Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 rêveries ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: rêveries ...   Ven 11 Avr - 20:34

Après midi ensoleillée et plutôt chaude pour un début de printemps. N'ayant ni leçon d'armes, ni travail de prévu Kalderah décida de profiter des abords ombragés de l'étang.
C'est donc d'un pas léger mais toujours aussi décidé que la jeune femme atteignit les berges, armée d'une couverture au cas où une petite sieste viendrait à s'inviter.

Aucun vent ne venait troubler l'étendue d'eau ou se reflétaient les rares nuages d'altitude. Inspirant à plein poumons l'air pur, Kal se gorgea des senteurs printanières, puis expira longuement. L'endroit était magnifique.

Quelques ronds apparurent soudainement à quelques mètres du bord. Des poissons ? oui surement des truites cherchant à gober des insectes imprudents...

Tournant la tête vers le ponton, elle aperçut une vieille barque échouée à ses pieds. Pourquoi pas ? l'inspectant de plus près il lui sembla que malgré sa mine délavée, celle-ci pouvait encore flotter, et elle l'a poussa dans l'eau. Mmmm oui ça m'a l'air de tenir... Et hop !

Quelques minutes plus tard, la jeune femme arrivatranquillement jusqu'au milieu de l'étang et rentra les rames pour admirer le paysage.
Le château lui apparut sous un nouvel angle, majestueux et tellement....grand ! S'allongeant, Kalderah s'amusa à chercher des formes dans les nuages, se laissant à la rêverie. bercée par un léger roulis le sommeil l'emporta dans un rêve étrange où un poisson juge se prenait à son hameçon et entraînait la barque. Puis elle se transformait lentement, les écailles envahissant sa peau. Bientôt ses jambes se transformèrent en nageoire, elle s'amusait à taper dans l'eau. Flip flap, flip flap...


FLIP FLAP ?!!!!!

La jeune femme se redressa brusquement, menaçant de faire chavirer l'embarcation qui.... qui prenait l'eau !!!!!

Oh nooooooooooon !!!!

Mettant les mains en coupe elle tenta frénétiquement d'écoper, mais en vain ! La dérive l'avait rapprochée du bord, mais il restait une bonne distance. La naufragée prit les rames et souqua ferme s'enfonçant lentement mais surement jusqu'à ce que bientôt....

et zuteuuuuuuuuuuuuh !!!

Il ne lui restait plus qu'à nager pour gagner les derniers mètres qui la séparait du rivage. Pestant contre sa bêtise elle avançait lentement, empêtrée par ses vêtements, buvant la tasse plus qu'à son tour, crachant entre deux jurons, maudissant le propriétaire de la barque.
Enfin le sol remonta et elle termina les quelques enjambées à pied avant de s'écrouler sur la terre ferme.

Reprenant son souffle elle se releva, constatant son état. Ses vêtements trempés collaient à sa peau, soulignant ses formes
. Oh ooooh !
Réalisant qu'elle ne pourrait regagner la cour ainsi, elle prit la couverture qu'elle avait heureusement emportée et... les chausses gorgées d'eau, se dirigea le plus discrètement possible vers ses appartements, étouffant un rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Dim 15 Juin - 16:23

tchaf tchaf tchaf tchaf plouf !

La brunette tordit de la bouche, mouais peut vraiment mieux faire ma grande !

Choisissant une nouvelle pierre plate dans son petit sac, elle se pencha légèrement et d'un fouetté fluide projeta son projectile au ras de l'eau. Le caillou, tournant sur lui même ricocha une dizaine de fois, marquant l'étang de petits ronds réguliers, avant de disparaître dans une dernière gerbe.

Petit sourire satisfait, Kalderah se redressa et rangea ses munitions pour plus tard. Elle aimait cet endroit sauvage et paisible. Restant parfois des heures à observer les hérons pêcher ou une colonie de fourmis transporter des feuilles mortes, elle se perdait dans ses pensées parfois tumultueuses.

Echaudée par l'épisode de la barque, elle opta une fois de plus pour une ballade en hauteur, à l'abri dans son chêne favori.
Une impulsion et la voilà agrippant une branche basse, profitant de l'élan pour tourner, lâcher prise et se réceptionner sur la suivante. Courant jusqu'au tronc elle continua son ascension tant que la solidité de l'arbre le permettait, puis s'amusa à redescendre et remonter en accélérant le rythme, se faufilant dans des trous de souris, se réceptionnant sur des tronçons ployant sous son poids et rebondissant en des lieux plus sûrs.

Le souffle court, la brunette termina sa course sur sa branche préférée, au dessus de l'eau, et, adossée au tronc, perdit son regard dans l'horizon, une jambe se balançant dans le vide

La nature pour seul témoin, la jeune femme laissa enfin ses larmes couler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5165
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: rêveries ...   Jeu 19 Juin - 1:04

La chaleur douce de l'été approchant était plus que propice aux ballades, notamment au calme, autour de l'étang. La température était agréable et la légère brise léchant de temps à autre le visage du Prince lui donnait une impression de légèreté apaisante. Il marchait, la tête vide de toutes pensées, hormis celles naissant de ses observations de la nature qui l'entourait. Son déplacement ressemblait plus à une errance, au gré de ses envies de l'instant, plus qu'à une balade un tant soit peu organisée, ou du moins plus ou moins définie. Il s'arrêta un instant pour observer les rides se formant à la surface de l'eau, sous l'effets des bourrasques éparses. Le vol de quelques oiseaux détournèrent son regard et retint son attention, si bien qu'il décida de s'asseoir contre un arbre pour profiter des scénettes qui s'offraient à lui.

Lorsqu'il fut arrivé à proximité de l'arbres sur lequel il avait jeté son dévolu, il posa sa main sur l'écorce de son tronc, si appuyant quelques instants, le regard fixé au loin. Une légère sensation de pression sur son pied droit, accompagnée d'un petit bruit sourd sortit le Dauphin de sa torpeur. Regardant la pointe de sa botte droite il comprit qu'une goutte venait de s'écraser dessus. Étrange, compte tenu du temps radieux, surtout à l'abris d'un arbre puissant. Sa tête accompagna son regard, qui se porta plus haut dans l'arbre, instinctivement. La découverte qu'il y fit le surpris grandement. Il ne s'attendait pas à cueillir ce genre de fruit dans un tel arbre. Il ne su quoi dire sur le moment. A part...


Kalderah ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Jeu 19 Juin - 21:50

L'armure s'était fissurée, laissant le froid du vide envahir la jeune femme. L'espiègle impertinente frissonnait malgré la tiédeur de la journée, en proie à ses angoisses et ses dilemmes. Privée d'amour depuis douze ans, elle tentait vainement de se rappeler de la chaleur des bras de sa mère, du rire de son père. Persuadée que ce sentiment lui était proscrit sous peine de revivre la même déchirure, elle usait de toute son énergie à le repousser. Quand celui-ci, malgré toute sa volonté, parvenait à l'assaillir, il prenait un malin plaisir à la torturer, la plaçant dans des situations inextricables et sans issue.

Kalderah ?

Son coeur fit un bond dans sa poitrine sous la surprise. Son esprit sembla réintégrer brusquement son corps. La Lame faillit tomber de sa branche. La voix qui venait de la sortir de sa torpeur était reconnaissable entre mille.

Lex ????

S'apercevant qu'elle pleurait, elle s'essuya d'un revers de manche, et reprit son costume de façade. Lançant son corps dans le vide elle se retrouva la tête en bas à quelques centimètres du visage du Prince, et s'amusa de sa stupeur.

Ooooh quelle surprise ! je n'ai embrassé aucune grenouille et pourtant je trouve un Prince au pied de mon arbre.
Il y a de la place là haut pour admirer le paysage si le coeur t'en dit.... et si tu arrives à monter.


Sa longue chevelure frôlant le sol, elle le regardait le sourire malicieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5165
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: rêveries ...   Sam 21 Juin - 16:51

C'était bien elle, dans ce chêne, faisant l'écureuil, aussi surprise semblait-il que lui. Il se demandait bien ce qu'elle pouvait faire dans cet arbre. Les points de vue dominants, proposant une belle vue pour admirer le paysage étaient légion dans le domaine. Aussi, sa curiosité était toujours aussi vive, et elle le fut plus encore lorsqu'il fit quelques pas en avant, afin de se rapprocher d'elle, tête bêche, encore accrochée à sa branche. Il pouvait deviner ses yeux rougis et brillants et machinalement il posa la paume de sa main sur la joue de la jeune femme afin de la balayer de son pouce, essuyant ainsi une larme persistante.

Admirer le paysage, vraiment.

Un sourire très léger ornait ses lèvres, afin de lui montrer qu'il n'était pas dupe. Et peut-être aussi qu'elle n'allait pas s'en sortir de cette façon. N'ayant pas très envie de grimper dans les cimes, il poursuivit.

Et si tu descendais plutôt me parler de ce qui t'as amené ici, à t'isoler en haut d'un arbre ? Je préfère m'asseoir au pied du tronc de ce vieux chêne.

Il resta ensuite muet, attendant la réaction de Kalderah, qu'il savait secrète et craintive et dont il se doutait qu'elle ferait tout pour éviter de se confier.

Edit : coquille

_________________


Dernière édition par Lexhor le Dim 22 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Sam 21 Juin - 20:51

La Brunette ne s'attendait pas à ce geste et frissonna au contact de la main sur sa joue.

Hum oui, un petit courant d'air là haut... d'accord je descends alors, mais tu rates quelque chose.

Donnant une impulsion de ses cuisses, elle amorça un balancement et se décrocha de la branche pour atterrir après un salto parfait.
Rejoignant le prince qui avait prit place contre le tronc, elle s'assit à côté de lui ramenant ses genoux sous son menton, les bras enlaçant ses jambes.

Un silence s'installa alors qu'elle regardait devant elle. Etrangement, la proximité de Lexhor la destabilisait toujours. Devant faire face à un tumulte de sentiments, elle avait pour habitude de prendre les devants et mener la danse afin de conserver une apparente plénitude et maîtrise.
Par malheur cette fois-ci elle avait été surprise alors que sa garde était baissée. La jeune femme prit donc le temps de trouver un bon angle d'échappatoire, consciente que son interlocuteur ne lâcherait pas son avantage aussi facilement. Elle le savait entêté, peut être même plus qu'elle, ce qui était une performance en soi.

Ecartant les habituelles boutades qui n'auraient aucune chance, elle chercha fébrilement un sujet plus sérieux. Son regard se posa sur l'enclos au loin, et l'idée vint.


J'ai beaucoup progressé avec Windfola. C'est vraiment une jument exceptionnelle, nous avons réussi à accorder nos caractères et à nous faire confiance. Merci encore Lex.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5165
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: rêveries ...   Dim 22 Juin - 20:26

Assis à ses côtés, sous la protection du puissant chêne centenaire, il escomptait bien lui tirer les vers du nez et comprendre ce qui semblait la torturer. Pourtant, elle arborait presque toujours un grand sourire et semblait la plupart du temps d'égale humeur. Pourtant, le prince était de plus en plus enclin à penser qu'il ne s'agissait que d'une façade pour ne pas avoir à s'étendre. Il ne pouvait que comprendre pour user du même stratagème depuis de nombreuses années. Mais l'adage "Faites ce que je dis, pas ce que je fais", pouvait tout à fait le caractériser. Aussi, il était bien décidé à gratter, quitte à crever l'abcès, persuadé que c'était nécessaire pour que Kalderah aille de l'avant et se voit soulagée de ses craintes. Il hocha la tête en l'écoutant, un léger sourire au coin des lèvres.

C'est une bonne chose. Ce n'est donc pas la raison qui fait rougir tes yeux et te donne envie de pleurer. Alors donc, quelle en est la raison ?

Inutile de tenter de noyer le poisson, brunette. Ou de changer le sujet. Encore moins de fuir. Cette fois elle n'y couperait pas, il lui faudrait se confier, au moins un peu, et lui faire confiance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Lun 23 Juin - 1:10

Quoi ? mais je...

La brunette se retrouvait piégée, acculée et sans espoir de fuite. Tel un animal sauvage se sentant perdu, sa première réaction fut de montrer les crocs et son regard se fit noir. Prête à lancer une réplique assassine elle ouvrit la bouche avant de se raviser en observant les traits du Prince. Elle était en colère certes, mais contre elle même, et n'avait pas le droit de la retourner contre lui.

Haussant les épaules elle détourna le regard, se concentrant sur l'étendue d'eau. La vérité, toute la vérité, rien que la vérité ? peut être pas toute non. Elle pouvait en divulguer une partie, suffisamment pour justifier son état.

Se râclant la gorge, elle choisit avec soin ses mots, d'une voix étonnement basse :


Une petite baisse de moral, rien de bien grave, le statut de déesse est parfois difficile à porter.

Secouant légèrement la tête, elle ne pouvait décidément pas s'en empêcher.

Quand je te vois avec Amilia, ou bien quand j'écoute Constance parler de ses parents, je me dis qu'elles ont une chance extraordinaire d'avoir un père et une mère présents pour les guider, les remettre parfois dans le droit chemin, mais surtout être des confidents que même le meilleur des amis ne pourrait remplacer.
Je ne me plains pas, je suis entourée d'amis, et c'est en partie à toi que je le dois, mais parfois le vide se fait ressentir un peu plus. Je me perche dans les arbres depuis ma plus tendre enfance, et mon père qui tentait de me déloger, finissait par grimper et nous regardions les oiseaux, les écureuils... Quand je suis là haut, j'ai l'impression d'être avec lui...


Elle le regarda à nouveau, les yeux à nouveau embués, cherchant à refouler l'émotion.

Mais je ne suis pas la seule orpheline au monde, je ne veux pas être prise en pitié, et je t'en veux de m'avoir surprise ainsi, même si ce n'est pas de ta faute.

Oui telle était une partie de la vérité, et, à cet étranglement qu'elle ressentait, cela justifiait amplement son état.

Se relevant brusquement, elle chassa toute tristesse de son visage par un sourire malicieux.


Pour la peine je te défie au ricochets !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5165
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: rêveries ...   Dim 29 Juin - 17:47

Sans rien dire et sans laisser transparaître une quelconque émotion, il écoutait la jeune femme avec attention. Ce qu'il pouvait lire sur son visage, il ne l'avait jamais décelé jusque là. Non sans une part d'étonnement il tentait de comprendre ce que pouvait cacher ce visage fermé et se regard dur qui dont Kalderah ne se départait pas. Il écouta ses explications concernant ses parents qui lui manquaient. Elle avait déjà évoqué l'épreuve qu'elle avait traversé et son statut d'orpheline, mais le Prince comprenait en cet instant que la douleur ne s'était pas amenuisée avec le temps et qu'elle souffrait toujours beaucoup de la situation. Plus qu'elle ne semblait le montrer au quotidien, affichant un sourire espiègle et une attitude joyeuse. Le choix se fit cornélien en lui, le partageant entre l'envie d'en savoir plus, de creuser en elle pour apprendre à la connaître un peu plus, et le fait de ne pas vouloir la brusquer et la forcer à se livrer, au risque de la voir se braquer. Lorsqu'elle se remit debout et changea de sujet, afin de mettre un terme à cette discussion, Lexhor en fit de même et s'approcha doucement d'elle, avant de poser ses mains sur ses épaules et l'embrassa sur la tempe.

Soit. Laissons de côté ce sujet, mais sache que tu peux venir me trouver lorsque tu as besoin de parler. Je suis devenu, de fait, ton confident.

Il sourit doucement, puis, la serrant un peu plus, afin qu'elle ne s'échappe pas, il en revint à ce qui ne devait sûrement être qu'un moyen pour elle de s'échapper de ses griffes. Mais elle devrait apprendre, à l'avenir, à mieux choisir ses échappatoires.

Aux ricochets ? Voyons si le gros caillou que j'ai dans les mains peut glisser à la surface de l'eau ou s'il ne peut que couler à pique.

Un ricanement léger fut emporté par la bise, annonçant une atmosphère humide en perspective pour la brunette qui devait se préparer à voir ses idées se faire rafraîchir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Mar 1 Juil - 14:03

Surprise par l'accolade, la jeune femme en resta interdite quelques secondes

Mon confident, mmmm tu risques de ne pas avoir trop de travail en tant que tel, je ne me laisserais certainement pas prendre de si t..., mais ?

La poigne sur ses épaules se fit plus forte et le sourire malicieux qui se dessinait sur les lèvres du Prince déclenchèrent chez elle une alarme. Levant un sourcil soupçonneux :

Gros caillou ? tu as l'art du compliment !

Tentant vainement de se dégager sans avoir recours à sa botte fétiche, elle joua son dernier atout en affichant un regard épleuré :

Tu ne voudrais pas que ta garde rapprochée prenne froid ? et puis je peux déjà t'assurer que je coule à pic. Je te ferai plein d'autres confidences si tu veux... euh non ça je ne peux pas le promettre comme ça...

Leeeex ?


En désespoir de cause elle s'agrippa à ses manches, espérant ainsi restée sur la terre ferme, ou entrainer son bourreau avec elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lexhor
Phoenix d'Alluyes
Phoenix d'Alluyes
avatar

Messages : 5165
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 32
Localisation : Orléans - Paris

Pour améliorer le rp
écus:
0/0  (0/0)
RP: Pas commencé

MessageSujet: Re: rêveries ...   Dim 20 Juil - 11:22

Ha, dieu qu'il détestait ce regard ou tout type de regard s'apparentant à celui que venait de lui jeter Kalderah. Il avait beau savoir que c'était moitié du chiqué, destiné à l'amadouer, le résultat était là. Il craquait presque toujours, lorsqu'on tâchait de le prendre par les sentiments. Son étreinte de desserra et il se mit légèrement à rire. Pourtant, la jeter à l'eau aurait pu être très marrant. Il lui faudrait travailler sa résistance aux yeux du chat potté.
Il se mit à marcher en direction du château et l'incita à le suivre.


Bon, tu as gagné. Tu vas rester au sec pour cette fois. Du moins à l'extérieur, parce que nous allons tâcher de ne pas nous dessécher et de nous rafraîchir.

Il fit une petite pause, le temps de quelques pas.

Alors, donc, tu as beaucoup de confidences encore à me faire. Très bien. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Je percerai un jour le mystère Kalderah.

Il avait perdu une (petite) bataille mais la guerre faisait encore rage. Tôt ou tard il en apprendrait plus sur elle, car il ne pouvait rester éternellement dans le flou sans la connaître plus ni savoir au moins en partie, ce qu'il se passait dans sa petite tête brune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kalderah
Vassale
Vassale
avatar

Messages : 698
Date d'inscription : 18/03/2014
Localisation : ici ou là

MessageSujet: Re: rêveries ...   Mer 26 Nov - 20:16

[de looooooongs mois plus tard...]

Une légère brume glissant sur l'étang, un tapis rouge et or sous ses pieds, un silence à peine troublé par la fuite d'un écureuil sous le regard carnassier d'une buse planant à plusieurs mètres au dessus...
Le paysage avait bien changé depuis son départ pour le Berry. Mais était il le seul à être méconnaissable ?

La jeune Lame avait retrouvé son arbre et son habitude de se percher. Allongée sur le ventre, les coudes sur la branche et le menton bien calé entre ses mains, ses yeux noisettes dévorait le panorama, son petit nez s'enivrait des senteurs automnales. Oui elle était de retour, mais qui était elle aujourd'hui ?

Cette escapade ne l'avait pas épargnée. Alors qu'elle s'était enfin sentie prête à s'ouvrir, à laisser parler ses sentiments, tout s'était effondré tel un château de carte soufflé par un courant d'air.
Ravagée, elle passa tour à tour du déni à l'incrédulité, du désespoir à la colère, de l'amertume à la résignation. Lorsqu'elle décida que la page était tournée, ou du moins qu'elle s'en fut persuadée, c'est une nouvelle femme qui émergea de cette tempête. La nouvelle Kal ne laisserai plus le qu'en dira t on diriger, brimer sa vie intime. Mais l'espiègle ne faisait jamais dans la tempérance et bientôt elle s'était mise à flirter avec d'autres extrêmes, au risque de se perdre en essayant de se sauver.

La jeune femme montrait toujours un caractère insouciant, facétieux. Mais les Charges de la Régence et l'échec de sa vie personnelle l'avaient endurcie. L'ombre qu'elle avait tenue si longtemps à l'écart envahissait à nouveau son regard dès que sa voix s'éteignait.

Et maintenant ? il commençait à faire frisquet, et mieux valait qu'elle descende avant d'être à nouveau surprise par le maître des lieux et de passer à la question.

Un salto arrière plus tard, la Lame se réceptionna sur le tapis de feuilles et prit le chemin du château.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rêveries ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
rêveries ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêveries ...
» Rêveries!
» [Installation] RÊVERIES DOMESTIQUÉES by Marie DE LIGNEROLLES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Baronnie d'Auneau - Lexhor :: Le domaine :: L'étang-
Sauter vers: