Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: [RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient   Jeu 3 Avr - 21:55

Après s'être attardés la veille en taverne, et suite à un début de discussion sur le thème préféré des hommes, et surtout de ces deux là, ils avaient convenu de se revoir plus tranquillement, au calme, autour d'un peu, ou plus, de vin, afin de se confier l'un à l'autre, de leur "problème" commun.
Le premier avait plus d'expérience sur le sujet, du moins il vivait la situation depuis bien longtemps. Ce n'était pas pour autant qu'il était plus doué que son ami qui allait sûrement se faire prendre au piège sous peu.
Deux hommes ayant vécu bien des épreuves, traversé des périodes de doute, de nombreuses batailles. De quoi forger des caractères durs et leur permettre de résister à bien des tourments. Des hommes forts, intransigeants et déterminés. Oui, c'était ce qu'il étaient. Quand elles n'étaient pas là, les ensorceleuses. Sinon ils n'étaient que deux lopettes sanglotantes, des limaces bavant d'envie. Plus de gloire, d'honneur et de grands guerriers. Seulement des pleureuses angoissées, se posant trop de question.
Le Prince attendait son ami et vassal, le baron de Meung. Tout était prêt. A boire, à manger. Des fauteuils confortables. Lexhor se demandait dans quel état il verrait arriver son ami. Il l'espérait bien moins atteint que lui...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nanozevich
Baron
Baron
avatar

Messages : 720
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: [RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient   Sam 26 Avr - 18:40

Nanozevich sifflotait comme un dingue, il était de bon poil ses derniers temps. Ces derniers temps, car celà n'avait pas toujours été le cas.
L'hiver passé avait été offert tour à tour à l'ivrognerie, à la dépression, au jeune et à la méditation, il s'était enfermé dans un mutisme total, caché dans son château à vider consciencieusement toute les bouteilles et les tonneaux de la cave, puis toujours enfermé il s'était morfond et complu dans son chagrin. Il avait finit par se retrouver au bout de plusieurs mois, au milieu des bois, loqueteux, crotteux et famélique. La femme qu'il aimait était partie avec un autre et anéanti, il avait perdu tout goût à la vie.
La mort n'avait pourtant pas voulu de lui et comme par magie, avec le retour printemps et des beaux jours, son chagrin était parti, son cœur meurtri s'était remis à battre et sa peine s'était presque complètement estompée. Il avait retrouvé ses camarades, ses amis et fait de charmantes rencontres. Il tenait de nouveau une épée dans une main et tout ceci lui donnait de nouveau entrain et vivacité. Il espérait maintenant tenir autrechose dans son autre main, quelquechose qui lui manquait cruellement, une main frêle et douce.
Aujourd'hui, Son suzerain et ami de toujours, le Prince Monthléry l'avait invité à un petit entretien.

Il se fit annoncer et fit son entré dans le petit salon. Première fois qu'il rentrait dans le petit salon. Son ami l'attendait.


Lexhor! Mon ami! Quel plaisir de te voir!
Revenir en haut Aller en bas
http://zevich.minitroopers.fr
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5088
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: [RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient   Sam 3 Mai - 18:42

Attendant son ami, au coin du feu, un peu perdu dans ses pensées, il dégustait un verre de vin de Vouvray dont il avait désormais rempli ses caves. de temps à autre il picorait dans les plateaux mais tentais de se contenir tant que son ami n'était pas arrivé. La faim le tiraillait mais il serait bien plus plaisant de partager le boire et le manger avec le baron de Meung, récemment sorti de son castel où il s'était reclus tel un moine.
Bientôt celui-ci franchit la porte du petit salon, annoncé par un valet, puis accueilli par le maître des lui qui le gratifia d'une chaleureuse accolade.


Le plaisir est partagé Nano. Je suis heureux de te voir en si bonne forme. J'avoue m'être inquiété de ton ermitage sur tes terres.

Désignant les tables garnies de mets et de boissons, de quoi tenir une nuit blanche à discuter, il l'incita à se servir puis à s'asseoir.

Approche. Nous avons de quoi tenir un siège.

Joignant le geste à la parole il servit un verre de Vouvray à Nanozevich et refit le niveau dans le sien avant de piocher allègrement cette fois, dans un plat. Il prit place ensuite dans un confortable fauteuil qui faisait face à son jumeau dans lequel Nano prendrait place.

Alors, mon ami. Dis-moi tout. Je te sens d'humeur légère depuis quelques jours. Et je gage que le printemps ne soit pas le seul responsable.

Un fin sourire éclaira son visage alors qu'il posait des yeux curieux sur Nano.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Ha, les femmes, ou quand deux hommes mûrs se confient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo "Quand les hommes construisaient des dolmen"
» Je m'interroge : éducation quand deux chiens vivent ensemble
» deux males s'accouple
» deux de mes coqs se battent à sang, que faire ?
» Clochette et Bleuet ne s'aiment pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Baronnie d'Auneau - Lexhor :: La haute cour :: Le château :: Le rez-de-chaussée :: Le petit salon-
Sauter vers: