Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Sam 22 Sep - 15:29

De bon matin, Della avait veillé à ce que soient dressées dans la haute cour, de grandes tables recouvertes de somptueuses nappes blanches, garnies de gourmandises afin d'accueillir comme il se devait, les invités au mariage.

Le Ciel était avec elle car la journée s'annonçait ensoleillée et douce. Même le petit vent annonçant l'automne s'était tu, laissant les rayons de l'astre solaire réchauffer les pavés de la haute cour.

L'on trouvait sur les tables des vins de Bourgogne, de Champagne, du cidre de Normandie, de l'hypocras et plusieurs liqueurs produites pour la plupart ici même ou en Bourgogne. Oui, Della était plutôt terroir/chauvine.
Pour les denrées, des gibiers présentés froids, accompagnés de fruits ou de sauce tels que rôtis de chevreuil et de cerf, lièvres en terrine et quelques volatiles également. Des pains venant des villages voisins, des fromages de la région accompagnés de miel et de dattes du sud.
Pour les enfants, et aussi pour les grands, des gâteaux aux pommes et aux poires, aux cerises et des oublies indémodables.

Et au milieu de tout cela...une Duchesse rayonnante, encore un peu plus ronde que la semaine passée, au mariage de Sindbad mais toujours aussi en forme (c'est le cas de le dire) et prête à recevoir avec son époux - mais où donc reste-t-il encore, lui ? - les invités à la noce.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Sam 22 Sep - 16:14

L'époux, jeune retraité, prenant sa vacance post-mandat ducal de cinq mois à coeur, était entrain de gazouiller dans l'une des Tour avec son fiston, qui commençait à grimper les marches du château comme un cabri.
Eloigné de son fils un temps, Keridil avait regretté de ne pas assister à l'éducation de l'héritier aîné que tout appelait à devenir un diplomate de talent, ou encore un dodu garçon qui pourrait se reposer sur les richesses et titres amassés à grand renfort de mérites par Papa et Maman.
Ainsi, l'Amahir était entrain de tenir de ses mains gaillardes et davantage usées aux cuticules à force de tailler des plumes qu'aux paumes à force de tenir une épée celles, encore un peu potelées et toutes petites de Clément.
Plus tôt, ils avaient été choisir un jeune poulain pour le gosse, gâté par un père gâteau : un poulain qui grandirait avec l'enfant, et qui serait pour lui un ami, un Qantor comme le brun en avait eu avant que la guerre ne l'emporte, le laissant plus inconsolable que s'il avait perdu un frère. Pourtant, Keri Keri aurait été abattu de voir la tignasse blonde de son cadet pâlir devant la Faucheuse.
Alentour, l'on préparait avec force bruit les festivités du mariage d'Aranelle, mariage qui n'avait aux yeux du Vicomte de Montpipeau que le bénéfice d'un retour en terres Orléanaises pour quelques jours. S'il était hardi à l'idée de marier ses propres vassaux, il nourrissait une certaine indifférence à l'égard de ceux de Della, quoi qu'il réclamait une stricte égalité de supériorité à leur encontre, avec son épouse. De même, elle avait tous droits sur Liloute et Sindbad, et ne se privait d'ailleurs pas de leur faire entendre.

Le Duchesse de Chartres avait pourtant insisté pour que le Duc, ayant trop longtemps mis de côté mesnie, famille, maison, femme et enfant, s'implique dans l'affaire. Il avait oublié de prendre le commandement de la garde : elle avait fait savoir sa désapprobation la veille. Fort heureusement, il l'avait mise enceinte, ce qui la mettait en joie et évitait les colères irréversibles.
Estimant donc qu'il était temps pour lui de rejoindre l'apparat qu'exigeait son rang, l'Illustre abandonna à contrecœur son blond petit prince à une lingère, non sans un pincement de joue.
De toutes façons, il semblait entendu dans tout le château que Clément devait être parfait, et qu'il était impossible que l'on confie la tâche de sa toilette à son père, qui lui même devait faire la sienne.

Chose faite, Keri Keri débarqua pimpant au devant de son épouse, canne en main.
Et, comme pour excuser son retard :


Clément faisait des siennes.

Pauvre gosse adorable dont le seul crime avait été d'implorer son Pôpa avec ses yeux bleus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
luaine

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Sam 22 Sep - 16:31

Une nouvelle noce et pas des moindres poignait son nez. Aranelle, la blonde fille des Trun, se mariait. Quand l'invitation arriva chez le couple Von Strass, Luaine en resta baba. Mariage, mariage qui voulait dire avant cela, prétendant et cour. L'homme et la jeune devaient être d'une discrétion à toute épreuve. Petit cupidon en herbe, la brune se demandait qui était le futur genre des époux Ried. Connaissant la famille et sa moralité, l'homme devait fatalement être un homme de bien.
Elle en informa son époux.
Ils seraient présent pour l'évènement. Etre là lors d'un échange de voeux était toujours très émouvant. La Duchesse se rappelait toujours des siens lors de son mariage.
Orléans/Alençon, un saut de puce dans l'exigu domaine royal où Montpipeau était réputé. Non elle n'y connaissait personne mais pourtant le nom lui disait quelque chose. Elle ne réussi pas à se souvenir pourquoi ce nom semblait familier à ses oreilles mais ce n'était pas important.

Un attelage aux couleurs des Von Strass fut apprêté pour rallier le vicomté, afin d'assister à la noce. Luaine se languissait de voir un nouveau couple lié devant Aristote, de faire la présentation du futur marié et de voir les époux du Ried. Une auberge bien proprette fut abordée la veille au soir, afin de gouter à un léger repos avant la cérémonie et la ripaille.

Revenir en haut Aller en bas
arthurcano

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 22/09/2012
Localisation : Narbonne

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Dim 23 Sep - 16:23

Le vicomte de Pégairolles-de-Buèges, sur invitation de sa belle, Arthur avait fait attelé le carrosse pour se rendre au château de Montpipeau pour le mariage du cousin de son aimée... Les préparatifs de la veille pour le choix des tenues avaient donnés quelques sourires et sueurs tant en cette époque, il faisait encore bon en notre Languedoc.

Si chacun avait encore son lieu de vie, chaque jour qui passait les rapprochés et s'il fut embarrassé quelques instants pour l'accompagner à ce mariage, il n'en montra rien car temps il était que de s'afficher et de montrer qu'après le malheur deux êtres peuvent retrouver goût en le sens de la Vie.

Arthur était à essayer ses différentes tenues et puis elle aimait le mauve alors ainsi il s'habilla donc de cette tenue qu'elle apprécierait sans doute aucun.


Ainsi parait, il se rendit dans les appartements d'Aspho et toquant à la porte attendit son arrivée... Des j'arrive j'arrive... puis des pas qui se semblait se rapprocher... Chaque jour qui passait était une découverte, et il se demandait si sa tenue n'en faisait pas trop... Et elle comment serait elle ? Belle comme un coeur sans nuls doutes mais...

La porte s'ouvrit et ... Hannnnn Arthur en fit tomber sa canne qu'il ramassa non sans que la palpitant n’accélère... Cette robe était merveille et la couronne de fleurs posait en sa chevelure était du plus bel atout...


Tu es... Tu es ravissante chère amie... Ta couturières à des doigts de fée...

Il la contemplait avec l'envie de la prendre dans ses bras mais la crainte de froisser... cette robe, le fit se retenir... Un sourire large pourtant se dessinait sur ses lèvres et... que de se mettre à rêver à ce qu'il pensait encore improbable il y a quelques semaines... La Vie fait son chemin et ...
Le Carrosse nous attends Aspho, si tu veux bien à mon bras y venir afin que de prendre ensuite le chemin du château de ton cousin qui se nomme rappele moi ?

Le carrosse les attendait comme prévu, et ensemble à se compter non pas fleurette mais à se découvrir de parler de leurs familles encore que celle d'Arthur se résumait à lui sa fille et son fils adoptif, et feu ses deux épouses...

Le carosse prenait route et les lieux défilés, d'arrêt en relais puis de chemin en chemin, c'est un peu harassé qu'ils arrivèrent au château de Montpipeau. Il laissa alors Aspho les faire s'annoncer ...

Revenir en haut Aller en bas
http://domainedegenolhac.xooit.fr/index.php
Asphodelle

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Dim 23 Sep - 16:41

L'eau qui glisse sur la peau, les bulles qui bullent, l'éponge qui sèche, les huilent qui fondent, le parfum qui pshite, la brosse qui brosse, et les boucles qui peinent à se tenir.

Le corset qui se lace, le tissu, qui bruisse, l'étoffe légère et transparente qui se place, les boutons qu'on boutonne et le khôl qu'on souligne, la bouche qu'on pare de safran, et des fleurs, fraiches, qu'on a couronné, et qu'on dépose sur les cheveux dont les boucles peinent à tenir.

Les petites fleurs rouges et ce noeud sur le devant...c'était frais, doux et coquet, sans plus et sans moins.


Toc toc...c'est son Chevalier servant qui appelle...

J'arrive, j'arrive...
elle emporte le petit sachet de tissu qui prends eau fraiche de soin, petit peigne, poudre et petit khol pour les retouches...et se dirige vers la porte.

Lorsqu'elle ouvre, elle sourit, elle rosit, son ami était bien beau!!


Comme tu me parais beau, comme tu es fort bien paré...Arthur tu es parfaitement séduisant dans cette tenue. Et mon cousin, s'appelle Leg...Leg dict Le Jeune...

Elle le regarde de la tête au pied, l'oeil brillant, et prends son bras, souriante et heureuse d'y être.

Pendant le voyage, ils discutèrent, ils parlèrent de beaucoup de choses...ils échangeaient d'avantage que pendant le moment plus amical de leur relation, les derniers mois qu'ils se connaissaient.

A leur arrivée, le chateau ouvrait ses bras...mais la fatigue était là.
Elle secoua sa tenue, fit vérifier son maquillage par...le cocher...qui...lui fit une retouche - si si...
Et enfin, souriante, reprit le bras d'Arthur en annonçant :


Le Vicomte Arthur de Génolhac, mon ami, et Dame Asphodelle di Césarini, cousine de Leg di Césarini, sont arrivés pour la noce.
Revenir en haut Aller en bas
Yrvis de Chenot

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Dim 23 Sep - 21:37

Juste le temps de profiter de son mariage et de débuter une vie maritale, que déjà un nouveau se profile à l'horizon, celui de leur ami Leg "aux pattes bleues", surnom qu'il s'est donné en référence aux poulets de son duché de Bresse. Yrvis s'était promis de le contrôler quand il ira visiter son vicomté qui se trouve lui aussi en Bresse avec son épouse.
Contrôler que les poulets de cette régions ont bien les pattes bleues, et pas contrôler les jambes du futur marié, il laissait cela à la future mariée.

Enfin, les affaires pour le voyage et la cérémonie furent préparées et le trajets entreprit sans mauvaise surprise jusqu'au duché puis au château de Montpipeau. Yrvis lacha la main de son épouse pour se présenter au préposé de la grille qui pointait son nez.


- La duchesse de Savoie Alinoë de Chenot et son époux Yrvis de Chenot.
Revenir en haut Aller en bas
Alinoë de Chenot

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/02/2011

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Dim 23 Sep - 22:02

La jeune épousée tenait son époux. Elle était une femme rayonnante et heureuse. Alinoë et son époux étaient arrivés en avance pour le mariage de leur ami Leg.
Ils étaient allés saluer le Duc Lexhor qui était le parrain de la jeune femme. Alinoë adorait son parrain mais elle ne le voyait pas souvent. Sauf que là, il avait été le témoin de son mariage et voila que Leg, le meilleur ami d'Alinoë épousait la vassale de la belle-fille du Duc. Le monde était définitivement petit.

Alinoë était contente de se retrouver là, cela lui faisait quelques jours de vacances. Leg, Yrvis et elle était au conseil et ils dirigeaient la Savoie. Il y avait un vol de pigeons qui planait au dessus du carrosse, ces pigeons relayaient les nouvelles du conseil donc Yrvis et elle continuaient de travailler dans leur carrosse. Heureusement, il n' y avait rien d'urgent. La jeune femme sursautait chaque fois que le co-pilote du cocher lui disait qu'un pigeon atterrissait : Elle avait peur de recevoir une nouvelle qui les obligerait à rebrousser chemin.

Le jeune couple avait dormi au Château de Lexhor et ils s'y étaient préparés.

Après s'être fait annoncer, ils entrèrent dans uns salle superbe. Ils restèrent sur le seuil jusqu'à ce que les Maîtres de maison vinrent les accueillir, Alinoë aperçut néanmoins Asphodelle la cousine de Leg. Elle se détendit. Il y avait une personne qu'elle connaissait. Bien sur elle avait déjà rencontré la Duchesse, dans la famille d'Adrian de Montjoie mais elles ne s'étaient pas parlées.
Revenir en haut Aller en bas
Heimdal

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Dim 23 Sep - 23:57

L'invitation leur avait été envoyé au couple. Le temps fut remarque pour un déplacement dans le duché voisin. La route ne fut donc
pas si longue. Heimdal avait eu des déplacements bien plus pénible que cela. Ce fut pour lui un excellant moyen de changer les idées.

Le couple von Strass était arrivé à bon bord et le Duc de Courtomer se demandait s'ils étaient bien arrivé au bon endroit

Le château se présenta devant comme un émerveillement et le secrétaire d'Etat d'Alençon pouvait l'admirer. Ces fêtes permettent
au couple de rencontrer de nouvelle personne.

Revenir en haut Aller en bas
Chankel

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 24/09/2012
Localisation : Saint-Lizier

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Lun 24 Sep - 12:16

Se changer les idées... Cela fera du bien de se changer les idées s'était dit le Baron de Villefranche d'Astarac. Oui... Baron de Villefranche d'Astarac et Seigneur de Laas d'Astarac... Cela lui faisait toujours aussi étrange lorsqu'il se disait cela. Non pas que cela ne sonne pas bien, mais... Etait-il fait pour ça ? Le Chankel Kermeno de sa jeunesse sûrement pas. Mais il est vrait qu'il avait muri, pris de la bouteille, s'était assagi, pour ne pas trop dire qu'il avait... vieilli... Et son épouse qui avait tant oeuvré pour ce Comté d'Armagnac et Comminges avait assurément mérité ces titres. Lui bah... il était "juste" son époux.

Ceci dit, il était vrai qu'actuellement, être son époux n'était pas forcément de tout repos. Avec les sauvageons qui avaient engagé une véritable guerre dans ce qui était maintenant son pays d'adoption, il y avait de quoi s'arracher les cheveux. Même un Prince de France était engagé dans ce jeu... Oui, décidément, la Comtesse était bien occupée.

C'est donc presque avec reconnaissance qu'il avait accepté de changer un peu d'air. La Comtesse aussi en avait besoin, et avait accepté de suite de l'accompagner, se déchargeant de ce qu'elle pouvait vers son Conseil Comtal, le temps d'assister à cette noce. Elle aussi avait bien besoin de faire et voir autre chose.

Aranelle, il l'avait connue bien plus jeune, le breton. Puis plus tard, son baptême avait été sa première sortie avec son épouse. Et maintenant voilà qu'elle se mariait. Il avait souri aussi à cette évocation, signe encore une fois du temps qui passait immuablement. Il n'y avait que son épouse qui ne changeait pas : toujours infatigable, pleine d'énergie, tendre avec ceux qu'elle aimait, farouche et indomptable envers les autres. Il se disait parfois qu'ils faisaient un drôle de couple. Un peu comme l'eau tranquille et le feu pétillant qui s'associaient. Mais jamais il n'avait regretté cet instant où ils s'étaient unis pour toujours.

Et c'est avec tendresse qu'il la regardait, son épouse, alors qu'ils s'avançaient tous les deux, doigts entrelacés, vers l'entrée de ce qu'ils espéraient être le Château de Montpipeau après un long voyage. Long, mais tellement reposant après tous ces événements... Il les présenta aux gardes surveillant l'entrée.


Hola mon brave... Pouvez-vous annoncer sa Grandeur Morgana Kermeno, Dame de Laas d'Astarac, Baronne de Villefranche d'Astarac et Comtesse Régnante d'Armagnac et Comminges, ainsi que son mari, Chankel Kermeno ?

Oui, il paraissait qu'on disait Sa Grandeur... Lui bien sûr ne l'appelait pas ainsi dans l'intimité, sauf pour l'embêter. Mais ici, c'était ainsi qu'il lui fallait l'annoncer... Sa première sortie avec la Comtesse...
Revenir en haut Aller en bas
Haeven

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Lun 24 Sep - 18:12

Et encore un mariage ... le troisième qu'elle officiait ce mois ci... enfin là pour cette fois ci elle n'officierait pas seule. Décidément ils s'étaient tous donnés le mot pour s'unir juste après l'été.
C'est d'ailleurs ce qu'elle devait faire aussi si son fiancé n'avait pas disparu tout à coup sans que personne ne sache ce qu'il était devenu, ni même où il était.
Elle secoua doucement la tête en soupirant, il fallait qu'elle arrête de penser à lui. Et celà ne serait pas chose aisé car le futur marié de ce mariage était le petit cousin de son promis.
Le petit Leg ... non il valait mieux penser à lui comme digne fils de ce grand Templier qu'avait été son père et non pas le cousin de son fiancé.
Elle l'aimait bien ce jeune Leg et celà lui faisait tout bizarre de penser qu'il allait se marier.

Et c'est perdue dans ses pensées, qu'elle avait suivi ses gardes qui l'entouraient ... bien sûr qu'elle ne se déplaçait jamais seule sur les chemins.
Elle leva les yeux devant la majestueuse batisse qui se dressait devant elle. Ils étaiet enfin arrivés, le voyage lui avait paru d'une lenteur interminable.
Ses gardes iraient bivouaqués non loin de là et c'est seule qu'elle entra afin d'aller se présenter à l'endroit indiqué pour accueillir les invités.
Elle s'adressa au garde.


- Bonjour, pouvez-vous annoncer Monseigneur Haeven Von Valendras je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
Lilou de Mont' de DC

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Lun 24 Sep - 19:26

A Dombes.

Non, je ne me dépêcherai pas,
Non, je n'irai pas plus vite.

Les derniers mots de Sa Grâce était sans appel.
La troupe des valets se tut d'un seul coup.

Depuis le début de la Semaine précédent les noces,
Dombes était en effervescence.
Alors que même les deux principales vieilles biques de la bicoque,
Ne se pressaient pas plus que cela.
Ayant l'humeur amer, par rapport aux décisions prises concernant ces noces.

Les Deux Vieilles Biques ? Aurea et Lilou bien sur.


Enfin soit, elle finit par se préparer et à partir,
Pour le plus grand soulagement des Serviteurs de Bresse.
Même si elle savait que certains partageaient son avis,
Et qu'ils avaient un pincement au coeur de ne pas avoir été choisi pour organiser ses noces dans "leur" propriété.


Le Voyage.

Celui ci fut interminable. Et le temps, pas des plus clément.
Ce qui n'aida pas à rétablir l'humeur de Lilou.

Elle fut prévenu que vu le retard qu'il avait pris,
Un arrêt en Auberge serait nécessaire avant d'arriver aux Noces.
Elle découvrait l'amabilité des habitants,
Et eu la possibilité de se rafraîchir.


Les Noces.

Le convoi Savoyard arrivait.
Le carrosse frappé au divers armoiries des familles, attendit.
Autant, elle était en terrain conquis en Empire,
Autant, ici, que faire.
Ben attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Sabaude

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 0:39

Entre deux vaches et deux assiettes émaillées ils avaient reçu une invitation à......un mariage.
Il était devenu fin connaisseur pour l'évènement. Il lui suffisait de tenir le pli entre deux doigts à hauteur d'yeux pour que d'un sourcil arqué en guise de préambule il annonce:


- Ma luciole? Cesses de t’empiffrer et viens donc faire un peu d'activité avec moi derrière ce magnifique chêne, il faudra que tu puisses bientôt rentrer dans tes belles toilettes!

Le mariage d'Aranelle. Qu'était le couple pour la jeune femme? Connaissances, collaborateurs, amis de la famille?
Est-ce que cela avait une importance en un tel jour? Certes non. Il appréciait la jeune femme et lui souhaitait d'être heureuse, voilà tout ce qui importait. Ca et...préparer les bagages. Pour ne pas arriver en retard après s'être perdus x fois en suivant des raccourcis d'homme, il laisserait sa douce mener la danse du retour. Au moins ne pourrait-on lui imputer une défaillance, sauf peut-être celle de la vivacité, habitué qu'il était depuis quelques mois à bayer aux corneilles.

Revenir en haut Aller en bas
jehanne_du_genevois



Messages : 1
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 18:47

En retard ? ....Comment ça une habitude ?

Me voilà à flâner à Chignin .Entrainement pour les joutes terminé je ne me presse pas de rentrer .
Sa graisseuse...oups Gracieuse Grasse son Altesse estait enfermé dans son bureau .Déjà quand il estait Duc il en passait du temps dans son bureau mais là ...Encore plus ...Mais bon aucun reproche à lui faire il aimait ce qu'il faisait et il estait compétent .J'estais fière de mon époux .Et puis pendant ce temps je pouvais me consacrer à mes passions sans qu'il rasle.

Depuis ce matin quelque chose me turlupinais ,j'avais l'impression d'oublier quelque chose ...Mais quoi !
Je me repassais tous les préparatifs d'anoblissement,des joutes ...Non je n'avais rien oublié .C'estait pas cela alors .
Pffffffffffff Pas possible de me souvenir !
Déranger Nerval ?
Non mauvaise idée !
Partir en balade à cheval ?
Non c'est pas ainsi que j'allais me souvenir !

Bon ...
Au moment ou je rentrais je croisais Sarah .Ben voila a qui demander .Ma teste c'estait elle .
Sarah me rappela qu'on estait de mariage ... Mariage ?
Ohhhhh pinaise le mariage du petit coq de Bresse !
Hop des ordres pour que tout soit pret en un éclair.
Une course dans le castel de Chignin ...Une porte de bureau enfoncé ...Tirer par le bras sa Gracieuse Grasse et tout en le faisant courir lui expliquer le comment du pourquoi .

Non mais je vous jure je me serais donné des claques !
Comment oublier le mariage de Leg ...Non mais je vous jure dès qu'il y avait des joutes j'en perdais la notion du temps ...J'oubliais tout .
Impardonnable !

Pis le mariage c'estait pas à coté il fallait le temps du trajet .
Bon à cheval ont irait plus vite mais pas sur que son Altesse sérénissime risquait d'arriver mal en point ou voir pas du tout car Zéphir le perdrait en route .
Hop le carrosse .Pas mon moyen de transport preferé mais pas le choix .

Le voyage ...

Rien d'extraordinaire .
Pas de brigands a pourfendre !
Pas de tracas avec le carrosse . Tout alla pour le mieux et on arriva entier .
Des arbres se colorants de teintes flamboyantes et rougeoyantes ...
Le temps ? Bof l'Automne quoi ...

On arriva en un domaine majestueux .
On estait là enfin .
En retard ou pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Brunehaut de Romblay

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 18:55

A ces mots elle avait failli en recracher le délicieux macaron qu'elle venait à peine d'enfourner, après tout elle peut bien enfourner vu qu'il lui dit qu'elle s'empiffre.
Mais la gourmandise était déjà entrain d'emplir de son délicieux gout son palais pour qu'elle n'en recrache seulement une miette, et puis l'option proposée de lui faire perdre le peu de calories engloutis lui avait fait perdre toute notion de culpabilité.


Glurps, avalé d'une seule bouchée.

Un regard innocent qu'elle porte en sa direction essuyant d'une pointe de langue les traces de son forfait, avant de lui prendre des mains l'invitation qu'il tenait tout en plissant des yeux.

Montres moi ça vil que tu es à m'accuser de ne plus savoir me glisser dans mes robes!

Faussement vexée, réponse de la bergère au berger tout en lisant le parchemin.

Si tu me faisais effectivement faire plus d'activités comme tu tends à me le promettre, peut être n'aurais tu aucun reproche à me faire quant à mes courbes! et Toc!

Une noce...encore...à quand les nôtres au milieu de toutes ces invitations à celles des autres.

Elle en perdrait presque espoir, mais le sourire enjôleur de son renard a tôt fait de lui faire oublier ses pensées, l'entrainant derrière ce fameux chêne comme proposé.

Bagages restreints au strict minimum, itinéraire tracé avec l'adresse d'un géomètre, et on dira que les femmes n'ont pas le sens de l'orientation?!
Tentez un jour de faire lire une carte à Sabaude et vous comprendre alors tout le ridicule de cette idée reçue.
Quoiqu'il en soit, ils arrivaient aux portes du duché d'Orléans, ne restait qu'à trouver le chemin qui les mènerait en la baronnie de mont...mont quoi lui avait écrit Aranelle?
Pipeau!
Elle avait failli s'en étouffer, non pas avec son macaron qu'elle venait d'avaler ce jour là, mais de rire, tellement elle avait cru à une blague de la part de la jolie blondine.
Un tel nom on ne pouvait l'oublier et notre duo n'eut aucun mal à se faire indiquer par les gens du coin la route à emprunter.

A la vue de tout ce qui les attendait pour l'arrivée des invités, son estomac vint à se tordre.


Et toi qui me disais de ne pas m'empiffrer, comment vais je pouvoir résister à toute ces tentations...Crois tu qu'ils veuillent nous retenir devant le buffet, et nous éviter la cérémonie?
Rooo mais regardes...regardes donc tous ces boissons...ces viandes à foison...et ces pâtisseries.


Si la bienséance lui permettrait elle s'en pourlècherait bien les babines, mais elle se retient alors qu'elle s'approche avec à son bras Sabaude, de leurs hôtes.


Gente dame et beau messire le bonjour vous va, sommes nous bien au bon endroit, que sont le lieu qui accueille les noces de la douce Aranelle du Ried?
Dame Brunehaut de Romblay accompagnée de son chevalier servant, Sabaude Renard.


Revenir en haut Aller en bas
Nerval



Messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 19:45

Dans son bureau... comment ça comme d'habitude?

Plus le temps pour le Sieur Poete de se laisser aller à ne rien faire. Depuis la nomination il courait de partout. Un coup à Besançon, un coup bien plus loin. Et quand il rentrait en sa demeure de Chignin il devait continuer. Fichue constitution, ce n'était pas un rôle facile. Le travail prenait le pas sur sa vie mais c'était pour un temps limité et sa tornade le comprenait bien fort heureusement. Elle était quand il se réveillait la nuit avec une idée en tête, elle était la quand il ne trouvait plus rien. Elle restait son appui.

Elle était tellement son appui qu'elle rentra en enfonçant la porte de son bureau tel un prince charmant venant libérer sa belle d'un donjon maudit. Mais en plus d'avoir fracassé la porte, elle l'enlevait carrément... voulait-elle demander une rançon? Absolument pas ils avaient oublié le mariage de Leg. Elle restait sa conscience et sa tête. Si quelqu'un voyait ce qu'il se passait, il les prendrait pour deux fou. Jehanne courant tirant Nerval pour le faire avancer plus vite et qui ne comprenait à peine ce qui arrivait. Le mariage n'était-il pas le vingt deux? Ha ben si...

Le Sieur Poète se dit qu'il allait atterrir sur le dos de la sale bête vilaine et mesquine, derrière son épouse et qu'il allait devoir s'accrocher fermement. Mais non elle se dirigea derechef vers le coche fort heureusement. Il en fut soulagé car à dos de sale bête il n'aurait pu promettre d'arriver vivant.

Et les voila tout deux dans le coche, tranquillement, pas de sales bêtes trop proche, pas de brigands à pourfendre, pas de tracas, juste prendre le temps de se trouver avec son épouse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 19:58

Montjoie sur les routes pour assister au mariage du Bressan et de sa douce, dont elle n'avait jamais qu'ouï le nom. Pauvre Leg, elle ne lui souhaitait guère, mais elle pensait ne pouvoir s'empêcher de rire si ladite promise était un laideron. Drôle d'assortiment entre le coq et... La pintade ? Oui, une pintade, c'est très laid, quoique parée d'un joli plumage.

Bref. Le voyage jusqu'à Montpipeau s'était pour une fois fait calmement, puisque Pinasca avait décidé d'épargner aux enfants et à ses oreilles les désagréments du voyage. Elle se retrouvait donc en tête à tête avec Raoul, et pour ne pas mentir, s'ennuyait ferme, malgré la pile d'ouvrage qu'elle avait emporté en prévision du trajet. Broderie, livres, tout y était passé, et elle n'avait plus goût à rien. On aurait même pu dire... Elle regrettait la gestion des mines savoyardes. Là au moins elle se sentait utile, ce qui était son unique moteur, dernièrement.

Elle passait donc son temps à tourmenter le pauvre Raoul, qui n'avait rien demandé à personne, la plupart du temps à coup de longs soupirs d'énervement. Les choses auraient été plus commodes si le mariage s'était tenu en Bresse.

Enfin, ils arrivèrent. Heureuse, Aélis ? Non, râlant encore, car sa robe était froissée à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 20:31

La duchesse de Ligny avait recu invitation de son ami et vassal pour son mariage .Elle avait été tres surprise et avait donc accepté de venir avec son fils pour voir à quoi ressembler l heureuse elue qu elle verrait surement passer sur ses terres.
Le chemin avait été long et en ce début d automne ,la couverture n avait pas été de trop.Quand elle fut en vue d un chateau qu elle se connaissait pas , elle envoya le capitaine de sa garde pour prévenir de son arrivée.

bonjour veuillez annoncez à vos Maitres l arrivée de la duchesse Marjolainne de Reaumont_Kado'ch et de son fils Ethan de Von Valendras.
Ils viennent pour le mariage .
Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 21:31

Quand faut y aller, faut y aller !
Ou
Bon, on la marie, Aranelle ? Des fois qu'elle change d'avis...


Della avait abandonné lâchement son époux, pendant quelques minutes près d'une demi-heure, pour aller aider Aranelle à se revêtir sa robe de mariée. Le résultat était superbe...mais chuuut, surprise.

Elle revint donc aux côtés de son Prince Charmant dont elle accapara le bras afin de saluer les invités qui arrivaient encore, passant devant les tables pour y picorer quelques victuailles.

Du :
Bien le bonjour, votre Grâce.
Au : Bienvenue à Montpipeau, votre grandeur.
En passant par : Ravis de vous rencontrer, Monseigneur.
Il y en avait pour tous les goûts et Della était absolument ravie de recevoir tout le monde.
Elle ne connaissait personne...Ah si ! Marjolaine, de Lorraine ! Mais Marjolaine se souviendrait-elle d'elle ? Il y avait tellement longtemps, Della était encore une enfant ou pas loin. Della s'approcha de la Duchesse lorraine, lui adressa un sourire ainsi qu'à son fils et elle la salua, comme les autres :
Votre Grâce, soyez la bienvenue à Montpipeau. Plus tard, elles auraient sans doute l'occasion de papoter et de se souvenir mieux l'une de l'autre.

Les cloches de la chapelle avaient déjà sonné, depuis un moment maintenant.
Della avertit son époux qu'il était temps de s'en aller vers la chapelle, que Aranelle était prête et qu'elle ne tarderait pas à arriver.

Ainsi donc, le couple Amahir se plaça au centre de la haute cour et Della prit la parole.


Chers invités d'Aranelle et de Leg, merci à vous d'être venus jusqu'ici pour célébrer avec eux, ce jour merveilleux.
L'heure est venue, de nous rendre jusqu'à la chapelle.

De sourires en regards, Della s'assura que tous l'avaient entendue et, toujours accrochée au bras de son époux, elle indiqua le chemin qui menait à la chapelle, non loin de là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
aeglos.

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 22:15

Nan, je ne suis serais pas en retard. Voila se que le jeune Orkney avait dit à son capitaine de sa garde quand ils avaient quitté Paris la grande quelques heures plus tot pour se rendre au mariage d'Aranelle. Il ne s'était absolument pas attendu à avoir une invitation de sa par, et il fut donc assez, pour ne pas dire tres, surpris quand il recu cette derniere. Il avait repondu favorablement à sa camarade de travail, si l'on peut dire ça ainsi, et avait donc bloqué la journée dans son agenda plus que chargé. Il ne comptait plus les differents chevaux qu'il avait du utiliser ses derniers jours pour ne pas les faire crever à force de se rendre d'une ville à l'autre. Et c'est en arrivant, enfin, au chateau vicomtale de Montpipeau qu'il pu voir que c'est dire etait vrai, il n'était pas arriver en retard. Pas vraiment en avance non plus, juste à l'heure, c'etait donc parfait.

Il mit pied à terre et laissa sa garde et son cheval, il savait qu'il ne risquait rien en la demeure de l'ancien duc d'Orleans, apres tout, pas de breton par ici. Il traversa donc seul la cour alors qu'il allait s'adresser aux gardes pour la suite, il vit le couple d'hotes qui s'adressa aux presents, il ecouta donc son ancienne collegue et suivit la marche en direction de la chapelle, les salutations, presentations et tout se qui va avec seraient pour plus tard, il ne fallait pas faire attendre les futurs mariés.
Revenir en haut Aller en bas
Lilou de Mont' de DC

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 24/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mar 25 Sep - 23:17

Lilou était au milieu des invités,
Plus perdue que jamais,
De plus, le manque de considération commençait à la peser grandement.

Une Personne parlait leur demandant de se rendre à la Chapelle.
Mais forcément, la Duchesse Mère vu rouge.

Elle planta là sa Suite et ne put s'empêcher de s'adresser à cette personne.


Nous voulons voir Leg DiCesarini de Montmayeur,
Merci de nous conduire à lui.


Devant le visage déconfit de la, selon les rumeurs,
La maîtresse des lieux,
Lilou rajouta.


Nous sommes Lilou de Montmayeur Dicesarini.

Elle ne rajoute vu la colère qui commençait à s'intensifier en elle.
Les scandales, elle connaissait et aucun soucis pour elle d'en faire même au mariage de son fils.
Il serait même amusé de la situation vu que rien dans ce mariage ne correspondait à ses désirs profonds.
Revenir en haut Aller en bas
Morgana

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 24/09/2012
Localisation : Saint- Lizier , Armagnac et Comminges

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mer 26 Sep - 10:16

Il lui avait demandé si elle souhaitait l'accompagner, sans hésiter elle avait accepter . Cela lui ferait du bien à elle , mais aussi à eux de partir un peu . La couronne Comtale avait un prix, comme celui de ne plus avoir de temps pour lui . Lui toujours discret mais jamais loin d'elle, lui sa moitié ...

Tout était maintenant en place , pour qu'elle puisse s'absenter afin d'assister à la noce . Ravie elle avait fait préparer leurs malles , puis avait pris la route avec son époux. Elle avait apprécié chaque instant de leur voyage loin des complots Armagnacais . Pouvoir se retrouver avec lui, comme avant qu'elle soit Comtesse était pour elle une bouffée d'air . Tout le voyage il avait échangé des regards complices et amoureux. Le chemin c'était déroulé sans encombre , ils étaient maintenant au Château de Montpipeau .

Les doigts entrelacés, ils se présentèrent aux gardes. Quand son époux dit "Sa Grandeur" elle ne put s’empêcher de faire une p'tite moue . Il ne l'appelait jamais ainsi lui , et elle n'avait toujours pas l'impression d'avoir grandi!

Elle se resserra doucement contre Chankel et attendit sagement qu'on les annonces et qu'on les guide .


Revenir en haut Aller en bas
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mer 26 Sep - 15:36

Della leva un sourcil, le gauche, lorsqu'une dame s'adressa à elle après s'être "plantée" devant elle.
Poliment, parce qu'elle avait de bonnes manières, elle, elle écouta la dame, le visage absolument pas déconfit(*) - il en fallait bien plus que cela à la Mirandole d'Amahir-Euphor pour la décontenancer et la déconfire, toutes ses connaissances savaient sa grande patience et sa diplomatie quasiment innée.

Toujours très poliment, d'un ton neutre, elle répondit à la dame :


Madame, je suis très heureuse de faire votre connaissance.
Je suis Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor et je vous présente, mon époux, Kéridil d'Amahir-Euphor, Duc de Chartres et Vicomte de Montpipeau, entre autres.
En entendant votre nom, je suppose, madame, que vous devez être la mère du futur marié.
Et de continuer, sourire à l'appui : Vous êtes bénie, madame, d'avoir un tel fils. Et Della le pensait sincèrement car elle appréciait vraiment beaucoup Leg qu'elle trouvait en tous points parfait.

D'un geste de la main, elle invita à nouveau la dame à prendre le chemin menant à la chapelle.


Permettez-moi de vous guider, madame. Leg et Aranelle étaient tous deux là-bas...Dit-elle en indiquant une des tours de Montpipeau....à se préparer, chacun ayant à sa disposition tout le confort nécessaire et étant entouré de la suite qu'ils désiraient avoir auprès d'eux. Vu l'heure, ils sont très certainement prêts et en route eux aussi, pour la chapelle. Et de continuer, sur un ton amical, donnant toujours le bras à son époux : Conduirez-vous votre fils jusqu'à l'autel, madame ?

(*)HRP @ LJD Lilou : Merci de ne pas prêter à mon personnage des émotions qu'elle n'a pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mer 26 Sep - 15:54

L'époux suivait, silencieux. Le mariage d'Aranelle, c'était franchement une plaie. Le joyeux Keri Keri finissait toujours par piquer du nez aux cérémonies religieuses et de fait, il les évitait comme l'on évite un galeux. Malheureusement, quand on fait la cérémonie sous vos fenêtres, vous n'avez guère de choix que d'être présent, et moins encore lorsque votre épouse vous attrape le bras et n'entend pas le lâcher.
S'il avait suffi de s'asseoir dans la chapelle et d'attendre tranquillou la fin de l'office avant de filer au buffet pour se régaler de petits pâtés et autres gourmandises, l'Amahir aurait fait bonne figure, se la jouant fier et pimpant maître des lieux qui organise toutes choses entreprises à la perfection. Mais que nenni ! Il devait faire l'accueil aussi. Alors un peu blasé, las, morose, il se garda bien d'offrir à l'arrivage d'étrangers plus que des sourires éloquents.
Les trois quarts étaient impériaux et ne présentaient aucun intérêt, et puis leur en donner aurait relevé du souci diplomatique, et l'ancien Grand Ambassadeur Royal de France, aspirant à quelques temps d'oisiveté, n'entendait pas reprendre du service de sitôt. Alors, à défaut de se montrer courtois, il se contentait d'être présent.
Pas de bol, il fut forcé d'entendre Marjolaine de Réaumont Ka'doch se présenter. Il l'avait déclarée personna non grata en France du temps de sa mandature auprès de la Reine Nebisa. Il afficha une grimace et se pencha vers les cheveux blonds de son épouse. Il ne voulait bien sur pas parler aux cheveux, mais à son oreille.


Marjolaine est toujours interdite de séjour en France. C'est une amie de Thoros, celui qui bousille Toulouse à l'heure où nous parlons.

Naméo ! Keri Keri a assez de soucis avec la couronne pour ne pas, en plus, héberger les méchants vilains lorrains réfugiés.
Puis voilà qu'une blondasse se pointe avec un air revêche et s'adresse à Della comme l'on parle au premier des laquais. Le Duc voit rouge, et si son épouse n'avait pas eu le tact d'une réponse bien sentie et aimable, il aurait renvoyé la rombière à ses poulets.
Du coup, se contentant d'un regard un peu plus noir qu'il ne l'avait été jusque là, le brun se tut. Puis.

Bon. On y va ?

En plus, il avait faim.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nerval



Messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Mer 26 Sep - 18:36

Le lieu de la cérémonie approchait. Forcement terminé le Sieur Poète. Il n'était plus le Duc de Beuil mais bel et bien le représentant de l'Impératrice Adala en visite. Le seul et l'unique régent du royaume de Lotharangie. Bien entendu aucune visite n'était vraiment anodine, même lors du mariage d'un de ses ami, fils de sa grande amie Lilou, il est restait ce qu'il représentait. Et au nom de l'Impératrice et en tant que représentant du peuple de Lotharangie lors de ses déplacements ils se devaient de jouer son rôle. Qui plus est lorsque le mariage avait lieu sur le territoire du Roi de France allié de l'Empire et du Royaume de Lotharangie. Cette amitié avait même été scellée récemment par une missive.

Un sourire à sa royale épouse alors que le coche aux armoiries du royaume arrivait sur le lieu de la cérémonie. Il fit appeler son page pour lui donner un message.


Je vous remercie jeune page de faire parvenir aux maîtres de maison l'arrivée imminente de son Altesse Royale pour ce mariage comme convenue avec Sa Grace Leg et Sa Grace Lilou digne représentante de l'Herauderie Impériale. Pensez je vous prie à avertir également Sa Grace Lilou de l'arrivée de mon épouse et de moi même.

Le coche ralentissait encore pour laisser le page prévenir pour que le protocole soit fait parmi les règles. Hors de question de prendre les organisateurs à l'improviste et ainsi faire le jeu des langues de vipère qui saurait dire qu'on manque de respect à l'Empire et au Royaume. Non hors de question, il faisait cela à chaque fois qu'il arrivait quelque part. Déjà par politesse et ensuite pour éviter tout problème diplomatique futur.
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   Jeu 27 Sep - 18:20

Et évidemment, ils allaient se diriger vers la chapelle, avec les invités, quand un page se posa devant le Maître de Maison bougon et son épouse joyeuse pour annoncer l'arrivée de son Altesse Royale.
L'Amahir leva un sourcil, et avisa son épouse. Une Altesse Royale, certes, mais devait-on être omniscient pour deviner de quel Prince quelconque demandait à être présenté, ou au moins introduit auprès des Ducs de Chartres ?
D'abord, Keri Keri pensa à Charlemagne, le seul Prince du Sang qu'il connaissait et respectait autant qu'il l'abhorrait. Mais qu'aurait fait le Souverain de Bolchen à Montpipeau ? La Dauphine de France ? Elle ne se serait pas risquée à s'aventurer sur les terres d'un ennemi déclaré, et d'ailleurs, pour seul accueil, elle aurait eu droit à une noyade dans les douves.
En outre, le brun qui n'avait pas porté son regard vers les affaires impériales depuis la fin de son mandat de Grand Ambassadeur ne pensa pas même qu'il pouvait s'agir d'un régent de l'Est, et, vu l'annonce, il aurait peut-être fallu considérer que l'identité de l'Altesse Royale en question coulât de source : ce n'était pas le cas.
Alors, au risque de créer un incident diplomatique, le Duc de charge lança au page :


Que Son Altesse Royale réponde à l'invitation des mariés nous semble on ne peut plus honorant. Mais encore fut-il que vous nous disiez de qui il s'agit. Il est en France et en Empire plus d'une Altesse Royale.

Et bien sûr, si la venue d'une quelconque Altesse venue de loin n'émouvait pas nécessairement Montpipeau qui n'octroyait pas franchement à l'Empire une grande qualité d'étiquette nobiliaire - et de fait, la réputation de la Hérauderie Impériale avait eu échos jusqu'en Orléanais - il ne manqua pas de voir sa curiosité piquée, aussi, retenant tout de même le page.

En tous cas, faites savoir à Son Altesse que l'office commencera bientôt, qu'elle est la bienvenue à Montpipeau, et que nous la recevrons avec plaisir au banquet.

Après tout, le banquet était la seule chose qui intéressait encore l'Amahir dans tout ce foutoir de teutons.

Puis, se faisant violence, il fit écho aux paroles de sa femme, levant un peu la voix, sans grand enthousiasme.


Noble assemblée, si vous voulez bien...l'office ne tardera plus à commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Accueil des invités aux noces de Aranelle et Leg
» Noces d'Aranelle du Ried et Leg Di Cesarini
» L'accueil des invités
» recherche familles d'accueil pour deux chevaux et un poney
» recherche famille d'accueil proche du lac Leon (Landes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: La Haute Cour-
Sauter vers: