Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 V'la le frangin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximien

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/07/2010
Localisation : Cusy/Lyon

MessageSujet: V'la le frangin !   Ven 13 Juil - 0:35

Allez en Berry ? pff il n'y avait bien que les femmes pour avoir des idées comme cella...
Un hospitalier dans un duché d’arriérer, déjà qu'on leur avait promis de finir au buché au ordre royaux voyageant en Berry.
Enfin voila, rien de mieux que le domaine royal, des personnes cultivés, raffiné, enfin voila quoi.

Arrivé donc à Blois, se frayant un passage dans la masse bretonne y résidant, le voici arrivé au porte du castel, sur sa belle jument, tout de métal et blanc vêtu. Bah oui, on est plus en guerre, mais il n'est pas encore rentrer chez lui.
Enfin le voici avec ses quelque hommes d'armes restant, faisant signe à l'un deux de sonné de l'oliphant


Que l'on annonce le frère de ses Grasces d'Orléans !


Après tout, c'est une invitation que l'on ne refuse pas, si tenter qu'il est possible de la refuser.
Revenir en haut Aller en bas
Maximien

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/07/2010
Localisation : Cusy/Lyon

MessageSujet: Re: V'la le frangin !   Sam 14 Juil - 21:58

Le maréchal regardait son homme d'arme qui avait sonné de l'oliphant

Redonne donc un coup, on est invité a coucher au castel, pas devant pardis !

Si ça continuait, il allait faire tailler un bélier, comme ça la question serait réglée
Revenir en haut Aller en bas
Molosse

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: V'la le frangin !   Sam 14 Juil - 22:38

Molosse. Le bon vieux et fidèle chef des remparts de Montpipeau. Il avait l'avantage de dissuader les maraudeurs, d'ailleurs, d'aucuns murmuraient que la fourrure qu'il portait sur les épaules n'était pas en renard, mais en poil de roux. Légende ? Réalité ? Qui sait.
Molosse prend son service au crépuscule. Le jour, les portes sont ouvertes, alors il n'y a pas besoin - ou presque - de jouer au petit majordome imparfait. La nuit en revanche, les allées du bourg seraient des coupes-gorges si jamais l'on laissait entrer n'importe qui.
Du coup, quand sonne le cor, c'est une brute épaisse qui se pointe à la Tour de Favéant numéro 1. Là, il met l'oeil à la meurtrière. Il ne voit rien, alors il ronchonne. Puis il va de l'autre côté de la herse.
Un blondinet et sa suite réduite.

Vous faites du bruit.

La voix est rauque, pas amicale.

Vous voulez quoi ? L'asile ? C'est à l'église.


Le Frère de ses Grâces. Puis quoi encore. Molosse, il les connait Arthur et Gabriel.
Revenir en haut Aller en bas
Maximien

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/07/2010
Localisation : Cusy/Lyon

MessageSujet: Re: V'la le frangin !   Dim 15 Juil - 0:15

Ah, quelqu'un ! a croire qu'il sont en sous effectif dans ce château.
Écoutant ce garde, bas oui qu'il faisait du bruit, c'est bien l’intérêt de l'oliphant didioux !


Un peu qu'on fait du bruit !
Tu n'entends rien de là haut ?


l'asile à l'église ? pourquoi pas, mais le frangin ni la frangine ne serait d'accord

L'asile ? bien sur, qu'es que tu crois que je ferais ici en pleine nuit ? monter à l'assaut des remparts ?

Je suis Adonis de Montestier, Seigneur de Cusy et de Lambres, Maréchal de l'Ordre Royal des Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, fils de sa Grasce Angélyque de la Mirandole, qui est la mère de ta maistresse Della de la Mirandole Amahir Euphor.
Plus simplement pour ton esprit je suis bien son frère.

Alors tu va me faire le plaisir de lever cette herse si tu veux pas prendre mon soleret au cu !


Donnant un petit coup de reine, il se rapprocha de la herse avec son fidèle destrier
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: V'la le frangin !   Mar 17 Juil - 3:07

Olà Molosse ! Couché !

Quoi ? A un chien, l'on parle comme à un chien. D'autant que s'il était un excellent garde, la brute avait perdu le peu d'estime que lui portait déjà l'Amahir un jour qu'il s'en fut avec une jeune gourgandine noble et qu'il tenta de la violer au bord d'un puits. Cela lui valu trois semaines de piloris et quelques cicatrices.
Avisant son frère de l'autre côté des grilles, le Duc d'Orléans fit un signe en haut du corps de garde.

Relevez-moi cela !

Et à mesure que s'ouvrait la lourde herse, Keridil approchait de Maximien.

Ainsi te voilà ! Nous ne t'attendions plus. Della commençait à penser que comme au Baptême de Clément, tu nous ferais faux bond. Mais il semblerait que pas cette fois.

Et de sourire en coin. L'entrée était libre, et le brun invita le blond à descendre.

On va te mener tout cela aux écuries. Tu es bien crotté.

Le voilà qui se mettait à parler comme son épouse. Effrayant !

Et toi, tu vas prendre un bain.

Prendre Max pour un môme : check.

As-tu manger ?

Faut avoir le sens pratique tout de même.

Nous, oui. Mais je puis te faire préparer quelque chose.

Activer les cuisines et le service en pleine nuit. Voilà qui risquait d'alimenter les ragots au petit matin.

Fort heureusement, tes appartements t'attendent. Tu vas voir. Il fait chaud, à Montpipeau.

Keridil, ou l'art de vous meubler une conversation.

Derrière eux déjà, l'on rabaissait la herse dans un lourd fracas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maximien

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/07/2010
Localisation : Cusy/Lyon

MessageSujet: Re: V'la le frangin !   Mar 17 Juil - 11:25

Ah, vins donc le patron des lieux, enfin !
Il n'y aurai donc pas de siège a Montpipeau en ce jours, ou du moins en cette nuit.

Posant pied a terre à l'arriver de son frangin. Max s'avança vers lui.


Oh bas, on ne peut pas rater toute les invitation non plus hein

Continuant a avancer, Max laissa soins à ses hommes d'armes et aux domestiques de se rendre au écurie.

Hum, dis moi, tu aurais bien quelque toits pour loger mes fidèles soldats ?
Et puis crotté ? oserais tu insinué que les ordre royaux traine dans le purins ?


Tout de même, quoi que même si un bain ne lui déplairai pas après ces nombreux mois de campagne.

Et puis, oui, j'ai déjà manger, mais si tu veux cassé une croute ne cuisine en ma compagnie je ne vais pas refuser

Lui dit il en lui souriant, puis partit avec lui en direction du château.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: V'la le frangin !   

Revenir en haut Aller en bas
 
V'la le frangin !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un poème de mon frangin
» Frangin
» mon frangin se met a la terrario
» Installation chez mon frangin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Les Tours de Favéant et le Mur d'Enceinte-
Sauter vers: