Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Jeu 4 Juil - 14:52

Rozières, terres marécageuses de Liloute, disparue. Une disparue ne peut pas correctement gérer des terres, et se trouvant dans une situation précaire, le duc de Chartres avait besoin d'optimiser les ressources de ses fiefs. Les roseaux qui se trouvaient sur la seigneurie sise en Montpipeau étaient, peu ou prou, une source de revenus. C'est donc tout naturellement que l'Amahir junior avait décidé d'octroyer Rozières à Alienor de la Neustrie, qu'il jugeait digne d'un fief. Un peu fougueuse, elle était acharnée, et impliquée dans les institutions orléanaises depuis des temps immémoriaux. Bien plus que Keridil lui-même, elle avait persévéré au-delà des persécutions, des découragements et des mauvaises langues. Montpipeau, lui, s'était lassé des combats au point qu'il vivait une retraite à demi paisible entre ses terres et celles de son épouse, allant et venant au gré des saisons, sans mettre les pieds dans les conseils où il avait pourtant eu, naguère, une voix influente. Les querelles et les discussions qui tournent en rond, il en avait fait son pain, mais il ne souhaitait plus en manger.

La salle du trône de la forteresse de Montpipeau avait été réouverte. Les lourds rideaux cramoisis tirés laissaient entrer une lumière diffuse qui se reflétait sur le sol dallé de la pièce, là où il n'était pas recouvert d'un épais tapis poussiéreux sur lequel on devinait les armes de Montpipeau : ces fusées convergentes, rouges, qui dessinaient une fleur insolite.
Le trône, en bois sculpté, accueillait déjà le maître des lieux, dans une tenue sommaire de Petit Deuil, sa canne bien serrée en main. Quelques valets contents de retrouver celui qui avait fait de ce château sa demeure préférée avaient déjà mis en place les objets symboliques de la cérémonie qui aurait lieu. D'autres, s'affairaient, déposant sur une table poussée contre les murs quelques petits pâtés et autres victuailles.
Le brun figea un sourire sur son visage, n'attendant plus que les impétrants du jour et le héraut, aka papa.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alienor28



Messages : 21
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Ven 5 Juil - 21:59

Aliénor arriva sur son cheval avec son époux au château de Montpipeau pour rejoindre son futur suzerain. Un peu intimidée tout de même par la cérémonie à venir, elle n'en menait pas large. Habituée à gérer des instants de crises depuis plusieurs années déjà, la situation présente la stressait plus encore que faire face à des brigands ou des armées ennemies c'est dire si les circonstances la retournait un peu. De plus , pour bien faire elle avait revêtue une robe, chose rarissime, elle qui d'ordinaire mettait des braies et une chemise pour être prête sur les remparts à défendre son duché et sa ville. Par contre, elle portait épée et bouclier pour parer à toute éventualité sur les routes. Elle espérait que Sa Grasce Keridil ne lui en tiendrait pas rigueur, car enfin une femme armée de pieds en cap, se présentant au château ne devait pas être monnaie courante.

Elle n'était jamais venue à Montpipeau et admirait les alentours en chevauchant au coté d'Islington. Elle lui sourit juchée sur son destrier. les terres s'étendaient à perte de vue et enfin la porte immense devant eux.

Elle descendit de sa monture sitot les portes ouvertes. Elle était semble t'il attendu............ Un regard de connivence à son époux...............
Elle pensa aussitôt qu'elle avait encore fait attendre quelqu'un la ponctualité n'étant pas son fort et en souriant se souvint qu'heureusement son époux l'avait admonestée vertement pour la faire presser. Cela devenait presque un jeu entre eux depuis l'époque de leurs épousailles quelques années auparavant. Il était toujours prêt avant elle qui trainait et elle l'entendait pester, voire si l'attente devenait trop longue la menacer de vils représailles toutes plus imaginatives les unes que les autres. Elle lui sourit de nouveau malicieusement, en repensant à la matinée..........


Un garde les accueillit et les emmena à la salle du Trône ou sa Grace Keridil les attendait..............

Elle se présenta à la porte un peu anxieuse de sa mise, espérant qu'elle n'avait pas fait de faute et qu'au cas où son futur suzerain n'y verrait aucun manque de respect.


Revenir en haut Aller en bas
islington

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Jeu 11 Juil - 22:45

Islington sur sa jument blanche, suivait un peu en retrait la monture de son épouse. Il laissait vagabonder son esprit, bercé par le bruit si particulier des sabots sur les chemins empierrés qui annonçaient la proximité du château d'Amahir. Il se remémorait les différentes tâches accomplies par son épouse ou qu'elle poursuivait encore sans jamais rechigner ou ….très peu,  sans ne jamais revendiquer telle récompense ou encore moins tel titre. Alienor était de ces personnes,  dévouées jamais comptables de leur effort lorsqu'il s'agissait d'aider une institution ou une personne.

Blois et l'Orléanais ! Des noms qui rythmaient la vie  de sa blonde Aimée. Quatre ans que tous les deux donnaient leur temps au Duché de façon quasiment ininterrompue. Quatre ans  pendant lesquels  ces deux-là échangeaient leur sentiment sur la vie politique et sociale de ce duché qu'ils aimaient tant. Des doutes, des colères, parfois de la frustration mais le plus souvent la satisfaction de servir selon leurs moyens et à leur niveau.

Le Blésois était fier du travail accompli par sa Douce. Egalement comblé que sa Grasce Keridil ait reconnu ses mérites. Ils allaient enfin avoir un suzerain, eux qui n'avaient connu la duchesse  Ladymarianna, la suzeraine du Chancelier seulement quelques semaines avant son trépas.

Souvent, ils regrettèrent l'absence d'un suzerain à leur côté et des relations si particulières qu'entraine le lien vassalique.

Petit sourire aux lèvres, le Blésois se souvint le jour où son épouse l'informât du choix de Keridil. Si des discordes avaient pu exister entre le Duc et lui, Isly ne pouvait que reconnaître l'apport du Duc à tous les postes qu'il avait occupés. Devenir son vassal était un réel honneur !

Encore une lieue à parcourir. Les Montbeaufranc ne parlaient guère et échangeaient de temps en temps un regard complice. Tout juste plaisantèrent-ils sur les retards habituels d'Ali ! Plaisanterie néanmoins suivie d'une accélération de l'allure de leurs destriers pour arriver à l’heure plus ou moins convenue !.

Deux bonnes toises séparaient maintenant les deux chevaux. Elle devant et lui derrière. Il voulait qu'elle rentre la première dans l'impressionnante propriété dont les détails se faisaient de plus en précis. C'était son jour !

Il la savait angoissée par cette cérémonie mais il l'avait rassurée en lui rappelant son propre anoblissement et le bonheur apporté par la présence de ses plus fidèles amis.

La grille du château venait d’être franchie, ils mirent tous deux pieds à terre…..
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5184
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Ven 12 Juil - 0:22

Il y a bien longtemps qu'il n'avait pas mit les pieds à Montpipeau. Il y avait bien des endroits où le père et le fils se retrouvaient mais ce n'était que rarement sur leurs terres respectives, bien que cela arrivait parfois.
Cette fois c'est au héraut que l'on avait fait appel, non au père. Il s'agissait d'officier lors de l'anoblissement d'Alienor, prévu de longue date.
Il était temps d'honorer cette jeune femme qui servait l'orléanais depuis bien longtemps maintenant.
Le héraut était connu des lieux et de son personnel et franchit les portes d'entrée sans attendre, peu avant le couple de la Neustrie.
Juste assez de temps pour saluer son fils en pénétrant dans la salle du trône.


Ha, mon fils ! Quel bonheur de te voir. Dieu te garde Keridil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
luigi_albergati

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Sam 13 Juil - 0:16

Luigi avait mis son plus bel uniforme et avait sorti le collier du porc épique.

Il arriva devant le chateau quand un garde, avec un air méchant, lui barra la route.
"Bonjour garde, je suis invité à une cérémonie en l'honneur de ma marraine"

"Et qui est votre marraine?"

"Oh pardon, il s'agit de Dame Alienor de la Neustrie"

"Et à qui ai je l'honneur?"

"Je suis Luigi_albergati, le prévôt de l'orléanais"

"Ah oui, on m'a prévenu de votre arrivée. Vous pouvez passer."


Luigi se dirigea vers la salle du trône ou il retrouva certaines personnes de sa connaissance. Il salua le maitre de maison avec les honneurs dus à son rang et salua les autres invités discretement en essayant de se faire tout petit dans un coin. Il envoya un petit clin d'oeil à sa marraine et lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
ninouchka
Duchesse
Duchesse
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : Blois en Orléans

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Sam 13 Juil - 4:28

Une pause au milieu de ses obligations, une bouffée d'air au milieu de ses préoccupations ... elle était bien décidée à profiter de l'anoblissement de sa première filleule.

Pour l'heure, elle se laissait bercer par le pas de son cheval. Lui aussi semblait en avoir marre d'être constamment sur les routes et il prenait les choses à l'aise sans que sa maîtresse fasse quoi que ce soit pour accélérer le pas.

De toute façon, elle avait quitté Blois bien à temps et Montpipeau n'en était pas très éloigné.

Arrivée devant les murailles de la forteresse, elle se redressa un peu sur sa selle, franchit la distance qui la séparait du poste de garde.

Elle se pencha vers le garde pour décliner son identité et préciser le motif de sa venue.

L'homme lui fit signe de passer et lui indiqua en quelques mots accompagnés de deux ou trois gestes la direction à prendre et l'endroit où laisser sa monture.

Elle suivit scrupuleusement les renseignements donnés, descendit de cheval.
Un homme se précipita pour prendre l'animal en charge tandis qu'un autre venait au-devant d'elle pour la guider vers le lieu de l'anoblissement.

Il la fit pénétrer dans une salle à la lumière mal partagée. A certains endroits elle se reflétait dans les objets ou les carrelages, à d'autres elle disparaissait presque complètement et laissait des pans de mur dans l'ombre.
Mais l'ensemble n'était pas désagréable. Que du contraire.

Elle n'eut pas le loisir de s'attarder à des considérations "artistiques". Plusieurs personnes étaient déjà présentes.

Elle se dirigea vers Lexhor et Keridil, les salua avec le respect qui leur était dû, un sourire dans les yeux


Votre Altesse, Votre Seigneurie, mes respects

Puis elle alla embrasser sa filleule et l'époux de celle-ci, ainsi que le Prévôt qui cherchait à se confondre avec les murs.

Bonjour Ali, ça va ? pas trop nerveuse ?

Bonjour Isly, bonjour Luigi ... vous allez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Elisel

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 16/11/2010

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Dim 14 Juil - 19:54

Les funérailles du Roy étaient passées, et si la vie n'était toujours pas aux grandes réjouissances, du moins reprenait-elle lentement ses droits lors de petites cérémonies confidentielles. Enfin, presque confidentielles, puisque les proches étaient là.

Elisel se présenta aux portes de la baronnie dans ce qu'elle appelait sa torture sur roues, un ruban noir barrant d'une grande cicatrice les armes qui ornaient la portière. Elle passa la tête par l'ouverture fermée de rideaux, le temps d'échanger quelques mots avec le garde pour montrer patte blanche, puis la voiture reprit sa course vers le château.

Arrivée là, la blonde s'extirpa en ronchonnant comme à chaque fois du manque de confort, puis gravit les marches qui menaient à l'intérieur. Un homme l'accueillit alors, et la conduisit vers le lieu de la cérémonie, avant de s'éclipser discrètement.
Un coup d'oeil pour embrasser la salle et ses occupants, se demander si elle était encore une fois la dernière, et elle s'avança doucement, glissant sur le sol en soulevant juste assez ses jupes pour ne pas marcher dessus et provoquer un accident.

Elle salua d'abord le Prince puis le Pair de France, tout en se demandant comme à chaque fois si elle devait suivre le protocole avec tous ses titres et ses courbettes, ou bien si elle pouvait se considérer comme assez en privé pour tout laisser tomber et les tutoyer comme elle en avait l'habitude.
A occasion officielle, comportement officiel avait-elle un jour conclu, même si, en ne les voyant plus qu'en ces occasions, elle avait l'impression que la distance qui les séparait augmentait petit à petit, et la baronne se fendit donc d'une révérence devant les deux hommes.

Votre Altesse. Votre Seigneurie.

Puis petit détour vers la Duchesse, et là, même spectacle, accompagné cette fois-ci d'une courbette un peu moins prononcée, et d'un grand sourire ironique.
Votre Grasce.

Puis elle salua Islington d'une bise - Le bon jour, fillot. -, le Prévôt d'un sourire accompagné d'un hochement de tête, petite entorse à l'ordre de préséance - Messire Luigi. -, pour garder l'actrice principale de l'événement en dernier, qu'elle prit brièvement dans ses bras.

Bonjour Ali. Hauts les cœurs, tu as une mine toute pâlotte...
Tout va bien aller, rassure-toi !


Il fallait vraiment qu'elle pense à arriver la première, la prochaine fois. Moins de monde à saluer d'un coup...
Revenir en haut Aller en bas
La Hire
Vassal
Vassal
avatar

Messages : 852
Date d'inscription : 28/06/2011

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Lun 15 Juil - 10:51

L'homme était un peu sauvage. Préférant la compagnie franche et rustique des soldats au coin d'un bon feu de campagne sous les étoiles à celle des bourgeois et nobles sur d'eux, arrivistes, arrogants, hypocrites ou même les quatre en même temps, dans les salons feutrés d'un palais, La Hire n'aimait pas les mondanités. S'il s'y risquait, ce n'était pas pour se faire voir et parader comme certains nobles en manquent de reconnaissance supérieure, mais bien au contraire pour partager l'instant présent avec celles ou ceux qu'il estimait. Alienor en faisait partie tant son travail à la prévoté était nécessaire à la défense du duché.

Toujours à l'affut de la moindre information intéressante, le Vignolles avait eu vent de l’anoblissement d'Alienor, par le duc de Chartres qui plus est, et il s'était dit que si le suzerain avait choisi excellente vassale soucieuse et dévouée, la vassale n'en hériterait pas moins d'un suzerain droit, carré, soucieux de la bonne administration de ses terres. La Hire n'était pas invité à la cérémonie mais qu'importe, il faisait fi de ce genre de détail d'autant qu'en tant que vassal du père du suzerain de la femme du jour, sa présence serait acceptée. D'ailleurs il ne s'était même pas posée la question puisqu'il se doutait qu'il connaitrait tous les gens qui ne manqueraient pas de venir féliciter Alienor. Et puis si certains présents lui seraient inconnus, il parait que les amis de mes amis sont tes amis !

Il s'habilla en hâte avec les premiers vêtements qu'il attrapa, La Hire n'était pas homme à soigner sa garde-robe, peut-être un jour avec l'âge prendra t-il plaisir à porter de beaux habits, réalisées dans de belles et soyeuses étoffes. Il avala un reste de gigot d'agneau arrosé d'une demi-bouteille de Chablis puis se rendit au petit galop à Montpipeau où il se fit conduire par un page vers la salle où se tiendrait la cérémonie. Il poussa la porte et s'avança lançant un joyeux "Bonjour tout le monde" avant de se diriger vers Alienor, non sans passer au préalable par le parcours protocolaire incontournable par respects pour la haute noblesse orléanaise.


Mes respects Duchesse, vous êtes ravissante, votre robe vous va à ravir et la couleurs de vos bijoux est en harmonie avec celle vos yeux, jolis au demeurant ...

Mes respects mon Seigneur, tout comme mes camarades les autres Lames qui vous sont fidèles, je suis prêt à vous suivre ...

Mes respects votre grâce, ce doit être la seconde fois que je viens à Montpipeau, vote château est magnifique et votre épouse délicieuse ...

Salutations Dame Elisel, votre robe est très jolie et vous met très en beauté ...

Isli, Luigi, je suis très heureux de vous voir céans, il semblerait que les affaires ducales vous aient laissé un moment de répit. ... On se voit après au buffet !!

Alienor !! ah !!! Ma chère amie !!! je suis très heureux d'être céans et je n'aurais pas voulu louper cet événement pour tout l'or et les joyaux de la couronne d'Orléans !!!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Mar 16 Juil - 10:51

Un chouilla avant l'entrée du couple de la Neustrie, vint Lexhor. Le père adoré, choyé, aimé, reconnu, remercié, et encore tout plein de participes-passés adjectivés. A peine le pas du prince avait-il foulé le sol de la pièce que Keri Keri s'était levé pour lui donner l'accolade filiale et sincère, doublée du regard d'un fils qui était encore petit garçon devant le papa qu'il admirait.
De son enfance, le brun n'avait rien gardé, ou pas grand chose, mais il en restait des vestiges, parfois, au coin des yeux quand, reconnaissant, il voyait se mouvoir le duc d'Alluyes qui ne le considérait pas autrement que comme son fils de sang. Un coup à se choper une larme à l'oeil.
Puis vinrent, guidés par un garde intérimaire - y'a plus de sous dans les coffres de Montpipeau ! - Alienor et Islington, que le duc de Chartres s'empressa d'aller saluer avec somme toute assez peu de protocole, lui qui pourtant y était attaché. Un baise main à la future vassale, et une main sur l'épaule du futur vassal, le tout se voulant à la fois amical et sincèrement ravi qu'ils fussent là, tous deux.
Oh, bien sur, la Fouine n'aurait pas nié les inimitiés politiques occasionnelles. Mais il fallait reconnaître les mérites et le dévouement inconditionnel des gens, et en cela, Alienor était digne de bien davantage que ce que le boiteux s'apprêtait à lui offrir ce jour-là. Malheureusement, il ne pouvait faire plus.

Le vicomte de Montpipeau ne s'était pas attendu à l'entrée de la duchesse d'Orléans, qu'il gratifia d'une légère inclination du buste.


Votre Grâce ! C'est un plaisir de vous avoir ici. Vous joindrez-vous à nous pour la chevauchée jusqu'à Rozières, après la cérémonie ? Ce serait l'occasion pour moi de vous montrer la grandeur de Montpipeau et la beauté de ses terres, au-delà de cette modeste forteresse.

Modeste qui était du reste la plus fortifiée et la plus grosse de tout l'Orléanais. Place forte sur sa colline, elle dominait Huisseau et les Mauves, morceaux de rivière luisant dans le paysage. Plus bas, on voyait les cimes de la forêt de Bucy où le Fouine fait sa chasse, et plus à l'Est, les carrières d'Epieds côtoyaient fermes et champs du blé de la Beauce.
Non sans avoir salué les autres venant, Luigi et Elisel, à laquelle il devait sans doute la fulgurance de sa carrière diplomatique et son élévation sociale. Après un sourire cordial à l'égard d'Etienne qui tira un sourcil haussé à Keri Keri, surpris d'entendre parler des délices de son épouse, absente, le brun retourna devant son trône pour s'éclaircir la gorge.


Chers amis !
Je suis heureux de vous avoir réunis aujourd'hui, et je vous remercie d'être venus honorer ces lieux et surtout la personne particulière que je reçois.
Alienor de la Neustrie, approchez.


Le duc tendait une main encourageante.

Est-il bien la peine de présenter Alienor ? Acharnée, pleine de bonne volonté, sûre de ses convictions, droite et impliquée. Nous ne nous sommes pas toujours entendu. Il y a eu, entre nous, bien des dissonances, et pourtant : quel aveugle ferais-je si je refusais de reconnaître ses mérites, et si je n'admettait pas qu'elle a versé sueur et sang pour l'Orléanais, cette terre que nous chérissons tous !
C'est pourquoi je veux la faire ma vassale, et dame de Rozière, aujourd'hui.
Alienor de la Neustrie, épouse d'Islington, désirez-vous bel et bien devenir ma vassale, jouir de ce titre que je vous offre, et me faire par conséquent promesse d'aide, de conseil et de fidélité ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alienor28



Messages : 21
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Mer 17 Juil - 21:10

Aliénor sourit légèrement embarrassée par les propos du Duc. Certes il est vrai qu'ils ne se s'étaient pas toujours entendus et que des fois les propos avaient dépassés les pensées de par et d'autre mais ce temps était révolu depuis un moment déjà. Elle ne doutait pas de rester la même, franche et honnête dans ses dires. Elle s'approcha et d'une voix ferme avec une sourire malicieux qui la caractérisait bien souvent après avoir pris une grave décision, elle dit clairement.........

j'accepte d'être votre vassale Vostre Grasce, de vous aider et vous conseiller et de vous être fidèle
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Mer 24 Juil - 13:56

Enchanté, Keridil fit quelques pas en direction d'Alienor, le sourire au lèvre et la démarche de travers. Il remis sa canne entre les mains d'un laquais qui se trouvait par là, histoire d'avoir les siennes libres, et il les glissa contre les paumes du gouverneur, dans un geste tout symbolique.

Alienor de la Neustrie, je me réjouis et je reçois votre allégeance. J'accepte vos serments, et j'y réponds, vous promettant conséquemment justice, protection et subsistance.
Par cette couronne...

Il lâcha la nouvelle Dame, se faisant remettre le large anneau d'or, serti de rubis, qu'il lui posa sur la tête.

Je vous fais Dame de Rozières, et je scelle ainsi notre lien.

Il lui effleura les lèvres des siennes, chastement, avant de se tourner vers Lexhor.

Orléans, mon très cher Père, si vous voulez bien donner ses armes à ma vassale...

Car elle l'était désormais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5184
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Mar 30 Juil - 16:01

Le héraut avait suivi la cérémonie avec attention, et les échanges entre le suzerain et sa vassale. L'émotion était bien présente et le moment solennel.
A la demande de son fils, Lexhor s'avança vers Alienor et lui tendit les armes de sa nouvelle seigneurie.


Voici vos armes, Alienor de la Neustrie, celles de Rozières. Soyez-en digne et arborez-les fièrement. Plus que jamais vous devez vous conformer au vivre noblement.
Félicitations.


Puis il tendit le contreseing qu'il venait de terminer.

Voici pour vous.

Citation :
Par la présente, nous, Lexhor d'Amahir, dict Orléans, Prince de Montlhéry, Duc d'Alluyes, d'Amboise et de Luynes, Vicomte de Montbazon, Baron d'Auneau, de Château Landon, de Vouvray et de Yèvre-le-Chastel, Seigneur de Pléaux, faisons acte de la demande de Monseigneur Keridil d'Amahir, Vicomte de Montpipeau, quant à l'octroi de la seigneurie de Rozières, sise en le Vicomté de Montpipeau, à dame Alienor de la Nesutrie [Alienor28].

Après recherches héraldiques dument entérinées, le fief de Rozières est bien seigneurie vassale du Vicomté de Montpipeau.

Après consultation d'armoriaux, les armes se référant à la dite seigneurie sont: "D'azur à la bande d'Argent, chargée d'un roseau de sable. "
Soit après dessin :



Ci-joint une lettre patente du Vicomte Keridil d'Amahir dûment authentifiée attestant de sa volonté d'octroi d'une seigneurie à la dame Alienor de la Neustrie :


Citation :
De Nous, Keridil d'Amahir-Euphor, Duc de Chartres, Vicomte de Montpipeau, Baron de Seignelay, Seigneur de Bréméan & de Railly,
A Vous, Orléans,

Salut.

Faisons savoir, ce jour, à l'Assemblée des Hérauts d'Armes de France, par votre entremise, notre souhait de porter à Noblesse la Dame Alienor de la Neustrie, demeurant à Blois. Ainsi la faisons-nous Dame de Rozières, en Montpipeau
Son mérite et son investissement en Orléanais, de longue date, aurait mérité un anoblissement davantage prématuré.
La cérémonie aura lieu, à une date vous convenant, à Montpipeau.

Afin que nul ne puisse s'opposer à la présente, y apposons scel d'or, en le 16 juin 1461,

Par notre scel, actons ce document comme valide et conforme aux règlements héraldiques et attestons avoir été témoin de l'échange des serments vassaliques entre l'octroyant et l'octroyé.

Ce fut faict et scellé en double queue sur cirre jaune, à Montpipeau, le quatrième jour de juillet de l'an de grâce mille quatre cent soixante et un.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alienor28



Messages : 21
Date d'inscription : 12/12/2010

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Sam 3 Aoû - 15:50

Aliénor sourit et prit les armes qu'elle porterait avec fierté désormais ainsi que le contreseing

merci à vous deux, j'espère en être digne tout au long de ma vie et faire si possible aussi bien que vous.  

Elle fit une révérence signe du respect qu'elle portait aux deux hommes pour leur long parcours dans le duché et au niveau royal. Elle espérait vraiment avoir un jour autant de poids qu'eux quand elle parlait, car quand ils parlaient tout le monde se taisait et écoutait. Elle avait encore du chemin à parcourir pour les égaler en stratégie militaire et en diplomatie ce qui était loin d'ailleurs d'être son point fort. Ces derniers  temps d'ailleurs, elle avait plus envie de frapper que de jouer avec les mots comme sait le faire tout bon diplomate..........

Un jour viendrait, elle en était certaine, ou elle prouverait à certains qu'il n'était pas bon de la mettre en colère. Balayant la pièce d'un regard plus serein après avoir chassé les pensées moroses qui lui trottaient dans la tête, elle leur fit un sourire et attendit de savoir ce qu'elle devait faire ensuite  
Revenir en haut Aller en bas
ninouchka
Duchesse
Duchesse
avatar

Messages : 750
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : Blois en Orléans

MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   Dim 11 Aoû - 20:23

Citation :
Votre Grâce ! C'est un plaisir de vous avoir ici. Vous joindrez-vous à nous pour la chevauchée jusqu'à Rozières, après la cérémonie ? Ce serait l'occasion pour moi de vous montrer la grandeur de Montpipeau et la beauté de ses terres, au-delà de cette modeste forteresse
.

L'accueil du duc de Chartres fut des plus aimable et lorsqu'il lui proposa une chevauchée sur ses terres, elle fut enchantée

Votre Seigneurie, ce sera un grand plaisir pour moi de découvrir vos terres que je n'ai pas l'heur de connaître. Quant à la modestie de la forteresse ... ce n'est pas l'impression qu'elle donne lorsqu'on en approche ! Je gage que ses murailles ont déjà dû en faire reculer plus d'un.
Vous pouvez compter sur moi pour vous accompagner à Rozières


Elle s'inclina légèrement en prononçant les derniers mots, laissant Keridil se diriger vers d'autres invités.

L'arrivée d'Elisel qui distribuait les courbettes et les sourires l'amusa et elle se fit la réflexion qu'il n'y avait rien de tel que d'arriver presque la première.

C'est alors que l'arrivée d'Etienne amena un sourire dubitatif sur les lèvres de la duchesse. Pas un instant elle ne crut à l'ampleur de son compliment, pourtant bien tourné. Si encore il s'était contenté de la robe ou des bijoux ! Mais le tout ! et elle en plus ! ça faisait beaucoup !


Citation :
Mes respects Duchesse, vous êtes ravissante, votre robe vous va à ravir et la couleurs de vos bijoux est en harmonie avec celle vos yeux, jolis au demeurant ...
Néanmoins, elle inclina la tête et lui sourit, décidée à aller dans l'exagération elle aussi

Vous n'avez rien à m'envier Messire, vous êtes ... vous êtes ...

Elle fit mine de chercher ses mots tout en essayant de ne pas rire

Vous êtes époustouflant ! voilà, j'ai trouvé ... époustouflant.

Puis très vite, on en vint à l'aspect sérieux des choses. Les acteurs principaux de cette journée particulière prirent place.

La duchesse suivit attentivement les échanges entre le duc et sa future vassale. Elle était heureuse pour sa filleule que ses mérites soient récompensés. Keridil avait raison. Si il y en avait une dans ce duché qui avait donné sa vie pour lui, c'était bien Alienor. Depuis des années, elle était sur la brèche, faisant face aux difficultés professionnelles et plus personnelles, à tous les aléas de la vie politique. Nombreux étaient ceux qui ne l'avaient pas épargnée.

Emue, Ninouchka assista à la remise des armes de la dame de Rozières. Alienor de la Neustrie, dame de Rozières ... Elle sourit et attendit son tour pour aller la féliciter et l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] De Montpipeau à Rozières, deuxième.
» peut-il y avoir des problèmes avec l'arrivée d'un deuxième chien?
» que faire à l'arrivée d'un deuxième chien?
» L'adoption d'une deuxième petite rate pour ma pepsi
» Je me suis décidé pour un deuxième lapin =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Partie HRP et archives générales :: Archives générales :: Montpipeau :: Le Château de Montpipeau :: Le Donjon et ses Ailes :: La Salle du Trône-
Sauter vers: