabriel aux bons soins du nouveau Maître d'armes de Montpipeau.
Il faisait une belle apres midi et il en profita, peu apres la sieste qu'il avait imposée aux plus jeunes enfants, de donner la leçon a Prudence et Amellia.

Il savait que les jeunes filles auraient besoin d'une présence qui n'était pas la sienne et s'evertuait a rechercher une gouvernante suffisamment qualifiée pour venir occuper le rôle de chaperon à plein temps.

En attendant, il les recevait dans ses appartements plutôt qu'à la bibiothèque, sans doute pour leur témoigner plus confiance, afin qu'elles soient moins sur leurs gardes.

Parchemins et plumes posées devant les petites filles, il leur faisait recopier les lettres de l'alphabet.
Si Prudence avait les fondements d'une éducation faite au couvent, Amellia semblait légèrement plus en retard et c'est donc pres de la petite blonde qu'il surveillait les travaux.

C'était calme, studieux, appliqué et le renart appréciait.

Il furent surpris par Maturin qui toqua aux portes du salon avant de s'avancer pour s'adresser à son maitre.


- ça y est Maître, les effets que vous avez commandés sont là.

Contrairement à ses habitudes et à son indifférence habituelle, un sourire éclaira le visage, en faisant briller les pupilles.
Il attendait cet instant depuis un moment, profitant de l'absence de son épouse pour lui préparer quelque présents.
Il manqua sans doute de discrétion à ce moment là car avant qu'il puisse répondre à Maturin, il découvrit le regard des deux petites filles fixés sur lui.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
amellia.

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Mer 11 Juil - 20:22

La blondinette s'appliquait surtout sur la première lettre de l'alphabet qui était aussi celle de son prénom. Etant de nature enjouée elle cherchait souvent à faire des grimaçes à Prudence pour lui déclencher un fou rire. Revenant tantot sur sa feuille, tantot sur Prudence, elle regardait en coin Séverin au cas où il pousserait une crise. Un homme vint interrompre la leçon pour annoncer l'arrivée de quelque chose de très attendu. Les yeux bleus et curieux d'Amellia dévisageait Séverin et l'enfant ne pu retenir sa langue.

C'est quoi?

Le sourire de l'homme attisait d'autant plus la curiosité de la fillette.
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Mer 11 Juil - 23:10

Si le renart n'avait pas été aussi content et n'avait pas une tendresse particulière pour Amellia peut être aurait il réprimandé sa curiosité qui était selon ses principes déplacée.
Cependant tandis que ses yeux bleus se posaient sur la petite fille, il ne put que lui adresser un sourire avant de faire signe a Maturin d'apporter les paquets.

Il se pencha.


- Hmm eh bien vous avez suffisamment travaillé pour aujourd'hui, je pense que nous pouvons en arrêter la pour aujourd'hui.

Il tapa quelques coups sur la table a l'attention de Prudence pour faire écho à ses paroles.
Il s'assit et se pencha.


- Par devoir Moral Amellia, je me dois de vous signifier qu'il est fort inconvenant de poser une question aussi directe, surtout lorsque le sujet concerne les adultes. Cependant... puisque vous faites partie de la famille je consent a vous instruire de la chose à une unique condition.

Il lui sourit.

- Saurez vous garder un secret et m'aider à offrir quelque présent à Davia ?

A cet instant Maturin revint portant quelques paquets entre les bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Jeu 12 Juil - 10:21

Manon avait fini par trouver ces repères dans ce grand château qu'était Montpipeau, elle ne regrettait pas la Touraine, surtout qu'elle voyait sa maîtresse heureuse.

Ce sont les bras chargés qu'elle entra dans le salon, suivant Maturin.

Jeune donzelle de seize printemps, elle n'avait d'yeux que pour le mâle aux mille conquêtes, valet de son jeune maître.
Mais lui ne la voyait pas, alors discrète et silencieuse, elle continuait sa tâche.
Trop discrète, trop timide, il semblait les aimer plus sulfureuses et délurées.
Elle souffrait en silence, mais sa souffrance n'était rien.
Elle se réjouissait du bonheur de celui dont elle s'était amourachée et son coeur battait lorsqu'elle le croisait, quand bien même qu'il ne lui adressait pas un regard.

Alors là, se joindre à lui pour apporter les présents pour sa maîtresse! Quelle joie! Manon jubilait.

Grand sourire aux lèvres, elle déposa sur les tables, les paquets, souriant aux deux enfants.
S'inclinant face au Sire de Volvent, elle attendit qu'on lui ordonne, si besoin était d'ouvrir les paquets et, rougissante, elle coula un oeil vers Maturin.
Revenir en haut Aller en bas
amellia.

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Jeu 12 Juil - 18:03

La tête blonde écoute le renard. Sa curiosité l'emportait presque tout le temps sur tout, il est vrai que cette petite avait besoin d'être contenue un peu. Elle hoche la tête acquiescant et lorgnant sur le paquet que porte la dame. Elle crève de curiosité et ceci étant accentué par la confidence en approche de Séverin.

Oui je sais garder tout les secrets du monde.

C'était dit avec Sincérité, et la gamine était souvent au courant de tous les secrets de Sémur, elle en était resté muette pour autant. Prenant la main de Séverin comme pour l'amadouer encore un peu par un sentiment de tendresse envers la petite fille, ou pour tout simplement se rapprocher de l'homme. La fillette se mettait sur la pointe des pieds trépinant d'impatience et essayant d'apercevoir le moindre indice.
Revenir en haut Aller en bas
Prudence Giffard

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Ven 13 Juil - 17:10

Droite sur ma chaise, balançant parfois mes pieds qui étaient loin de toucher le sol, je recopiais mes lettres. J'avais l'habitude, mais depuis quelques temps, l'entrainement au couvent semblait m'échapper. Certes, à Lillebonne on m'avait fait travailler mon écriture quasi parfaite, mais on avait privilégié d'autres savoirs non enseignés au couvent, tels que l'entrainement physique ("un esprit sain dans un corps sain", répétait la gouvernante normande) ou la tenue d'un foyer.
J'avais bien compris que mon rôle était de savoir faire ce que les hommes ne pouvaient apprendre : jongler entre le service du Royaume et celui de la maison. Les femmes, à mon sens, surpassaient les hommes en ce point, qu'elles étaient amplement capables de faire les deux. Et l'attitude de mon père face à ses deux filles délaissées le prouvait.
Lorsqu'on me le demanda, je posai mes affaires, cessant mon recopiage.

Ma curiosité, comme celle d'Amellia, fut piquée au vif par le paquet.
Mes yeux brillèrent, d'une lueur peu commune, et bien peu fréquente chez moi. Il fallait dire que ce genre de paquet, c'était quelque chose de connu pour moi. Au couvent, j'avais une simple robe, qui piquait. Mais à ma sortie, ma soeur m'avait emmenée à Paris découvrir ce qu'elle appelait "la vie parisienne", c'est à dire, la haute couture. Alors je savais reconnaître ces paquets,pour avoir commandé, payé, porté et ouvert des dizaines.

Mais même si l'excitation de découvrir ce qu'ils contenaient était forte, l'impatience ne se faisait pas sentir au point de me faire parler. On ne m'avait rien demandé, je ne parlerai donc pas.
Un petit sourire en coin, je regardai Séverin. Il avait compris les femmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Ven 13 Juil - 19:50

Le renard avait souri alors que la petite fille lui assurait le silence.
Il savait qu'il pouvait se fier à elles, car même si Prudence garda le silence, il vit à la lueur de son regard qu'elle était de mèche.
Il hocha la tête passa une main tendre sur la chevelure blonde d'Amellia avant de se retourner vers Manon et Maturin.

Lui même découvrirait le contenu des paquets.
Il avait fait confiance à Maturin, à son goût, et à sa connaissance des valeurs du renart et de ce qu'il désirait pour Davia.
Sur ce plan, Maturin lui était un frère et bien avant de découvrir ce que contenaient les paquets, il sut qu'il ne serait pas déçu.

Il adressa au valet un sourire satisfait et fit signe de la main aux deux demoiselles de s'approcher.
La debout, une jeune demoiselle de chaque côté, il avança la main vers les paquets.

Il y en avait Deux de la taille d'un bras, Deux de taille moyenne, et un plus petit.


- Mesdemoiselles, je suis comme vous, impatient...

Il avança vers Prudence un paquet, Maturin en indiqua le contenu.
Il fit de même vers Améllia, Maturin répondit une nouvelle fois du contenu.

Lui même de ses mains pâles et fines, entreprit l'ouverture des deux grands paquets.
Un sourire illumina son visage.

Les deux robes qu'il avait commandées semblaient de prime à bord conforme a ses souhaits.
Il regarda Maturin, les couleurs avaient été respectées, restait à voir à quoi elle ressemblaient une fois dépliées.

A cet effet il fit signe a Manon pour qu'elle leur laisse découvrir les robes a leur vue pleine.
Il jetta un coup d'oeil sur les paquets qu'il avait confié aux jeunes filles d'ouvrir.
Celui qu'avait ouvert Prudence attira particulièrement son regard.
C'était un bijou.
La réplique d'un bijou qu'il avait offert à Oderay, un bijou qui avait appartenu a leur mère, perdu lorsqu' Oderay fut elle même assassinée.


Il tendit la main.

- Puis je Prudence ?

[ Prudence , Amellia , Manon vous avez un MP. On va encore ménager un peu la surprise de JD Davia. ]

_________________


Dernière édition par Severin de Volvent le Dim 15 Juil - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Prudence Giffard

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Dim 15 Juil - 19:30

Je levai le bijou pour le contempler, fixant le pendentif, à mi chemin entre l'admiration de la finesse du cadeau et la nostalgie de ce qu'il symbolisait pour moi.
Alors, quand Severin voulu le prendre, je lui donnai lentement, perplexe. Mais le bijou sorti très vite de mon esprit à la vue des tissus.
Au premier abord, il me semblait reconnaitre la coupe d'une couturière parisienne que je connaissais, pour avoir vu nombre de ses créations à Lillebonne. Mais la seconde était différente.

Je reconnaissais le style de deux couturières qui avaient déjà cousu pour ma soeur, et dont les créations étaient à Estrées. Je pouvais même dire l'adresse de l'atelier, et estimer le prix, au vu des tissus et ornements.

Un large sourire aux lèvres, je complimentai Severin.


Ce sont de très beaux modèles, magnifiques robes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Mar 17 Juil - 19:18

Le renart sourit tout en contemplant mélancoliquement le bijou qui lui rappelait sa mère, sa soeur... les femmes de sa vie.
Il offrirait cela à Davia. Il en était heureux.

Ensuite il put pleinement se satisfaire des robes qui furent depliées permettant ainsi d'en voir les détails.
Le compliment de Prudence arracha au renart un sourire reconnaissant.

Prudence parlait peu, aussi en l'observant, il crut comprendre que la jeune fille n'était pas étrangère au monde des belles parures et semblait déja s'y connaitre.
Lui ignorait tout de la griffe des tenues.
Il avait demandé ce qu'il y avait de meilleur pour la bourse qu'il avait confiée a Maturin.
Il n'était pas déçu.


- Merci Prudence. Nous devons complimenter Maturin. Je n'ai pas eu moi même a me déplacer pour acquérir ces parures. Maturin, ceci est très exactement ce que j'imaginais...

Oui il avait demandé des robes assez amples et bien taillées pour laisser à la jeune femme le loisir de la grossesse qu'ils ne tarderaient pas à annoncer.
Elle pourrait être élégante et à son aise.

Il reposa le bijou dans son ecrin, se plaça auprès d'Améllia pour observer les coiffes et après avoir passé une main douce sur la tête de la petite fille il se pencha auprès des deux .


- Si vous progressez comme il le faut mesdemoiselles, je vous promet de vous emmener en personne dans un atelier de couture...

C'était plus là l'occasion d'un voyage, une sorte d'excursion. Paris ou la Bourgogne, la Bourgogne avait sa préférence tout de même.
Il savait que Della les avait faites habiller pour le mariage par sa couturière personnelle mais les jeunes filles ont elle assez d'atours ?

Il posa les mains sur leurs épaules et retourna a l'observation des tissus avant de s'adresser à Manon.


- Manon ? Ou se trouve votre maitresse ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Jeu 19 Juil - 13:00

Le regard de Manon s'était posé sur le bijou. Superbe. Elle n'avait jamais rien vu de si beau de toute sa vie et l'espace d'un instant, elle envia Davia. Si elles avaient été très proches lorsqu'elles étaient plus jeunes, étant soeurs de lait, la jeune Corsu l'ayant extirpé de la pauvreté de sa famille, elle n'en sentait pas moins le fossé se creuser entre elle et alors que la petite servante apprenait à écrire son nom, sa jeune maîtresse devenait une guerrière, alors que Manon apprenait à servir sa maîtresse, Davia épousait le cousin du Duc d'Orléans. Leur monde n'était pas le même et les différences devenaient plus importantes. Là ou Davia, autrefois ce serait confié à Manon, il n'y avait plus que le silence.

Ravalant son amertume et aussi sa jalousie, la servante observa avec intérêt l'étalage des robes. Elle en avait les yeux brillants. Elle s'imaginait déjà essayant les atours de sa maîtresse, se mordant la lèvre de convoitise. C'est alors qu'elle sursauta, comme prise en flagrant délit et se mit à rougir, croisant le regard du Maître et les baissant de suite.


Ma maîtresse... elle... elle est probablement au jardin, ou à la chapelle.

Reprenant contenance, espérant que le Volvent n'ait pas surpris son regard de convoitise, elle releva les yeux, plus sûre d'elle.

Messire désire que j'aille la quérir?
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Jeu 19 Juil - 19:15

Le renard ne répondit pas de suite.
Il resta encore a regarder ce qu'il s’apprêtait à offrir a Davia.


- Disposez ceci sur le lit de la chambre je vous prie... et ensuite vous irez la chercher...

Il sourit légèrement mélancolique.
Puis s'adressant aux jeunes filles.


- Lorsque Davia sera la, que diriez vous de l'emmener dans la chambre découvrir ses cadeaux ? Ensuite vous pourrez l'aider à les essayer non ?

Car égoïstement il espérait son cadeau à lui, le plaisir de voir son aimée parée de ces atours.

- N'avez vous pas hâte de la voir vêtue de ces robes ? Vous plairait il d'en avoir de semblables ?

Il laissa faire Manon selon ce qui était convenu, et alors qu'elle sortait chercher Davia, une légère appréhension ou était ce de l'excitation naquit en lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Ven 27 Juil - 17:53

Elle était à la Chapelle lorsque Manon était venue la chercher. Elle aimait la fraîcheur et le silence de l'endroit et lorsqu'elle n'était pas dans le jardin à cueillir des fleurs et à méditer, elle s'y trouvait, priant ou rangeant les ornements sacrés. C'était sa façon à elle d'expier ses fautes. Lorsqu'elle partait en mission, elle avait un rapport au Très-Haut et à la religion qui revêtait toute la violence des conflits armés, des grands élans de Foi, des grands moments de doute et de désespoir, parfois. Mais depuis qu'elle était à Montpipeau, dans la paix et le calme du quotidien, elle retrouvait une sérénité, dans son coeur, dans son âme et dans la vie de tous les jours. Manon l'avait informé que son époux la mandait dans leur Salon et lentement, elle avait pris le chemin du donjon et de leurs appartements. Elle ne se demandait pas outre mesure ce qu'il lui voulait. Séverin la réclamait, elle venait. C'était ainsi et elle aimait cela, c'était son devoir d'épouse mais c'était aussi pour cela qu'elle se sentait indispensable auprès de lui, tout comme lui était indispensable auprès d'elle. Elle aimait l'écouter lui parler de ses affaires, de ses inquiétudes, elle aimait partager avec lui ces petites choses qui, au final, les rapprochaient un peu plus.

Elle frappa à la porte et, silencieuse, dans le frou des tissus de sa robe simple, elle pénétra dans le salon.

Les filles s'y trouvaient, auprès de son époux. Elle esquissa un sourire. Elle les aimait bien ces deux bouts de femme, elle se sentait un peu comme leur grande soeur, trop jeune pour être leur maman et les voir lui remémorait souvent ses jeunes années qui n'étaient pas si loin. Elle regarda Prudence, puis Amellia. Elle les aimait toutes deux, chacun avait ses fragilités et son petit caractère et si Séverin s'était naturellement trouvé plus proche d'Amellia, la plus jeune, Davia, elle, s'était rapprochée de Prudence. Pas de préférence, juste une affinité un peu plus forte, c'est tout.

Elle posa ses mains ses hanches et leur sourit, taquine.


Et bien mesdemoiselles! Auriez-vous établi vos quartiers dans nos appartements?? Avez-vous appris de nouvelles choses avec Séverin?

Elle leur fit un clin d'oeil avant de s'avancer vers son époux. Tendrement, elle effleura son bras.

Elle aimait les voir ici. Elle savait que le lieu portait à plus d'intimité que la bibliothèque et c'était un endroit parfait pour deviser en toute tranquillité. Elle s'étira, posant sa main sur ses reins douloureux, très loin de se douter de ce qui l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Severin de Volvent

avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 18/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Mer 1 Aoû - 18:58

Le renart sourit en voyant arriver sa jeune épouse.

- Nous étudiions, ces demoiselles et moi... J’espère que nous ne vous avons pas dérangée ?

Il fronça légèrement les sourcils.
Souffrait elle de sa grossesse ?
Elle avait la taille si peu épaisse... Il lui arrivait de se demander si tout allait bien pour cet enfant qui bien qu'il ne fut pas le sien lui était déjà cher.
Il se rapprocha et attrapa doucement sa main.


- Si c'est le cas, pardonnez moi. Il se trouve que nous avons quelque présent pour vous et que j'avais grande hâte de vous les offrir...

Il baisa doucement la main attrapée puis la regarda. Son coeur battait de l'attente et l'impatience de voir sa réaction.

- Si vous voulez bien vous laisser guider par ces demoiselles jusqu'à la chambre...

Il laissa alors sa main glisser de la sienne.
Maturin venait de pousser la porte. Il hocha la tête.
Il savait que cela plairait à Davia.
Il affectionnait particulièrement la robe Bleue telle le bleu des Volvent. La coupe en était savamment pensée pour qui connaissait l'état de Davia.
La robe rouge l'avait surpris. ce n'était pas la une couleur qu'il affectionnait. Mais il avait fait confiance à Maturin et en restait la.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Davia_corsu

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 21

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: En cours

MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    Ven 24 Aoû - 21:53

Parmi les qualités qui l'avaient poussées à choisir Séverin comme époux, il y avait cette délicatesse, toute en retenue qu'elle affectionnait tout particulièrement. Certes, elle apprenait à maîtriser ses ardeurs et constamment, elle était sur le qui-vive afin que le sang chaud de la Corse qui coulait dans ses veines n'explose pas au nez du jeune Volvent. Elle hocha la tête négativement et serra un peu plus fort la main de son aimé, non, ils ne l'avaient pas dérangé, au contraire, elle aimait à les retrouver et à les écouter travailler, mais visiblement, là n'était pas le sujet principal des préoccupations de Séverin. Elle le regarda avec des yeux ronds, surprise et silencieusement, suivit les deux enfants, très intriguée.

Elle resta interdite face au spectacle qui s'offrait à elle et qui lui dévoilait la beauté dans toute sa splendeur. D'un milieu simple et guerrière de surcroît, elle n'avait jamais fait cas de sa garde-robe qui n'avait contenu jusqu'à ses noces qu'une seule robe d’apparat, houppelande immaculée dans un tissu fort simple qu'elle portait dans les occasions les plus importantes, à moins qu'elle ne préfère sa tenue de Blanche, une robe verte aux couleurs de son ordre. Elle ne s'était jamais plainte et la simplicité de ses tenues ne lui incommodait guère, elle n'était pas noble de titre ou de fief et n'avait de rang à tenir que celui de Dame Blanche, rang dont le caractère martial et humble l'excusait de tenues grandioses que, d'ailleurs, elle ne pouvait pas s'offrir.

Devant elle se trouvaient deux pures merveilles et de deux couleurs qu'elle affectionnait particulièrement. Elle s'avança instinctivement vers la robe rouge, poussant un sifflement d'admiration. Ses doigts effleurèrent le tissu fin. Le blanc et le rouge se mariaient à merveille et elle caressa avec plaisir le tissu de la ceinture. Cela se voyait la robe lui plaisait, la coupe en était classique, mais la couleur chatoyante ainsi que le drapé, lui donnait de la majesté.

Elle lança un regard amoureux à son époux et poursuivit, s'avançant vers la belle bleue. Elle sourit. La fluidité, la beauté du tissu satiné, la couleur qui était Sa couleur, car depuis toujours elle avait aimé le bleu qui lui rappelait la beauté d'un ciel dégagé, tout lui plaisait. Elle s'en empara avec avidité et la plaça devant elle, regardant Séverin.


Oh, mon chéri, vous m'avez gâtée!! Bien plus qu'il ne faut!!

Les joues rougies, les yeux brillants, elle n'en revenait pas.

Merci, merci mille fois!! Elles sont superbes et elles me plaisent... énormément!!

Elle ne put retenir sa joie et se mit à tourner sur elle-même en riant, sans lâcher la robe, ravie des cadeaux qu'il lui avait offert.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Ou le renart faisait un cadeau.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Ou le renart faisait un cadeau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadeau : patron tablier
» mon cadeau de noel : bridon et collier de chasse!
» mon super cadeau de noel
» LE CADEAU DE NOEL POUR PHILOUBETTA
» [PLACE CAROLE] REVE Un superbe cadeau de noel !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Le Donjon et ses Ailes :: Les Appartements des Gens de Maison :: Les Appartements de Davia et Séverin :: Le Salon de Sisyphe-
Sauter vers: