Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'éternel est mon rocher...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kasia

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: L'éternel est mon rocher...   Mar 17 Juil - 22:27

Si lointain que Montpipeau semblait aux yeux de la jeune Blanche bien plus impressionnant que la réalité. Il faut dire, en cet instant, qu'elle eu préféré affronter à nouveau la campagne du Ponant dans son intégralité, et souffrir à nouveau plaies, bosses, et la faim, que d'aller passer la herse. Une frayeur irrationnelle qui la prenait, sans prévenir, sans raison.
Une terreur immense, incommensurable. Bien sûr depuis le mariage, elle savait qu'elle n'avait pas perdu Davia, qu'elles restaient toujours proches. Que Davia restait sa sœur.
Et pourtant, depuis autant de temps, elle n'avait pas mis un pied dans son intimité, et pas même le bout du doigt, ou du nez. Situation inhabituelle.
Alors elle avait peur.
Depuis le mariage, Davia était à Séverin avant d'être à elle, et l'idée d'entrer et de les voir ensemble l'angoissait de manière absurde, inexplicable.
Elle était jalouse, affreusement jalouse oui, mais n'osait et ne voulait se l'admettre. Parce que Davia était heureuse de ce mariage. Parce que c'était ce qu'il y avait de mieux. Parce qu'à un enfant il y avait un père. Et l'idée même d'en revenir à la nécessité matérielle d'un mariage lui criait qu'elle aurait beau faire l'effort de connaître Séverin, elle garderait toujours une dent contre lui pour ce mariage.

Et pour autant elle était là. Elle n'allait tout de même pas faire demi-tour. Pas maintenant.
Talonnant sa monture, ancrée en selle comme monterait n'importe quel homme qu'elle n'était pas, elle continua sa route jusqu'à gagner l'entrée. De plus en plus ratatinée à mesure qu'elle approchait, mais dans les rails. Ou presque.
Car une fois au but, c'est d'une voix fêlée, presque aiguë, démentant toute son apparence et ses manières d'homme, qu'elle tenta d'engager la discussion.


"Eeeuh. On peut entrer ? Je veux dire, je.. Je suis attendue. Aheum. Par Davia. Corsu.
Mariée à Séverin. De Volvent, oui, c'est ça. Oh.. Attendez.. Ah, je m'appelle Kasia. Alors, c'est bon ?"


Et il n'était pas garanti que l'assurance revienne une fois la porte passée, tellement elle ne se sentait ici pas à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Manon

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: Re: L'éternel est mon rocher...   Jeu 19 Juil - 10:50

Petites mains du château, elle se trouvait à la cuisine à aider à préparer le repas de midi. C'est que la mesnie du Duc d'Orléans était grande, entre les serviteurs, les gardes, les vassaux, les amis, la famille, les tablées étaient souvent bien garnies, bien fournies et bien vivantes. La cour du Duc était réputée, il fallait préserver la réputation. Encore une fois on vint la déranger en plein travail et Dieu sait qu'elle n'aimait pas ça.

Ronchon, elle s'essuya les mains à son tablier, direction la Tour Favéant et l'entrée du Domaine. Elle avait déjà vu la jeune Kasia plusieurs fois, à Loches et à Orléans et elle savait l'amitié qui la liait à sa maîtresse, même si elle n'en avait pas vraiment mesuré la profondeur et l'intensité. Elle la jalousait quelque peu, la jeune blanche était entrée dans la vie de la Corsu alors qu'elle-même était envoyée au loin pour apprendre à lire, à écrire, à compter et ainsi pouvoir seconder Davia en toute chose. L'amitié avait laissé place au service et parfois, Manon en voulait un peu à sa maîtresse, même si elle ne pouvait pas lui reprocher.

Sourcils froncés, elle regarda la demoiselle.


'jour Mademoiselle Kasia. Suivez-moi. Ma maîtresse vous attend.

Tournant les talons, elle prit le chemin du logis.

Confiez vot' monture à une palefrenier.

Un peu trop sèche, pas très accommodante, il faudrait à l'avenir que la jeune fille apprenne à se déplacer seule dans le château. Manon n'avait pas du tout l'intention de la materner. Jetant parfois un coup d'oeil en arrière, pour être sûr qu'elle soit suivie, elle conduisit Kasia aux jardins ou elle savait que sa maîtresse se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'éternel est mon rocher...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'éternel est mon rocher...
» crevettes des rocher + alevins de betta
» rasso rocher branlant 2010
» Yves Rocher : échange de mails avec le service conso
» Yves Rocher reçoit le label One Voice ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Les Tours de Favéant et le Mur d'Enceinte-
Sauter vers: